typo3conf/ext/e_magineurs/res/opus/ressources/images/interface/opus.png Flux RSS des actualités2852010fr_FRChambre d'agricultureMon, 03 Oct 2022 10:50:10 +0200Mon, 03 Oct 2022 10:50:10 +0200TYPO3 EXT:newsnews-118373Fri, 23 Sep 2022 16:16:22 +0200Une nouvelle offre de formations !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/une-nouvelle-offre-de-formations/Consultez l'intégralité des formations 2022-2023 les Ardennes et en Champagne Ardenne ! Une offre plus large pour plus de choix !<![CDATA[

 

 

 

 

 

 

Nouveauté 2022 : Un catalogue de formations Champagne-Ardenne !

 

Pour vous aider dans vos projets, vos transitions, la maitrise de votre métier, les Chambres d’Agriculture des Ardennes, de l’Aube, de la Marne et de la Haute-Marne vous proposent, pour la toute première fois, une offre de formation commune.

Nous attachons beaucoup d’importance à la formation professionnelle ! C’est un outil fondamental et indispensable pour développer nos entreprises et améliorer notre compétitivité. Elle permet de s’interroger sur ses pratiques, suivre les évolutions, gérer les questions économiques et humaines et surtout échanger avec ses pairs pour toujours s’enrichir et devenir autonome dans ses décisions.

 

Nous vous proposons des sessions courtes, techniques et directement reliées aux problèmatiques d’entreprise dont vous nous faites part tout au long de l’année.

Une offre plus élargie vous permet de découvrir des sessions de formations méconnues sur votre secteur ou bien simplement d'augmenter vos possibilités en terme de dates.

Feuilletez ce nouveau catalogue, vous y trouverez certainement le stage qu’il vous faut !


Bonne lecture à vous, n’hésitez pas à contacter les conseillers concernés afin de trouver un accompagnement qui correspond à vos besoins et qui sera partenaire de votre réussite.
 

Plus d'informations ?

Contactez le service formations Ardennes :

Tél : 03.24.56.56.39

Mail : service.formation@remove-this.ardennes.chambagri.fr

 

]]>
news-117889Thu, 15 Sep 2022 11:25:43 +0200Les rencontres du BIO : Programme 2022https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-rencontres-du-bio-programme-2022/Voici les dates des prochains événements à retenir ! <![CDATA[
SEPTEMBRE

29/09 : Porte Ouverte « Simplifier pour mieux travailler : de l’agriculture raisonnée à l’AB » à 14h à l’EARL du Val de Thin (Thin-le-Moutier)

OCTOBRE

23/10 : Porte Ouverte « Se diversifier sur une petite structure bio : au four et au moulin »  à 14h chez Martin HENRIET à Maisoncelles et Villers

26 et 28/10 :Formation « S’initier à l’acupuncture en élevage » à Maisoncelles et Villers (Sur inscription)

27/10 : Formation « Perfectionner sa pratique des médecines chinoises en élevage » à Maisoncelles et Villers (Sur inscription)

NOVEMBRE

30/11 :Réunion technique « Utiliser le kéfir en élevage » à 14h chez Mathieu CLOSQUINET à St Aignan

]]>
news-117876Thu, 15 Sep 2022 10:39:30 +0200Plan de résilience : Les prises en charge des cotisations et contributions sociales https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/plan-de-resilience-les-prises-en-charge-des-cotisations-et-contributions-sociales/Ce dispositif a vocation à soulager la trésorerie des entreprises des secteurs agricoles les plus touchés par les perturbations économiques engendrées par la guerre en Ukraine. <![CDATA[

 

Pour en bénéficier, les exploitants et employeurs agricoles concernés doivent déposer un dossier de demande auprès de leur MSA au plus tard le 1er octobre 2022.

 

Mis en place par le Gouvernement dans le cadre du plan de résilience, cette aide est à demander via un formulaire disponible sur le site de la MSA Marne Ardennes Meuse : https://marne-ardennes-meuse.msa.fr/lfp/crise-ukraine-mesures-soutien 


Une notice explicative pour aider au remplissage de ce formulaire est également disponible sur le site. 


Pour prétendre à cette prise en charge, plusieurs critères d’éligibilité sont à remplir, dont :

> Être employeur ou non-salarié agricole, affilié à la MSA et dont l’activité relève des secteurs économiques :

  • De la production agricole primaire  
  • De l’exploitation forestière  
  • De la prestation de travaux agricoles ou forestiers  
  • De l’aquaculture  
  • De la pêche professionnelle à pied ou en eau douce. 

> Avoir une exploitation ou entreprise agricole viable  
> Avoir des difficultés de trésorerie impliquant des difficultés à régler les cotisations sociales  
> Justifier d’un surcoût total moyen d’au moins 50% sur certains postes de dépenses et sur une période de référence comprise entre le 1er mars et le 30 septembre 2022, du fait des conséquences de l’agression militaire contre l’Ukraine. 


Les décisions d’attribution seront prises au plus tard le 31 décembre 2022, après quoi les montants de prise en charge seront communiqués aux employeurs et exploitants ayant déposé un dossier. 


Retrouvez toutes les informations relatives à cette prise en charge, aux critères d’éligibilités et aux modalités de report et versement ici : https://marne-ardennes-meuse.msa.fr/lfp/crise-ukraine-mesures-soutien


N’hésitez pas également à vous rapprocher de votre centre de gestion, de votre comptable ou de votre association de gestion et de comptabilité pour qu’ils puissent vous accompagner. 
 

]]>
news-117282Wed, 31 Aug 2022 17:00:53 +0200Une journée pour lutter contre les malveillances ! https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/une-journee-pour-lutter-contre-les-malveillances/Réunion d’information sur le thème de la lutte contre les malveillances et les cyberattaques le 5 septembre !<![CDATA[

 

 

 

Lutter contre les intrusions dans les exploitations, l’affaire de tous.


La Chambre d’Agriculture des Ardennes vient en appui à la FDSEA des Ardennes qui organise une réunion d’information sur le thème de la lutte contre les malveillances et les cyberattaques le 5 septembre !

 

En effet, lors des AG de cantons de l’hiver dernier, de nombreux sujets d’actualité ont été débattus et d’autres méritaient d’être approfondis durant l’année. C’est ainsi que les syndicats cantonaux de Carignan, Mouzon et les cantons du Sedanais ont souhaité organiser une réunion d’information avec le référent sécurité de la gendarmerie, l’adjudant-chef Cousin.

Chaque département dispose de référents sûretés affectées au sein d'une cellule dédiée, la cellule prévention technique de la malveillance.

Cette rencontre aura pour but de rappeler certaines règles et donner des astuces afin de palier la malveillance sur les exploitations agricoles. Cette réunion est ouverte à tous !

Rendez-vous le 05 septembre à 13h30 au 10 rue Champ Raymond (ancien vaccinodrome) à Carignan.

 

Un dispositif qui alerte !

Le dispositif ALERTE SMS 08 « Vols dans les exploitations »

Mis en place en 2016 par la Chambre d’Agriculture des Ardennes, l’Etat et les forces de l’ordre, le dispositif ALERTE SMS 08 « Vols dans les exploitations » a pour objectif de diffuser rapidement une information en matière de délinquance et de délits (vols et/ou dégradations de matériels, produits, animaux etc...), de façon à prévenir, dans un temps très court, tous les membres du réseau pour anticiper les risques et limiter la propagation des actes sur le territoire. Le dispositif fonctionne 24 h/24 et 7 jours/7.

Tous les agriculteurs ardennais peuvent gratuitement bénéficier des services d’information liés à ce dispositif qui s’inscrit dans une démarche participative.

 

Contact :

Inscriptions et informations auprès de Mathilde ROMAIN : 03.24.36.64.51 ou via m.romain@ardennes.chambagri.fr

]]>
news-117023Wed, 24 Aug 2022 11:30:13 +0200SNCF : Sécurité et ponctualité des trainshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/sncf-securite-et-ponctualite-des-trains/Eleveurs, agriculteurs, vous avez aussi un rôle à jouer ! Les divagations d’animaux d’élevage causent chaque année des perturbations sur la circulation ferroviaire et génèrent des heurts avec les trains. Ces divagations peuvent entrainer des accidents humains et matériels grave. <![CDATA[
 
EN TANT QUE RIVERAIN D’UNE VOIE FERRER, IL VOUS APPARTIENT :

 

  • De mettre en place une clôture comme le code rural l’impose
  • D’entretenir et de vérifier le bon état de vos clôtures et installations
  • De bien refermer les enclos et de rester vigilant lors du déplacement des troupeaux
  • D’empêcher le pacage des bestiaux dont vous avez la responsabilité sur l’étendue du domaine public ferroviaire.

 

RESPECTEZ LES INFRASTRUCTURES SNCF :
  • Ne pas utiliser la clôture ferroviaire comme clôture pour les animaux !
  • Ne pas endommager la clôture ferroviaire

Le saviez-vous ?

Depuis 2019, en Grand-Est, 1516 trains ont été impactés directement ou indirectement en raison de la divagation et de heurts d’animaux d’élevage. Cela représente 539 heures de retard, soit 22 jours.

> EN RESPECTANT LES LIMITES FONCIERES DE CHACUN, VOUS VOUS PROTEGEZ D’UN ACCIDENT POUVANT ÊTRE COÛTEUX HUMAINEMENT ET FINANCIEREMENT.

Quelles sont les conséquences ?
  • Des risques de blessure grave voire mortelle de l’animal
  • Des dégâts matériels (train, infrastructures ferroviaires…)
  • Des accidents de personnes et des risques de blessures pour les personnes à bord du train
  • Des retards, des suppressions de trains, voire l’arrêt total des circulations sur la ligne ferroviaire  et ce, parfois sur plusieurs jours

Le saviez-vous ?

Un tel incident engendre un fort impact sur les usagers du train car le matériel endommagé est immobilisé, parfois sur plusieurs jours, la circulation ferroviaire se retrouve donc perturbée.

Les coûts financiers sont également importants, ils peuvent s’échelonner entre plusieurs dizaines de milliers d’euros et 1 million d’euros (dégâts matériels, perte d’exploitation liée à l’immobilisation des rames endommagées, etc…)

 

VOTRE RESPONSABILITÉ :

La responsabilité civile du propriétaire des animaux mis en cause est engagée, mais également sa responsabilité pénale.

Vous vous exposez à des poursuites judiciaires en application des dispositions du Code des transports (six mois d’emprisonnement et 3 750 € d’amende d’après l’Article L2242-4)

La réparation financière des préjudices matériels, immatériels et corporels causés vous incombe.

Vous constatez des dégâts sur une clôture ferroviaire, ou une divagation ? Composez le numéro vert 08 00 84 82 95 (appel gratuit, hors surcoût éventuel de votre opérateur), du lundi au vendredi de 08h30 à 12h00 et de 13h00 à 17h00 ou adressez un mail à : vigi-express@sncf.fr

 

]]>
news-117007Wed, 24 Aug 2022 11:05:11 +0200Dérogation liée à la guerre en Ukrainehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/derogation-liee-a-la-guerre-en-ukraine/La Commission européenne a adopté le 27 juillet dernier le maintien de la dérogation Ukraine, les futures BCAE 7 et 8 seront donc impactées.<![CDATA[

 

 

 

 

- Concernant la BCAE 7 :

Les agriculteurs ne seront pas concernés en 2023 par l'obligation de rotation sur 35% des terres arables cultivées de l'exploitation.

En revanche il n'y aura pas de dérogation sur le second point de la BCAE, à savoir, l'obligation d'avoir deux cultures principales distinctes sur la période 2022-2025, ou une culture secondaire chaque année. 

-Concernant la BCAE 8 :

La fauche, le pâturage, ainsi que la mise en culture (sauf en maïs, soja et taillis à courte rotation) des jachères seront autorisés pour la campagne 2023.

 

> Plus d'infos dans le communiqué de presse du Ministère de l'Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire en téléchargement.

]]>
news-117003Wed, 24 Aug 2022 10:47:18 +0200Report de la date d'implantation des dérobées SIEhttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/report-de-la-date-dimplantation-des-derobees-sie/Les éléments météorologiques à disposition confirment un déficit de précipitation important et une sécheresse des sols extrêmes sur l'ensemble du département des Ardennes.<![CDATA[

 

 

 

 

 

Le Préfet des Ardennes a donc décidé d'autoriser une dérogation à la levée des cultures dérobées SIE lorsqu'elles ont déjà été semées et une dérogation au semis des cultures dérobées SIE pour les parcelles pas encore semées. Si vous souhaitez bénéficier de ces dérogations, vous devez déposer auprès de la DDT une demande individuelle de reconnaissance de cas de force majeure.

Quelques précisions à prendre en comptes :


Si vous avez semé vos cultures dérobées SIE pour le 20/08 :

  • Les cultures dérobées doivent être maintenues jusqu'au 15 octobre,
  • Si vous constatez un problème de levée, une demande de dérogation à la levée est à transmettre à la DDT afin que le caractère SIE des parcelles concernées soit maintenu. Un modèle vous est proposé en pièce jointe.



Si vous avez semé vos cultures dérobées SIE au-delà du 20/08 ou comptez le faire d'ici le 05/09 :

  • Une demande de report de la période de présence obligatoire est à transmettre à la DDT (voir modèle transmis le 12 août),
  • Si vous constatez un problème de levée, une demande de dérogation à la levée est à transmettre à la DDT afin que le caractère SIE des parcelles concernées soit maintenu. Un modèle vous est proposé en pièce jointe.
  • Les cultures dérobées doivent être maintenues jusqu'au 31 octobre.



Si vous n'avez pas semé vos cultures dérobées SIE et que les conditions de vos parcelles ne permettent pas de le faire d'ici au 05/09 (sécheresse du sol trop importante, absence de pluie récente ou à venir...) :

  • Une demande de dérogation au semis est à transmettre à la DDT afin que le caractère SIE des parcelles concernées soit maintenu.

 

En savoir plus ? 

Contactez votre conseiller Alexandre VERMEULEN  au 06.12.99.38.11 ou par mail à l'adresse suivante : a.vermeulen@ardennes.chambagri.fr

 

 

]]>
news-115975Fri, 22 Jul 2022 13:52:22 +0200Assolement 2023 : les points clés pour respecter la nouvelle PAChttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/assolement-2023-les-points-cles-pour-respecter-la-nouvelle-pac/Ayez les bons réflexes pour l'élaboration de votre prochain assolement. C'est le moment ! <![CDATA[

 

 

L'assolement 2023 se prépare dès maintenant

Suite aux derniers arbitrages pris sur la PAC 2023, voici une synthèse des règles à prendre en compte notamment pour l'élaboration de votre prochain assolement.

Nos équipes restent à votre disposition pour vous guider dans cette nouvelle réglementation.

Téléchargez le document

 

Informations complémentaires ?

N'hésitez pas à contacter Alexandre VERMEULEN (06 12 99 38 11) ou Dominique PIERRON (06 10 69 36 78), vos conseillers PAC pour tous renseignements complémentaires.

 

]]>
news-115968Fri, 22 Jul 2022 12:14:58 +0200Adapter son bâtiment d'élevage laitier aux chaleurs estivaleshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/adapter-son-batiment-delevage-laitier-aux-chaleurs-estivales/Découvrez des conseils et un plan d'actions pour réduire l'impact du stress thermique sur les vaches laitières<![CDATA[

 

 

 

 

Dans le cadre du programme « Climalait-Déploiement » déployé par le CRIEL Nord Picardie Ardennes,  une formation à destination des conseillers en élevage sur l’adaptation des pratiques et des bâtiments d’élevage aux conditions chaudesa été menée.

Les vaches laitières sont particulièrement sensibles aux fortes températures, il est donc nécessaire d'être vigilants et d'adapter les bonnes pratiques. 

Une publication utile à consulter

Découvrez, à travers cette publication, un plan d’action pour réduire l’impact du stress thermique sur les vaches laitières en 7 étapes !

Face à l’enjeu du stress thermique estival et ses conséquences potentielles sur le bien-être des animaux et les résultats technico-économiques des élevages, raisonner globalement la problématique en respectant les étapes décrites, c’est augmenter l’efficacité des mesures adoptées.

Cette publication regourpe les réponses au problème croissant du confort thermique des vaches laitières en bâtiment lié au changement climatique avec les références les plus récentes acquises dans le cadre des travaux du Cniel et du programme de travail multi partenarial “Bâtiment d’élevage bovins laitier de demain”.
 

Contact :

Pour plus d'informations, contactez votre conseiller bâtiment, Maxime TAMINE au 07.76.11.75.23 ou à l'adresse mail suivante : m.tamine@remove-this.ardennes.chambagri.fr

]]>
news-113092Wed, 13 Jul 2022 09:30:00 +0200Fermeture exceptionnelle https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/fermeture-exceptionnelle-6/La Chambre d’Agriculture des Ardennes et le Pôle Élevage Ardennes* seront exceptionnellement fermés le vendredi 15 juillet 2022.<![CDATA[

 

Les équipes des locaux de Charleville-Mézières et de Villers Semeuse seront ravies de vous retrouver dès lundi 18 juillet aux horaires habituels. 

Merci de votre compréhension. 

* Pôle Elevage Ardennes (GDS, Ardennes Conseil Elevage, Ardennes Génétique Élevage, le service élevage de la Chambre d’Agriculture des Ardennes) 

]]>
news-115279Mon, 04 Jul 2022 15:17:26 +0200ZNT RIVERAINS : Participez à la consultation publique https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/znt-riverains-participez-a-la-consultation-publique-2/Une nouvelle version de la charte d'engagements portant sur l’utilisation de produits phytopharmaceutiques en agriculture est soumise à consultation. Donnez votre avis !<![CDATA[

 

 

 

 

 

La Chambre d’Agriculture, la FDSEA et les JA ont travaillé de concert, sur la base d’un document national, pour établir une charte qui formalise les engagements des agriculteurs du département à respecter des mesures de protection des riverains lors de l’utilisation de produits phytopharmaceutiques en agriculture, en réponse au nouveau contexte légal et réglementaire. Elle a fait l’objet d’une concertation avec l’ensemble des syndicats agricoles et des organisations professionnelles agricoles.


Une première charte départementale avait été établie en juillet 2020. Elle reste en vigueur jusqu’au 26/07/2022. Toutefois, le décret et l’arrêté nationaux du 26 janvier 2022 en modifient le cadre réglementaire et nécessitent de la faire évoluer.

De quoi s'agit-il ?

La présente charte vise à favoriser le dialogue entre les habitants, les élus locaux et les agriculteurs et à répondre aux enjeux de santé publique liés à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques en agriculture, particulièrement à proximité des lieux habités, mais également des lieux accueillant un public vulnérable, et de ceux accueillant régulièrement des travailleurs.


Elle définit selon la nature de la culture et du produit utilisé des distances de sécurité à respecter vis-à-vis de ces lieux, et permet sous certaines conditions de réduire ces distances tout en apportant la même garantie de sécurité sanitaire pour les tiers, conformément à l’arrêté du 4 mai 2017 modifié par l’arrêté du 25 janvier 2022.

Elle prévoit également des modalités d’information préalable au traitement vis-à-vis des tiers.

 

Cette charte a une portée juridique. Elle présente l’intérêt de clarifier, pour le grand public, comme pour les exploitants agricoles, la nature des lieux concernés, comment s’appliquent les distances (grandes propriété, caractère discontinu d’occupation des bâtiments…), de prévoir une part de communication collective générale et annuelle, et vous permettre sous conditions de réduire certaines distances vis-à-vis des habitations et des lieux de travail.

Cette charte est soumise à consultation publique durant 21 jours, à compter du 27 juin 2022 et jusqu’au 18 juillet 2022.

Faites entendre la voix du monde agricole pour valider cette charte : mobilisez-vous, en répondant à la consultation publique avec vos propres arguments, avec vos propres mots.

< PARTICIPEZ MAINTENANT >

 

]]>
news-115272Mon, 04 Jul 2022 13:05:53 +0200Le Tour de France en passage dans les Ardennes https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-tour-de-france-en-passage-dans-les-ardennes/Cette année 2022 marque le grand retour du passage du Tour de France dans les Ardennes occasionnant, de fait, des perturbations routières le jeudi 7 juillet.<![CDATA[

 

 

 

 

 

Durant cette étape longue de 220 km qui partira de Belgique à Binche pour arriver en Meurthe-et-Moselle à Longwy, les cyclistes traverseront les Ardennes sur 90 km.

Soyez vigilants pour vos déplacements

Les cyclistes traverseront les Ardennes en parcourant la plus longue étape du circuit : 220 km entre Binche et Longwy ce jeudi 07 juillet !

La caravane publicitaire passera 2h avant le passage des premiers cyclistes.

Ci-dessous les estimations de passage des premiers coureurs.

  • REGNIOWEZ (D32-D22) : 13h50
  • TAILLETTE : 13h54
  • ROCROY (D877-D22) : 14h
  • BOURG-FIDÈLE (D22-D31) : 14h05
  • LES MAZURES (D31-D88) : 14h15
  • SÉCHEVAL : 14h21
  • CHARLEVILLE-MÉZIÈRES (D989-VC) : 14h33
  • Montcy Saint-Pierre  (VC-D59) : 14h38
  • Vivier Guyon : 14h42
  • VILLE-SUR-LUMES : 14h46
  • VIVIER-AU-COURT (D59-D5) : 14h50
  • VRIGNE-AUX-BOIS : 14h53
  • La Briqueterie (DONCHERY) : 14h58
  • SAINT-MENGES : 15h
  • FLOING : 15h02
  • SEDAN (D5-D8043 A) : 15h06
  • BALAN : 15h10
  • BAZEILLES (D8043 A-D764) : 15h12
  • DOUZY : 15h18
  • POURU-SAINT-REMY : 15h24
  • SACHY : 15h28
  • CARIGNAN : 15h34
  • BLAGNY : 15h37
  • LINAY : 15h41
  • FROMY : 15h46
  • MARGUT : 15h47
  • Montlibert (SIGNY-MONTLIBERT) : 15h53

Se rendre à la Chambre d'Agriculture ?

Notre axe principal, l'avenue Forest de Charleville-Mézières, est un lieu de passage des cyclistes. L'accès à nos locaux sera, de fait, plus compliqué.

Soyez vigilants des horaires de fermeture de la route : la caravane publicitaire arrivera dans les rues de Charleville à 12h45, avec ensuite l’arrivée des cyclistes vers 14h30.

 

]]>
news-115043Tue, 28 Jun 2022 09:33:37 +0200Limitation provisoire de certains usages de l'eauhttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/limitation-provisoire-de-certains-usages-de-leau/Une limitation provisoire de certains usages de l'eau sur les communes de la zone d'alerte eaux souterraines des Calcaires de l'Oxfordien des Ardennes.<![CDATA[

 

Un arrêté préfectoral de restriction a été signé ce vendredi 17 juin, concernant les communes de la Craie de Champagne Nord.
Pour plus de clarté, ci dessous une carte qui situe les deux arrêtés de restriction sur le département.

 

Consultez le détail de cet arrêté limitant certains usages de l'eau en cliquant ici

 

]]>
news-115029Mon, 27 Jun 2022 17:51:00 +0200Un partenariat renforcé !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/un-partenariat-renforce/Signature d'une convention entre la profession agricole et le territoire d'Ardennes Thiérache<![CDATA[

 

 

 

 

La Chambre d'Agriculture et la communauté de communes Ardennes Thiérache ont inscrit dans une nouvelle convention cadre leur volonté de travailler ensemble, d'échanger et de communiquer sur les sujets qui préoccupent la profession agricole et la collectivité.
 

Quelles actions sont concernées ?

Les 2 structures ont ainsi l'intention de poursuivre des actions, pour certaines, déjà menées depuis plusieurs années :

  • collectes de pneus,
  • réflexion sur les sujets de l'érosion-ruissellement,
  • le projet alimentaire territorial,
  • le PLUi,
  • la mise en place de réunions ou de formations en délocalisé...

 

Cette convention a été signée par Eric Morlet, représentant la Chambre d'Agriculture et Jean Louis Swartvagher, vice-président en charge de l'agriculture à la CCAT, à l'occasion du comice agricole de Vaux Villaine

L'élu référent de la chambre d'Agriculture pour le territoire, Stéphane Brosteaux, était également présent.

 

En savoir plus :

Pour en savoir plus sur nos actions auprès des collectivités, contactez nos équipes compétentes au 03.24.56.56.37

]]>
news-114738Tue, 21 Jun 2022 13:49:36 +0200Les évolutions de la PAC 2023/2027https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-evolutions-de-la-pac-20232027/Supports d'informations sur la nouvelle réforme PAC à télécharger !<![CDATA[

 

 

 

 

Les principales évolutions de la PAC 2023-2027 sont d’ores-et-déjà connues : disparition du paiement vert, création des éco-régimes, refonte des aides bovines, conditionnalité ou encore l’attrait pour les Infrastructures Agro-Ecologiques (IAE)... Vous trouverez dans cette page quelques supports d'informations reprenant les principaux éléments pour mieux comprendre les mécanismes de cette nouvelle réforme et engager une réflexion sur mesure pour votre exploitation.

 

Vous souhaitez en lire plus sur la nouvelle réforme ?

Téléchargez votre Chambr'info spécial PAC

Les principales évolutions de la PAC 2023-2027 sont d’ores-et-déjà connues : disparition du paiement vert, création des éco-régimes, refonte des aides bovines, conditionnalité ou encore l’attrait pour les Infrastructures Agro-Ecologiques (IAE)...

Les techniciens de la Chambre d'Agriculture ont réalisé cette publication pour vous aider à mieux comprendre les mécanismes de cette nouvelle réforme et engager une réflexion sur mesure pour votre exploitation.

 

Consultez les Grandes tendances et évolutions de la PAC 2023-2027

Consultez les prévisions de l’impact de la réforme de la nouvelle PAC sur les exploitations du dispositif INOSYS Réseaux d’Elevage Grand Est et d'Ile de France

]]>
news-114388Tue, 14 Jun 2022 17:42:56 +0200Influenza aviaire : abaissement du niveau de risquehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/influenza-aviaire-abaissement-du-niveau-de-risque/Évolution favorable de la situation sanitaire amenant à un abaissement du niveau de risque sur tout le territoire depuis le 8 juin<![CDATA[

 

 

 

Face à l’amélioration de la situation sanitaire nationale au regard de l’influenza aviaire, Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, a décidé d’abaisser le niveau de risque sur le territoire national à « négligeable », à compter du 8 juin 2022. Précisée par un arrêté publié ce jour au Journal officiel, cette nouvelle étape permet de lever les restrictions en vigueur sur la très grande majorité du territoire.

 

Levée des restrictions en vigueur

Aucun nouveau foyer d'IAHP n'a été détecté depuis le 17 mai dernier en élevage, et à ce jour, seuls quelques cas sont confirmés dans la faune sauvage.

Ainsi, cette nouvelle étape dans la gestion de crise permet de lever les mesures de sécurité sanitaire renforcées (mise à l'abri des oiseaux), des restrictions de mouvement et des interdictions de rassemblements de volailles.

Quelques zones sont encore réglementées et les mesures de lutte sont toujours en cours d’exécution et restent concernées par les mesures renforcées.

Les mesures générales de biosécurité restent toujours de mise et il est important de les respecter pour se prémunir collectivement d'une nouvelle crise de cette ampleur :
https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-debiosecurite-pour-les-operateurs-professionnels-et-les-particuliers

 

Consultez le Communiqué de presse

 

Pour tous renseignements complémentaires, n'hésitez pas à contacter Aurélie SATTEZI au 06.89.58.34.11

]]>
news-114054Tue, 07 Jun 2022 15:22:30 +0200Crédit d’impôt « glyphosate » https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/credit-dimpot-glyphosate-4/Vous y avez peut-être droit ? Consultez les conditions d'éligibilité <![CDATA[

 

 

 

 

 

Crédit d’impôt « glyphosate » : Vous y avez peut-être droit ?

De quoi s'agit-il ?

La loi de finances pour l'année 2021 a introduit un crédit d'impôt pour les exploitations agricoles n'utilisant pas de produits à base de glyphosate pour les années 2021 et/ou 2022.

 

Qui peut bénéficier du crédit d’impôt « sortie du glyphosate » ?

Ce crédit d'impôt vise les exploitations qui exercent leur « activité principale » dans le secteur des cultures permanentes (à l'exception des pépinières et des taillis à courte rotation) ou sur des terres arables (hors surfaces en jachère ou sous serres), ou encore aux éleveurs exerçant une « part significative d’activité » dans ces mêmes cultures.

Des précisions étaient attendues, à la fois sur les notions "d'activité principale" et de "part significative" pour savoir quels agriculteurs pouvaient solliciter ce crédit d'impôt. 

 

Le ministère de l’agriculture, en concertation avec le ministère de l’Economie vient de communiquer les informations suivantes :

  • Afin d'apprécier si un contribuable exerce son activité principale dans le secteur des cultures permanentes, il sera considéré que revêt un caractère principal, au sens de ces dispositions, une activité qui procure un chiffre d'affaires ou des recettes hors taxe dont le montant excède le montant du chiffre d'affaires ou des recettes hors taxes de chacune des autres activités de l'exploitation de l'entreprise agricole
  • S'agissant du cas particulier des éleveurs, la condition relative à la part significative de leur activité sera considérée comme satisfaite dès lors que la surface au sol exploitée pour les cultures éligibles au crédit d'impôt glyphosate est au moins égale à la surface minimale d’assujettissement (SMA) nationale prévue par l'arrêté du 13 juillet 2015 fixant la surface minimale d’assujettissement, soit douze hectares et demi, en application de l'article L 722-5-1 du code rural et de la pêche maritime.

 

Comment bénéficier du crédit d’impôt « sortie du glyphosate » ?

Si vous respectez l’une ou l’autre de ces conditions, pour bénéficier du crédit d’impôt en faveur des entreprises agricoles qui n’utilisent pas de produits phytopharmaceutiques à base de glyphosate, il est nécessaire de remplir le formulaire n°2069-RCI-SD à envoyer par voie électronique depuis votre espace professionnel sur impots.gouv.fr.
 

