Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Les élevages laitiers et gaz à effet de serre : quel lien ?

Les élevages laitiers et gaz à effet de serre : quel lien ?

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le Cniel et l’interprofession laitière vous propose de découvrir, avec ce film d’animation, le rôle des gaz à effet de serre, leur lien avec les élevages laitiers et enfin, les solutions et leviers, grâce à des éleveurs engagés.

 

Vous pouvez consulter la vidéo en cliquant ICI !

L’eau (H2O), le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4) et le protoxyde d’azote (N2O) sont des gaz naturellement présents dans l’atmosphère terrestre, qui retiennent et absorbent les rayonnements du soleil. Ils maintiennent une température satisfaisante à la surface de la terre et sont donc indispensables à la vie. Mais les activités humaines s’intensifient et augmentent la concentration de ces gaz dans l’air. Le climat se réchauffe et les catastrophes climatiques se multiplient. En 2018, le secteur agricole est à l’origine de 19% des émissions françaises, après le secteur du transport et du bâtiment. La moitié des gaz à effet de serre émis par l’élevage laitier est liée à la digestion et la décomposition des fourrages par la rumination de la vache, qui libère alors du méthane. Le reste des émissions (CO2 ou N2O) est liée à la gestion des déjections, la fertilisation des cultures, l’énergie utilisée et les produits achetés. Mais les haies et les sols des prairies stockent du carbone et peuvent ainsi compenser une bonne partie des émissions des élevages laitiers (entre 5 à 40%).

Les éleveurs sont à la fois impactés par le dérèglement climatique et acteurs dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Pour diminuer leurs émissions, les éleveurs peuvent actionner de nombreux leviers existants via leurs pratiques en alimentation et en fertilisation ou à travers la gestion de leurs effluents et le soin apporté à leurs animaux.