BON A SAVOIR

  • D’un montant de 2500€ (transparence GAEC dans la limite de 4 associés), le crédit d’impôt glyphosate peut être obtenu au titre de l’année civile 2021 et au titre de l’année civile 2022 (possibilité de cumuler les deux années).
  • Le crédit d’impôt « sortie du glyphosate » n’est pas cumulable avec les crédits d’impôt en faveur des entreprises agricoles certifiées « Haute valeur environnementale » (HVE) ou en faveur de « l’Agriculture biologique » (AB). Il faut effectuer un choix entre les différents crédits d’impôt.
  • Lorsque l'activité est exercée dans le cadre d'un GAEC, le montant du crédit d'impôt est multiplié par le nombre d'associés, dans la limite de quatre.
  • Le crédit d’impôt est davantage une subvention qu’une déduction fiscale car, en effet, même si vous n’êtes pas imposable, vous recevrez la somme due soit par un chèque de l’Etat, soit par un virement bancaire.

 

En savoir plus ?

Contactez votre conseiller Nicolas BLASZCZYK  au 06.23.38.78.45 ou par mail à l'adresse suivante : n.blaszczyk@ardennes.chambagri.fr

]]>
news-113864Tue, 31 May 2022 13:53:00 +0200Plan de résilience : aide pour l'alimentation animalehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/plan-de-resilience-aide-pour-lalimentation-animale/Pour soutenir les éleveurs dans leurs achats d’aliments, le gouvernement à mise en place un plan d'aide exceptionnelle de 400 millions d’euros.<![CDATA[

 

 

 

 

 

La guerre en Ukraine a engendré des perturbations sur les marchés et envolée des prix de l'alimentation animale.

Pour soutenir les éleveurs dans leurs achats d’aliments, le gouvernement à mise en place un plan d'aide exceptionnelle de 400 millions d’euros.

Cette aide est destinée à absorber une partie des hausses des coûts de l’alimentation animale dues aux perturbations engendrées par la guerre en Ukraine.

Principaux critères d'éligibilité

  • Un seuil minimum de 3 000 € de charges d’alimentation sur la période de référence allant du 16 mars 2021 au 15 juillet 2021
     
  • Avoir un taux de dépendance à l’alimentation animale d’au moins 10 % ; ce pourcentage est égal à la part des charges d’alimentation animale (compte 60.14) dans les charges totales (comptes 60, 61, 62, 63, 64) ; l’exercice pris est compte pour le calcul est le dernier clos au plus tard le 28 février 2022.

 

Ces éléments devront être fournis par le centre de gestion, un expert-comptable ou un commissaire aux comptes identifié, selon le modèle proposé par France Agrimer.

Calcul de l'aide

  • Pour la catégorie 1 (taux de dépendance entre 10 et 30 % non inclus) : aide forfaitaire de 1 000 €.
     
  • Pour les catégories 2 et 3 (respectivement taux de dépendance entre 30 % et 50 % non inclus, et ≥ 50 %), le montant de référence retenu sera le montant d’achat d’alimentation sur la période du 16 mars 2021 au 15 juillet 2021. Un pourcentage forfaitaire de hausse de 40 % sera appliqué sur ce montant. Le taux d’aide sera de 40 % du montant total ainsi obtenu pour la catégorie 2 et de 60 % pour la catégorie 3.

L’aide est plafonnée à 35 000 € pour les éleveurs, aucun montant inférieur à 500 € ne sera attribué. En cas de dépassement de l’enveloppe à l’issue des dépôts de demandes, un stabilisateur budgétaire linéaire sera appliqué à chaque montant d’aide.

Comment demander l'aide ?

La téléprocédure France Agrimer est ouverte jusqu'au 17 juin 2022. 

Sur le site, toutes les précisions sont apportées via une notice et une foire aux questions.

Pour compléter votre demande d’aide vous devrez fournir :

 - Un relevé d’identité bancaire au nom du demandeur

-  L’attestation par un tiers de confiance disponible en pièce jointe à remplir par un centre de gestion agréé, un expert-comptable ou un commissaire aux comptes si vous n’êtes pas au régime micro BA. Si vous êtes au régime micro BA, cette attestation sera à remplir avec votre conseiller chambre d’agriculture.

 - Un numéro de SIRET et de PACAGE actif au moment du dépôt du dossier et du paiement de l’aide.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Notre accompagnement !

La Chambre d'Agriculture des Ardennes propose un accompagnement des éleveurs dans leurs démarches administratives. 

N'hésitez pas à prendre rendez-vous lors des journées de permanences pour remplir votre dossier  : les 15 et 16  juin de 8h30 à 17h30

Le tarif de l'accompagnement est de : 50€ HT /RDV (base forfaitaire)*

Pour assurer la complétion du dossier, l'exploitant doit IMPERATIVEMENT se munir de :

 

* Pour toute demande complémentaire, un surcoût éventuel pourra être engendré à hauteur de 50 €/ heure sup

Inscriptions obligatoires auprès de Silvana SIMONNET au 03.24.33.71.26 ou s.simonnet@ardennes.chambagri.fr

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

En savoir plus ?

Nos conseillers référents :

Rémy DEVILLE - 03.24.56.56.44 ou r.deville@ardennes.chambagri.fr

Victoria AUBLET - 06.03.19.79.93 ou v.aublet@ardennes.chambagri.fr

]]>
news-113378Tue, 24 May 2022 14:26:53 +0200PAC 2023/2027 : MonSimulateurPAChttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/pac-20232027-monsimulateurpac/Votre Chambre d'Agriculture à vos côtés pour la nouvelle réforme ! <![CDATA[

 

 

 

 

 

 

 

Pour vous accompagner dans la nouvelle réforme, la Chambre d'Agriculture vous propose des informations pour appréhender cette nouvelle réforme au travers plusieurs publications téléchargeables.
Désormais, anticipez l’évolution de la réglementation avec MonSimulateurPAC et évaluez les impacts sur votre exploitation

 

Notre offre de service avec MonSimulateurPAC

Bénéficiez d’un accompagnement dans la prise de décision et anticipez l’évolution des soutiens auxquels vous pouvez prétendre :

• Une identification des aides PAC auxquelles vous pourriez prétendre

• Une évaluation de la conformité de votre exploitation à la réglementation PAC

• Une simulation des impacts financiers de la réforme

• Un accompagnement dans la prise de décision des leviers d’action ainsi qu’une expertise pour la réalisation de la stratégie à réaliser

Tarif HT : 90 € H.T.

 

 En lire plus sur notre offre

 

 

Vous souhaitez en lire plus sur la nouvelle réforme ?

Téléchargez votre Chambr'info spécial PAC

Les principales évolutions de la PAC 2023-2027 sont d’ores-et-déjà connues : disparition du paiement vert, création des éco-régimes, refonte des aides bovines, conditionnalité ou encore l’attrait pour les Infrastructures Agro-Ecologiques (IAE)...

Les techniciens de la Chambre d'Agriculture ont réalisé cette publication pour vous aider à mieux comprendre les mécanismes de cette nouvelle réforme et engager une réflexion sur mesure pour votre exploitation.

Consultez les Grandes tendances et évolutions de la PAC 2023-2027

Consultez les prévisions de l’impact de la réforme de la nouvelle PAC sur les exploitations du dispositif INOSYS Réseaux d’Elevage Grand Est et d'Ile de France

 

En savoir plus ?

Renseignements et informations auprès de vos conseillers PAC : 03.24.36.64.41

 

]]>
news-112752Mon, 09 May 2022 14:56:33 +0200Offre de formation 2022-2023https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/offre-de-formation-2022-2023/Répondez aux questionnaires pour nous aider dans la construction de notre offre de formations ! <![CDATA[

 

 

 

 

 

 

 

 


FORMATIONS : votre avis compte !

Avec 803 sessions organisées et 9 988 stagiaires formés en 2021, le réseau des Chambre d'agriculture du Grand Est est un acteur majeur de la formation des agriculteurs, éleveurs et viticulteurs des territoires de notre région.

En 5 minutes, contribuez à l'offre de la prochaine campagne 2022-2023, pour qu'elle soit au plus proche de vos attentes.

Pour remplir le questionnaire, merci de cliquer ici

 

NUMERIQUE : Quels sont vos besoins ?

La Chambre d'Agriculture des Ardennes vous accompagne gratuitement à la familiarisation et l’usage du numérique grâce à son conseiller spécialisé France Service.

 

Faites connaitre vos besoins en matière de numérique pour que l'on puisse répondre au mieux à vos attentes (prise en main de l'ordinateur, réseaux sociaux, boite mail, tableur et traitement de texte etc...) : Cliquez ici

 

A bientôt en formation !
Les responsables Formations des Chambres d’agriculture du Grand Est.

 

Pour rappel, notre conseiller numérique France Service vous accompagne au quotidien et gratuitement à l’usage du numérique, vous pouvez le contacter au 03.24.56.56.44 ou à l’adresse suivante : remy.deville@remove-this.ardennes.chambagri.fr 

]]>
news-112361Fri, 29 Apr 2022 12:14:43 +0200Bernache du Canada : plan de réduction des nuisanceshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/bernache-du-canada-plan-de-reduction-des-nuisances/Concerné par des dégradations sur vos parcelles ? Faites remonter l'information !<![CDATA[

 

 

 

 

 

Réduction des nuisances provoquées par la Bernache du Canada

La préfecture des Ardennes souhaite maîtriser les populations de Bernaches du Canada sur le territoire et explique que leur implantation et leur propagation constituent une menace pour la biodiversité locale, et engendrent des impacts négatifs sur l’environnement ainsi que des dégâts aux activités agricoles et à d’autres formes de propriété ». 

Depuis 2018, un plan de réduction des nuisances a été mis en place sur le territoire.

Vous êtes concernés par des dégradations ?

Afin d'en suivre les impacts, la profession agricole a un rôle à jouer puisqu'il est nécessaire de recenser les éventuels dégâts occasionnés par cette espèce sur les prairies et les céréales d'hiver.

Par conséquent, nous vous invitons à remonter toutes dégradations constatées sur vos parcelles auprès de la DDT des Ardennes.

Contact :

Service environnement - Unité biodiversité - forêt et chasse.

François PAINVIN, chef de l'unité biodiversité-forêt-chasse

Tel : 03 51 16 51 20

Mail : francois.painvin@remove-this.ardennes.gouv.fr

ou

Véronique JACOUTON

Tél : 03 51 16 51 12

Mail : veronique.jacouton@remove-this.ardennes.gouv.fr

 

Nos services restent à votre disposition si besoin de renseignements complémentaires, n'hésitez pas à nous contacter au 03.24.58.89.40.

]]>
news-112204Tue, 26 Apr 2022 09:16:18 +0200Collectes de déchets du printemps 2022https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/collectes-de-dechets-du-printemps-2022/La nouvelle campagne de collectes Adivalor a d'ores-et-déjà débuté. Consultez les dates et lieux de collecte !<![CDATA[

 

 

 

 

 

La nouvelle campagne de collectes Adivalor bat son plein !

Il est encore temps de donner une seconde vie à vos déchets plastiques : voici le planning de collectes des différents partenaires :

 

 

Les consignes restent les mêmes que les années précédentes, vous pouvez les retrouver sur la page dédiée en cliquant ici

 

 

 

Besoin d'informations ?

Pour tout complément ou précision, contactez Flore MONTEBRAN au 03.24.33.71.28 ou flore.montebran@ardennes.chambagri.fr

 

]]>
news-111856Thu, 14 Apr 2022 11:17:19 +0200Plan France 2030https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/plan-france-2030/Un nouveau dispositif d'aides est ouvert pour l’acquisition de « matériels innovants » permettant de réduire les intrants<![CDATA[

 

Dans le cadre du Plan de relance France 2030, un nouveau dispositif d’aides FranceAgriMer est ouvert. Celui-ci est dédié à l’acquisition de « matériels innovants » permettant de réduire les intrants et est doté d’une enveloppe de 20 millions d’euros.


Tout comme pour le plan de relance, une règle simple : Les premiers arrivés seront les premiers servis !

 

 

Zoom sur ce dispositif

Comme pour les autres mesures du Plan de relance, la demande d’aide se fait sur  www.franceagrimer.fr jusqu'au 31 décembre 2023 et dans la limite des crédits disponibles.

L’instruction des demandes d’aide se fera au fil de l’eau par ordre d’arrivée.


Cette mesure a pour objectif d’accompagner financièrement l’acquisition d’équipements innovants permettant, en particulier, la réduction de l’usage d’engrais de synthèse et des intrants phytopharmaceutiques conventionnels.


Les demandeurs éligibles sont les exploitations agricoles individuelles et en société, les CUMA, les Entreprises de travaux agricoles, les Exploitations des lycées agricoles, les GIEE.


Les matériels éligibles sont : 

  • des drônes de télédétection
  • des capteurs connectés
  • des matériels connectés et innovants
  • des robots désherbeurs autonomes
  • des innovations techniques de filière

 

Le taux de l’aide est fixé entre 20% et 40 % du coût HT des investissements en fonction du matériel éligible. Il peut être majoré de 10% pour les JA et CUMA.


Un montant minimum des dépenses est mis en place à hauteur de 2 000€ HT et un plafond par demande à 40 000€ HT.

Pour les CUMA, le plafond est fixé à 150 000 € HT par demande.
 

Vous avez un projet ou des projets susceptibles de répondre à ces dispositifs ? La Chambre d'agriculture des Ardennes peut vous accompagner.

 

En savoir plus ?

Victoria AUBLET - Conseillère GDA à la Chambre d'Agriculture des Ardennes

Tél : 06 03 19 79 93

Mail : victoria.aublet@ardennes.chambagri.fr

Charlène GOLLI - FDCUMA

Tél : 06 23 38 97 17

Mail : fdcuma08@ardennes.chambagri.fr
 

]]>
news-111460Tue, 05 Apr 2022 16:39:00 +0200Impacts Russie/Ukraine : plan de résiliencehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/impacts-russieukraine-plan-de-resilience/Plan de résilience : mesures d'accompagnement des agriculteurs impactés par le conflit Russie/Ukraine<![CDATA[

 

 

Le Premier ministre a annoncé le 16 mars, les mesures mises en place pour soutenir l’économie fortement touchée par les conséquences de la guerre en Ukraine.

Les Chambres d’Agriculture se mobilisent pour informer, conseiller et accompagner les entreprises agricoles dont l’activité est impactée par cette guerre.


Mesures, à court terme, pour pallier aux impacts immédiats et importants de la crise :

TICPE - Remboursement

Remboursement anticipé de la TICPE 2021 et sur demande, un acompte de 25 % de la TICPE 2022, versés après déclaration, dès le 1er mai 2022

 

Carburant

Remise sur le carburant de 15 centimes HT d’aide par litre de carburant, dont le GNR, directement à la pompe jusqu’au 31 juillet 2022.

 

Soutenir les entreprises dépendantes du GAZ et électricité

Eligibilité des exploitations agricoles dont les dépenses en gaz et électricité représentent au moins 3 % de leur chiffre d'affaires, et qui seraient déficitaires en 2022. Prise en charge de 50% du surcout d’électricité du 01 mars au 31 décembre 2022.

 

Prolongation de l’accès au Prêt Garanti de l’Etat

Prolongation et augmentation du plafond des Prêts Garantis de l'Etat, jusqu’au 30 juin 2022 dans la limite de 35% du chiffre d’affaires.

 

Faire face à l’augmentation du coût de l’alimentation animale

Le Gouvernement met en place une mesure exceptionnelle en prenant en charge une partie de surcoût alimentaire.

Dotée d’une enveloppe s’élevant jusqu’à 400 millions d’euros, cette mesure est ciblée sur les élevages fortement dépendants d’achats d’aliments et qui connaîtront des pertes liées à cette hausse.

Cette aide sera d’une durée de 4 mois à partir du 1er avril avec des premiers versements sous deux mois.


Besoin d’informations ?

Contactez Pascal TURQUIER – 06.23.38.36.27 ou à p.turquier@ardennes.chambagri.fr

 

]]>
news-111456Tue, 05 Apr 2022 15:09:34 +0200Le Conseil Stratégique Phytosanitaireshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-conseil-strategique-phytosanitaires/La Chambre d'Agriculture des Ardennes prête à répondre aux besoins des agriculteurs<![CDATA[

 

La loi de séparation des activités de vente et de conseil des produits phytosanitaires, entrée en vigueur il y a un an, oblige les agriculteurs à recourir à un Conseil Stratégique à l’utilisation des produits Phytosanitaires (CSP), obligatoire pour toutes les exploitations agricoles.

 

La nouvelle loi de séparation vente et conseil sur les produits phytosanitaires ajoute une obligation à tous les renouvellements de Certiphyto.

En effet, 2 Conseils Stratégiques Phytosanitaires (CSP), espacés de 2 à 3 ans, devront être effectués pour pouvoir valider le renouvellement.

Toutes les exploitations devront avoir un CSP avant le 31 décembre 2023.

Seront exemptées de cette obligation : les exploitations HVE ou Agriculture Biologique.

Pour répondre aux nouvelles exigences de conseil phytosanitaire, et apporter un conseil indépendant de qualité aux agriculteurs, la Chambre d’Agriculture des Ardennes s’est dotée d’un dispositif de conseil répondant à ces exigences. 

Comment se déroule un Conseil Stratégique Phytosanitaire ?

Ce conseil vise à accompagner l’agriculteur dans l’évolution de ses pratiques de protection des cultures pour une utilisation moindre des produits phytosanitaires tout en conservant les objectifs techniques et économiques de l’exploitation à court et moyen terme.

Ce conseil stratégique est composé d’un diagnostic complet de l’exploitation, avec un état des lieux des pratiques phytosanitaires et d’un plan d’actions pour répondre aux problématiques soulevées dans le diagnostic.

Un document est ensuite envoyé concernant le diagnostic, le plan d’actions et le certificat de réalisation du CSP.

Il sera à présenter lors des contrôles officiels réalisés par les SRAL (Service Régionaux de l’Alimentation) chez les utilisateurs de produits phytosanitaires.

A partir du 1er janvier 2024, l’absence de Conseil Stratégique ou de conseil non conforme constitue une non-conformité majeure.

Ce document sera aussi à présenter lors du renouvellement du Certiphyto décideur.

Notre accompagnement 

Comme annoncé, toutes les exploitations devront avoir un premier CSP avant le 31 décembre 2023.

Environ 2 000 exploitations dans les Ardennes sont concernées par ce dispositif et pour éviter un embouteillage sur le dernier trimestre 2023, la Chambre d’Agriculture des Ardennes vous proposera dans quelques semaines une prestation CSP permettant un accompagnement soit en individuel soit en collectif (pour cette dernière forme, les tests sont en cours).

D’un dispositif, créé dans le cadre de la loi de séparation des activités de vente et de conseils des produits phytosanitaires, faisons en sorte d’en tirer profit pour établir votre plan d’actions !

Celui-ci favorisant l’évolution de vos pratiques phytosanitaires et permettant de répondre aux objectifs affichés de trouver des alternatives à l’utilisation des produits phytosanitaires.

 

En savoir plus ?

Contactez le service agronomie de la Chambre d'Agriculture au  03.24.33.71.26

 

]]>
news-111394Mon, 04 Apr 2022 16:00:33 +0200La géobiologie, une pratique au service de l’élevagehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-geobiologie-une-pratique-au-service-de-lelevage/Technique qui vise à neutraliser des perturbations d’origines électrique, électromagnétique et tellurique qui peuvent fortement affecter les élevages.<![CDATA[


NOUVEAUTÉ

En élevage, il est fréquent d’observer des difficultés de déplacement des animaux, des problèmes récurrents de mammites/cellules qui résistent à toutes les techniques sanitaires, des veaux qui vont mal, des génisses difficiles à inséminer, des maux de pattes, des lapages dans les abreuvoirs et bien d'autres encore !

Des éleveurs sont confrontés à des problèmes dans leur troupeau qui paraissent insolubles. La géobiologie va neutraliser les perturbations auxquelles les animaux sont sensibles.

La géobiologie : qu'est-ce que c'est ?


Dans beaucoup de ces cas présents, nous trouvons des perturbations naturelles ou artificielles pour lesquelles les animaux sont beaucoup plus sensibles que les humains.

Le travail d’un géobiologue, va être de repérer, d’identifier les failles et les passages d’eau souterraines… ainsi que les défauts des installations électriques.

Par différentes techniques, son action est de diminuer l’impact des éléments naturels et artificiels et de proposer des mises en conformité des installations électriques responsables des perturbations subies par les animaux.

Notre offre de service

Notre conseiller propose un accompagnement en géobiologie.

La prestation comprend des diagnostics d’implantation de bâtiments, des diagnostics de bâtiments existants pour rétablir les harmonies nécessaires au vivant et régler des problèmes que les techniques classiques ne réussissent pas à solutionner.

En savoir plus ?

Daniel LOUAZEL, conseiller géobiologie à la Chambre d'Agriculture des Ardennes

Tél : 06 78 17 95 63

Mail : d.louazel@remove-this.ardennes.chambagri.fr

]]>
news-111333Mon, 04 Apr 2022 10:35:48 +0200 Vis ma vie d'agriculteur ou d'agricultrice ! https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/vis-ma-vie-dagriculteur-ou-dagricultrice-1/Entrez, le temps d’une partie de jeu de l’oie, dans la peau d’une agricultrice ou d’un agriculteur !<![CDATA[

 

 

 

Découvrez les grandes étapes du parcours professionnel d'une agricultrice ou d'un agriculteur, les différentes problématiques auxquelles il est souvent confronté et ce qui fait la beauté de son métier qu’il exerce avec passion !

 

Entrez, le temps d’une partie de jeu de l’oie, dans la peau d’une agricultrice ou d’un agriculteur pour vivre les grandes étapes de son parcours professionnel !

Lancez vos dés pour prendre part à l'aventure numérique et répondre aux questions pour avancer votre pion.

    Commencer à jouer !    


Les grandes étapes du parcours professionnel d'un agriculteur ou d'une agricultrice

Je veux devenir agriculteur

La première étape - que mon projet soit encore vague ou très concret - est de me rendre au Point Accueil Installation (PAI) de mon département.

Je suis chef d’entreprise et je gère mon temps

Etre agriculteur, c’est comme pour tout chef d’entreprise, mener de front beaucoup d’activités passionnantes mais prenantes.

Je veux innover et faire évoluer mon exploitation agricole

Je veux vivre dans l’ère du numérique et introduire les nouvelles technologies sur mon exploitation pour en accroître la performance économique etc...

Je veux bien m'occuper de mes animaux d'élevage

Je veux encore améliorer les conditions de vie de mes animaux d’élevage.

Je veux préserver mon territoire

Biodiversité, entretien des cours d'eau, mission de recyclage des déchets agricoles, vivre avec la société !

Je veux commercialiser mes produits en toute proximité

Je peux vendre mes produits à la ferme, sur des marchés, en Drive fermier ou en magasins en circuit court. De quoi promouvoir mes produits localement...

J'approche de la retraite, je souhiate transmettre mon exploitation

Au cours de ma carrière, mon exploitation a évolué et s'est adapté. Lors de sa transmission aussi !

]]>
news-111261Thu, 31 Mar 2022 15:05:43 +0200Les Ardennes dans les assiettes du campus ! https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-ardennes-dans-les-assiettes-du-campus/Opération « Les Ardennes dans votre assiette » auprès des étudiants du campus des Ardennes du 4 au 8 avril 2022 <![CDATA[

 

 

L’association des étudiants Ardennais (ADEA) en partenariat avec la Chambre d’Agriculture des Ardennes se mobilisent pour proposer une opération « Les Ardennes dans votre assiette » du 4 au 8 avril à la Maison du Campus.

Des menus made in Ardennes !

Du 4 au 8 avril, les étudiants du campus pourront déguster et profiter, chaque jour, de menus intégralement concoctés à partir de produits locaux !

Du plat au dessert, les menus seront composés à partir de produits issus du territoire ardennais, des légumes, aux produits laitiers en passant par les pâtes, les œufs ou encore la viande !

Pour rythmer cette opération et sensibiliser les étudiants au « consommer local », un temps d’échanges entre producteurs et consommateurs sera animé lemardi 05 avril de 12h à 13h30.

Cette opération marque donc l’ambition de l’ADEA de soutenir et d’initier des actions en faveur du développement économique local.

Retour sur Les Ardennes dans votre assiette

La valorisation des productions ardennaises et la recherche de circuits de sont les enjeux principaux des opérations Les Ardennes dans votre assiette, menées depuis 2016 dans le département.

Elles répondent aux ambitions de la Chambre d’Agriculture des Ardennes pour qui l’une des missions prioritaires est d’accompagner les exploitants agricoles à créer de la valeur ajoutée sur leurs exploitations et sur le territoire. Initiées au sein des Grandes et Moyennes Surfaces, elles se développent désormais vers des circuits de Restauration Hors Domicile tels que la restauration des collèges.

Plus récemment, la Chambre d'Agriculture des Ardennes a répondu à l'appel à projet départemental "Alimentation locale et solidaire", dans le cadre du Plan de relance, pour permettre à un public plus isolé d’avoir accès lui-aussi aux produits locaux.

Le projet "structuration d'une démarche collective permettant la livraison de repas 100% locaux auprès des personnes isolées ou précaires" a été retenu et l’opération menée sur le campus universitaire, à destination des étudiants, en est une première déclinaison.

 

En savoir plus ?

Claire PIGNON, Chargée de mission en charge du dossier – 06.23.38.30.40 - c.pignon@remove-this.ardennes.chambagri.fr

]]>
news-111256Thu, 31 Mar 2022 14:13:34 +0200Emploi: le dispositif administratif Tesa prolongé ! https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/emploi-le-dispositif-administratif-tesa-prolonge/Le dispositif de déclaration d’embauche TESA simplifié est prolongé «jusqu’au 31 décembre 2023»<![CDATA[

 

Le TESA, qu'est-ce que c'est ?

Ce dispositif de déclaration d'embauche permet aux employeurs de réaliser, en une seule déclaration administrative, plusieurs démarches à faire au moment de l’embauche ou à la fin de la relation de travail.

Selon la MSA, « le TESA est particulièrement adapté pour recruter des travailleurs occasionnels ou des CDD dans le cadre d'un accroissement temporaire d'activité », ou pour « remplacer un salarié absent, le chef ou le collaborateur d'exploitation/d'entreprise, un aide familial ou un associé d'exploitation ».

Prolongation jusqu'au 31 décembre 2023

Dans un communiqué du 29 mars, la MSA vient d'informer de la prolongation et de la simplification du dispositif TESA.

La MSA « salue » cette décision des pouvoirs publics car « le Tesa simplifié apporte un réel gain en matière de simplification des démarches administratives à accomplir par les employeurs de main d’œuvre».

 

 

]]>
news-110030Mon, 07 Mar 2022 10:40:42 +0100Déclaration PAC : notre accompagnement !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/declaration-pac-notre-accompagnement/Campagne PAC du 1er avril au 15 mai 2022 : Venez avec vos documents, nous faisons le reste ! <![CDATA[

 

Depuis 2016, la déclaration PAC doit être effectuée exclusivement sur internet sur le site Télépac. Cette télédéclaration est obligatoire pour percevoir les aides PAC.

Pour la campagne 2022, la période de téléclaration s'effectuera du 1er avril au 15 mai 2022.

Pour vous accompagner dans cette démarche, pas toujours simple, la Chambre d'Agriculture vous propose un accompagnement personnalisé à votre situation afin de respecter les exigences de la PAC.

Vous pourrez disposer d’une information sur les nouveautés réglementaires ce qui vous permettra d’être à jour sur l’actualité agricole. Et quelle que soit votre situation, nos experts vous permettront de disposer d’un dossier conforme à la réglementation et pourra vous informer sur la PAC 2023.

 

Notre solution d'accompagnement :

OBJECTIFS

Gagnez en temps, sérénité et en efficacité en 1h de rendez-vous !

 

DECLARATION EN 3 ETAPES

  • Réalisez votre déclaration PAC
  • Enregistrez votre déclaration
  • Réceptionnez les justificatifs

 

VERIFICATION PARCELLAIRE

Vérifier vos îlots et particularités topographiques, modifier votre assolement et enregistrer votre parcellaire.

 

VOS AIDES

Vérifiez les contrats engagés, le respect des règles de verdissement des aides  (pourcentage des SIE...) et l'activation  des DPB

 

TRANSFERTDEVOTREDOSSIER

Nous transmettons votre dossier à l'administration en toute sécurité !

 

NOSTARIFS

Forfait réalisation 1h:

150€ HT et 45€ par 1/2h sup.

Forfait vérification simple:  130HT

 

Prenez rendez-vous auprès d'Isabelle ITAN au 03 24 36 64 41 ou par mail via i.itan@ardennes.chambagri.

 

Le saviez-vous ?

Des agents en permamence au sein de vos communautés de communes ! Prenez rendez-vous et venez effectuer votre déclaration sur place !

 

- GDA de la Thiérache à LIART  21 et 27 avril et 5 mai(présence assurée entre autres par Didier PHILIPPE)

- Communauté de Communes à POIX-TERRON le 26 avril(présence de Victoria AUBLET)

- Communauté de Communes à VOUZIERS le 3 mai(présence d’Antoine LETINOIS),

]]>
news-109910Thu, 03 Mar 2022 13:27:57 +0100Entretenir une bonne relation au travail et réduire la pénibilité à la fermehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/entretenir-une-bonne-relation-au-travail-et-reduire-la-penibilite-a-la-ferme/2 journées gratuites indissociables pour les agriculteurs(trices) du département des Ardennes (FR) et de la province de Luxembourg, de Namur et du Hainaut (BE)<![CDATA[

 

 

 

Formation transfrontalière - INTERREG Agreen-job

"Entretenir une bonne relation au travail et réduire la pénibilité à la ferme"

2 journées gratuites complémentaires et indissociables pour les agriculteurs(trices) du département des Ardennes (FR) et de la province de Luxembourg, de Namur et du Hainaut (BE)

RENDEZ-VOUS DE 9h30 à 16h00
le jeudi 31 mars à LIBRAMONT-CHEVIGNY (Belgique - Province de Luxembourg)
le jeudi 28 avril à SAINT-MARCEL dans le département des Ardennes

 

AU PROGRAMME :

  • Evaluer les risques liés à son activité et son organisation au travail
  • Travailler en sécurité et préserver sa santé avec des exemples concrets
  • Réfléchir sur son organisation au travail et sa gestion du temps
  • Communiquer pour mieux travailler ensemble



Rendez-vous le 31 mars 2022 :

Exploitation mixte (lait et viande) à Villeroux
2 associés et 1 salarié.
Salle de traite par l'arrière 2x6 (50°), nurserie, taxi à lait.


Le 28 avril 2022 :

Exploitation laitière à Saint-Marcel
4 associés et 1 stagiaire.
Salle de traite 2x12, cage de parage basculante, taxi à lait.


Informations pratiques :
  • Les modalités pratiques sont communiquées à l’inscription
  • Déjeuner offert aux participants
  • Inscriptions obligatoires par mail ou par téléphone (places limitées) :
]]>
news-109183Wed, 16 Feb 2022 10:04:25 +0100Le Salon International de l’Agriculture bat son plein !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-salon-international-de-lagriculture-bat-son-plein/L'édition des retrouvailles tient sa promesse avec cette nouvelle édition du 26 février au 6 mars. <![CDATA[

 

Les producteurs Grand Est reviennent en force....

Le Salon International de l’Agriculture fête son grand retour du 26 février au 6 mars 2022 avec l’édition des retrouvailles. Les producteurs du Grand Est se sont mobilisés pour faire de ce rendez-vous un évènement festif et responsable.

L’espace Grand Est se situe dans le pavillon des Produits & Saveurs de France (Hall 3). L’affichage avec la répartition des producteurs autour des 5 destinations touristiques est conservé. Ce n'est pas moins de 1 080 m² de surface d’exposition et une centaine de producteurs pour accueillir les visiteurs dans ce voyage à destination des spécialités et des produits de notre région, riche en diversité et en saveurs.

 

Concours : suivez les résultats...

Plusieurs exploitants ardennais font le déplacement pour participer à différents concours et plus spécifiquement les concours bovins de race charolaise, de moutons Texel, de chevaux de trait ardennais.

Des élèves des lycées de Saint Laurent et Rethel participent également à certains concours comme le trophée international de l’enseignement agricole, la finale nationale de pointage équin, de pointage bovin laitier, ou encore de pointage charolais.

 

  • Bravo à Patrick DELOCHE pour sa première place en concours ovin viande  et à l'EARL Bruno Richard d'Audrimont pour leur premières places en concours Laine !
  • Bravo également aux élèves du Lycée EPL du Balcon des Ardennes
  • Bravo au Pressoir des Gourmands qui remporte une médaille d'argent pour son Jus de poire
  • Bravo à Jolie Coeur et Joviale de Sery, les chevaux de trait ardennais qui se positionnent en troisième et quatrième rangs !

 

Consultez le palmarès en direct

 

La destination "ARDENNE" à l’honneur ce 4 mars !

La matinée du vendredi 04 mars sera dédiée à la promotion de la destination ARDENNE.

A ce titre, la Chambre d’Agriculture et le GEIE Marque Ardenne s’associent pour valoriser notre destination sur cet espace et regrouper les forces vives de notre territoire pour partager un temps commun autour de la thématique : « L’agriculture, notre quotidien, votre avenir ».

Des exposants ardennais seront également sur cet espace pour promouvoir nos savoir-faire : les brasseries ARDWEN, ARTHUR ou encore LA PETITE BRASSERIE ARDENNAISE, aux côtés du PRESSOIR DES GOURMANDS et AUX SAVEURS D'ARDENNES.

Retrouvez l'intégralité des producteurs du Grand Est sur place

 

 

Plus de renseignements ?

Contactez Mathilde ROMAIN, 03.24.36.64.51 - m.romain@ardennes.chambagri.fr

]]>
news-109181Wed, 16 Feb 2022 09:48:36 +0100PCAE - Appel à projet 2022 !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/pcae-appel-a-projet-2022/Dispositifs annuels des aides à la diversification, à l’élevage et à la reconquête de l’eau : Anticipez vos dossiers, contactez-nous dès maintenant et soyez prêts dès l'ouverture des appels à projet !<![CDATA[

 

Chaque année, dans le cadre du Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations Agricoles, des aides issues de la Région sont dédiées aux investissements  :

  • dans les outils de production pour des productions végétales et animales dites de diversification,
  • aux projets de stockage, transformation et commercialisation des productions agricoles, aux projets de bâtiment d’élevage (avec un volet spécifique Biosécurité – Bien-être animal)
  • l’acquisition d’agro-équipements permettant la préservation de la ressource en eau.

 

Il comportera donc toujours les 3 volets suivant :

 

Période de dépôt 2022 :

Jusqu'au 31 mai 2022 (jusqu’au 1er août 2022 pour les projets portés par les JA)

Nous vous encourageons de ne pas attendre pour monter votre dossier.

Nous vous invitons à vous rapprocher dès maintenant de vos conseillers pour mettre en œuvre votre projet dans les meilleurs délais.

 

Des conseils ? Un accompagnement pour un dossier solide ? Contactez-nous !

  • RQE :

Juliette GANDON : 06 03 19 95 11

Nicolas PARENT : 06 29 11 97 57

  • Elevage :

Maxime TAMINE : 07 76 11 75 23

Dominique PIERRON : 06 10 69 36 78

  • Diversification :

Enora LOUESDON : 06 22 80 90 95

]]>
news-108822Thu, 10 Feb 2022 08:55:59 +0100Main d'oeuvre agricole : votre avis nous interesse ! https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/main-doeuvre-agricole-votre-avis-nous-interesse/Enquête en ligne pour mieux accompagner le secteur agricole dans leurs besoins et la recherche de main d’œuvre<![CDATA[

 

 

 

 

 

 

 

Votre avis nous intéresse...

Participez à une enquête en ligne !

Dans le cadre du projet transfrontalier INTERREG FWVL Agreen-Job, une enquête en ligne est en cours afin de recenser les préoccupations en matière d'emplois et réaliser un état des lieux de la situation pour la Province de Luxembourg, de Namur, le Sud de la Province du Hainaut et sur le département des Ardennes en France.  

L'objectif est de faire ressortir les besoins propres en termes de main d'oeuvre et d'accompagner les exploitants dans leurs démarches de recrutement sur base d'une collaboration transfrontalière entre trois missions régionales pour l'emploi en Wallonie (MIRELUX, MIRENA, MIRESEM), la Chambre d'Agriculture des Ardennes (CAA) et Accueil Champêtre en Wallonie (ACW).

Le projet Agreen-Job vise à mettre à l'emploi des chercheurs d'emploi dans l'agriculture dans une démarche d'insertion professionnelle, mais aussi de proposer des formations aux agriculteurs(trices) et aux chercheurs d'emploi.

Vos réponses sont essentielles et le questionnaire en ligne ne prend que quelques minutes !

Pour participer

>> CLIQUEZ ICI <<

]]>
news-107955Fri, 21 Jan 2022 16:18:52 +0100Réunion d'informations pour l'Influenza Aviaire https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/reunion-dinformations-pour-linfluenza-aviaire/La grippe aviaire continue de s’étendre et de menacer les élevages. Réunion d'informations le 07 mars 2022 à VILLERS SEMEUSE<![CDATA[

 

 

 

 

La filière avicole française est actuellement menacée par le contexte sanitaire de l’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP).


En effet, le niveau de risque est qualifié d’élevé sur l’ensemble du territoire métropolitain depuis l’arrêté ministériel du 4 novembre 2021.


Les élevages professionnels et les élevages familiaux de type basse-cour sont appelés à faire preuve de la plus grande vigilance et à strictement mettre en oeuvre les mesures de protection contre l’influenza aviaire.

 

Réunion d'informations le 07 mars 2022 (changement de date)

Les éleveurs de volailles des Ardennes, s’ils n’ont pas été fortement impactés (pas d’abattages massifs de volailles comme dans d’autres régions), ont malgré tout dû appliquer les nouvelles réglementations vis-à-vis de cette maladie, quel que soit leur type d’élevage. Ces nouvelles réglementations nationales semblent poser des difficultés dans leur application.

Aussi, les Organisations Professionnelles Agricoles (GDS, FDSEA, Chambre d’Agriculture et JA) vous proposent de participer à une réunion d’échanges le 7 mars 2022 de 13h30 à 16h30 à la salle des fêtes de Villers-Semeuse

 

]]>
news-107535Fri, 07 Jan 2022 17:20:00 +0100La Chambre Economique des Ardennes vous souhaite une excellente année !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-chambre-economique-des-ardennes-vous-souhaite-une-excellente-annee/Découvrez les vœux 2022 des 3 Présidents des chambres consulaires ardennaises<![CDATA[

 

 

 

Les trois Présidents de la Chambre Économique des Ardennes, composée de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat, la Chambre de Commerces et d'Industrie et la Chambre d'Agriculture, présentent leurs vœux 2022 !

 

Excellente année à toutes les entreprises ardennaises !

]]>
news-107028Mon, 03 Jan 2022 16:53:04 +0100Plan régional Ferme du futurhttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/plan-regional-ferme-du-futur-1/Aides régionales : Ce plan a pour objectif de permettre à 200 exploitations par an, d’améliorer leur performance et leur compétitivité, grâce à un diagnostic de performance.<![CDATA[

 

Par ce dispositif, la Région Grand Est décide d’accompagner les exploitations dans leur transition numérique c'est-à-dire en devaenant des exploitations 4.0, connectées et intégrant de nouveaux modes de management et de production, qui minimisent les intrants et réduisent leur impact environnemental, afin d’assurer le maintien d’une activité compétitive et qualitative.

Qui peuvent bénéficier de cette aide régionale ?

Toutes les exploitations agricoles implantées dans le Grand Est et donc dans les Ardennes, quel que soit leur taille ou la nature de leurs productions, justifiant d’une situation financière saine sur les trois derniers exercices fiscaux et n’étant pas en procédure collective ou judiciaire.

Le diagnostic est intégralement financé par la Région Grand Est, à ce titre, il constitue une aide individualisée sous la forme d’une prestation.

 

En quoi consiste ce dispositif ?

Diagnostic de performance

Le diagnostic de performance permet d’analyser les meilleures pratiques, identifier les axes d’améliorations et les recommandations possibles pour accroitre la compétitivité des exploitations et de s’engager dans une démarche de progrès, ainsi que permettre une appréhension des technologies et des nouveaux modes d’organisation.

Le diagnostic porte sur 6 axes :

  • la stratégie digitale,
  • l’organisation de l’exploitation,
  • le système d’exploitation et l’environnement,
  • l’utilisation au mieux des nouvelles technologies,
  • l’adaptation et l’optimisation de solutions numériques,
  • la valorisation de l’homme.

Accompagnement sur mesure

Cet accompagnement permet de proposer des actions et des solutions aux exploitations ayant été diagnostiquées, de les mettre en relation avec des offreurs de solutions technologiques et académiques, et permettre un soutien à l’innovation.

Valorisation d’une communauté d’exploitants

Cette communauté permet de créer un contact entre les exploitants ayant été diagnostiqués et donc d’échanger et diffuser des bonnes pratiques, des conseils, …

 

Plus d'informations ?

Pour toute question : fermedufutur@grandest.fr ou rendez-vous sur le site de la région GRAND EST

Plaquette du Plan régional ferme du futur (PDF - 1,28 MB)

 

 

]]>
news-106977Mon, 03 Jan 2022 09:37:52 +0100France Relance : acquérir des matériels de protection contre les aléas climatiqueshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/france-relance-acquerir-des-materiels-de-protection-contre-les-aleas-climatiques/Ouverture d’un nouveau guichet pour permettre aux agriculteurs d’acquérir des matériels de protection contre les aléas climatiques<![CDATA[

FranceAgriMer ouvre un troisième guichet d'aide aux agroéquipements nécessaires à l’adaptation au changement climatique  doté de 50 millions d’euros.

Les matériels éligibles correspondent à la protection contre le gel, la grêle, la sécheresse et le vent sont listés en annexe
Le montant minimal des dépenses présentées dans la demande d’aide est fixé à 2 000 € HT et le plafond de dépenses éligibles est fixé par demande à 150 000 € HT. Pour les CUMA, le plafond des dépenses éligibles est fixé à 600 000€ HT par demande.

Le taux de l’aide est fixé à :

  • 40 % du coût HT des investissements éligibles pour les équipements de protection contre le gel et la grêle.
  • 30 % du coût HT des investissements éligibles pour les équipements de protection contre la sécheresse et le vent.

 

Majoration de 10 points pour les jeunes agriculteurs et/ou nouveaux installés, et CUMA.

Courant janvier, c’est un soutien supplémentaire de 10 millions d’euros pour les investissements dans les serres horticoles et maraîchères qui sera également déployé dans ce cadre.

 

Contact :

Victoria AUBLET
v.aublet@remove-this.ardennes.chambagri.fr
03.24.56.89.69 / 06.03.19.79.93

]]>
news-106896Wed, 22 Dec 2021 09:14:08 +0100Intention de cesser son activité ? La DICAA est obligatoire ! https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/intention-de-cesser-son-activite-la-dicaa-est-obligatoire/Vous venez de recevoir un courrier de la MSA vous invitant à renvoyer votre DICAA (Déclaration d'Intention de Cessation d'Activité Agricole), en savoir plus sur cette obligation.<![CDATA[

 

 

Vous avez plus de 55 ans et vous venez de recevoir un courrier de la MSA vous invitant à renvoyer votre DICAA (Déclaration d'Intention de Cessation d'Activité Agricole).
Le formulaire est téléchargeable ici.


Le Point Information Transmission est à votre disposition pour vous aider à remplir cette démarche ; vous pouvez contacter nos conseillers au 03.24.56.89.48


La DICAA, qu'est ce que c'est ?


Sauf cas de force majeure, tout agriculteur qui a l’intention de cesser son activité agricole doit en informer l’autorité administrative, c’est-à-dire la DDT, au moins 3 ans avant son départ en retraite.

Chaque agriculteur reçoit de la MSA, quatre ans avant qu’il atteigne l’âge requis pour bénéficier de la retraite, le formulaire de la DICAA. Après l’avoir complété, ce document est à adresser à la Chambre d’agriculture de son département, trois ans au moins avant la date prévisionnelle de départ en retraite. La Chambre d’agriculture, dans le cadre de sa mission de service public, enregistre cette demande et en transmet un exemplaire à la DDT.

Attention, la DICAA n’est pas une demande de retraite ; celle-ci fera l’objet d’une démarche différente.

La déclaration d’intention de cessation d’activité agricole, bien qu’obligatoire, n'est qu'une intention. Elle n’engage pas sur les conditions de cessation. La date d’arrêt d’activité peut ne pas être mentionnée. Et si elle est indiquée, cette date ne peut être que prévisionnelle : il n’y a pas d’obligation à partir en retraite à la date mentionnée.

Si le futur cédant n’a pas encore de repreneur, c’est l’occasion de le mentionner sur la DICAA. Un accompagnement pourra alors être envisagé dans le cadre du Répertoire départ/installation géré par la Chambre d’agriculture, qui permet aux cédants de se voir présenter des candidats à l’installation.

Si un litige foncier apparait au moment de la cessation, il peut contraindre à continuer à exploiter. Il faut alors demander une autorisation temporaire de poursuite d’activité, sur les parcelles objet du litige.

Le risque est donc de ne pas percevoir ses droits à la retraite. Toutefois, le fait d’avoir renvoyé sa DICAA au moins 18 mois avant la demande d’autorisation temporaire de poursuite d’activité permet de tout de même percevoir la retraite.

La réception de la DICAA dans votre boîte aux lettres peut être le bon moment pour réfléchir plus sérieusement à votre transmission d’exploitation !

Un rendez-vous au Point Info Transmission vous permettra alors de démarrer/poursuivre cette réflexion.

 

Contactez notra conseillère Amandine CUENOT au03 24 56 58 34 ou par mail via a.cuenot@remove-this.ardennes.chambagri.fr

ou renseignez-vous sur cette page

 

]]>
news-106832Tue, 21 Dec 2021 09:35:36 +0100Agrimétéo : plus que quelques jours pour bénéficier d'une subventionhttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/agrimeteo-plus-que-quelques-jours-pour-beneficier-dune-subvention/Jusqu'au 31 décembre : la région Grand Est vous fait bénéficier d'une réduction à hauteur de 60% pour adhérer au réseau<![CDATA[

 

 

La région Grand Est et les Chambres d'Agriculture ont conclu un partenariat pour construire le plus grand réseau de stations météos connectées. 

 

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

Spécialement conçu pour les agriculteurs et leurs conseillers agricoles, Agrimétéo Grand Est© vous fournira des données météo ultra-locales et précises pour simplifier le pilotage de vos cultures.

Ce réseau a plusieurs objectifs :

  • fournir de la donnée ultra-locales, pour fiabiliser l'expérimentation et développer des outils d'aides à la décision

  • fournir de la donnée en temps réel, pour que nos conseillers vous accompagnent encore plus précisément

  • vous permettre d'acquérir votre propre station météo et avoir accès à l’ensemble des données du réseau.

 

Les stations météo connectées Sencrop sont constituées de divers capteurs de températures, d'hygrométrie, pluviométrie et vent. Les données sont retransmises via une application que vous pouvez avoir sur votre smartphone. Ainsi, en temps réel, vous pouvez consulter les conditions météos de vos différentes parcelles. Vous pouvez aussi créer des alertes par téléphone et anticiper les événements climatiques avec de la prévision et une image radar progressive.

Vous affilier à ce réseau, c’est vous permettre d'intervenir au meilleur moment dans vos champs pour gagner en efficacité et en suivi (labour, semis, traitements phytosanitaires, anticipation des dates de récolte...).

La région Grand Est vous fait bénéficier d'une réduction à hauteur de 60%. Attention, le nombre de places est limité et la subvention se termine au 31 Décembre 2021.
Vous êtes intéressés par l'offre ?

Demander votre subvention pour votre station sur le site https://agrimeteo.fr/

 

]]>
news-106810Mon, 20 Dec 2021 16:54:24 +0100Fermeture exceptionnellehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/fermeture-exceptionnelle-5/Fermeture du 27 décembre au 3 janvier 2021 (hors Ede08/51)<![CDATA[

 

 

 

La Chambre d’Agriculture des Ardennes sera exceptionnellement fermée du lundi 27 décembre au 3 janvier 2021.

 

 

Les services de l’identification (EdE08/51) seront quant à eux disponibles durant cette période aux coordonnées habituelles : 03.24.33.71.12

Merci de votre compréhension.

L'ensemble des élus et des collaborateurs de la Chambre d'Agriculture des Ardennes vous souhaitent de passer d'excellentes fêtes de fin d'année !

 

]]>
news-106353Fri, 10 Dec 2021 15:59:04 +0100La DRAAF recherche un(e) enquêteur(trice)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-draaf-recherche-une-enqueteurtrice/<![CDATA[
OBJECTIF :

Réalisation d’une enquête auprès des agriculteurs dans le cadre de l’élaboration de la statistique agricole.
L’enquête se déroulera de janvier à mi- avril 2022.

PROFIL :

➢    goût du relationnel
➢    discrétion
➢    sens de l’organisation et rigueur
➢    utilisation basique de l’informatique + connexion internet
➢    permis de conduire et véhicule personnel

 

REMUNERATION :

au questionnaire tarif de 41€ (rétribution du travail fourni et des
indemnités pour frais de déplacement)

 

DÉPOT DES CANDIDATURES :

14 décembre 2021

courrier :
DRAAF Grand Est
Service régional de l’information statistique et économique
3 rue du faubourg Saint-Antoine
CS 10526
51009 Châlons-en-Champagne Cedex

mail : srise.draaf-grand-est@agriculture.gouv.fr

téléphone : 03.26.66.20.96 / 03.26.66.20.57

site internet : draaf.grand-est.agriculture.gouv.fr

 

]]>
news-106347Fri, 10 Dec 2021 15:11:51 +0100Nouveau schéma directeur régional des exploitations agricoles (SDREA) https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/nouveau-schema-directeur-regional-des-exploitations-agricoles-sdrea/<![CDATA[

Depuis le 1er décembre 2021, le nouveau schéma directeur régional des exploitations agricoles (SDREA) est entré en vigueur à l’échelle de la région Grand Est.

Il remplace les 3 SDREA des anciennes régions Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine.

Les évolutions règlementaires introduites par le SDREA Grant Est entrent en vigueur à cette date.

Vous le trouverez à télécharger en suivant ce lien : https://draaf.grand-est.agriculture.gouv.fr/SDREA

 

Plus d'information :

Service ENTREPRISES
03.24.56.89.48

]]>
news-105886Tue, 30 Nov 2021 16:05:13 +0100[ANNULATION] Forum OSER EN CRAIE https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/annulation-forum-oser-en-craie/Le Forum OSER en Craie prévu le 17 décembre à SAINT MEMMIE est annulé.<![CDATA[

 

 

 

Suite à l'évolution des mesures sanitaires en vigueur

FORUM OSER en Craie – OSER en Brie est ANNULÉ

 

 

 


Venez découvrir les Conclusions de OSER en Craie et OSER en Brie avec les partenaires de l’étude et les représentants des filières majeures du territoire.

Vendredi 17 décembre 2021
à partir de 9h45 à la Salle des lanterniers
Avenue Jacques Simon (face au Collège Jean Moulin) à St Memmie

PROGRAMME DU FORUM :

Introduction

  • 10h Introduction - Mickael JACQUEMIN, Chambre d’agriculture de la Marne

 

Performance et résilience : les stratégies gagnantes

  • 10h15 Présentation des enseignements de OSER en Craie et Brie
  • 10h35 Table ronde en présence de :
    • Hervé COLINART, CERFRANCE CNEIDF Michel YVARD, Groupama Nord Est
    • Hervé LAPIE, AS Entreprises Paul POQUET, Crédit Agricole Nord Est

 

Betterave, Luzerne, Bio, Métha : Quelles perspectives, quelles interactions entre ces filières ?

  • 11h15 Présentation des analyses de OSER en Craie
  • 11h35 Table ronde en présence de :
    • François PROMPSY, filière betteraves
    • Eric MASSET, filière Luzerne
    • Alain HERBINET, filière bio
    • Xavier ROY, filière méthanisation
    • Olivier MORANT, filière betteraves et déshydratation
  • 12h15 Conclusion par Nicolas Kunysz, Chambre d’agriculture de la Marne
  • 12h30 Temps convivial

 

Pass sanitaire obligatoire

SUR INSCRIPTION, avant le 10 décembre avec le lien suivant : https://forms.gle/eP7JVtpkRdKv9cZs9

]]>
news-105808Mon, 29 Nov 2021 13:40:30 +0100Témoignages d'échanges parcellaireshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/territoires-et-actions-collectives/restructurer-son-parcellaire/restructurer-son-parcellaire-a-plusieurs-echanges-et-cessions-dimmeubles-ruraux/Retrouvez le témoignage d'exploitants ayant effectué un échange parcellaire sur le territoire de Pauvres.<![CDATA[]]>news-105803Mon, 29 Nov 2021 11:51:26 +0100Le vin, une nouvelle opportunité en Argonne Ardennaisehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-vin-une-nouvelle-opportunite-en-argonne-ardennaise/Rendez-vous le 15 décembre pour en savoir plus sur la relance de la vigne ardennaise<![CDATA[

 

 

Habitants du territoire de l'argonne ardennaise, agriculteurs, propriétaires fonciers ?

Vous avez la volonté de vous lancer dans une diversification agricole ou de valoriser votre foncier ?Ou tout simplement par curiosité...?

 

 

 

Rejoignez-nous !

le mercredi 15 décembre 2021 à 18 heures à la salle des fêtes de Vrizy (08400)

 

Au programme :

  • Présentation du contexte et de la démarche – Jean Luc WARSMANN et Benoit SINGLIT –
  • Les caractéristiques du territoire au regard de la production viticole : historique, sols, climat – Sylvain CHEN, vigneron conseiller et la Chambre d’Agriculture des Ardennes –
  • Témoignage de Sébastien Régnier, viticulteur à Pagny-sur-Moselle : Historique du territoire et de l’exploitation, développement du domaine en dehors d’une zone AOC, choix techniques pour des vins ciselés et riches en émotions, stratégie commerciale...7
  • Quelles sont les attentes des clients et des consommateurs ? – AGREX Consulting –

 

Pass sanitaire obligatoire !

 

Plus d'informations :

Elodie Parisot, Argonne Ardennaise
Tél : 03.24.30.23.94
Mail : e.parisot@argonne-ardennaise.fr

]]>
news-105510Mon, 22 Nov 2021 17:59:36 +0100"PLANTONS DES HAIES" Un accompagnement sur mesure !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/plantons-des-haies-un-accompagnement-sur-mesure/Un accompagnement technique et financier sur mesure pour la reconquête des haies et des arbres champêtres dans les exploitations agricoles<![CDATA[

 

La mesure « Plantons des haies » du plan de relance a pour objectif d’aider les agriculteurs a réintroduire et intégrer les haies et les arbres d’alignements au cœur de leur exploitation.

Le plan de relance « Plantons des haies » est un programme national ambitieux décliné en région, qui débute aujourd’hui et se déroulera jusqu’en 2024. Il permet dès aujourd’hui aux agriculteurs d’accéder à 2 niveaux d’accompagnement :
-    Un volet « accompagnement » permettant à tous les porteurs de projet d’élaborer leur projet de plantation, de la réflexion à la plantation, avec l’appui de conseillers  spécialisés et expérimentés
-    Un volet « investissement » permettant d’obtenir un soutien financier afin de concrétiser les projets de plantation de haies ou d’arbres intraparcellaires

 

Qui peut bénéficier du plan de relance "Plantons des Haies" ?

  • Les agriculteurs (personnes physiques, personnes morales)
  • Les établissements de développement agricole, d’enseignement agricole et de recherche qui détiennent une exploitation agricole
  • Des groupements d'agriculteurs (liste des structures éligibles et conditions) et les coopératives
  • Les associations syndicales de propriétaires (ASA, AScO et ASL)
  • Les associations à but non lucratif (Loi 1901 ou articles 21 à 79-3 du code civil local)
  • Les établissements publics
  • Les parcs naturels régionaux et nationaux
  • Les communes et leur groupement ; les collectivités territoriales autres
  •  

Un programme d’accompagnement individuel sur mesure !

Un appui technique, de l’accompagnement de projet jusqu’au dépôt de dossier pour la demande d’aide à la plantation sera nécessaire et pris en charge dans le cadre du plan de relance, pour une durée moyenne de 3 jours.
Des conseillers spécialisés seront présent à vos cotés au cours des trois étapes clés :
-    Accompagnement à la conception de projet
-    Accompagnement du chantier de plantation
-    Accompagnement administratif

Télécharger le programme d'accompagnement

 

Votre contact pour le département des Ardennes : Adrien BALCEROWIAK - 06 23 38 26 30 ou via adrien.balcerowiak@remove-this.ardennes.chambagri.fr

]]>
news-105257Thu, 18 Nov 2021 16:40:13 +0100Nos conseillers en permanence sur votre territoire ! https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/nos-conseillers-en-permanence-sur-votre-territoire/Rendez-vous le 6 décembre à Maubert-Fontaine et le 07 décembre à Poix-Terron pour rencontrer vos conseillers !<![CDATA[

 

 

Afin de faciliter les rencontres et les échanges entre exploitants et conseillers, la Chambre d’Agriculture des Ardennes, en partenariat avec les communautés de communes du territoire, propose ponctuellement des permanences de conseillers en délocalisé.

 

Les prochains rendez-vous auront lieu les 6 et 7 décembre prochains dans les locaux des communautés de communes d’Ardennes Thiérache et des Crêtes Préardennaises de 13h30 à 17h00.

 

Au programme du 6 décembre à MAUBERT FONTAINE :

  • Les évolutions réglementaires liées à la PAC 2023 et à l’extension vulnérable
  • Pour en savoir plus sur les évolutions réglementaires des élevages BIO,
  • Découvrir l’outil de gestion en ligne des parcelles agricoles « MesParcelles »
  • Se renseigner sur l’offre de services liée aux bâtiments agricoles ou aux aménagements du territoire en lien avec les problématiques locales
  • Faire le point des actions sur  les points de captage

 

Au programme du 7 décembre à POIX TERRON :

  • Les évolutions réglementaires liées à la PAC 2023 et à l’extension vulnérable
  • Pour en savoir plus sur les évolutions réglementaires des élevages BIO,
  • Découvrir l’outil de gestion en ligne des parcelles agricoles « MesParcelles »
  • Se renseigner sur l’offre de services liée aux bâtiments agricoles ou aux aménagements du territoire en lien avec les problématiques locales
  • Faire le point sur son projet de transmission
  • Adhérer à un projet d’agroforesterie financé par l’appel d’offre « plantons des haies »

 

 

Les permanences sont ouvertes à tous, avec ou sans rdv !

Pour plus de renseignements ou pour réserver un créneau, contactez Nathalie LAMBLOT au 03.24.56.56.37

]]>
news-102724Sat, 13 Nov 2021 09:18:00 +0100Les Festi'Charolaiseshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-festicharolaises/Rendez-vous les 13 et 14 novembre 2021 au Foirail de Rethel<![CDATA[

Le concours de RETHEL reconnu par le HerdBook Charolais aura lieu les

13 et 14 novembre 2021 au Foirail


 

 

Venez nombreux !

 

En savoir plus

]]>
news-104797Mon, 08 Nov 2021 14:46:46 +0100Soirées Transmissionhttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/soirees-transmission-1/Transmettre une exploitation, ça ne s’improvise pas ! Encore une soirée 2 soirée dédiée pour en savoir plus !<![CDATA[

 

 

 

 

Quelles sont les questions essentielles à se poser quand on transmet ? Quelles démarches sont à entreprendre ? Quelles sont les erreurs à éviter ?

 

Pour répondre à ces questions, la Chambre d’Agriculture et les Jeunes Agriculteurs des Ardennes organise la deuxième « Soirées Transmission » :

  • Vendredi 17 décembre 2021 à FAISSAULT (19h30 en Mairie)

 

À cette occasion, les participants bénéficieront du partage d’expérience de cédants qui ont accepté de raconter leur parcours : les différentes étapes de leur cession, les obstacles surmontés, les professionnels qui les ont accompagnés… Les cédants répondront également aux questions des participants, avec l’appui d’Amandine CUENOT (Conseillère en Transmission de la Chambre d’Agriculture des Ardennes).

 

Renseignements et Inscription :

  • En ligne : https://urlz.fr/gHUG
  • Par téléphone : 03 24 56 58 34 ou 06 21 56 18 32
  • Par mail : a.cuenot@ardennes.chambagri.fr

 

]]>
news-104794Mon, 08 Nov 2021 14:29:18 +0100Fermeture exceptionnellehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/fermeture-exceptionnelle-4/Fermeture les jeudi 11 et vendredi 12 novembre 2021<![CDATA[

Les services de la Chambre d'Agriculture des Ardennes, situés au 1 rue Jacquemart Templeux à CHARLEVILLE-MEZIERES, seront fermés à compter du mercredi 10 novembre dès 17h00.

Egalement les services de l"identification (Ede08/51) et du Centre de Formalités des Entreprises situés au 15, rue du Château à VILLERS SEMEUSE.

 

Nos équipes seront à votre disposition lundi 15 novembre dès 8h00.

 

Merci de votre compréhension.

 

]]>
news-104272Tue, 26 Oct 2021 15:40:39 +0200Mois de la Bio 2021https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/mois-de-la-bio-2021-1/Chaque mois de novembre depuis 2013, les Chambres d'agriculture participent au Mois de la Bio.<![CDATA[

Chaque année le mois de novembre est consacré à la promotion de l’agriculture biologique.

Dans toutes les régions de nombreux événements sont organisés à destination des porteurs de projets et agriculteurs conventionnels intéressés par la bio. Portes ouvertes, formations, y compris à destination des agriculteurs déjà convertis, se succèderont de fin octobre à fin novembre.

L’objectif est multiple : permettre aux agriculteurs BIO de progresser, favoriser les rencontres entre BIO et conventionnels, et sensibiliser les agriculteurs conventionnels à certaines pratiques.

 

En effet si les conversions marquent le pas dans notre département en 2021 en raison du contexte sur les marchés, de nombreux projets sont en réflexion dans vos fermes. N’hésitez pas à prendre de l’avance pour les années à venir en faisant évoluer vos pratiques. Une conversion progressive est souvent une conversion réussie !

 

LES RDV ARDENNES En novembre 2021

  • Réunion technique : « Gérer la fertilité des sols en bio » le 9 novembre à 14h au GAEC du Grand Condé, 4 Ferme de Condé à Villers sur Bar (08350)

Contact : Adèle RAYNAUD, 07 52 63 75 87, adele.raynaud@remove-this.ardennes.chambagri.fr

 

  • Porte Ouverte en élevage : « Se diversifier sur une petite structure » le 16 novembre à 14h à l’EARL de Chantraine, 1 Chemin de Chantraine à Rocquigny (08220)

Contact : Adèle RAYNAUD, 07 52 63 75 87, adele.raynaud@remove-this.ardennes.chambagri.fr

 

  • Formation "Découvrir la phyto-aromathérapie en élevage" : les 24 et 25 novembre de 9h30 à 17h30, à Villers Semeuse
      Utiliser les plantes et huiles essentielles pour réduire les antibiotiques

Contact : Lucie JACQUEMARD, 03 24 33 89 65, lucie.jacquemard@remove-this.ardennes.chambagri.fr

 

  • Porte Ouverte polyculture-élevage : « Réintroduire de l’élevage en système grandes cultures », le 30 novembre à 14h

Contact : Adrien BALCEROWIAK, 06 23 38 26 30, adrien.balcerowiak@remove-this.ardennes.chambagri.fr

 

EN GRAND EST

Le réseau des Chambres d'agriculture du Grand Est s'inscrit également dans cette action Mois de Bio et propose différents rendez-vous avec les agriculteurs intéressés par la Bio sur l'ensemble du territoire.Découvrir ici !

 

 

 

 

 

]]>
news-104166Mon, 25 Oct 2021 14:20:31 +0200Opération Carbone à AGRIMAX du 27 au 29 octobre à Metzhttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/operation-carbone-a-agrimax-du-27-au-29-octobre-a-metz-3/La 10ème édition du salon AGRIMAX se tiendra du 27 au 29 octobre 2021 au Parc des Expositions de Metz Métropole. AGRIMAX, en partenariat avec l’Association Ambition Grand Est Élevage Europe, et avec le soutien de Metz Métropole poursuit cette année encore son développement à l’échelle de la région Grand Est.<![CDATA[

Le réseau des Chambres d'agriculture Grand Est sera présent et rencontrera le monde de l'élevage et les visiteurs sous différentes formes :

  • RDV sur notre stand de 30 m² pour échanger sur la thématique Bas Carbone et notamment sur le programme Air Sol Climat Energie Hall A n°32 ainsi que MesParcelles

 

Un programme de conférences riche et varié

  • Une conférence dédiée à  La méthanisation agricole, entre risques et opportunités pour nos territoires du Grand Est
    le jeudi 28 octobre de 16h30 à 18h00 (salle conférence) pour découvrir l'état de lieux de la filière régionale, interactions avec l’élevage et perspectives en Grand Est
    Pour vous inscrire : remplir le formulaire
Déroulé :
1/  état des lieux de la méthanisation agricole en Grand Est (30 minutes) par Damien L'Huillier (Chambres d'agriculture Grand Est)
2/ Table ronde sur le développement de la méthanisation agricoles sur les territoires (45 minutes)

·         Emmanuel CONNESSON, directeur territorial GRDF Grand-Est

·         Philippe Goetghbeur, Agence de l'Eau Rhin Meuse

·         Arnaud Rousseau (FNSEA)

·         Philippe Mangin, Vice-président Région Grand Est

·         Véronique Corsyn, Directrice CEN de Lorraine.

3/  Temps d’échanges avec la salle (15 minutes)
  • Mercredi 27 octobre à 14 h30 : Comment devenir ferme pédagogique ?
  • Jeudi 28 octobre de 15h à 16 h (espace conférence) : présentation des dispositifs d'insertion et d'emplois en agriculture et notamment le PACE
  • Vendredi 29 octobre à 10h00 : Présentation d'AGRIMETEO GRAND EST  SENDCROP Weather Measures,  le plus grand réseau collaboratif météo de la région.
]]>
news-104090Fri, 22 Oct 2021 14:02:46 +0200Collecte produits phyto-pharmaceutiques non-utilisableshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/collecte-produits-phyto-pharmaceutiques-non-utilisables/Une prochaine collecte aura lieu sur le département des Ardennes : le 4 novembre.<![CDATA[

Ces collectes se feront sur deux sites :

  • Vivescia Attigny
  • CAJ Chatelet-sur-Retourne

 

Pour rappel, le stockage de ces produits est interdit, il est donc indispensable que les agriculteurs qui en détiennent les évacuent via cette collecte.
En attendant ils doivent les conserver dans leur local phytosanitaire en inscrivant "PPNU à détruire" sur l'emballage

 

]]>
news-104060Fri, 22 Oct 2021 10:53:26 +0200Alerte ANNULATION https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/alerte-annulation/La journée portes ouvertes prévue le 02 décembre à AUTHE est ANNULEE ! <![CDATA[
 

 

 

ANNULATION

> Jeudi 02 décembre à AUTHE -Bovins viande

« Un système repensé pour concilier agrandissement, organisation du travail et autonomie alimentaire »

Rendez-vous à la SCEA DU FOND DE FONTAINE - Jérôme VAUDE - AUTHE (08)
2.5 UMO dont 1,3 salariées - 380 ha dont 160 ha d’herbe
120 vaches de race Charolaise en système naisseur avec finition de génisses de viande

+ À voir aussi : Pâturage tournant, Semis sous couvert, trèfle, méteil, sorgho, commercialisation Label Rouge

 

Les principaux objectifs des Réseaux d’Elevage :

  •      Mettre au point des systèmes de production adaptés aux potentialités et contraintes locales.
  •      Proposer aux éleveurs des objectifs accessibles pour dégager un revenu suffisant dans des conditions de travail acceptables.
  •      Élaborer des références pour réaliser des diagnostics d’exploitation, des projets d’installation et d’optimisation des systèmes.
  •      Tester les voies d’évolution possibles (réforme de la PAC,…).

 

 

Pour de plus amples renseignements, vous pouvez contacter nos techniciens :

  • Réseau lait : Cécile SIMOND – 03.24.33.89.69
  • Ferme Bas Carbone : Dominique PIERRON – 06.10.69.36.78
  • Réseau bovins viande : Joël MARTIN – 06.23.38.77.35
  • Réseau ovins viande : Emilien POCHON : 06.25.01.05.62

 

 

]]>
news-102974Tue, 05 Oct 2021 15:35:00 +0200Reprendre une exploitation, ça vous tente ?https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/reprendre-une-exploitation-ca-vous-tente/La reprise d'une exploitation agricole est un projet qui vous tente ? Alors n'attendez-plus et saisissez l'opportunité !<![CDATA[

Plusieurs exploitations agricoles sont en reprises sur le département des Ardennes.

 

Première exploitation :
  • Laitière et allaitante
  • Thiérache
  • 117 hectares de SAU


> Consulter l'offre complète

 

Deuxième exploitation :
  • Laitière et allaitante
  • Crêtes Préardennaises
  • 157 hectares de SAU
     

> Consulter l'offre complète

 

Pour vous faire accompagner, n'hésitez pas à contacter notre conseillère :

Amandine CUENOT
Conseillère Transmission d'entreprise
a.cuenot@remove-this.ardennes.chambagri.fr
03.24.56.58.34

 

]]>
news-102700Thu, 30 Sep 2021 15:47:36 +0200Valorisations des couverts : une journée dédiée !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/valorisations-des-couverts-une-journee-dediee/Journée de démonstration portant sur la thématique des valorisations des couverts – Rendez-vous Mardi 19 octobre 2021 de 9h30 à 17h<![CDATA[

 

 

La Chambre d’Agriculture, la FDCUMA et la FDGEDA des Ardennes organisent une journée de démonstrations

le Mardi 19 octobre 2021 à Louvergny (08390) sur l’axe Poix-terron-Le Chesne.

 

 

Programme de la journée :

 

  • 9h15 – 10h00         Accueil et discours
  • 10h00 – 11h00       Ateliers (durée 15 à 20 minutes)
  • 11h05 – 12h15       Démonstration dynamique du matériel
  • 12h15 – 13h30       Repas et buvette organisés et préparés par les JA
  • 13h45 – 15h00       Reprise des ateliers
  • 15h00                     Démonstration dynamique du matériel

 

6 Ateliers au programme :

  • Agronomie – Règlementaire – Techniques de semis à la volée
  • Cultures dérobées à destination des élevages avec pâturage de moutons
  • Cultures intermédiaires à vocation énergétique
  • Sol – Profil Cultural (zones compactées et non compactées)
  • Biodiversité 
  • Pôle Elevage

 

Ces sujets vous intéressent ?

Rendez-vous le 19 octobre pour échanger avec des techniciens, bénéficier de partages d’expériences et assister à des démonstrations d’engins (semoirs, broyeurs, déchaumeurs, rouleaux), en partenariat avec des concessionnaires !

 

 

Concessionnaires présents :

  • Jaujou Hubert et associés
  • Ets Mortier
  • Ravillon
  • SAS Primault
  • Rocha
  • SARL Ets Guérin
  • Terrea

 

Organismes para-agricoles présents :

  • Vivescia,
  • Groupama,
  • Crédit Agricole,
  • Isagri,
  • Karnott,
  • Chambre d’Agriculture des Ardennes (Mes P@rcelles – OAD – Bons Diag Carbone JA et Sencrop)
  • FDCUMA

 

Entrée Gratuite avec PASS Sanitaire obligatoire !

 

Buvette et restauration sur place, par les Jeunes Agriculteurs des Ardennes

Menu 100% local : sandwich chaud, frites, dessert et boisson : 15€ / personne

Réservation des repas : inscription en ligne ici

 

En savoir plus ?

Contact : fdcuma08@remove-this.ardennes.chambagri.fr – 03.24.33.71.04

 

]]>
news-102626Wed, 29 Sep 2021 15:43:41 +0200Influenza aviairehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/influenza-aviaire-5/Le 9 septembre dernier, un nouveau cas dans les Ardennes a été confirmé par l’ANSES dans une basse-cour et a entraîné le relèvement du niveau de risque en France de « négligeable » à « modéré »<![CDATA[

Une lettre d'info aux aviculteurs a été envoyée

Tous les animaux ont été euthanasiés et les zones de protection et de surveillance ont été immédiatement mises en place autour du foyer. Pour le moment, les opérations de désinfection du site contaminé sont toujours en cours. A proximité, les volailles sont confi-nées dans les zones sensibles et un voisin a également vu sa basse-cour contaminée.

Il s’agit du cinquième cas depuis le début de l’année dans les Ardennes, transmis par la faune sauvage. Non transmissible aux humains, ce virus circule actuellement dans toute l’Europe par l’intermédiaire des oiseaux. Pour prévenir sa diffusion, une zone de contrôle temporaire a été établie dans un rayon de 10 kilomètres autour de Vandy.
La détection de ce cas dans les Ardennes ne remet pas en cause le statut, recouvré par la France le 2 septembre, de « pays indemne d’influenza », au regard des règles internationales, a souligné le Ministre de l’Agriculture très récemment.

Une lettre d'info aux aviculteurs a été envoyée

Si vous souhaitez télécharger le point complet sur la situation, cliquez-ici!

 

Contact :
Aurélie SATTEZI
a.sattezi@ardennes.chambagri.fr

]]>
news-102402Fri, 24 Sep 2021 08:59:18 +0200 Sommet de l'élevagehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/sommet-de-lelevage-9/Rendez vous du 07 octobre au 09 octobre 2021 à Clermont Ferrand<![CDATA[

Le rendez-vous européen des professionnels de l'élevage

Installé au centre de la France, berceau mondial des plus grandes races à viande bovines, le Sommet de l'Élevage est une vitrine exceptionnelle de l’élevage français.

Présentations animales, concours, innovations techniques, rencontres d’affaires, animations professionnelles et conférences au cœur de l’actualité agricole sont chaque année au rendez-vous du salon.

 

 

TÉLÉCHARGER LA BROCHURE 2021

 

TELECHARGER VOTRE E-INVITATION

]]>
news-102384Thu, 23 Sep 2021 15:27:38 +0200Réfléchir son projet bâtimenthttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/techniques-et-innovations/penser-et-amenager-ses-batiments-delevage/construire-son-batiment/Faites vous accompagner dans votre projet grâce au conseil technique et à l'accompagnement réglementaire de nos conseillers pour que votre bâtiment d’élevage réponde à des critères de qualité et de fonctionnalité.<![CDATA[]]>news-100944Wed, 25 Aug 2021 10:48:43 +0200Reconnaissance de force majeure suite aux inondationshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/reconnaissance-de-force-majeure-suite-aux-inondations/Suite aux épisodes de pluies très abondantes intervenues courant juillet sur des sols gorgés d’eau, des superficies agricoles importantes ont été inondées dans les Ardennes. Dans ce contexte, la DDT a transmis fin juillet au Ministère de l’Agriculture une demande de reconnaissance de catastrophe naturelle grave pour 139 communes du département.<![CDATA[

Le Ministère a confirmé la possibilité de reconnaître une situation de force majeure pour certains types d'obligation relatifs aux aides PAC des 1er et 2nd pilier pour les parcelles situées sur ces 139 communes (liste des communes en téléchargement) et donc de maintenir le versement des aides correspondantes.

Les exploitants devront pour cela déposer auprès de la DDT une demande individuelle de reconnaissance de force majeure circonstanciée listant les parcelles concernées (courrier en téléchargement).


La dérogation pourra ainsi être accordée au titre :
  •      des aides couplées protéagineux lorsque les cultures sont détruites ou non récoltables ;
  •      des couverts de Surfaces d’Intérêt Ecologique (SIE) "plantes fixant l'azote" ayant été dégradés ;
  •      de l'Indemnité Compensatoire de Handicaps Naturels (ICHN) s'il y a eu destruction ou dégradation du maïs ensilage ;
  •      de la Mesure Agro-Environnementale et Climatique Systèmes Herbagers Pastoraux (MAEC SHP1) en cas d'absence de plantes indicatrices sur les parcelles cibles.

     

Concernant l’admissibilité des surfaces aux aides découplées (Droits à Paiement de Base, paiement redistributif), le caractère agricole des surfaces n’est pas remis en cause par ces inondations, les semis ayant été effectués et l’essentiel du cycle cultural conduit. L’admissibilité des surfaces aux DPB est donc acquise et les parcelles uniquement concernées par les aides découplées n’ont pas besoin de bénéficier d’une reconnaissance de force majeure pour bénéficier des DPB. Il en est de même des parcelles portant des aides couplées récoltées.

 

Courrier de demande individuelle : Cliquez-ici

Zonage : Cliquez-ici
 

Contacts à la Chambre d’Agriculture des Ardennes :
Alexandre VERMEULEN : 06.12.99.38.11
Dominique PIERRON : 06.10.69.36.78


Contact à la DDT :
Service Economie Agricole : 03.51.16.50.50

 

]]>
news-100939Wed, 25 Aug 2021 10:26:29 +0200Report de la date d’implantation des SIE au 31 aoûthttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/report-de-la-date-dimplantation-des-sie-au-31-aout/Compte-tenu de la pluviométrie excessive et persistante survenue depuis juillet qui a considérablement retardé les travaux de récolte et suite à la demande des représentants agricoles, le Ministère en charge de l’Agriculture a accepté la demande faite par la DDT sur le report au 31 aout du début de présence obligatoire des cultures dérobées SIE. <![CDATA[

Les agriculteurs qui souhaitent bénéficier de cette possibilité devront faire parvenir à la DDT une demande individuelle de reconnaissance de force majeure.

À noter :

  • la période de présence obligatoire des cultures dérobées SIE se terminera le 26 octobre pour les exploitants bénéficiant du report ;
  • le versement de l’avance sur le paiement vert sera décalé pour tous les exploitants qui ont déclarés des dérobés SIE qu’ils aient demandés le report ou non.

 

Pour récupérer le courrier : cliquez-ici !

 

Contact à la Chambre d’Agriculture des Ardennes :

Alexandre VERMEULEN : 06.12.99.38.11

Dominique PIERRON : 06.10.69.36.78
 

Contact à la DDT :

Service Economie Agricole : 03.51.16.50.50

]]>
news-100655Tue, 10 Aug 2021 11:24:21 +0200Plan de relance 'Plantons des haies'https://ardennes.chambre-agriculture.fr/gestion-de-lentreprise/aides-et-financement/plan-de-relance-bis/sommaire-nouveautes/plantons-des-haies/La mesure « Plantons des haies » du plan de relance a pour objectif d’aider les agriculteurs a réintroduire et intégrer les haies et les arbres d’alignements au cœur de leur exploitation.<![CDATA[
De quoi parle-t-on ?

 

La biodiversité des espaces agricoles, l’érosion des sols, la lutte intégrée contre les ravageurs, l’aménagement paysager des parcelles et l’adaptation ou l’atténuation du changement climatique sont au cœur des préoccupations agricoles actuelles.

L’agroforesterie et les haies s’imposent aujourd’hui comme une réponse à ces enjeux.

 

Le plan de relance « Plantons des haies » est un programme national ambitieux décliné en région, qui débute aujourd’hui et se déroulera jusqu’en 2024. Il permet dés aujourd’hui aux agriculteurs d’accéder à 2 niveaux d’accompagnement :

  • Un volet « accompagnement » permettant à tous les porteurs de projet d’élaborer leur projet de plantation, de la réflexion à la plantation, avec l’appui de conseillers  spécialisés et expérimentés
  • Un volet « investissement » permettant d’obtenir un soutien financier afin de concrétiser les projets de plantation de haies ou d’arbres intraparcellaires

 

Les Chambres d’Agriculture du Grand Est et les partenaires associés mobilisés et prêt à vous accompagner

 

L’action des Chambres d’Agriculture du Grand Est et des partenaires mobilisés couvrira l’ensemble de la région (à l’exception de la Marne). Cette structuration régionale, avec des acteurs départementaux proches de vous, nous permet de vous proposer un accompagnement et une animation locale, pertinent et en adéquation avec les caractéristiques de vos territoires et de vos exploitations agricoles.

 

Un programme d’accompagnement individuel sur mesure !

 

Un appui technique, de l’accompagnement de projet jusqu’au dépôt de dossier pour la demande d’aide à la plantation sera nécessaire et pris en charge dans le cadre du plan de relance, pour une durée moyenne de 3 jours.

Des conseillers spécialisés seront présent à vos cotés au cours des trois étapes clés :

  • Accompagnement à la conception de projet
  • Accompagnement du chantier de plantation
  • Accompagnement administratif

 

 

Les organismes partenaires 

Fédération des chasseurs du Bas-Rhin – Nicolas BRACONNIER – 06 80 74 71 61- nicolas.braconnier@fdc67.fr

Fédération des chasseurs des Vosges – Laurent LALEVEE – 03 29 31 10 74 - l.lalvee.fdc88@orange.fr

Fédération des chasseurs Ardennes – Anthony MERIAU – 06 30 42 55 21 - merieaua.fdc08@chasseurdefrance.com

Fédération des chasseurs de l’Aube – Léo Thery – 07 66 31 14 57 - thery.l@fdc10.org

Fédération des chasseurs de la Meuse – Joël BATTAGLIA – 06 75 19 31 60 - j.battaglia@remove-this.chasseurdefrance.com

Fédération des chasseurs de Moselle – Olivier SCHOENSTEIN – 06 43 37 79 45 - oschoenstein@remove-this.fdc57.org

CRPF Grand Est – Nicolas VAN DER HERREN – 06 24 48 91 28 - nicolas.vanderheeren@crpf.fr

Comptoir Agricole – Philippe KUNTZMANN – 06 11 68 38 55 - Philippe.KUNTZMANN@remove-this.comptoir-agricole.fr

Metz Métropole – Bruna DIAMANTE – 03 57 88 34 52 - bdiamante@metezmetropole.fr

SCOTAM – Marie MULLER – 03 57 88 34 44 – mmuller@scotam.fr

SCARA –Philippe MICHONNEAU – 06 03 76 79 48 - p.michonneau@scara.fr

 

Contactez dès aujourd'hui notre conseiller :

Adrien BALCEROWIAK

06 23 38 26 30

adrien.balcerowiak@ardennes.chambagri.fr

]]>
news-100648Tue, 10 Aug 2021 10:29:56 +0200Tech & Bio 2021https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/tech-bio-2021-1/Plus de 100 ateliers techniques et démonstrations en plein champ, 80 conférences, 375 exposants et 21000 visiteurs attendus : pas de doute, le salon Tech&Bio est de retour ! Il se tiendra les 21, 22 & 23 septembre 2021 à Bourg-lès-Valence, dans la Drôme.<![CDATA[

Plus grand salon français dédié à la bio, cette 8ème édition de Tech&Bio vous permettra de découvrir les dernières nouveautés de l’amont à l’aval et pour toutes les filières, depuis les grandes cultures jusqu’aux élevages mono et polygastriques en passant par les PPAM, la viticulture, le maraîchage ou encore l’arboriculture. Par ailleurs, cette édition 2021 fera la part belle aux solutions de biocontrôle.

Que vous soyez agriculteur/agricultrice, bio ou non, venez passer une journée divertissante et enrichissante au salon Tech&Bio !

Plus d'informations et inscriptions : ici !

]]>
news-100424Tue, 03 Aug 2021 09:47:06 +0200Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux sur le bassin Seine Normandie (SDAGE)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/schema-directeur-damenagement-et-de-gestion-des-eaux-sur-le-bassin-seine-normandie-sdage/L’agriculture est concernée, prenez quelques instants, pour l’agriculture c’est capital !<![CDATA[
Le SDAGE, c’est quoi ?

Ce schéma définit des règles sur la gestion de l’eau (en qualité et en quantité) pour les 6 prochaines années. La vocation du SDAGE doit garantir une gestion équilibrée et durable de la ressource (cours d’eau, nappes souterraines, lacs…) sur tout le bassin et pour tous les usagers. Les agriculteurs sont des usagers comme les autres et ont des attentes et des besoins que nous devons faire reconnaitre et intégrer dans ce schéma.

À défaut, la seule ambition d’atteindre le « bon état » des eaux, préserver et améliorer les milieux aquatiques sera privilégiée et ses orientations auront un impact sur vos pratiques agricoles et votre capacité de développement.

Ce projet de SDAGE (Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux) pour le bassin Seine Normandie est actuellement en consultation publique jusqu’au 1er septembre.

Il est donc impératif que les agriculteurs fassent entendre leurs voix et que les particularités de votre métier pèsent dans la prise de décision du document final.

 

Vous souhaitez vous exprimer

Vous pouvez participer à la consultation publique en cliquant ici !

]]>
news-100045Mon, 26 Jul 2021 13:06:14 +0200Dispositif d’indemnisation exceptionnel des élevages de bovins allaitantshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/dispositif-dindemnisation-exceptionnel-des-elevages-de-bovins-allaitants/Les demandes d’aide devront être réalisées sur le site internet de FranceAgriMer au plus tard pour le 15 septembre. <![CDATA[

Suite à la crise sanitaire de la Covid19 qui a impacté les débouchés de la filière viande bovine issue des troupeaux allaitants, les cotations de la viande de jeunes bovins ont connu une baisse importante sur la période d’avril 2020 à mars 2021.

Le Ministère en charge de l’Agriculture et de l’Alimentation a décidé de mettre en place, pour les élevages de bovins allaitants, un dispositif de compensation des préjudices financiers induits par les effets de la pandémie de la Covid19.

Pour ce faire, une aide forfaitaire de 41 € par broutard éligible et de 52 € par jeune bovin éligible qui ont été vendu par l’éleveur entre le 01/04/2020 et le 31/03/2021 est attribuée aux demandeurs éligibles.

Les demandes d’aide devront être réalisées sur le site internet de FranceAgriMer au plus tard pour le 15 septembre.

Qui peut être éligible ?

Il faut :

  • Etre exploitant agricole en individuel ou en société,
  • Disposer d’un numéro SIRET,
  • Avoir au moins 10 animaux éligibles,
  • Toucher l’ABA (l’aide au bovin allaitant) ou avoir un chiffre d’affaire de l’atelier bovin viande d’au moins 60 % du chiffre d’affaire total,
  • Justifier d’un revenu disponible par unité de travail annuel non salarié (UNTANS) inférieur à 11 000 € au titre du dernier exercice clos après le 01/04/2020.

Les animaux éligibles à l’indemnisation sont :

  • Les broutards mâles :
  • Issus de race allaitante, mixte ou croisés,
  • Elevés en France,
  • Agés de 7 à 12 mois à la date de leur vente,
  • Détenus depuis au moins 120 jours à la date de leur vente,
  • Les jeunes bovins mâles :
  • Issus de race allaitante, mixte ou croisés,
  • Elevés en France,
  • Agés de 13 à 24 mois à la date de leur vente,
  • Détenus depuis au moins 120 jours à la date de leur vente.

Plafonnement de l’aide :

Le montant de l’aide ajouté au revenu disponible 2020 ne pourra pas dépasser 11 000 € /UNTANS, l’indemnité correspondra au maximum à la différence entre la limite de 11 000 € /UNTANS et le revenu 2020.

Les pièces nécessaires pour constituer la demande :

  • Un RIB,
  • L’attestation comptable (ci-jointe) complétée par votre centre comptable agréé.

 

Contacts à la Chambre d’Agriculture des Ardennes :
Dominique PIERRON au 06.10.69.36.78
Victoria AUBLET au 06.03.19.79.93

Contact à la DDT :
Bénédicte RAULET au 06.73.63.63.47

]]>
045-inst-ardennes
news-99858Tue, 20 Jul 2021 16:27:10 +0200Transport de paille et traversée de bourgshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/transport-de-paille-et-traversee-de-bourgs/Il est rappelé à chacun la nécessité de sécuriser les chargements et d'adapter votre vitesse.<![CDATA[


La sécurisation des chargements de paille passe par un arrimage notamment grâce à des sangles.

La vitesse doit être adaptée à la situation notamment sur les giratoires et sur l'ensemble du réseau en fonction de la circulation routière.
Parmi tous les bourgs, Rethel est certainement un des plus traversés. Les derniers événements climatiques ont entrainé la suppression des fêtes 2021 de la Saint Anne qui amènent chaque année de nombreux visiteurs.

]]>
045-inst-ardennes
news-99427Fri, 09 Jul 2021 16:14:23 +0200CERTIPHYTO : ne laissez pas passer la date de renouvellement !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/certiphyto-ne-laissez-pas-passer-la-date-de-renouvellement/Vérifiez la date de votre Certiphyto pour ne pas laisser passer l’échéance.<![CDATA[

 

 

 

Il est temps de penser au renouvellement :

  • Pour les Certiphyto obtenus en 2011.
  • Pour les Certiphyto obtenus  à partir d’octobre 2016  (la durée de validité est alors passée à 5 ans)

 

La demande de renouvellement doit être faite au plus tard 2 mois avant l’échéance de votre Certiphyto pour ne pas risquer de vous retrouver avec un Certiphyto « périmé » (plus d’achat possible de produits phytosanitaires, plus de possibilité réglementaire d’appliquer des produits,…)

Pensez à anticiper votre inscription en formation.

Pour plus d’information

 

Contact :
Martin BRICHOT
03.24.33.71.24

]]>
045-inst-ardennes
news-98928Wed, 30 Jun 2021 09:24:14 +0200Indemnisation liée à l'Influenza Aviaire H5N8https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/indemnisation-liee-a-linfluenza-aviaire-h5n8/France Agrimer a lancé en début de semaine un guichet de demande d'aide...<![CDATA[

FranceAgriMer met en place un dispositif pour aider les exploitations ayant subi des pertes de marge brute globale en raison des mesures de restrictions sanitaires mises en oeuvre dans le cadre des zones réglementées H5N8.

La période de dépôt est ouverte du 21 juin au 20 juillet 2021.


À qui s'adresse ce dispositif ?

Le dispositif est mis en œuvre à destination des éleveurs de volailles implantés au sein des zones réglementées et ayant subi un vide sanitaire du fait des restrictions.

Pour être éligible, vous devez avoir subi une perte de marge brute réelle due au vide sanitaire engendré par l'épisode d'influenza aviaire 2020-2021 par rapport à la même période de l'année de référence 2019 et vous devez estimer cette perte.

 

Besoin d'informations complémentaires ?

Vous trouverez les informations en ligne en cliquant-ici !

La note, le guide de dépôt et le calculateur d'estimation de perte se trouvent en bas de page.

 

Contact :

Aurélie SATTEZI

03.24.33.71.29
a.sattezi@ardennes.chambagri.fr

]]>
news-98734Fri, 25 Jun 2021 09:22:08 +0200EdE 08-51 - CFE - Service Éleveurshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/ede-08-51-cfe-service-eleveurs/Déménagent à Villers-Semeuse au sein des bâtiments du Pôle Élevage (ACE - GDS - Ardennes Génétique - CDA08) pour mieux vous servir.<![CDATA[

Veuillez noter notre nouvelle adresse à compter du 05/07/21 :

Chambre d’Agriculture des Ardennes / EdE 08-51
15 rue du Château,
CS70769
VILLERS SEMEUSE
08 013 CHARLEVILLE-MÉZIÈRES CEDEX

 

Nos lignes téléphoniques restent inchangées :

EdE 08-51 03 24 33 71 12
CFE 03 24 56 82 48
Standard 03 24 36 64 41

]]>
news-98560Tue, 22 Jun 2021 15:05:55 +0200Salon Terr'Eau Biohttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/salon-terreau-bio-1/Les 30 juin et 1er juillet aura lieu à Brie (02) le salon Terr'Eau Bio organisé par Bio en Hauts de France. <![CDATA[
  • 100% DES PRODUCTIONS REPRÉSENTÉES : Grandes cultures, légumes de plein champ, maraîchage, élevages (monogastriques et bovins), arboriculture, plantes à parfum aromatiques et médicinales…
     
  • DES VITRINES VÉGÉTALES ANIMÉES PAR DES EXPERTS : Cultures (céréales, protéagineux, féverole, colza, lin, luzerne, soja, pois chiche, tournesol, haricot sec, quinoa), fourrages, maraîchage, fruits rouges…
     
  • DES DÉMONSTRATIONS VARIÉES : Pâturage tournant dynamique, outils pour concilier agriculture bio et agriculture de conservation, désherbage mécanique, implantation d’engrais verts (enrobage de semences),          multiplication de semences, auto-construction d’outils…
     

Nous organisons un covoiturage le 1er juillet au départ des Ardennes (départ de Charleville, étapes à Rethel et autres villages sur la route à la demande).


Pour lire le programme prévisionnel de la journée et les horaires : cliquez-ici !

Durant la journée chacun est libre de voir ce qu'il préfère (conférences, démo, stands, etc). Nous proposons un repas en commun pour échanger le midi que ce que chacun a vu le matin (non-obligatoire). 

Le programme complet est disponible sur le site

www.bio-hautsdefrance.org

 

Contact :

Lucie Jacquemard

l.jacquemard@remove-this.ardennes.chambagri.fr

03.24.33.89.65

]]>
news-98399Mon, 21 Jun 2021 08:30:52 +0200Nouveauté : Plan de relancehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/gestion-de-lentreprise/aides-et-financement/plan-de-relance/Retrouvez toutes les aides disponibles et mises à jour concernant le plan de relance...<![CDATA[]]>news-98222Wed, 16 Jun 2021 13:50:53 +0200Accident entre un poids-lourd et un trainhttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/accident-entre-un-poids-lourd-et-un-train/Ce mercredi 16 juin 2021 vers 3h, une collision s’est produite au passage à niveau sur la D27 entre Rumigny et Liart. Cet accident implique un train de marchandises et un poids-lourd transportant un bateau en convoi exceptionnel et qui était resté bloqué sur la voie ferrée.<![CDATA[

Le préfet et le maire sont sur place et le Centre Opérationnel Départemental (COD) est activé en préfecture. Les populations environnantes sont invitées à éviter le secteur.


Lors de l'accident, 7 wagons du train ont déraillé et 3 cuves d'acide phosphorique se sont déversé. Il est conseillé aux éleveurs dont les bêtes s'abreuvent dans l'Aube et le Ton d'opter pour une alternative le temps d'obtenir de plus amples informations.


Communiqués de presse de la Préfecture des Ardennes :

Point de situation n°1

Point de situation n°2

Point de situation n°3

 

]]>
news-98118Tue, 15 Jun 2021 08:58:51 +0200OSER en Craie – OSER en Briehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/oser-en-craie-oser-en-brie/Aujourd’hui et demain, les stratégies gagnantes CONFÉRENCE ENTIÈREMENT EN LIGNE Vendredi 25 juin 2021, 9h – 11h <![CDATA[

Dans le cadre de l’accompagnement OSER, nous vous proposons une WEB-conférence dédiée aux conclusions de ce projet. Cette conférence se tiendra ENTIÈREMENT EN LIGNE en vous connectant de votre téléphone ou votre ordinateur à une salle virtuelle. À la suite de votre inscription vous recevrez un lien pour vous connecter et participer à la WEB-conférence.

 

Web-conférence à 9h : OSER, les stratégies gagnantes

 

La salle virtuelle ouvrira 30 min avant afin que vous puissiez vérifier la connexion, si vous le souhaitez.Pour participer, il est nécessaire de vous inscrire au préalable en utilisant le lien suivant :


Inscrivez-vous à la conférence


Après votre inscription, vous recevrez un e-mail de confirmation vous expliquant comment rejoindre le webinaire.

 

9h00 – Ouverture de la WEB-conférence : OSER, une démarche innovante

Présentation rapide du projet OSER, une démarche multipartenariale visant à identifier les stratégies gagnantes pour faire progresser en performance et résilience les exploitations. Jean-Michel Ecochard, Directeur Métiers Conseil Chambre Agriculture Aube & Haute-Marne, référent des démarches OSER

 

9h15 – OSER en Craie – OSER en Brie, les stratégies gagnante

Chaque participant est redirigé  vers une présentation des conclusions spécifiques à son secteur (Craie ou Brie). Le but est de permettre aux participants d’avoir une première vue d’ensemble des conclusions d’OSER pour commencer à envisager les sujets et les domaines sur lesquels des pistes de progrès sont possibles.

 

Conférence Craie

 

Éric Gauthrin Directeur Métiers du Conseil CERFRANCE CNEIDF – Maxime Miguel Conseiller Stratégie d’exploitation Chambre d’Agriculture de la Marne

 

Si vous souhaitez assister à la présentation Craie, aucune démarche supplémentaire n’est nécessaire

Conférence Brie

 

Olivier Josselin Filières et Références

FDSEA Conseil - Jean-Marie Lett Directeur Métiers du Conseil CDER

 

Si vous souhaitez assister à la présentation Brie, il est nécessaire de s’inscrire en plus via le lien suivant : Participer à la conférence Brie

 

9h45 – Les regards filières

Présentation commune des groupes thématiques du projet OSER et de leurs travaux, avec session questions/réponses :

  • Méthanisation, de l’énergie pour vos systèmes

Gaspard de Courson Conseiller Agro et Métha Chambre Agriculture Aube –

Pierrick Ponsin Conseiller entreprise Métha CDER

  • Agriculture Bio, une dynamique en forte croissance

Arthur Adamczyk Conseiller agriculture biologique Chambre d’Agriculture Marne – Nicolas Girault Conseiller gestion et stratégie d’entreprise CERFRANCE

  • La luzerne, culture multi-performante pour l’avenir

Marie Niess, Responsable relation adhèrent CAPDEA –

  • La betterave, un atout régional

Franck Gallet, Responsable secteur nord Chambre d’Agriculture de l’Aube –

Jean-Marie Lett Directeur métiers conseil CDER

 

10h50 – Les suites du projet

 

10h55 – Conclusion

 

11h00 – Fin de la Conférence

 

 

 

 

]]>
news-98113Tue, 15 Jun 2021 08:30:04 +0200Gel de printemps - fonds d'urgencehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/gel-de-printemps-fonds-durgence/Conformément aux circulaires du Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation en date du 03 mai 2021 et du 21 mai 2021, une aide d’urgence est mise en œuvre afin d’aider les entreprises agricoles de production fruitière ayant subi des dommages suite à l’épisode gel survenu en avril 2021 et faisant face à des difficultés de trésorerie.<![CDATA[
Sont éligibles à cette aide :
  • Vous pouvez bénéficier de ces prises en charge, à condition de remplir les conditions précisées ci-après, si vous êtes :
    • chef d’exploitation ou d’entreprise agricole ;
    • cotisant de solidarité ;
    • employeur agricole ;
    • dirigeant dit « assimilé salarié » (même si vous n’employez aucun salarié).

 

Conditions à remplir

Pour pouvoir bénéficier des prises en charge, les conditions suivantes doivent être remplies :
 

  • vous devez avoir une activité principale agricole au sens économique du terme ;

Le chiffre d’affaires ou les recettes rattachés à votre activité agricole (ou à vos activités agricoles) doivent représenter plus de 50% de votre chiffre d’affaires total ou de vos recettes totales.
 

  • la ou les activités impactées par le gel doivent être vos activités principales ;

Le chiffre d’affaires ou les recettes de l’un des trois derniers exercices clos liés à votre activité (ou vos activités) impactées par le gel doit représenter plus de 50% de votre chiffre d’affaires total ou de vos recettes totales du même exercice.


Le formulaire

Accédez au formulaire cliquant-ici !
Pour plus d'informations : le site de la MSA

]]>
news-97297Tue, 01 Jun 2021 11:15:35 +0200Les Culturales 2021https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-culturales-2021-3/Les Chambres d'agriculture auront le plaisir de vous accueillir sur leurs stands à l'occasion des Culturales qui se tiendront les 15,16 et 17 juin 2021 sur Terralab à Bétheny. Les Chambres d’agriculture de l’Aisne, des Ardennes, de l’Aube, de la Marne, de la Haute-Marne et de la Meuse se mobilisent pour vous accueillir durant ces 3 jours.<![CDATA[

Retrouvez nos équipes sur 3 stands (B20-21-22)

Le « #leconseilçapaye »

Du conseil quotidien à la stratégie globale, identifiez avec nos équipes la solution la mieux adaptée pour votre entreprise.
Et en quelques questions, découvrez les nouveaux sigles CSP, HVE qui prennent leur place dans le monde agricole. Lequel sera fait pour vous ?

MesParcelles

Toutes les données de votre exploitation à portée de main ! MesParcelles est la solution pour toutes les productions, avec un pilotage centralisé, optimisé et sécurisé de l’exploitation. Facile d’utilisation, doté d’une application smartphone il répond à toutes les gestions, suivis et fait gagner du temps. Profitez d'une démonstration gratuite pour découvrir l'outil favori des agriculteurs*!
* D'après une enquête IPSOS 2021

Le Collectif

Dans l'ADN des Chambres d'agriculture ! Depuis de très nombreuses années, les Chambres d’agriculture accompagnent les groupes pour favoriser l’émulation, le partage d’expériences en faveur de l’efficience des exploitations. Partagez avec nos conseillers les thématiques innovantes travaillées sur le terrain avec les groupes d'agriculteurs.

Les Chambres d’agriculture, c’est aussi un réseau fort de compétences multiples apportant des solutions globales aux exploitations. Aussi, la Chambre régionale d’agriculture du Grand Est va présenter des projets d’envergure dont les objectifs sont le développement de la compétitivité des exploitations face aux défis à relever (stand Terres Inovia et ACSE) :

  • Programme ACSE : les visiteurs vont découvrir les travaux air-climat-sol-énergie des Chambres d’agriculture du Grand Est autour des questions : Quelles solutions pour améliorer son empreinte carbone et entrer dans une démarche bas carbone ? Quels impacts de la pollution de l’air sur les productions et quels moyens pour agir ?  Quelles sont les caractéristiques de la méthanisation agricole de notre région ? Comment améliorer la fertilité de son sol ?
  • Programme ARPEEGE – l’Autonomie en Ressources Protéiques et Energétiques des Elevages du Grand Est : les agriculteurs sont invités à discuter des enjeux de l’autonomie protéique sur le territoire. Où cultiver des protéagineux en Grand Est et comment valoriser mes cultures dans les rations d’élevage de mon voisin ?
  • AgriMétéo Grand Est : Comment fonctionne une station météo connectée? Jeu concours avec une station à gagner par tirage au sort sur le stand de la Région Grand Est "le numérique dans l'agriculture", stand n°G0204

De nombreux jeux et lots vous attendent sur tous les stands Chambres d’agriculture et surtout nos conseillers sont à votre disposition pour répondre à vos questions!

Comment accéder aux Culturales ?

Entrée gratuite, mais un badge est obligatoire pour l'accès au salon

Il vous suffit de télécharger votre e-badge.

Retrouvez nos conseillers

Didier PHILIPPE, GDA de la Thiérache

Lucie LABBÉ, GDA du Rethélois

Antoine LETINOIS, GDA de l'Argonne

Flore MONTEBRAN, Conseillère HVE

Nicolas BLASZCZYK, Conseiller Groupes Innovants

Adrien BALCEROWIAK, Conseiller Groupes Innovants

Manon DAUTRUCHE, Conseillère Mes P@rcelles et OAD

Infos pratiques

De 9h00 à 18h00 sans interruption

Restauration possible sur place

Plan d'accès

Pass sanitaire obligatoire

Pour accéder au Salon, vous devrez présenter un pass sanitaire (certificat de vaccination complet, ou test PCR ou antigénique de moins de 48h).
Test antigénique possible sur place

]]>
news-96487Tue, 18 May 2021 10:25:17 +0200Enquête sur l'agriculture Bas Carbonehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/enquete-sur-lagriculture-bas-carbone-1/EDF s'associe à l'Assemblée Permanente des Chambre d'Agriculture (APCA) pour une enquête sur l'agriculture Bas Carbone...<![CDATA[

À ce titre, vous êtes invité à participer à cette enquête qui vise à mieux comprendre les enjeux de la profession sur ce sujet, surtout dans le domaine de l'énergie.

Cela ne vous prendra que quelques minutes et les résultats restent anonymes.

 

Si vous souhaitez participer, cliquez ci-dessous :
Participez à l'enquête

 

 

Cette enquête n'est pas réalisées par la Chambre d'Agriculture des Ardennes mais par EDF et l'APCA.
Les exploitants agricoles n'ont aucune obligation de réponse.

]]>
news-96363Wed, 12 May 2021 13:31:13 +0200Agriculture bio : tour de plaine !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/agriculture-bio-tour-de-plaine/La Chambre d'Agriculture et le GDA de Charleville organisent un tour de plaine autour des prairies temporaires et des méteils cultivés en Agriculture Bio à Chalandry Elaire et Etrepigny le jeudi 20 mai à 10h.<![CDATA[

Rendez-vous au 19 bis rue St Gonthier à Chalandry Elaire à l'EARL DE LA FRANSQUINE.

 

Au programme :

    - Prairies temporaires (luzerne ou mélange) semées en direct ou sous couvert
    - Divers mélanges de méteils, ensilés ou pâturés

 

Pour plus d'information, n'hésitez pas à contacter :
Lucie JACQUEMARD
l.jacquemard@ardennes.chambagri.fr
03.24.33.89.365

]]>
news-95867Thu, 06 May 2021 13:29:35 +0200 1 000 stations météo pour les agriculteurs du Grand Esthttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/1-000-stations-meteo-pour-les-agriculteurs-du-grand-est-2/Plus que quelques jours pour profiter de l'aide mise en place par la Région Grand-Est...<![CDATA[

Pour accompagner les agriculteurs dans la gestion durable de leur exploitation, et fort d'une expérience réussie en Alsace, le réseau des chambres d'Agriculture Grand Est ambitionne de construire le plus grand réseau météo agricole et ultra locale du Grand Est.

La région et la Chambre d'agriculture Grand Est accompagnent le déploiement de 1 000 stations météo connectées via une application mobile et plus de 5 000 points virtuels pour aider les agriculteurs à mieux gérer leurs interventions culturales.

Anticiper & planifier les conditions météo

Le service de météo agricole connectée de Sencrop aide les agriculteurs à mesurer les conditions agro-météorologiques pour une meilleure efficacité quotidienne :

  • Données météos fiables et locales
  • Mesures en temps réel
  • Connexion aux stations météo de votre région
  • Historique & export des données météo
  • Analyse comparative
  • Planification par saison
  • Indicateurs clés d'alertes (gel, semis, traitement, irrigation, etc...)
  • Accès aux données de 20 stations physiques ou virtuelles du Grand Est
  • Accompagnement à la prise en main du matériel et de l'application
     
Quels sont les avantages ?
 
  • un prix intéressant
  • une communauté présente sur toute la région Grand-Est
  • une connectivité avec les modèles de prévision
  • des prévisions basées sur 7 modèles
  • un suivi entre le prévisionnel et la réalité
  • une carte de radar de - 3h à + 3h


Bénéficiez d'un accompagnement  et des aides mises en place par la Région et SENCROP.
Attention, cette aide est limité et dure jusqu'au  31 décembre 2021 sauf si épuisement des stocks avant. 

Plus d'informations disponiblesICI

Rendez-vous sans plus tarder sur le site www.agrimeteo.fr

Contact
:
Benoît VAN-LUCHENE
03 24 33 71 09

]]>
news-95864Thu, 06 May 2021 11:33:33 +0200 Sur le Chemin de nos fermes : partez à la découverte de l’agriculture du Grand Est !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/sur-le-chemin-de-nos-fermes-partez-a-la-decouverte-de-lagriculture-du-grand-est-1/Du 13 mai au 30 juin 2021, ce sont 47 agriculteurs et agricultrices du réseau Bienvenue à la Ferme Grand Est qui vous donnent rendez-vous à la ferme, dont 7 fermes ardennaises. L’occasion pour tous de profiter d’un grand bol d’air après ces longues semaines à rester à la maison : la campagne vous ouvre les bras !<![CDATA[

Élevage, grandes cultures, maraîchage… découvrez les coulisses de l’agriculture en compagnie de producteurs et productrices passionné.e.s., passez un bon moment et repartez avec des souvenirs plein la tête, telles sont les promesses de Bienvenue à la ferme.

La liste des animations est à retrouver sur le site Bienvenue à la Ferme Grand Est.

Dans les Ardennes

Confitdélices de Sophie - L’Arche de Noé(SOPHIE THIRIET-BOURDON)
Ouvert les mercredi, samedi et dimanche de 13h30 à 18h00
Du parc des animaux parsemé d’arbres fruitiers au laboratoire de fabrication des confitures, visitez au travers d’un parcours pédagogique la ferme de Sophie.

10, La Fosse aux Chevaux - 08260 ETEIGNIERES

 

Le rucher du marcassin (THIERRY ET CAROLINE PORTEAU)
Ouvert le samedi 12 et dimanche 13 juin, visite à 14h30
Lors d’une visite commentée par deux apiculteurs passionnés, découvrez le monde des abeilles au travers de la visite de la miellerie, du rucher et des jardins aromatiques du Rucher du Marcassin

Rue de la plaine - 08220 SERAINCOURT

 

Aux sabots de vent (SARAH BOURTEMBOURG)
Tous les jours, à 17h00
Profitez d’un accueil chaleureux et d’une visite commentée de la Ferme Équestre Pédagogique “Aux Sabots de Vent”. Au programme : rencontre avec les animaux, explication de la permaculture et reconnexion à la nature !

1 rue des lavoirs, hameau de Roche rd 983 - 08130 CHUFFILLY-ROCHE

 

Les fruits rouges d’Anne (ANNE CHAMPENOIS)
Les mercredis de 14h à 17h et les weeks-end de 14h à 18h.
Venez découvrir les framboises et autres petits fruits d’Anne Champenois, produits dans le cœur de l’Argonne Ardennaise. Dégustez ensuite les produits de l’exploitation : nectars, coulis et autres sirops.

Le château - 08400 MONT-SAINT-MARTIN

 

EARL Cidrerie de Warnecourt (PAVY XAVIER ET CLAUDE)
Tous les dimanches de mai et juin après midi sauf le week-end 12 et 13 juin
Venez découvrir le cidre traditionnel ardennais à la cidrerie de Xavier qui vous expliquera en détails les étapes de la production, et dégustez les produits de l’exploitation (cidres, poiré, jus de pommes, ratafia...).

La grande rubrique - 08430 BARBAISE

 

Ferme de St Quentin (PONSIN VANESSA, AMANDINE TREFAULT)
Durée 1h pour toute les dates (Suivant la disponibilité de chacun)
Visitez la bergerie de Vanessa. Elle vous présentera la traite des brebis et vous expliquera le choix de la race de l’exploitation. Découvrez la fabrication à la ferme des fromages et des cosmétiques.

Ferme de st quentin - 08350 NOYERS PONT MAUGIS

 

La Harnoterie (MORIN STÉPHANIE, BAPTISTE ET MATHILDE)
Le samedi de 9h à 11h et de 16h30 à 18h30
Découvrez la ferme de polyculture et d’élevage bovin laitier de Stéphanie, Baptiste et Mathilde.. Participez à la traite des chèvres et dégustez les pro-duits fermiers (yaourts, faisselles, crèmes desserts ou encore fromages).

Ferme de la harnoterie - 08210 BEAUMONT EN ARGONNE

 

]]>
news-94974Wed, 21 Apr 2021 14:27:11 +0200Démarches bas carbone https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/demarches-bas-carbone/Booster la performance de son exploitation, c'est bon pour le climat<![CDATA[

S'engager dans une démarche bas carbone, c’est connaître et réduire votre empreinte carbone, tout en améliorant vos performances techniques, économiques et environnementales. Cela passe par une approche stratégique globale de votre exploitation, pour trouver des leviers techniques en adéquation avec vos valeurs.

Quels que soient vos choix de leviers (amélioration des bâtiments, méthanisation, pâturage, fourrages et alimentation, gestion du troupeau, techniques culturales, stockage de carbone...) votre chambre d'agriculture peut vous accompagner dans la mise en œuvre de ces leviers.

 

> Quel est votre niveau d'appréciation des démarches bas carbone et quels sont vos besoins ?

#Bon diagnostic carbone : préparez votre exploitation avec le Plan de relance

Cette démarche, proposée nationalement par l’ADEME début 2021 dans le cadre du plan de relance, a pour ambition d’accompagner 5 000 jeunes installés d'ici fin 2022.

  • Un diagnostic pour préparer et optimiser son exploitation

Le « Bon diagnostic carbone » est un accompagnement qui vise à améliorer le bilan technico-économique de l’exploitation, réduire ses émissions de gaz à effet de serre et se préparer au climat de demain (sécheresse, réchauffement, etc.).

  • Un financement à 90% par le plan de relance

Les agriculteurs récemment installés (moins de 5 ans), et la structure à laquelle ils sont associés, sont éligibles à un financement de 90% de cet accompagnement dans le cadre du Plan de Relance.

 

Vous souhaitez plus d'information ? Rendez-vous sur le site de la Chambre d'Agriculture du Grand-Est !

 


Contact :

Cécile SIMOND
c.goiset@remove-this.ardennes.chambagri.fr
03 24 33 89 69

]]>
news-94924Tue, 20 Apr 2021 13:58:33 +0200Vous rencontrez des problématiques de recrutement ?https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/vous-rencontrez-des-problematiques-de-recrutement/Si vous vous retrouvez dans un de ces scénarii suivants : <![CDATA[
  • Votre métier d’agriculteur évolue et vous êtes confronté(e) à une diminution de votre main d’oeuvre familiale
  • Vous constatez un agrandissement de vos structures et une multiplication de vos activités
  • Vous souhaitez vous libérer du temps libre, diminuer la pénibilité au travail, limiter votre temps d’astreinte,...

 

Une solution envisagé peut-être le recrutement d'un salarié. Mais...

  • Vous n’avez pas les compétences en management et relations humaines
  • Vous êtes face à des freins à l’embauche : coûts, recrutement, réglementations, fidélisation,…


L'équipe Agreen-job est votre partenaire de terrain pour vous accompagner dans vos démarches de recrutement.
N'attendez plus et répondez à notre questionnaire !

 

Participer au questionnaire

 

Contacts :

Chloé BARRE - Chambre d’Agriculture des Ardennes : +33. 3.24.33.71.11- chloe.barre@remove-this.ardenneschambagri.fr

Olivier SCHIFFLERS - Accueil Champêtre en Wallonie : +32.81.627.468 - olivier.schifflers@accueilchampetre.be

 

 

Téléchargez la plaquette ICI

]]>
news-94922Tue, 20 Apr 2021 13:43:30 +0200Élevage de canards, pintades, cailles et pigeons: indemnisation exceptionnellehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/elevage-de-canards-pintades-cailles-et-pigeons-indemnisation-exceptionnelle/Le Ministère en charge de l’Agriculture et de l’Alimentation a décidé de mettre en place pour les élevages de canards, pintades, cailles et pigeons, à la suite du confinement dans le cadre des mesures sanitaires « covid19 », un dispositif d’indemnisation exceptionnel. L’aide est fondée sur la prise en charge d’une partie de la perte de marge brute engendrée par la pandémie de Covid-19 en 2020.<![CDATA[

Quand ?

Les dossiers pourront être déposés sur la Plate-forme d’Acquisition de Données de FranceAgriMer ouverte à partir du 19/04/2021 à 12h jusqu’au 21/05/2021 à 12h.

Pour qui ?

  • être immatriculés par un numéro SIRET actif au moment du dépôt de la demande d’aide et du paiement.
  • être constitués en tant qu’exploitant agricole, GAEC, EARL, ou autre personne morale ayant pour objet l'exploitation agricole qui réalise une activité commerciale d’élevage (ou gavage) de canards, pintades, cailles ou pigeons
  • avoir subi au moins 30% de perte de marge brute sur l’activité d’élevage avicole totale sur l’année civile 2020 par rapport à l’année civile 2019 les marges brutes étant justifiées par une attestation comptable.

Les entreprises installées entre le 2 janvier 2019 et le 15 mars 2020 inclus peuvent être éligibles. Les situations d'installation à compter du 16 mars 2020 ne sont en revanche pas éligibles.

Comment ?

  • L’accès au formulaire ne pourra se faire qu’à l’aide d’un SIRET valide.
  • Dans le cas où le demandeur constate, avant la date limite de dépôt, une erreur lors du dépôt de sa demande d’aide, il peut modifier sa demande tant que la date limite de dépôt n’est pas échue.
  • Il ne peut être pris en compte qu’une seule demande par exploitant.
  • Aucun dossier papier ne sera pris en compte.
  • La demande du bénéficiaire est constituée du formulaire en ligne complété, comprenant les données déclaratives et que les engagements du demandeur, et devra être accompagnée des pièces suivantes (déposées sur le site) :
    • un RIB au nom du demandeur,
    • une attestation comptable faisant état des marges brutes pour les années 2020 et 2019 pour l’activité d’élevage avicole totale de l’exploitation.

 

Pour plus d'informations, cliquez-ici !
 

Pour tout complément ou précision, contactez :
Enora LOUESDON
e.louesdon@ardennes.chambagri.fr
03.24.36.64.46

 

]]>
news-94817Fri, 16 Apr 2021 09:23:29 +0200Contractualiser des MAEChttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/contractualiser-des-maec/Nouvelle politique de développement rural lancée en 2015, les Mesures Agro-Environnementales et Climatiques permettent d’accompagner les exploitations agricoles qui s’engagent dans le maintien ou le développement de pratiques favorables à l’environnement. <![CDATA[

Les enjeux et la définition des territoires

Les Mesures Agro Environnementales permettent de répondre à trois grands enjeux environnementaux : 

  • La gestion et la qualité de l'eau, en encourageant par exemple les cultures intermédiaires pièges à nitrate, la réduction de l'utilisation des produits phytosanitaires et la protection des captages d'eau potable.
  • La préservation de la biodiversité animale et végétale, en incitant notamment à la préservation des habitats, la préservation des milieux humides et des prairies permanentes.
  • La conservation des sols et la protection du paysage, en encourageant la lutte contre l'érosion et en favorisant la couverture des sols en hiver…

 

Pour en savoir plus

 

Contact :
Alexandre VERMEULEN

Tél : 03 24 33 71 16
Port : 06 12 99 38 11
Mail : a.vermeulen@remove-this.ardennes.chambagri.fr

]]>
045-inst-ardennes
news-94649Tue, 13 Apr 2021 14:01:00 +0200Offre de lancement OAD – OPTI-PROTECT https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/offre-de-lancement-oad-opti-protect/Un outil simple, facile à utiliser et accessible depuis votre tablette, smartphone ou PC. Pour chaque parcelle, le stade en cours est modélisé par un pictogramme et des curseurs évoluent dans le temps du vert au rouge en fonction du risque maladie. <![CDATA[

     

     

     

    Objectifs

    OPTIPROTECT est un Outil d’Aide à la Décision (OAD), testé et validé dans nos essais (Arvalis et Chambre d’agriculture) depuis 2009, qui permet de piloter vos traitements fongicides sur chacune de vos parcelles de blé tendre avec comme information :

    • La prévision des stades clés de vos blés
    • La prévision sur les risques de contamination de vos parcelles par le piétin verse, rouille jaune, septorioses, rouille brune et fusariose en lien avec la météo
    • Le conseil de dates d’interventions optimales pour la meilleure protection de vos parcelles de Blés

     

    Pour un investissement de 3 à 3.50 €/ha* c’est l’assurance avec OPTIPROTECT

    • D’une économie de10 à 25 €/ha en fongicides (variable selon la pression maladie de l’année et la sensibilité des variétés aux maladies)
    • D’une réduction de 0.15 IFT
    • D’une optimisation du rendement de l’ordre de 1.5 à 2 quintaux/ha**

     

     Profitez de notre offre de lancement Printemps 2021

    Avec le retour d’une météo alternant soleil et pluie (en espérant que ce printemps nous apporte une météo favorable) ce pourrait être le retour d’une année avec une pression maladie plus importante.

    Notre tarification s’appuie:

    • Le nombre de parcelles suivies : de quelques parcelles à l’ensemble de vos parcelles sur votre exploitation (parcelles éloignées du site de l’exploitation – Adaptation du raisonnement fongicide à la sensibilité variétale ….)
    • Un tarif préférentiel est accordé pour les abonnés Mes P@rcelles
    • Offre de lancement pour ce printemps 2021 avec une remise supplémentaire

     

    Pour plus de renseignements sur cet outil et sur le tarif, n’hésitez pas à contacter Manon DAUTRUCHE 06.03.43.15.86 ou votre Conseiller GDA.

    * Calcul réalisé pour une surface de blé de 45 à 55 ha avec l’offre de lancement pour un abonné Mes P@rcelles dans la catégorie 6 à 10 parcelles
    ** Résultats Arvalis

     

    > TéLéCHARGER le BON DE COMMANDE

     

    Pour plus d'infos

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-94510Fri, 09 Apr 2021 13:33:04 +0200Collecte de déchets - Automne 2021https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/collecte-de-dechets-automne-2021/La nouvelle campagne de collectes de déchets agricoles a débuté ! <![CDATA[

    Les consignes restent les mêmes que les années précédentes, vous pouvez les retrouver sur :

     

    À noter : la collecte des Produits Phytosanitaires Non Utilisables aura lieu le 4 novembre 2021.

     

    Pour tout complément ou précision, contactez :

    Flore MONTEBRAN
    03.24.33.71.28
    flore.montebran@remove-this.ardennes.chambagri.fr

     

    Pour accéder aux dates de collectes, cliquez-ici!

    ]]>
    news-94481Thu, 08 Apr 2021 16:05:58 +0200Les Ardennes dans votre Assiettehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-ardennes-dans-votre-assiette-2/Les Ardennes reviennent dans votre assiette, du 13 au 24 mai 2021 !<![CDATA[

    Dans le cadre de la Semaine de l'Agriculture Française, les Ardennes reviennent dans votre assiette du 13 au 24 mai 2021 !

    Viande, fruits et légumes de saison, yaourts, fromages et plein d'autres produits ardennais sont à l'honneur : retrouvez-les dans vos hyper et supermarchés participants.

    Parce que la qualité à proximité, c'est bon pour la santé et pour l'emploi

     

    Plus d'informations sur l'opération

     

    * Grandes et Moyennes Surfaces (GMS) participantes :

    - CARREFOUR MARKET, Vouziers

    - CORA, Villers-Semeuse

    - INTERMARCHÉ, Bogny-sur-Meuse

    - LECLERC, Sedan
     

    ]]>
    news-93964Thu, 08 Apr 2021 10:29:00 +0200Nous venons à votre rencontre !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/nous-venons-a-votre-rencontre/Vos conseillers, au plus proche de chez vous, pour vous renseigner !<![CDATA[
    • PAC : effectuez votre vérification (115€HT) ou déclaration PAC (130€HT)
    • Calamités agricoles : faites-vous accompagner pour votre procédure d’indemnisation (120€HTuniquement si dossier éligible)
    • Identification : des questions sur vos boucles : des questions polycultures ? ou en savoir plus sur nos services ?
    • Polycultures : des questions polycultures ? ou en savoir plus sur nos services ? Votre conseiller GDA de l’Argonne sera lui aussi disponible, venez à sa rencontre !

     

    Nos conseillers à vos côtés en direct, sur place avec ou sans RDV !

     

    Jeudi 08 avril 2021
    de 9h à 16h dans les locaux de la Communauté de Communes de
    l’Argonne Ardennaise, 44-46 Rue du Chemin Salé, 08400 VOUZIERS

     

    Renseignements au 03.24.36.64.41
    ou
    i.itan@remove-this.ardennes.chambagri.fr

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-94341Wed, 07 Apr 2021 08:57:02 +0200Maintien de nos formationshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/maintien-de-nos-formations/<![CDATA[

    À partir du mardi 6 avril, nous entrons dans un nouveau confinement. Toutefois, comme pour les 2 précédents, l'organisation d'action de formation restent autorisées à condition que les gestes barrières soient respectés.

    Les centres de formation des chambres d'agriculture du Grand EST maintiennent toutes leurs formations. Afin que tout se déroule au mieux , nous procédons de la manière suivante:

    •    Nous nous assurons du lieu de formation avec le respect des jauges et accord avec l'organisme d'accueil si la formation a lieu en dehors de nos locaux.
    •    Nous nous assurons de l'accord de l'intervenant et nous faisons un rappel des gestes barrières.
    •    Nous contactons tous les stagiaires inscrits afin de nous assurer du maintien de leur participation.  Il est très important de nous signaler au plus tôt de l'annulation des inscriptions afin que nous puissions décider ou non du maintien de la formation.

    Nous allons faire notre possible pour transformer des formations à distance. Mais comme vous  le savez, ce dispositif n'est pas toujours adapté, ou pour le passer à distance cela demande beaucoup de temps...

    Sachez que depuis 1 an maintenant, vos services formation ont mis tout en place pour respecter les mesures sanitaires. D'ailleurs, vous nous avez fait confiance et, beaucoup d'agriculteurs participent à nos formations en présentiel.

    Toutes nos équipes formation vous remercient de continuer à nous faire confiance et de votre soutien.

    ]]>
    news-91437Wed, 31 Mar 2021 16:26:00 +0200PPRi de la vallée de la Meuse avalhttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/ppri-de-la-vallee-de-la-meuse-aval/Deuxième réunion d’information à destination du public, présidée par Christian Védélago, secrétaire général de la préfecture<![CDATA[

    Cette réunion s’inscrit dans une démarche d’information par les services de l’État sur la révision du PPRi de la vallée de la Meuse, des Ayvelles à Givet.
    Elle est destinée à présenter le projet de PPRi et à répondre aux questions du public.

     

    Rdv à la deuxième réunion d'information du mercredi 31 mars à 18h

    Cliquez-ici pour assister à la webconférence !

     

    Communes concernées :

    Aiglemont, Anchamps, Aubrives, Bogny-sur-Meuse, Charleville-Mézières, Chooz, Deville, Fépin, Fumay, Givet, Ham-sur-Meuse, Haybes, Hierges, Joigny-sur-Meuse, Laifour, Les  Ayvelles, Les Mazures, Lumes, Montcy-Notre-Dame, Monthermé, Montigny-sur-Meuse, Nouzonville, Prix-lès-Mézières, Rancennes, Revin, Rocroi, Saint-Laurent, Villers-Semeuse, Vireux-Molhain, Vireux-Wallerand, Warcq

     

     

    ]]>
    news-94087Wed, 31 Mar 2021 10:17:18 +0200L’humain au cœur de votre ferme https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/lhumain-au-coeur-de-votre-ferme/Les services de la Chambre d'Agriculture se renforcent<![CDATA[
    Vous êtes de plus en plus nombreux à prendre conscience qu’une exploitation agricole est d’autant plus fonctionnelle, que les hommes et femmes qui la gère s’y sentent bien !

    Effectivement, au-delà de la bonne connaissance des ses chiffres technico-économiques, il est primordial de vérifier que vos pratiques ou vos relations de travail répondent à vos besoins et envies.

    Ainsi, depuis plus de 4 ans, au sein de la Chambre d'Agriculture, Caroline BERNARD, conseillère en relations humaines et coach, développe et propose des prestations individuelles et des formations relatives à l’accompagnement humain des agriculteurs et agricultrices. Aujourd’hui, la Chambre d'Agriculture encourage une nouvelle fois cette démarche de réflexion en créant un binôme sur ce thème, avec l’arrivée d’une deuxième conseillère en relations humaines, Audrey DEMAULJEAN.

     

    Vous ne savez pas encore ce que la Chambre d'Agriculture peut faire pour vous à ce sujet ? Regardez un peu !

     

    Appui à la vie et au fonctionnement de la société/du groupe
    • Pour renforcer la cohésion interne, préparer l’avenir de votre exploitation, de votre atelier, de votre groupe…
    • Etablir un diagnostic de fonctionnement collectif
    • Trouver des solutions aux dysfonctionnements
    • Faciliter le changement (mouvement d’associé, nouveau projet)
    • Améliorer l’organisation au sein d’une équipe
    • Mieux communiquer en interne (associés, adhérents, salariés)

     

    Accompagnement des projets collectifs
    • Pour réussir humainement vos projets collectifs (société, association, point de vente collectif, méthaniseur collectif, etc.)
    • Approfondir les besoins de chacun et le but commun
    • Bien comprendre votre organisation et son incidence sur la vie du groupe
    • S’organiser de façon saine et efficace (place de chacun, partage du travail, des responsabilités, et du revenu)
    • Construire une relation de qualité

     

    Prévention et gestion des conflits
    • Pour sortir d’une impasse, renouer le dialogue avec vos associés, votre salarié…
    • Anticiper l’apparition de conflits
    • Se former pour mieux communiquer
    • Prendre du temps pour soi
    • Sortir d’un conflit par la médiation

     

     

    Un exemple de prestation : Le diagnostic relationnel « Mieux vivre au sein d’un groupe » permet d’établir un état des lieux de l’ambiance du groupe, de dégager les points forts, d’identifier ceux à améliorer et d’établir un plan d’action.

    Un exemple de formation : Le tremplin personnel « Donner un 2nd souffle à son projet professionnel » permet de prendre un temps pour réaliser un point d’étape de sa carrière et de sa vie afin de repartir plus agile et serein.

     

    Un besoin ou une question ? Contactez nos conseillères :

    Caroline BERNARD

    c.bernard@remove-this.ardennes.chambagri.fr

    03.24.56.58.32

     

    Audrey DEMAULJEAN

    audrey.demauljean@remove-this.ardennes.chambagri.fr

    03.24.56.89.43

     

    ]]>
    news-94065Tue, 30 Mar 2021 16:39:12 +0200Horticulteurs : Indemnisation exceptionnellehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/horticulteurs-indemnisation-exceptionnelle/Le Ministère en charge de l’Agriculture et de l’Alimentation a décidé de mettre en place pour les horticulteurs suite au confinement dans le cadre des mesures sanitaires «covid19», un dispositif d’indemnisation exceptionnel. <![CDATA[

    L’aide est fondée sur la prise en charge d’une partie de la baisse de Chiffre d’Affaires constatée sur la période impactée par les mesures sanitaires (du 16 mars au 10 mai 2020) par rapport à la même période en 2019.

    Quand ?

    Les demandes doivent être déposées sur la Plate-forme d’Acquisition de Données de FranceAgriMer ouverte du 29 mars 2021 à 12h au 28 avril 2021 à 12h.

    Pour qui ?

    • Être immatriculés par un numéro SIRET
    • Être une exploitation agricole réalisant une activité de production horticole
    • Avoir subi au moins 30% de pertes de chiffre d’affaires pour l’activité horticole sur la période allant du 16 mars au 10 mai 2020 inclus par rapport à la même période en 2019.

    Comment ?

    • L’accès au formulaire ne pourra se faire qu’à l’aide d’un SIRET valide
    • Dans le cas où le demandeur constate, avant la date limite de dépôt, une erreur lors du dépôt de sa demande d’aide, il peut modifier sa demande tant que la date limite de dépôt n’est pas échue
    • Il ne peut être pris en compte qu’une seule demande par exploitant
    • Aucun dossier papier ne sera pris en compte
    • La demande du bénéficiaire est constituée du formulaire en ligne complété comprenant les données déclaratives et les engagements du demandeur et devra être accompagnée des pièces suivantes (déposées sur le site):
      • Un RIB au nom du demandeur
      • Une attestation comptable, avec le chiffre d’affaires total ET le chiffre d’affaires horticole du demandeur, sur la période du 16 mars au 10 mai inclus pour les années 2019 et 2020, les montants d’aide perçus ou demandés dans le cadre de dispositifs d’aide liés à la crise «covid19», ainsi que les montants des assurances perçus
      • Un justificatif officiel de la date d’installation et le Plan d’Entreprise pour les récents installés ne disposant pas de données comptables suffisantes pour le calcul du chiffre d’affaires

     

    Pour plus d'informations, cliquez-ici!

     

     

    Votre contact:

    Enora LOUESDON

    03.24.36.64.46

    e.louesdon@remove-this.ardennes.chambagri.fr

    ]]>
    news-92474Tue, 23 Mar 2021 16:22:00 +0100Bâtir son projet transmission (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/batir-son-projet-transmission-formation/<![CDATA[

    Objectifs

    • Définir son projet de transmission : quand, quoi, à qui, combien et pourquoi ?
    • Envisager votre projet de vie après avoir transmis votre exploitation

     

    Programme

    • Identifier ses objectifs et ses motivations personnels et professionnels
    • Comprendre la nécessité d’anticiper sa transmission afin d’envisager sereinement le départ en retraite et d’éviter une transmission subie
    • Savoir évaluer son exploitation
    • Connaître les outils de transmission, leurs mécanismes et leurs incidences
    • Construire son plan d’actions transmission
    • Évaluer ses besoins financiers avant et après la retraite
    • Savoir gérer le produit de la vente de son exploitation
    • Etre bien assuré après son arrêt d’activité

     

    Date et lieu

    CHARLEVILLE-MEZIERES, le 23 mars 2021

     

     

    Contact :

    Amandine CUENOT

    Mail : a.cuenot@ardennes.chambagri.fr

    Tél. :03.24.56.58.34 / 06.13.57.29.86

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-93375Wed, 17 Mar 2021 15:01:04 +0100PCAE 2021https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/pcae-2021/<![CDATA[

    Comme chaque année, le PCAE (Plan pour la Compétitivité et l’Adaptation des Exploitations agricoles) conserve les objectifs de ces programmes, à savoir : la modernisation des exploitations d’élevage, la double performance dans le secteur végétal et la performance énergétique.

     

     

     

     

     

    Il comporte toujours les 3 volets suivant :

    1. les Bâtiments

    Pour obtenir toutes les infos concernant les PCAE des Bâtiments d'élevage, cliquez-ici.

    2. la Reconquête de la qualité de l’eau

    Pour obtenir toutes les infos concernant les PCAE de la reconquête de la qualité de l'eau, cliquez-ici.

    3. la Diversification

    Pour obtenir toutes les infos concernant les PCAE de la diversification, cliquez-ici.

    ]]>
    news-92411Tue, 16 Mar 2021 09:00:00 +0100Passer à la monotraite pour gagner en flexibilité (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/passer-a-la-monotraite-pour-gagner-en-flexibilite-formation/<![CDATA[

     

    Objectifs

    • Connaitre les grands principes de la monotraite et les différentes organisations possibles.
    • Mesurer les enjeux techniques, économiques et organisationnels de la monotraite.
    • Identifier les points de vigilance pour le passage à la monotraite.

     

    Programme

    • Connaitre les grands principes de la monotraite et les différentes organisations possibles
    • Mesurer les enjeux techniques, économiques et organisationnels de la monotraite
    • Identifier les points de vigilance pour le passage à la monotraite

     

    Date et lieu

    CHARLEVILLE-MEZIERES, le 16 mars 2021

     

     

    Contact :

    Adéle RAYNAUD

    Mail : a.raynaud@ardennes.chambagri.fr

    Tél. :03.24.36.64.52 / 07.52.63.75.87

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-92469Fri, 12 Mar 2021 16:13:00 +0100Développement de la connaissance de soi (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/developpement-de-la-connaissance-de-soi-formation-1/<![CDATA[

    Développer la confiance en soi, sa créativité pour le mettre au service de son activité professionnelle, accroître son épanouissement personnel au sein d’un groupe ou encore prendre du recul face à un quotidien parfois trop pesant tels sont les objectifs de cette formation basée sur les fondamentaux du théâtre.

     

    Au programme sur 1 journée :

    • Apprendre à avoir confiance en soi, à gérer son stress et ses émotions
    • Développer sa créativité, maîtriser le langage de son corps pour développer son charisme
    • Apprendre à s’exprimer seul ou en public
    • Construire son appartenance à un groupe et agir au sein de ce collectif avec une intention positive

     

     

    Rendez-vous à CHARLEVILLE MEZIERES le 12 mars 2021

     

    Contact :
    Mathilde ROMAIN
    Tél : 03.24.36.64.51
    Mail : mathilde.romain@ardennes.chambagri.fr

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-93139Fri, 12 Mar 2021 10:49:39 +0100La convention collective nationale entre en vigueur !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-convention-collective-nationale-entre-en-vigueur/La convention collective nationale applicable à partir du 1er avril 2021 est à mettre en place idéalement pour la paie d’avril pour ce qui concerne les filières de la production, ainsi que les CUMA<![CDATA[

    La convention nationale s’appliquera de manière obligatoire dans les exploitations agricoles et les CUMA à partir du 1er avril 2021 et va induire des changements dans la relation entre employeur et salarié. Elle est à mettre en place idéalement pour la paie d’avril.

     

    Qui est concerné ?

    Elle concerne les filières de la production, ainsi que les CUMA. Plus particulièrement, aux exploitants et entreprises agricoles de culture et d’élevage de quelque nature qu’elle soit. Et, les établissements de toute nature dirigés par l’exploitant agricole en vue de la transformation, du conditionnement, de la commercialisation, des structures d’accueil touristique, hébergement et restauration.

    La convention ne concerne cependant pas les Entrepreneurs Des Territoires (EDT), les entreprises du paysages, des centres équestres.

     

    Quels sont les changements ?

    Le principal changement concerne la mise en place d’une grille de classification des emplois et d’une grille de salaire nationales qui va conduire à une nouvelle valorisation des emplois pour les anciens et nouveaux salariés.

    Parmi les dispositions, la convention prévoient une classification basée sur les compétences et des critères classants, une grille nationale de salaires minima et des avancées sociales concernant les heures effectuées de nuit, les temps de déplacement et l’indemnisation de départ en retraite.

    Les critères classants sont la technicité, l’autonomie, la responsabilité, le management et le relationnel.

     

    Vous devez reclasser tous les emplois de vos salariés selon la nouvelle classification. Vous devrez positionner vos salariés en fonction de la classification nationale et appliquer au minimum le taux horaire correspondant à la grille nationale des salaires minima. Vous n’aurez plus à utiliser les niveaux et coefficients.

    Si le nouveau positionnement conduit à une valorisation inférieure, le salarié en poste conserve le bénéfice de sa rémunération actuelle.

     

    Les autres dispositifs :

    • Temps de déplacement professionnel supplémentaire accompli en dehors de l’horaire habituel : Contrepartie financière ou à un repos équivalent. Fixé à la moitié du salaire horaire multiplié par le temps de déplacement supplémentaire
    • Indemnités de grand déplacement : L’employeur doit prévoir l’hébergement et la restauration si le salarié ne peut pas rentrer à son domicile le soir. Il reçoit une indemnité d’éloignement dont le montant est fixé à 5MG (Minimum garanti) par nuit d’absence du domicile
    • Indemnité de départ en retraite : Pour les salariés non cadres : 1 mois de salaire après 10 ans ancienneté dans l’entreprise, 2 mois après 20 ans et 3 mois après 30 ans.
    • Pour les salariés cadres : 1.5 mois de salaire après 10 ans, 3 mois après 20 et 4 mois après 30 ans d’ancienneté dans l’entreprise.
    • Heures pour recherche d’emploi : Durant la période de préavis du licenciement, le salarié à 4 heures par mois pour rechercher un emploi.
    • Majoration pour les heures de travail de nuit exceptionnel (entre 21h et 7h) : Majoration de 25% (sous forme de repos ou salariale) ne se cumulent pas avec les majorations pour les heures supplémentaires.
    • Majoration pour les heures de travail de nuit habituel : Majoration d’au moins 20% sous forme de repos compensateur, se cumulant avec la majoration des heures supplémentaires.
    • Entretien professionnel supplémentaire : Un entretien professionnel tous les 2 ans, un entretien supplémentaire peut se tenir à l’initiative de l’employeur ou sur simple demande du salarié.

     

    Qu'en est-il de la convention collective territoriale ?

    La convention collective territoriale se transformera en un accord local « autonome » » et n’aura plus d’IDCC (Identifiant De la Convention Collective).

    Les dispositions de la convention collective locale vont, tant que celle-ci n’est pas révisée, continuer à s’appliquer dans l’entreprise selon la règle du plus favorable pour les salariés.

    La règle conduira ainsi l’employeur, pour les questions réglées par la convention nationale à :

    •   Comparer la convention collective nationale avec la convention collective locale
    •   Retenir ce qui est plus favorable pour le salarié

     

    Ce principe du plus favorable peut ne pas s’appliquer pour certaines règles. L’entreprise peut conclure un accord d’entreprise en vue d’adapter le code du travail ou déroger à la convention collective dans certains domaines dans un sens moins favorables. Parmi ses domaines, la durée du travail ou les primes et majorations de salaire.


    Un travail de révision des conventions collectives territoriales va démarrer courant 2021 avec pour objectif de simplifier la lecture.

    Des réunions d’informations et de formation seront mises en place au cours du 1er trimestre 2021 pour les employeurs du Grand Est.

    La FDSEA proposera également des accompagnements individuels notamment pour obtenir un exemplaire de la convention collective nationale.

     

    Plus d'informations auprès de Chloé BARRE

    Tél : 03.24.33.71.11

    Mail : chloe.barre@ardennes.chambagri.fr

     

    ]]>
    news-92468Thu, 11 Mar 2021 16:03:00 +0100Concevoir son Document Unique d’Evaluation des Risques DUER (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/concevoir-son-document-unique-devaluation-des-risques-duer-formation-2/<![CDATA[

    Pré-Requis : Ce document est obligatoire pour toute exploitation recevant des travailleurs (apprentis, entraide, stagiaires, aides familiaux, aides bénévoles...) afin d'assurer la sécurité et la protection de la santé des travailleurs.

     

    Objectifs

    • Etre capable de réaliser son Document Unique d’Évaluation des Risques (DUER) sur son exploitation
    • Trouver des solutions concrètes de prévention

     

    Programme

    • Connaître la réglementation en matière de sécurité et de santé des travailleurs
    • Comprendre les enjeux et la responsabilité engagée
    • Mettre en œuvre l’évaluation des risques sur son exploitation
    • Découvrir un logiciel de réalisation de son DUER (Systera)

     

    A noter : Ce document est obligatoire pour toute exploitation recevant des travailleurs (apprentis, entraide, stagiaires, aides familiaux, aides bénévoles...) afin d'assurer la sécurité et la protection de la santé des travailleurs

    Le + : Vous repartez avec votre document personnel réalisé ou à finaliser

     

     

    Date et lieu

    CHARLEVILLE-MEZIERES, le 11 et 18 mars 2021

     

    Contact :

    Chloé BARRÉ

    Mail. : c.barre@ardennes.chambagri.fr

    Tél. : 03.24.33.71.11

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-93054Thu, 11 Mar 2021 10:13:51 +0100Procédure d’indemnisation « Calamités agricoles »https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/procedure-dindemnisation-calamites-agricoles-1/Dès lors que vous avez une activité d’élevage et des surfaces en herbe, vous pouvez effectuer une déclaration jusqu’au 15 avril 2021<![CDATA[

    Notre département dans sa totalité, vient d’être reconnu pour la troisième année consécutive en calamité agricole pour les pertes sur les cultures fourragères causées par la sécheresse 2020.


    Nous vous invitons dès lors que vous avez une activité d’élevage et des surfaces en herbe, à faire une déclaration.

    La multitude de critères pris en compte et leur pondération ne nous permet pas de vous indiquer si votre exploitation sera éligible.
    Vous avez jusqu’au 15 avril 2021 si vous voulez faire une déclaration papier (formulaire sur simple demande auprès de la DDT au 03.51.16.50.75) et jusqu’au 30 avril si vous télédéclarez par internet.

    Quelle procédure pour TELEDECLARER !


    Le dispositif est identique à celui de l’année dernière, se connecter sur https://identification.agriculture.gouv.fr/cas/login?service=https://ecoagri.agriculture.gouv.fr/calamnat-usager/

    Pour rappel, votre identifiant est votre adresse mail. En cas de perte ou d’oubli de mot de passe, vous avez la possibilité d’en demander un nouveau via un lien sur le haut de la page.

    Pour plus d’informations reportez-vous sur le site de la DDT :

    http://www.ardennes.gouv.fr/agriculture-r20.html

     

    Documents nécessaires pour la déclaration

    Pour faire votre déclaration qu’elle soit papier ou internet, vous avez besoin de :

                 Précision : pour le maïs ensilage, il faut déclarer le nombre d’hectares ensilés en 2020.

    • Avoir une assurance valable au 01/04/2020 et disposer du contrat pour en saisir les références (document à joindre en cas de déclaration papier).
    • Connaître les données élevage nécessaires à la déclaration, accessible via le courrier transmis par votre Chambre d'Agriculture.

     

    La Chambre d’agriculture se tient également à votre disposition pour vous aider à réaliser cette demande d’aide. Vous pouvez nous contacter au 03.24.36.64.41

    ]]>
    news-91886Tue, 09 Mar 2021 10:46:00 +0100Réfléchir son projet de photovoltaïque (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/reflechir-son-projet-de-photovoltaique-formation/<![CDATA[

    Exploitants agricoles du département des Ardennes

    Objectifs

    • Comprendre l’intérêt et le fonctionnement du photovoltaïque, de ses technologies et maîtriser le cadre réglementaire pour être capable d'en évaluer la faisabilité économique.

     

    Programme

    • Comprendre le fonctionnement du photovoltaïque et de ses technologies.
    • Connaître les différents supports de centrales photovoltaïques.
    • Connaître les démarches, le cadre réglementaire et les modèles économiques s’appliquant à l’unité photovoltaïque en lien avec les particularités agricoles.
    • Etre capable d’évaluer sa capacité de production.
    • Etre capable d’évaluer la faisabilité économique du projet.
    • Etre capable de calculer son business plan
    • Faire un bilan des connaissances acquises et des pistes à développer.

     

     

    Date et lieu

    CHARLEVILLE-MEZIERES, le 9 mars 2021

     

    Contact :
    Émilien POCHON
    Mail. : e.pochon@ardennes.chambagri.fr
    Tél. : 03.24.56.89.73 / 06.22.04.84.88

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-92788Thu, 04 Mar 2021 16:24:37 +0100Optimiser l'utilisation de l'herbe...https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/optimiser-lutilisation-de-lherbe/<![CDATA[

    Des clés pour s’adapter au changement climatique et optimiser l’utilisation de l’herbe au printemps

    Face à des étés de plus en plus chauds et secs, des leviers d’adaptation existent : une surveillance accrue des sommes de température et une sortie au pâturage plus précoce permettent d’optimiser l’utilisation de l’herbe au printemps.

     

    Alors que les années se suivent et commencent à se ressembler en période estivale, les éleveurs sont amenés à exploiter l’herbe plus tôt en saison afin d’en tirer profit avant les coups de chauds et de secs.
    La somme des températures, (200°C), est un élément primordial à prendre en considération car cela marque le début de redémarrage de la végétation et représente le meilleur moment pour l’apport d’azote. Pour vous aider le site : www.datenprairie.arvalis-infos.fr pour le calcul du 1er apport par rapport à votre localisation.
    La mise à l’herbe est préconisée entre 300 et 400 °C, mais c’est bien la portance et la disponibilité de l’herbe qui doit déclencher la mise au pâturage.

     

    Avec près d’un mois d’avance et une pluviométrie importante en période hivernale, le chargement doit être adapté afin de ne pas pénaliser le potentiel de la prairie. Cette précocité se répercute également sur le lâché au pâturage, ensilage, enrubannage, foin et sécheresse. Cette dernière oblige les éleveurs à nourrir les animaux en pâture durant l’été. Il est donc important de profiter de l’herbe au plus tôt et de prévoir un stock fourrager de 14 à 18 mois afin de ne pas pénaliser les performances des animaux.
    Diminuer son chargement et adapter la conduite des parcelles en herbes dès la reprise de végétation permettent aux éleveurs de s’adapter au changement climatique.

     

    Marie AUPRETRE et Cécile SIMOND
    Chambre d’Agriculture des Ardennes pour le LBC CRIEL NPA

     

    ]]>
    news-91883Wed, 03 Mar 2021 10:36:00 +0100Et si j'installais un robot (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/et-si-jinstallais-un-robot-formation/<![CDATA[

     

    Objectifs

    • Connaître les modalités, atouts et contraintes du passage en traite robotisée afin de confirmer un projet

     

    Programme

    • Être capable d’investir dans la bonne installation de traite robotisée
    • Identifier et appréhender les changements et impacts sur le travail
    • Être capable de chiffrer son projet d’investissement
    • Évaluer l’impact technique sur le troupeau (coût de concentrés, pâturage, qualité du lait, …)
    • Être capable de confirmer son projet et analyser les pratiques d’éleveurs équipés

     

    Date et lieu

    CHARLEVILLE-MEZIERES, le 3 mars 2021

     

    Contact :
    Cécile GOISET
    Mail. : c.goiset@ardennes.chambagri.fr
    Tél. : 03.24.33.89.69 / 06.23.38.98.68

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-92640Tue, 02 Mar 2021 15:44:19 +0100Confirmation et validation de Parcours professionnel agricolehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/confirmation-et-validation-de-parcours-professionnel-agricole/<![CDATA[

    Mis en place par la Chambre d'Agriculture des Ardennes et financé par la Région Grand-Est, ce programme vous permet de découvrir les métiers de l'agriculture et de confirmer votre projet professionnel dans ce milieu.

    Il vous assure 4 semaines en entreprise et 4 semaines en centre, avec un rythme d'une semaine sur deux

     

    Vous pouvez télécharger la brochure complète en cliquant ici !

     

     

    Attention, ce programme démarre le 15 mars 2021.

     

    Pour plus d'informations, contactez notre conseillère emploi :

    Chloé BARRÉ

    c.barre@remove-this.ardennes.chambagri.fr

    03.24.33.71.11

    ]]>
    news-91612Tue, 02 Mar 2021 08:53:00 +0100Mener son troupeau sereinement et seul avec un chien de troupeau (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/mener-son-troupeau-sereinement-et-seul-avec-un-chien-de-troupeau-formation-1/<![CDATA[

    Depuis plusieurs années, la Chambre d’Agriculture organise des journées de formation pour apprendre à éduquer les chiens pour la conduire de troupeaux. Les éleveur(se)s formé(e)s l’utilisent désormais comme un vrai outil de travail, leur permettant de déplacer des animaux seul(e) et dans le calme.

    Les éleveurs travaillent au contact direct avec les animaux avec des manipulations qui peuvent s’avérer complexes voire dangereuses. L’utilisation du chien de troupeau est un moyen permettant de faciliter et sécuriser le travail de l’éleveur tout en réduisant le stress des animaux.

    Comment choisir son chien ?

    Les trois races les plus utilisées pour le travail en élevage sont : le Border Collie, le Beauceron et le Berger des Pyrénées. Certaines lignées de ces races ont été sélectionnées pour leurs aptitudes au troupeau. Une attention particulière doit être apportée quant au choix du chiot, comme s’assurer des capacités de travail des parents au troupeau et évaluer son caractère au sein de la portée (pas trop craintif).

    Pourquoi éduquer son chien ?

    Si le choix du chiot est important, l’éducation l’est tout autant. En effet pour réaliser la contention ou le déplacement d’animaux dans de bonnes conditions, l’écoute du chien est essentielle. Au cours des trois journées que compose la formation, les propriétaires des chiens apprennent à : - donner les bons ordres aux bons moments au chien, - se positionner de façon à faciliter et encourager le travail du chien, - doser la pression exercée par le chien sur le troupeau (faire écarter ou faire revenir le chien au besoin, interdire au chies de mordre les animaux par derrière…). Grâce aux nombreuses mises en pratiques et aux conseils du formateur, les stagiaires apprennent à prendre confiance dans leur rôle de « parent » envers le chien, et de pouvoir ainsi profiter au maximum de ses capacités, pour un travail sans stress, pour l’éleveur et pour le troupeau.

    A quel âge commencer ?

    Il est très important de ne pas confronter le chien trop jeune avec le troupeau. Il est conseillé d’attendre au minimum 9 mois pour démarrer l’éducation au troupeau. Avant cet âge, le travail doit être essentiellement axé sur l’écoute et l’obéissance du chien. Il est déconseillé d’utiliser un très jeune chien pour ramener les vaches en salle de traite. Les premières mises en situation se feront de préférence sur un petit lot de jeunes bêtes, et dans un espace extérieur pour éviter de mettre le chien dans des situations d’échecs avec des animaux qui viendront trop contester son autorité encore fragile.

    Prochaine session de formation prévue :

    2 mars, 30 mars et 27 avril à Jandun.

     

    Tarif : 63€ ayant droit VIVEA, 120€ non ayant droit VIVEA.

    Renseignements et inscription :

    Aline ROULEAU
    Chambre d’Agriculture des Ardennes
    Tél. : 03.24.33.71.27 – 06.25.01.05.62

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-91880Thu, 25 Feb 2021 10:09:00 +0100Efficacité technico-économique en élevage ovin viande (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/efficacite-technico-economique-en-elevage-ovin-viande-formation/<![CDATA[

    Objectifs

    • Appréhender la cohérence de l'atelier ovin viande dans le système d'exploitation.
    • Permettre aux éleveurs d'ovins viande de trouver les leviers et marges de manoeuvre pour améliorer la compétitivité de leur exploitation, optimiser leur coût de production et leur revenu, grâce à l'échange de pratiques et l'analyse chiffrée de leurs propres données.
    • Conforter et/ou développer la culture économique et l'autonomie de décision des éleveurs bovins viande.
    • A l'issue de la formation, les éleveurs auront défini un plan d'action personnalisé à mettre en oeuvre pour optimiser leurs résultats économiques.

     

     

    Les exploitants seront capables à l'issue de la formation

    Dans un contexte de volatilité des prix, d'augmentation des coûts de production, de concurrence entre cultures et élevage, les ateliers ovins viande de certaines exploitations rencontrent des problèmes de rentabilité et leur pérennité est parfois menacée. L'amélioration de la maîtrise des aspects techniques (alimentation, reproduction...) et économiques (charges opérationnelles, coûts de production), constitue un enjeu fort pour les systèmes viande ovine.

    A partir de données collectées sur les exploitations d'élevage des Ardennes et de références issues des réseaux de référence gérés par l'Institut de l'Elevage, l'ensemble des aspects de la gestion de l'atelier ovin seront abordés avec les éleveurs présents à la formation.

     

    Dates et lieux

    CHARLEVILLE-MEZIERES,

    les 22 février 2021, 2 mars 2021

     

    Contact :
    Aline ROULEAU
    Mail. : a.rouleau@remove-this.ardennes.chambagri.fr
    Tél. : 03.24.33.71.27 / 06.25.01.05.62

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-91961Tue, 16 Feb 2021 11:29:02 +0100L’environnement… Ça paye !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/lenvironnement-ca-paye/Émissions brutes de Gaz à Effet de Serre : un différentiel de 30€/1000L sur la marge brute lait<![CDATA[

    Une étude sur le lien entre les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) et les résultats technico-économiques en élevage bovin lait a été réalisée sur un échantillon de 1 143 élevages bretons, dans le cadre du projet Carbon Dairy en 2013.

    L’échantillon regroupe tous systèmes confondus : plaine, plaine-herbager et herbager.

    Deux catégories d’élevages sont définies :
    -    Les 10 % des élevages les moins émetteurs de GES (0,88 ± 0,02 kg eq. CO2/litre de lait en moyenne) ;
    -    Les 10 % des élevages les plus émetteurs de GES (1,20 ± 0,07 kg eq. CO2/litre de lait en moyenne) ;


    Ainsi, travailler sur les émissions de GES en élevage permet d’aller dans le sens du technico-économique et plus particulièrement dans la réduction des postes de charges opérationnelles. Un compromis entre économie et environnement n’est pas nécessaire ! De bons résultats environnementaux s’accompagnent d’une bonne efficacité économique.

     

    En savoir plus :

    La Chambre d'Agriculture des Ardennes propose une formation " Stratégie bas carbone, quelles perspectives pour mon exploitation ? "

    Données à mobiliser pour l'auto-diagnostic GES et énergie


    Objectifs

    •      Connaître les scénarios prévisionnels et les enjeux du changement climatique pour son exploitation.
    •      Elaborer une stratégie d’adaptation de son exploitation en identifiant les leviers d’actions mobilisables sur son exploitation.
    •      Auto-évaluer le profil énergie et GES de son exploitation et identifier ses marges de progrès.
    •      Evaluer l’intérêt d’une démarche bas carbone pour son exploitation.et maîtriser le cadre réglementaire pour être capable d'en évaluer la faisabilité économique.

     

    Programme

    •      Connaitre et s’approprier les évolutions à venir du climat et ses impacts sur la production agricole,
    •      Elaborer une stratégie d’adaptation en identifiant les leviers mobilisables pour son exploitation,
    •      Mesurer le profil énergie et GES de son exploitation et identifier ses marges de progrès,
    •      Evaluer l’intérêt d’une démarche bas carbone pour son exploitation,
    •      Bilan individuel des acquis pour chaque stagiaire.

     

    Rendez-vous à CHARLEVILLE-MEZIERES, le 9 mars 2021


    Contacts :


    Cécile GOISET
    Mail. : c.goiset@ardennes.chambagri.fr
    Tél. : 03.24.33.89.69 / 06.23.38.98.68

    Marie AUPRETRE
    Mail. : a.aupretre@ardennes.chambagri.fr
    Tél. : 03.24.33.89.69 / 06.23.38.98.68

    ]]>
    news-90346Thu, 11 Feb 2021 09:30:00 +0100 Concevoir son DUERhttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/concevoir-son-duer/<![CDATA[

    Depuis 2002, la tenue du document unique d’évaluation des risques est obligatoire pour les agriculteurs employeurs de main d’œuvre et accueillant des stagiaires, des apprentis, des aides familiaux ou même des bénévoles... Vous souhaitez vous mettre en règle vis à vis de la réglementation, améliorer la prévention des risques sur votre exploitation et être accompagné dans la rédaction ou la mise à jour du document unique d’évaluation des risques ?

     

    La Chambre d’Agriculture vous propose une formation sur 2 jours les 11 et 18 février 2021 de 9h30 à 17h30 à Charleville-Mézières

     

    Objectifs

    • Etre capable de réaliser son Document Unique d’Evaluation des Risques (DUER) sur son exploitation.
    • Trouver des solutions concrètes de prévention

     

    Au programme :

    • Connaitre la réglementation en matière de sécurité et de santé des travailleurs
    • Comprendre les enjeux et la responsabilité engagée
    • Mettre en œuvre l’évaluation des risques sur son exploitation
    • Découvrir un logiciel de réalisation de son DUER (Systera)

    Vous repartirez avec votre document personnel réalisé ou à finaliser.

     

    Tarifs :

    Ayant droit VIVEA : 120€
    Autre public : 240€

     

    Intervenants :

    PERRIN Éric, Conseiller en prévention des risques professionnels à la MSA Marne Ardennes Meuse

    GOURDET Dorothée, Assistante RH et gestionnaire de paie à la FDSEA 08

     

    Contact :
    Chloé BARRE
    Conseillère Emploi
    03.24.33.71.11
    c.barre@ardennes.chambagri.fr

    ]]>
    news-91710Wed, 10 Feb 2021 14:36:58 +0100Parasitisme en bio - réunion d'échangeshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/parasitisme-en-bio-reunion-dechanges/On vous donne rendez-vous le jeudi 4 mars 2021 à 13h45, le lieu sera défini en fonction des participants. <![CDATA[

    La Chambre d'Agriculture des Ardennes vous propose une réunion d'échange sur la gestion du parasitisme en bio.

    Elle aura lieu

    le jeudi 4 mars à 13h45

    Le lieu sera défini en fonction de vos inscriptions pour aller au plus près des participants.

     

    Au programme de cette rencontre :

    • quelques rappels sur les parasites internes et externes
    • l’immunité
    • la gestion optimale du pâturage


    C’est aussi vous permettre de mettre en commun vos bonnes pratiques et astuces d’éleveurs sur ce thème.

     

    Pour fixer au plus vite le lieu de la réunion et en raison du contexte sanitaire évolutif, merci de me confirmer votre inscription par mail.
     

     

    Votre conseillère :

    Adèle RAYNAUD
    a.raynaud@remove-this.ardennes.chambagri.fr
    03.24.36.64.52
    07.52.63.75.87

     

     

    ]]>
    news-91704Wed, 10 Feb 2021 13:43:49 +0100 Le recensement agricole avance !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-recensement-agricole-avance-2/Le recensement agricole lancé en octobre 2020 est dans sa dernière phase. Il s'agit d'un outil important pour le pilotage des politiques publiques (européenne, nationale et régionale). <![CDATA[

    Environ 8 agriculteurs(trices) sur 10 de la région Grand Est ont déjà répondu soit 38 000 questionnaires complétés.

    La campagne « Recensement agricole » s’adresse aux agriculteurs de France métropolitaine et des départements d'Outre-mer. Dates, modes de questionnement, utilisation des réponses, objectifs... Cette campagne présente les modalités du recensement agricole 2020, opération décennale européenne et obligatoire.

    Ainsi, plus de 12 000 exploitations de céréales ou de grandes cultures, 13 000 viticulteurs, 7 000 éleveurs, 400 arboriculteurs, 300 maraîchers du Grand Est ont déjà répondu. Leurs réponses sont une précieuse base à continuer d’enrichir dans les jours à venir car chaque exploitation compte !

    La collecte se poursuit jusqu’à la fin du mois d’avril. Les données de chaque exploitation sont importantes afin d’obtenir des résultats précis à l’issue du recensement. Si vous avez récemment arrêté votre activité ou avez peu produit lors de la campagne 2020, le questionnaire est tout de même à renseigner.

    Le Directeur Régional de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt vous remercie pour votre participation, essentielle à la connaissance de toutes les filières agricoles.

     

    Chacun de vous compte, on compte sur vous !

    Du 1er octobre 2020 au 30 avril 2021, tous les exploitants agricoles ont rendez-vous avec le recensement agricole. L'objectif: donner une image précise de l'agriculture d'aujourd'hui pour préparer les choix de demain. 

     

    Site internet de la DRAAF Grand Est : draaf.grand-est.agriculture.gouv.fr/Les-recensement-agricole-de-2020-c

     Retrouvez toutes les informations pratiques à ce sujet sur : agriculture.gouv.fr/comment-va-se-derouler-le-recensement-agricole-2020

    Afin de vous aider à répondre sur internet, un numéro vert est mis à votre disposition : 0800 079 000.

     

    C'EST SIMPLE, RAPIDE recensementagricole2020.fr

    ]]>
    news-90181Mon, 08 Feb 2021 14:09:00 +0100Les rendez-vous WEB des éleveurs ! https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-rendez-vous-web-des-eleveurs/Le Pôle Élevage Ardennes propose des ateliers thématiques à distance pour valoriser des pratiques vertueuses sur le plan technico-économique et environnemental. 14 RDV du 08 au 12 février ! <![CDATA[

     

    FAIRE DE L’ENVIRONNEMENT UN ATOUT POUR MON EXPLOITATION !

    14 ateliers en ligne à destination des éleveurs ardennais !

    De nombreuses solutions d’optimisation émergent et résident dans des solutions innovantes en faveur de l'environnement.

    Alors, comment faire de l'environnement un atout pour mon exploitation ?

    C’est le sujet que vous propose d’aborder le Pôle Elevage Ardennes durant de courts ateliers thématiques à distance !

    De quoi s'agit-il ?

    Après une contextualisation de la problématique environnementale (diaporama de l’IDELE dans le cadre du Label Bas Carbone CRIEL NPA), des ateliers techniques de courte durée (30min+15min d’échange) apporteront aux éleveurs des réflexions vers des pratiques vertueuses sur le plan technico-économique et environnemental.

    L’objectif est de sensibiliser les éleveurs à l’environnement et que chacun puisse s’approprier de nouvelles pratiques respectueuses de l'environnementsur son exploitation.

     

    <<  Un seul lien pour y participer : https://urlz.fr/ePdd>>

     

    14 rendez-vous au choix !

    Au programme :Cliquez sur le titre pour ouvrir le programme complet

    Les ateliers du lundi 08 février 2021

    • 10h-12h : De quoi parle-t-on lorsque l’on parle d’environnement en élevage ?(contextualisation de la problématique environnementale)
    • 14h-14h45 : Obtenir le Label Bas Carbone ?

     

    Les ateliers du mardi 09 février 2021

    • 10h-11h : Segmentation et signes de qualité : créer de la plus-value !
    • 14h-15h00 :Pour de meilleurs résultats : les Outils d’Aide à la Décision ! Les outils d’aide à la décision (OAD) : vers l’amélioration technique
    • 15h15-16h00 : Amélioration génétique des animaux : meilleure santé !

     

    Les ateliers du mercredi 10 février 2021

    • 10h-10h45 : Gagner en performance : adapter l’âge au 1er vêlage ?
    • 11h -11h45 : Les bienfaits de l’agroforesterie
    • 14h-14h45 : Agropâturage et écopâturage en élevage caprin et ovin
    • 15h-15h45 : Adapter le pâturage au changement climatique

     

    Les ateliers du jeudi 11 février 2021

    • 10h-10h45 : L’impact des antiparasitaires sur l’environnement
    • 11h -11h45 : Augmenter la productivité individuelle, oui mais à quel coût ?      /     Comment améliorer la productivité des élevages allaitants ?

                

    Les ateliers du vendredi 12 février 2021

    • 10h-10h30 : Les nouveaux modes d'hébergement des chevaux:concilier économie, écologie et bien être
    • 11h -11h45 : Les bienfaits de l’agriculture bio sur l’environnement
    • 14h-14h45 : Conclusion des travaux - présentation du dispositif ARPEEGE

     

    Plus d'informations à venir sur chacun de ces ateliers.

    Qui peut participer ?

    • Tous les éleveurs ardennais (toutes espèces)
    • Lycées agricoles
    • Organismes professionnels agricoles, conseillers

    Comment ?

    Aucune inscription n'est requise, l'accès est gratuit et libre !

    1 - JE ME CONNECTE

    Depuis un ordinateur, tablette ou smartphone, je clique sur ce lien https://urlz.fr/ePddpour accéder à l’atelier web via une plateforme en ligne de visioconférence.

    2 - JE M’IDENTIFIE :

    Je télécharge l’application Zoom ou j’utilise la version en ligne, je référence mon nom et je patiente que l’hôte m’intègre à l’assemblée.

    Besoin d'aide ? Je regarde un tutoriel pour m'aider à me connecter, cliquez ici

    3 - JE PARTICIPE :

    Je veille à ce que mon micro soit coupé et utilise le « tchat » pour poser mes questions.

     

    En savoir plus ?

    Je télécharge le programme complet ci-dessous ou je contacte mes interlocuteurs du Pôle Élevage Ardennes : 03-24-33-71-26

    ]]>
    news-92629Mon, 08 Feb 2021 14:09:00 +0100Les replay des rendez-vous WEB des éleveurs sont disponibles ! https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-replay-des-rendez-vous-web-des-eleveurs-sont-disponibles/Le Pôle Élevage Ardennes a proposé une série de webinaires sur diverses thématiques vertueuses sur le plan technico-économique et environnemental. 14 webinaires disponibles en REPLAY !<![CDATA[

     

    FAIRE DE L’ENVIRONNEMENT UN ATOUT POUR MON EXPLOITATION !

    La biodiversité et l’environnement font parties des préoccupations sociétales.

    La très grande majorité des agriculteurs y sont sensibles également et sont prêts à faire évoluer leurs pratiques pour les prendre en compte, en s’appuyant notamment sur des démarches filières qui sont en développement. HVE (Haute Valeur Environnementale), Label bas carbone, démarche qualité, agroforesterie … permettent la labélisation de ces pratiques vertueuses.
    Avec pour objectif national la neutralité carbone en 2050, les filières agricoles s’engagent de plus en plus. Par exemple la filière lait a pour objectif de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 20%.
    Pour atteindre leurs objectifs, les filières communiquent positivement sur les élevages et leurs pratiques pour leur contribution à l’environnement.


    Les performances environnementales et technico-économiques sont fortement corrélées. Elles garantissent la durabilité de son exploitation dans sa globalité.
    L’optimisation de l’utilisation des intrants (aliments, engrais, carburants ….) est une source importante d’efficience.
    Cette efficience repose entre autre sur le recyclage optimal de l'azote, du phosphore et du carbone au sein du système d'exploitation en limitant les pertes gazeuses ou les fuites d'azote vers l'eau (nitrates). Par exemple, une prairie permanente joue un rôle de piège à carbone, limite l’érosion, la et préserve qualité de l’eau et la biodiversité du paysage.

     

    Afin d’illustrer les principaux leviers d'action identifiés, le Pôle élevage Ardennes a organisé une semaine de WEB-VISIO sur le sujet. L’environnement y est abordé sous l’angle technico-économique : optimiser ses pratiques, favorise la rentabilité de son exploitation et l’environnement.

    Pour aller plus loin prenez contact avec votre conseiller Pole Elevage et GDA. Si vous souhaitez réaliser un diagnostic environnemental, Cécile SIMOND, Marie AUPRETRE (Chambre d’Agriculture) et Emeline LEGROUX  (ACE) sont à votre disposition.

     

    14 wébinaires à destination des éleveurs ardennais à revoir en REPLAY !

    Le réchauffement climatique est une réalité et l’élevage y contribue autant qu’il le subit. L’optimisation de nos pratiques et la valorisation de nos surfaces pour la biodiversité et le stockage carbone sont bon pour l’environnement.

    La filière laitière s’engage ! Le CRIEL Nord Picardie Ardennes Accompagne les éleveurs laitiers dans leur changement de pratique afin de diminuer l’impact environnement.
    Dans certain cas, les projets permettent aux exploitants de prétendre à la vente de « crédit carbone » via la méthode France Carbone Agri. Le CRIEL et l’institut de l’élevage accompagne les démarches pour faire des projets environnementaux un atout économique pour votre exploitation.

    Ces démarches sont de plus en plus nombreuses. L’objectif pour la filière est de proposer au consommateur une agriculture plus vertueuse qui intègre ses attentes. Outre la recherche de plus-values sur le prix de vente, c’est l’occasion pour l’éleveur de s’interroger sur ses pratiques. C’est encore là, un moyen de faire de l’environnement un atout pour mon exploitation.

    L’optimisation de la technique permet une résilience économique de l’exploitation tout en étant favorable à l’impact environnemental de l’exploitation. Les OAD permettent une prise de décision efficace et optimisée. Il faut donc maitriser la base de données qu’ils apportent afin d’en faire un atout technique, économique et environnemental pour votre exploitation.

    L’amélioration génétique du troupeau a un impact sur l’environnement. On voit rapidement le lien entre production et émission de Gaz à Effet de Serre. Pourtant sélectionner la santé est tout aussi bénéfique à l’environnement. Un animal ayant moins de problème de santé, boiterie, mammite … est dans la capacité d’exprimer au mieux son potentiel de production. Un gain économique grâce à moins de soin et une production optimisée sont autant d’atout économique et environnemental pour votre exploitation.

    Ce levier très fréquemment évoqué lorsque l’on parle d’impact environnemental des élevages, permet de diminuer le nombre d’animaux improductifs. Ce qui apporte un bénéfice sur le plan des émissions de méthane. De plus, lorsqu’il est bien maîtrisé, ce levier est favorable à la productivité sur l’ensemble de la carrière d’une vache diminuant ainsi les émissions de gaz à effet de serre. Bien maîtrisé, avancer l’âge au premier vêlage est un levier environnemental atout de votre exploitation

    Les éléments topographiques de votre parcellaire ont de fortes qualités environnementales. Favorable à la biodiversité et au stockage carbone, la haie, les bosquets, les arbres et lisières de bois ont aussi un rôle dans la lutte contre les effets du réchauffement climatiques sur la productivité de votre troupeau. Détruite et longtemps dévalorisées dans le discours agricole, la haie est un exemple fort, montrant que l’environnement est un atout pour votre exploitation.

    C’est une pratique agricole qui permet aux éleveurs de valoriser des surfaces en dehors de leur surface en herbe : pâturage des CIPAN, pâturage de surface en friche ou dans les communes, pâturer les repousses d’un céréalier… Les ovins peuvent ainsi valoriser et entretenir des surfaces hors de l’exploitation faisant de cette pratique une action environnementale bénéfique aux résultats technico-économique de votre exploitation.

    L’herbe est un atout indéniable sur le plan environnemental et technico-économique de votre exploitation. Avec le réchauffement climatique, il est de plus en plus difficile de la valoriser et pourtant, elle reste la base de l’élevage des herbivores.

    Le parasitisme des animaux a un impact sur leur performance. Pourtant l’utilisation des antiparasitaires n’est pas anodine pour nos prairies.Même si ce thème n’est pas directement lié à l’impact environnemental de votre exploitation, la gestion des antiparasitaires vous permet d’optimiser la dégradation des fumiers, lisier et bouses sur vos prairie. Mettre toutes les chances de votre côté pour la réussite de votre pâturage est un atout environnemental pour les résultats technico-économiques de votre exploitation.

    Ce levier très fréquemment évoqué lorsque l’on parle d’impact environnemental des élevages permet de diminuer les émissions de gaz à effet de serre. En diminuant le temps d’improductivité et en augmentant la productivité individuelle, on favorise la balance entre les entrées de carbones (achats) et les sorties de carbone (vente). Une productivité améliorée combinée à une bonne maîtrise des intrants permet d’améliorer la rentabilité du système. C’est donc un levier important montrant que l’on peut faire de l’environnement un atout pour son exploitation.

    Le bien-être animal est une composante importante de la perception de l’impact environnemental d’un élevage par le grand public. Ce thème est très présent dans la modernisation des écuries et l’écurie active peut être une partie de la réponse.

    L’agriculture biologique trouve ses fondations dans le respect de l’environnement. La diminution de l’impact environnemental des exploitations en agriculture biologique est lié à la valorisation des prairie et des haies, bosquet ou bois grâce à leur contribution positive. Les émissions de gaz à effet de serre sont en agriculture biologique comme en conventionnel liées à l’optimisation technico-économique de l’exploitation.

    L’autonomie protéique est souvent abordée au niveau de l’exploitation. Pourtant, l’autonomie à l’échelle d’un territoire a des effets positifs pour l’environnement : moins de transport. ARPEEGE et un projet visant à rapprocher les différents partenaires économiques de la filière Grand Est sur la production local et non OGM répondant à la demande sociétale.

     

    L'accès aux replay est gratuit et libre !

     

     

    ]]>
    news-90349Thu, 04 Feb 2021 09:30:00 +0100Mettre au point sa stratégie de communicationhttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/mettre-au-point-sa-strategie-de-communication-1/<![CDATA[

    Pour une entreprise, il est nécessaire de communiquer, s’ouvrir au monde. Communiquer pour se faire connaître, vendre ses produits, développer son image, accroître son activité ou encore, créer et développer ses relations avec ses clients, fournisseurs, ou partenaires. Cependant, cette action nécessite du temps et de l’argent et le premier réflexe du chef d’entreprise est souvent de penser aux moyens et outils de communication à mettre en œuvre, avant même de définir sa stratégie de communication.

    Or, une stratégie bien pensé permet de positionner sa communication au plus juste des besoins et attentes de ses potentiels clients, de véhiculer une image et un message qu’ils comprennent et qui les touchent. Mais aussi de faire les bons choix en termes d’outils et supports de communication afin d’éviter les dépenses superflues.

     

    Pour cela, la Chambre d’Agriculture des Ardennes propose une formation « Mettre au point sa stratégie de communication ». Rendez-vous le 04 février 2021 de 09h30 à 17h30 dans les locaux de la Chambre d’Agriculture.

     

    Objectifs de la formation :

    • Permettre de se faire connaître
    • Etre capable de valoriser son activité auprès d’une clientèle ciblée tout en respectant son identité et son budget

     

    Programme détaillé :

    • Découvrir les étapes d’une stratégie de communication réussie
    • Etre capable de définir ses objectifs de communication et identifier ses cibles
    • Se positionner dans son environnement, connaître ses forces et faiblesses et analyser ses moyens humains et financiers.
    • Découvrir les actions de communication possibles et être capable de choisir les plus adaptées.
    • Budgétiser et réaliser un plan de communication
    • Evaluer la pertinence de la stratégie de communication mise en place

     

    Inscription et renseignements auprès de Mathilde ROMAIN

    Tél : 03 .24 .36 .64 51

    Mail : m.romain@ardennes.chambagri.fr

     

    Ayant droit Vivea : 35€

    Autre public : 85€

     

    ]]>
    news-92549Sat, 30 Jan 2021 13:29:35 +0100 Influenza aviaire : Levée de certaines zones réglementées Ardenneshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/influenza-aviaire-levee-de-certaines-zones-reglementees-ardennes/Communiqué de Presse de la Préfecture des Ardennes concernant la levée de la zone de protection<![CDATA[

    Levée de certaines zones réglementées au titre de l’influenza aviaire dans le département des Ardennes

    Un premier foyer d’Influenza aviaire a été détecté le 29 janvier 2021 dans les Ardennes, au sein d’une basse-cour sur la commune de Lucquy.

    Cette déclaration d’infection a impliqué la définition de deux zones autour du foyer, au sein desquelles des mesures de biosécurité et de restriction de mouvements se sont appliquées :

    • une zone de protection de 3 km autour du foyer,
    • une zone de surveillance de 10 km.


    Les contrôles diligentés dans ces zones, la mobilisation collective des propriétaires de volailles, professionnels ou particuliers, l’implication des maires dans le recensement des basses-cours ont permis de stabiliser cette zone au regard de la diffusion du virus. La zone de protection est donc aujourd’hui levée par arrêté préfectoral. Pour autant, ce territoire reste soumis aux prescriptions inhérentes à la zone de surveillance, tant en termes de biosécurité qu’en termes de restriction de mouvements. Cette zone de surveillance est en conséquence maintenue.

    En outre, le 1er février 2021, un second foyer d’influenza aviaire était découvert dans la faune sauvage (moineaux) sur la commune de Poix-Terron, induisant la mise en place d’une zone de contrôle temporaire (ZCT), également soumise à des mesures spécifiques permettant d’endiguer la circulation virale. L’absence de nouvelle détection de virus dans la faune sauvage, ou au sein des volailles d’élevage ou de particuliers, permet aujourd’hui de lever ce zonage par arrêté préfectoral et, de fait, les mesures qu’il imposait.

    La vigilance reste de mise, et la mobilisation doit demeurer collective : il est essentiel de déclarer l’ensemble des basses-cours et d’y claustrer les volatiles qui y sont parqués.

     

    Source :

    Cabinet du préfet
    Bureau de la communication interministérielle
    et de la représentation de l’État
    Mél : pref-communication@ardennes.gouv.fr

    ]]>
    news-91287Sat, 30 Jan 2021 13:29:35 +0100 Influenza aviaire : Détection d’un foyer dans les Ardennes https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/influenza-aviaire-detection-dun-foyer-dans-les-ardennes/45 communes des Ardennes en zone réglementée suite à la détection d'un cas d'Influenza aviaire<![CDATA[

    Comme plusieurs pays d'Europe, la France est confrontée à un épisode d'Influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) depuis la mi novembre.

    Une suspicion clinique vient d'être confirmée dans une basse-cour à proximité de Rethel.

    2 zones réglementées sont définies dans des rayons de 3km (qui délimite la zone de protection) et 10 kms (qui délimite la zone de surveillance) autour de la basse-cour concernée.

    45 communes des Ardennes en zone réglementée suite à la détection d'un cas d'Influenza aviaire

    Dans ces communes, les mesures suivantes s'appliquent :

    • les mouvements de volailles et le transport des oeufs sont strictement interdits ;
    • les remises en place de volailles sont également interdites ;
    • les volailles de basse-cour doivent impérativement être confinéees dans les bâtiments ou des enclos avec pose de filets sur le dessus pour éviter tout contact avec des oiseaux sauvages ou d'élevage ;
    • Tous les transports d'oiseaux vivants (y compris vers l'abattoir), de fumiers et de lisiers à l'intérieur, en provenance ou à destination de ces zones, sont interdits ;
    • Les rassemblements de volailles (foires, marchés, expositions) sont interdits ;
    • Le lâcher de gibier à plumes est interdit.

     

    Plus que jamais, l'application d'un niveau de biosécurité maximal par l'ensemble des éleveurs et intervants en élevage, doit être stritement observée pour protéger les élevages et limiter la propagation de ce virus.

     

    De plus, la vigilance et la surveillance de tous, professionnels, partenaires sanitaires, particuliers détenteurs d'oiseaux, chasseurs sont primordiales pour détecter toutes suspicions de maladies dès les premiers signes (baisse de consommation d'aliments ou d'eau, chute de ponte, signes nerveux tels que torticolis, animaux qui tournent sur eux-mêmes, apathie, augmentation dela mortalité de volailles...) qui doivent être déclarés sans délai à un vétérinaire et à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP).

     

    Consulter la répartition des foyers par département

    À la date du 28 janvier, la France compte 418 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène en élevage confirmés par le laboratoire national de référence (LNR) de l’ANSES.

     

    Pour rappel, l'influenza aviaire n'est pas transmissible à l'Homme par la consommatinon de viande de volailles (oeufs, foie gras et plus généralement de tous produits alimentaires).

    ]]>
    news-91176Thu, 28 Jan 2021 09:15:36 +0100Les financements du Plan de relance https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-financements-du-plan-de-relance-1/Découvrez les dernières informations liées aux différents dispositifs d'aides et les prochains à venir ! au 28 janvier 2021<![CDATA[

    La mise en œuvre du Plan de Relance du gouvernement démarre de façon opérationnelle. La Chambre d’Agriculture des Ardennes vous informe au fur et à mesure de la parution des dispositifs notamment grâce à une page dédiée sur son site internet.

     

    Les dernières infos : 2 dispositifs sur 3 clos !

     

    1-La mesure « protéines végétales investissements matériels pour les exploitations agricoles " est close. En effet, la réouverture du guichet prévue le 27/01/2021 n’a pas eu lieu.

    Ci-dessous le communiqué de France Agrimer :

    « Le premier guichet agroéquipement du plan protéines végétales a reçu un grand nombre de demandes couvrant l’enveloppe dévolue de 20 millions d’euros. Ce premier guichet est clos.

    Pour répondre aux nombreuses demandes émanant de tout le territoire national,  un second dispositif agroéquipement protéines végétales sera très prochainement ouvert. Les nouvelles modalités de ce second dispositif exceptionnel seront préalablement soumises au prochain Conseil d‘administration de FranceAgriMer. »

     

    2- Le dispositif d’aide au renouvellement des agroéquipements nécessaires à la transition agro-écologique est clos.

    Communiqué de France Agrimer :

    « L’aide au renouvellement des agroéquipements nécessaires à la transition agro-écologique ayant reçu un grand nombre de demandes couvrant l’enveloppe dévolue, ce guichet est désormais clos. »

     

    3- Le programme d’aide aux agroéquipements nécessaires à l’adaptation au changement climatique est quant à lui toujours ouvert !

    Nos conseillers, Victoria AUBLET (06.03.19.79.93) et Fatima BECHARD (FDcuma 06.23.38.97.17), se tiennent à votre disposition.

    D’autres aides à venir

    • Des financements pour les bâtiments d’élevage sont prévus pour améliorer les équipements dédiés à la biosécurité, au bien-être animal, et aux élevages plein air. Ce volet ne sera pas déployé à l’échelle nationale mais au niveau régional via le PCAE.
    • Une subvention sous forme d’un bon pour la réalisation d’un bilan carbone, en particulier pour les agriculteurs installés depuis moins de 5 ans.
    • Un crédit d’impôt HVE exceptionnel pour une durée de 2 ans à destination des exploitations certifiées Haute Valeur Environnementale.
    • Le crédit d’impôt bio a été prolongé dans le cadre du projet de loi de finances 2021.
    • Des aides à la plantation de haies bocagères soutiendront financièrement les agriculteurs qui souhaitent renforcer la biodiversité autour de leurs cultures

     

    Pour plus d’informations, n’hésitez pas à aller régulièrement consulter notre site internet :www.ardennes.chambre-agriculture.fr

    et la page Plan de Relance

    ou à contacter la Chambre d'Agriculture des Ardennes au 03.24.56.89.40

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-90881Thu, 21 Jan 2021 11:48:14 +0100Ferme du futur, améliorez la performance de votre exploitationhttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/ferme-du-futur-ameliorez-la-performance-de-votre-exploitation/Un « diagnostic de performance » sur mesure, à réaliser sur votre exploitation agricole ! <![CDATA[

     

     

    Vous souhaitez développer la compétitivité et renforcer la performance de votre exploitation ?

    La Région Grand Est accompagne et soutient vos initiatives, à travers le « plan régional ferme du futur » initié dès 2018.

     

    C'est pourquoi, la Région a mis en place un « diagnostic de performance » sur mesure, à réaliser sur votre exploitation agricole.

    L'objectif de cette démarche est de faciliter l'accès aux nouvelles solutions : technologiques, organisationnelles, numériques, environnementales ...

    En quoi consiste ce diagnostic ?

    • Accompagner les exploitations dans leur transformation (organisation, modes de productions et de commercialisation),
    • Proposer des plans d'actions et des pistes d'amélioration concrets, par l'intermédiaire d'un accompagnement personnalisé et adapté à vos besoins spécifiques,
    • Réalisation sur 3 jours et pris en charge à 100% par la Région.

     

    Le diagnostic de performance Ferme du Futur

    Réalisé   par   deux   groupements   d’experts   sélectionnés   par   la   Région   qui   interviennent   auprès   des  exploitations  qui  en  font  la  demande  et  répondent  aux  critères  d’éligibilité,  le  diagnostic  est intégralement financé par la Région Grand Est.

    Le diagnostic porte sur 6 axes :

    • 1.  La stratégie digitale : analyser et challenger le modèle économique de l’exploitation pour profiter à plein de la révolution numérique
    • 2.  L’organisation  de  l’exploitation  :  faire  évoluer  les  pratiques  opérationnelles  et  managériales  afin  d’accroître la performance
    • 3.  Le  système  d’exploitation  et  l’environnement  :  appliquer  les  meilleures  pratiques  du  métier  pour  garantir des exploitations durables et respectueuses de l’environnement.
    • 4.  L’utilisation au mieux des nouvelles technologies pour automatiser et augmenter la productivité : rendements agricoles, efficience des élevages.
    • 5.  L’adaptation et l’optimisation de solutions numériques au service de la gestion et de la transmission des informations.
    • 6.  La valorisation de l’homme : mettre l’homme au cœur de l’exploitation de demain en développant les compétences et la complémentarité homme-machine tout en améliorant les conditions de travail

     

    Après ce diagnostic ?

    Un rapport est livré à l’exploitant. Il décrit :

    • Une analyse de la situation actuelle de l’exploitation et de son projet.
    • Une  identification  des  pistes  de  progrès  sur  les  pratiques  opérationnelles  et  managériales,  sur  l’opportunité de mise en place de technologies avancées, sur les aspects métiers avec une estimation des gains potentiels réalisables après la mise en place d’actions d’amélioration.
    • Une  proposition  de  plan  d’actions  pragmatique  permettant  d’obtenir  des  résultats  tangibles, adaptés à la maturité de l’exploitation.

     

    N'attendez plus, et rejoignez le réseau « Ferme du Futur » et les 130 exploitations déjà présentes !

     

    Pour aller plus loin : Découvrez le Plan régional Ferme du futur.

    Pour intégrer la démarche, une seule adresse : fermedufutur@grandest.fr

    Pour plus d'information, contactez le service Polyculteurs de la Chambre d'Agriculture : 03.24.56.89.40 ou adressez-vous à benoit.van-luchene@remove-this.ardennes.chambagri.fr

    ]]>
    news-90577Fri, 15 Jan 2021 11:02:08 +0100 Influenza aviaire : Situation au 14 janvier 2021https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/influenza-aviaire-situation-au-14-janvier-2021/<![CDATA[

     

    Comme plusieurs pays d’Europe, la France est confrontée à un épisode d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) depuis la mi-novembre. Le virus en cause (H5N8) atteint exclusivement les oiseaux.

    Nombre de foyers confirmés d'influenza aviaire hautement pathogène :
     

    À la date du 14 janvier, la France compte 264 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène confirmés par le laboratoire national de référence (LNR) de l’ANSES.

    Ces foyers se répartissent ainsi :

    • 252 foyers en élevage dans le Sud-ouest ;
    • 12 foyers hors Sud-ouest ;

    Elle a par ailleurs enregistré 9 cas dans la faune sauvage

    Consulter le détail des foyers par département (PDF, 646.1 Ko)

     

    Pour rappel, l’ensemble du territoire national métropolitain est classé en niveau de risque « élevé » au regard de l’influenza aviaire depuis le 17 novembre 2020.

    Les mesures suivantes s’appliquent à l’ensemble des départements de l’hexagone et de la Corse :

    • claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux ;
    • interdiction de rassemblements d’oiseaux (exemples : concours, foires ou expositions) ;
    • interdiction de faire participer des oiseaux originaires de ces départements à des rassemblements organisés ;
    • interdiction de l’utilisation et du transport d'appelants pour la chasse au gibier d’eau.

    La vigilance reste impérative pour éviter la propagation du virus. Les mesures de biosécurité à respecter par les professionnels comme par les particuliers (basses-cours) sont consultables à cette adresse :

     

    La vigilance, le respect des mesures de biosécurité et l'enfermement des oiseaux constituent les uniques moyens de se prémunir d'une infection en élevage.

    Pour rappel, l’influenza aviaire n’est pas transmissible à l’Homme par la consommation de viande d’origine aviaire, œufs, foie gras et plus généralement de tous les produits alimentaires.

     

    Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter le service diversification à la Chambre d’Agriculture : 03 24 56 89 40

    ou retrouver les mesures à mettre en œuvre directement sur le site du Ministère de l'Agriculture

    ]]>
    news-90683Fri, 08 Jan 2021 11:07:00 +0100Meilleurs voeux pour 2021https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/meilleurs-voeux-pour-2021-2/<![CDATA[

    Le Président, Benoît DAVE, le Directeur Général, Christian DICHAMP et l’ensemble des collaborateurs vous souhaitent,

    ainsi qu’à vos proches, une bonne et heureuse année 2021.

     

     

    “Élus et collaborateurs de la Chambre d’agriculture, nous nous mobilisons
    dans les territoires pour engager les changements utiles à notre Agriculture
    en accompagnant tous les exploitants dans les transitions
    et poursuivre le dialogue avec les acteurs du monde rural”

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-89530Tue, 22 Dec 2020 14:08:41 +0100Fin d'année : Fermeture de votre Chambre https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/fin-dannee-fermeture-de-votre-chambre/En cette fin d'année, votre Chambre d'agriculture sera fermée au public du jeudi 24 décembre au vendredi 1er janvier 2021. <![CDATA[

    Le service Identification (Ede08-51) et le GDS seront, quant à eux, ouverts durant cette période :

     

    Horaires d'ouverture :

    De 08h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h00

    Tél. : 03.24.33.71.12

     

     

    Les élus et les collaborateurs de la Chambre d'agriculture vous souhaitent d'excellentes fêtes de fin d'année !

     

     

    ]]>
    news-89527Tue, 22 Dec 2020 11:46:10 +0100Plan de relance : 3 dispositifs pour soutenir les investissements dans les agroéquipementshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/plan-de-relance-3-dispositifs-pour-soutenir-les-investissements-dans-les-agroequipements/Depuis le 4 janvier 2021, FranceAgriMer propose un nouveau dispositif d’accompagnement financier aux exploitants agricoles pour l’investissement dans des équipements nécessaires à la transition agroécologique <![CDATA[

     

     

    Dans le cadre du plan de relance, le Gouvernement a provisionné 305 millions d’euros pour trois dispositifs destinés à soutenir les investissements dans l'acquisition de matériel spécifique à des ambitions nationales : la Stratégie nationale pour les protéines végétales, la Transition agro-écologique et l'Adaptation au changement climatique.

    La téléprocédure est ouverte depuis le 4 janvier 2021 !

     

    Dépôt des dossiers

    Le dispositif d'aide sera ouvert du 4 janvier 2021 au 31 décembre 2022 (dans la limite des crédits disponibles). Le dépôt des dossiers est a réalisé par téléprocédure via le site de FranceAgriMer.

    Une seule demande peut être réalisée par exploitation mais elle peut comprendre plusieurs matériels.

    Attention : premier arrivé, premier servi !Si vous êtes intéressé, vous devez donc dès aujourd’hui vous préparer pour déposer rapidement votre dossier de demande en étant vigilant sur le matériel éligible et les pièces demandées pour que dossier soit complet.

     

    1) Soutien aux investissements dans le cadre de la stratégie nationale vers l'autonomie protéïque des exploitations

    Pour atteindre cet objectif, une enveloppe nationale de 20 millions d’euros vise à aider les investissements des exploitations agricoles dans des matériels pour la culture, la récolte et le séchage des espèces riches en protéines ainsi qu’au développement des sursemis de légumineuses.

    Le taux d’aide est de 40 % du coût HT des investissements avec un plafond de dépenses éligibles par demande fixé à 40.000 € HT pour les matériels et de 5.000 €
    pour l’enrichissement des prairies en légumineuses.

    Pour les CUMA, le plafond de dépenses éligibles est fixé à 150.000 € HT.

    Parmi les matériels éligibles, on trouve toute une gamme de matériel pour l’ensilage, la fenaison, le séchage, des toasters, etc.

    IMPORTANT !

    Message France Agrimer en date du 14 janvier 2021

    " La mesure du plan de relance portant sur l'aide à l'investissement dans le cadre du plan protéines végétales ouverte le 11 janvier a suscité un grand intérêt.
    Le nombre très important de dossiers déposés depuis son ouverture, nécessite une interruption de la téléprocédure pour permettre un premier bilan des demandes d'aide et s'assurer de leur couverture budgétaire.

     Pour les dossiers déposés avant l'interruption de la téléprocédure,  ils seront instruits dans l'ordre des dépôts. Il est donc impossible de prévoir un délai de traitement. Un agent de FranceAgriMer vous contactera lors de l'instruction de votre demande s'il a des questions.

     Cordialement,

     L'unité aides aux exploitations et expérimentation "

     

    2) Aide au renouvellement des agro-équipements nécessaires à la transition écologique 

    Ce terme recouvre des aides à l’investissement visant à réduire (voire substituer) ou optimiser l’usage des intrants (produits phytosanitaires, effluents, fertilisants). Le taux de l’aide est différent suivant le type d’équipements.

    Le plafond des dépenses éligibles est fixé à 40.000 € HT par demande. Il est porté à 150.000 € HT pour les CUMA. Une enveloppe de 135 millions d’euros est dédiée à cette mesure.

    3) Aides aux agroéquipements nécessaires à l'adaptation au changement climatique

    Cet accompagnement a pour objectif d’aider aux investissements permettant la résilience individuelle des exploitations agricoles face aux aléas climatiques dont la fréquence augmente (gel, grêle, sécheresse, vent-cyclones, ouragan, tornade). Cette mesure est dotée d’une enveloppe nationale de 70 millions d’euros.

    Ce dispositif apporte un soutien à hauteur de 30 % du coût HT des investissements éligibles avec un plafond de 40.000 € HT augmenté jusqu’à 300.000 € HT pour les investissements réalisés en CUMA. Un plancher de 2 000 euros HT est également exigé.

    Une majoration de 10 % est prévue pour les demandes portées par :

    • Des nouveaux installés ou jeunes agriculteurs (au moins 20 % du capital social)
    • Les CUMA

     

    Quels sont les matériels éligibles ?
    • Protection contre le gel (Annexe – point I)

    Dans la liste des matériels de protection contre le gel, on trouve les bâches, filets, éoliennes, convecteurs, thermonébulisateurs mais aussi
    des dispositifs de détection et d’alerte.

    • Protection contre la grêle (Annexe – point II)

    Pour la grêle, on trouve les filets et des dispositifs de protection des vitrages.

    • Protection contre la sécheresse (Annexe – point III)

    Pour la sècheresse, le dispositif s’adresse principalement aux irrigants de cultures « spécialisées » avec les matériels pour la pratique de la micro-irrigation, mais aussi
    les toiles destinées à créer de l’ombrage sur la végétation.

    • Protection contre le vent (Annexe – point IV)
       

    > Retrouvez la liste complète du matériel éligible

    ------------------------------------------------------------

    Qui contacter ?

    Vous avez un projet ou des projets susceptibles de répondre à ces dispositifs ?

     La Chambre d'agriculture des Ardennes peut vous aider à monter et déposer votre dossier : forfait de base : 50€ HT et 35€ par 1/2h supplémentaire

    Vos contacts privilégiés sont : Victoria AUBLET au 06.03.19.79.93 et Fatima BECHARD (FDCuma) au 06.23.38.97.17

    ]]>
    news-89407Fri, 18 Dec 2020 12:06:30 +0100Journée du Photovoltaïque - 21 janvier 2021https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/journee-du-photovoltaique-21-janvier-2021/Réservez d'ores-et-déjà votre journée et participez à notre web conférence sur le photovoltaïque !<![CDATA[

    La Chambre d'Agriculture des Ardennes, le CER France NEIDF et la Caisse Régionale du Crédit Agricole se réunissent pour vous proposer une web conférence le

    jeudi 21 janvier 2021, 10h – 15h30


    "Photovoltaïque sur toiture, Et si je mettais de l’énergie dans mon revenu ?"

    Première partie de la journée :  de 11h00 à 12h00

    Conférence - Photovoltaïque sur toiture : Enjeux et perspectives

     

    Deuxième partie de la journée :  de 13h30 à 15h30
     

    Présentation de la SEM (Société d'Économie Mixte) - par Jean-Luc Warsmann, député des Ardennes

    Conduire son projet de photovoltaïque sur toiture - animé par la Chambre d'Agriculture des Ardennes

    Raccordement, démarches et coûts - animé par Enedis

    Choix juridique et fiscal - animé par CER France NEIDF

    Business Plan - animé par le Crédit Agricole Nord-Est

    Assurance - animé par Pacifica et Crédit Agricole Nord-Est

    Le Pass Durable- animé par la CMA



    Pour vous inscrire, cliquez-ici!


    Restez-connecté(e) !
     

    ]]>
    news-87989Thu, 17 Dec 2020 14:54:00 +0100Donner un second souffle à votre projet professionnel (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/donner-un-second-souffle-a-votre-projet-professionnel-formation/<![CDATA[

    On a tous connu ces moments de flottements dans la vie où rien ne va vraiment mal mais on est habité par un certain malaise : une impression de ne pas vivre la vie qu’on désire ou d’avoir perdu la motivation qui nous animait avant, d’avoir fait le tour de son métier, d’être un peu au ralenti.

     

    On fait des choix : ils ne sont ni mauvais ni bons, mais on sent bien qu’on est un peu prisonnier d’habitudes, de croyances qui ne sont pas forcément les nôtres, de modèles dans lesquels on ne se retrouve plus vraiment. Une sorte de cage, plus ou moins dorée… mais une cage quand même… On étouffe, on s’étiole, on s’éteint, on s’oublie… Et puis le boulot paraît lourd à porter, on s’énerve plus vite… Une fatigue s’installe ou de l’ennui…

    Parfois, un événement extérieur fait exploser ce fragile équilibre et on ne sait plus trop quoi faire des morceaux. Parfois, rien ne se passe.

     

    Il reste forcément des choses positives…mais s’y appuyer seul(e) est difficile. C’est pourquoi, la Chambre d'Agriculture propose une formation, nommée « Donner un second souffle à sa vie professionnelle », pour se donner le temps d’y réfléchir sereinement. La prochaine session a lieu de la manière suivante :

     

    Les 17 et 18 Décembre : 2 jours pour identifier ce qui vous pèse,

    Les 21 et 22 Janvier : 2 jours pour reprendre de l’énergie,

    Les 18 et 19 Février : 2 jours pour prévoir les actions à mettre en œuvre !

     

    Ces 6 jours permettent de s’arrêter un instant pour regarder où vous en êtes, sans jugement. Vous pouvez alors décider de ce que vous voulez faire sans attendre, prendre le temps de vérifier que vous êtes bien le metteur en scène de votre vie et pas un simple acteur qui subit un scénario et partir « regonflé à bloc » !

     

    Pourquoi faire cette démarche en groupe ?

     

    Vous pourriez faire ce travail seul(e), accompagné(e) d’un coach : 5 séances de 1 h 30 sur 4 mois à votre rythme. C’est vrai et pensez-y !

    Le groupe, ça fait un peu peur : les autres vont-ils me juger ? Et puis raconter ma vie aux autres, ce n’est pas mon genre !

    Pourtant, si vous demandez aux stagiaires qui ont participé à « Donner un second souffle à son projet professionnel » depuis 10 ans, le groupe, c’est la force de ce stage. Les autres sont là avec leur histoire, leurs doutes, leurs questionnements, comme vous… Ils vous acceptent, vous comprennent, vous confrontent aussi… Les autres sont des alliés, pas des ennemis. Et en plus, on rit beaucoup ! Chacun va à son rythme et choisit ce qu’il partage au groupe ou pas… On alterne travail individuel et échanges… Il n’y a pas de touristes, tout le monde s’y colle mais dans le respect de l’intimité de chacun.

     

    Prenez une respiration pour mieux repartir…

     

    Cette formation est limitée à 8 participants et nous vous proposons un entretien téléphonique pour répondre à vos questions et évaluer ensemble si elle correspond à vos besoins. Cet entretien est gratuit et sans engagement.

     

    Pour plus de renseignements ou pour vous inscrire,

    contactez
    Audrey DEMAULJEAN
    03.24.56.89.43
    audrey.demauljean@remove-this.ardennes.chambagri.fr

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-86985Thu, 17 Dec 2020 11:27:00 +0100Réguler ses émotions et être plus serein au quotidien (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/reguler-ses-emotions-et-etre-plus-serein-au-quotidien-formation/<![CDATA[

    Pour faire face aux situations stressantes de plus en plus fréquentes, notamment en élevage, la Chambre d’Agriculture vous propose une formation d’une journée le

    17 décembre 2020

     

    Apprendre à maitriser ses émotions est nécessaire pour enrailler le cycle infernal du stress et des situations difficiles.

     

    Formez-vous au bien-être pour retrouver la sérénité.

     

    Au programme :

    • Identifier les 6 émotions de base et comprendre ses émotions
    • Accepter ses émotions pour les utiliser à bon escient
    • Etre capable de réguler une émotion « négative »
    • Savoir identifier et accueillir les réactions émotionnelles d’autrui pour améliorer la relation
    • Développer la pensée positive, savoir se ressourcer

     

    De 9 h30 à 17h30. Lieu à définir.

     

    Tarifs :

    Ayant droit VIVEA : 30 € - hors frais de repas

    Autre public : 220 € - hors frais de repas

     

    Intervenante :

    Caroline BERNARD – Conseillère Relations Humaines - Maître praticienne en psychologie positive, certifiée POSITRAN

     

     

    Contact et inscriptions :

    Lucie JACQUEMARD
    03.24.33.89.65

    lucie.jacquemard@remove-this.ardennes.chambagri.fr

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-89261Wed, 16 Dec 2020 15:56:17 +0100Fonds de résistance : soutien aux exploitationshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/fonds-de-resistance-soutien-aux-exploitations/Le fonds Résistance Grand Est est une aide à la trésorerie pouvant aller de 2 000 € à 20 000 €, dédiée aux agriculteurs pour faire face aux aléas de production<![CDATA[

     

    Le fonds Résistance Grand Est est une aide à la trésorerie, dédiée aux agriculteurs (et viticulteurs), pour faire face aux aléas de production tels que la sécheresse et la crise sanitaire.

    C’est une avance financière à taux 0, pouvant aller de 2 000 € à 20 000 €, nécessaire pour couvrir les besoins de trésorerie, remboursable sur 2 ans avec un différé de 3 ans, avec possibilité de remboursement anticipé.

     

    Cette aide, financée par la Région, les Départements, les EPCI du Grand Est et la Banque des Territoires, peut être allouée aux exploitations agricoles qui en font la demande mais qui respectent certains conditions d'éligibilité, à savoir :

    • Les exploitations agricoles, sous statut individuel ou en société, exploitant à titre principal ou secondaire
    • De moins de 20 ETP salariés
    • Ayant subi un ou plusieurs aléas de production, et donc des pertes et / ou augmentation de charges : perte de rendement, perte de recettes en faveur de l’autonomie alimentaire de l’exploitation, augmentation des charges (achat supplémentaire d’aliments ou de paille, etc.)
    • Avec une baisse de CA ou d’EBE d’au moins 15% par rapport à la période précédente dite « normale », le CA ou l'EBE étant chacun retraité des variations de stock et hors subvention d'exploitation
    • Qui ont bénéficié d’un prêt bancaire inférieur à leur besoin de trésorerie, ou qui ne peuvent pas bénéficier d’un prêt bancaire (refus écrit) ou qui n’ont pas eu de réponse à leur demande. La production d’une pièce justificative est obligatoire (voir Pièces à fournir ci-dessous).

     

    Les demandes sont à affectuer uniquement en ligne à l'adresse suivante :  https://resistance.grandest.fr/aides       jusqu'au 1er juin 2021.

     

    Pour cette demande, des pièces justificatives sont indispensables et particulièrement une attestation des besoins de trésorerie dûment remplie par le comptable de l'exploitation.

    Le besoin de trésorerie de l’agriculteur est calculé à partir d’un tableau CHARGES / PRODUITS-RECETTES à remplir en ligne avec les éléments communiqués par le comptable.

     

    La cellule REAGIR des Ardennes est identifiée comme l'interlocuteur privilégiée pour l'accompagnement de ces demandes d'aides exceptionnelles (montage, informations, conseils, dépôt des dossiers en ligne).

     

    ASTUCES POUR DEPOSER VOTRE DEMANDE EN LIGNE :

    1. Le demandeur crée d’abord son compte

    En bas de l’écran, sous Identifiant et Mot de passe, cliquer sur Créer mon compte

    Remplir tous les champs :             Identifiant

    Mot de passe

    Confirmation du mot de passe

    Civilité

    Nom                     Prénom

    Adresse électronique (mail)

    Confirmation de l’adresse électronique (mail)

    ⚠️  L’identifiant doit être écrit en un seul mot etsans espace. Ce peut être le nom et le prénom de l’exploitant ou un pseudo.

    Un mail pour la validation du compte est envoyé à l’adresse mail de l’agriculteur, qui dispose de 72 heures pour activer le lien.

     

    1. Le demandeur dépose sa demande d’aide
    2. Clique sur Fonds Résistance Grand Est
    3. dans le menu déroulant, choisit Artisans/Agriculteurs
    4. et remplit sa demande

     

    Vos interlocuteurs
     

    Pascal TURQUIER - 03 24 33 06 01
    pascal.turquier@remove-this.ardennes.chambagri.fr

    Moussa GRICHE - 03 24 33 71 15
    moussa.griche@remove-this.ardennes.chambagri.fr

    Lucie JACQUEMARD - 03 24 33 89 65
    lucie.jacquemard@remove-this.ardennes.chambagri.fr

    ]]>
    news-89051Fri, 11 Dec 2020 11:14:41 +0100Crise COVID 19 Mesures d’aide aux exploitations agricoles Automne 2020https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/crise-covid-19-mesures-daide-aux-exploitations-agricoles-automne-2020/Aides directes Fond de solidarité (Etat/Région) volet 1 Fond de solidarité (Etat/Région) volet 2 <![CDATA[

     

    Fond de solidarité (Etat/Région) volet 1

    • Une aide d’un montant égal à la perte de chiffre d’affaires, de 1 500 à 10 000 €/mois.
    • Certains secteurs ont été ajoutés à la liste des productions éligibles à partir de septembre : la liste des secteurs S1 et S1 bis sont en ligne. VERIFIER VOTRE SECTEUR D’ACTIVITE.

     

     

    Pour le mois de novembre2020 : date limite de dépôt : 31/01/2021

     

    Pour plus d'informations

     

     

     

    Retrouvez les autres informations sur lapage Covid 19 

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-84127Thu, 10 Dec 2020 15:19:00 +0100Maitriser la vente de ses caissettes de viande bovine (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/maitriser-la-vente-de-ses-caissettes-de-viande-bovine-formation-1/<![CDATA[

    Le service Entreprise de la Chambre d’Agriculture des Ardennes vous propose une formation

    Maitriser la vente de ses caissettes de viande bovine

    10 décembre 2020  sur CHARLEVILLE-MEZIERES

     

    Objectifs : Connaître son produit pour mieux le vendre

    Au programme :

    • Le contexte réglementaire, respect de la chaîne du froid et exigences réglementaires
    • Maîtriser l’anatomie de l’animal et la conformation des carcasses
    • Connaître l’orientation des différents morceaux et réussir à concevoir sa caissette
    • Approche de la rentabilité de l’activité

     

    Enora LOUESDON
    03 24 36
    64 46

    enora.louesdon@remove-this.ardennes.chambagri.fr

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-70178Wed, 09 Dec 2020 15:45:00 +0100Travailler ensemble : remise à niveau (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/travailler-ensemble-remise-a-niveau-formation/<![CDATA[

    La Chambre d’Agriculture vous propose une formation sur :

                  

    Travailler ensemble : remise à niveau

    9 décembre 2020

    De 9h30 à 17h30

    À CHARLEVILLE-MEZIERES

     

    Avoir suivi la formation « Travailler ensemble : les clés de la réussite »

     

     

    L’objectif de cette formation

    • Faire le point sur notre mode de « travailler ensemble »

     

    PROGRAMME

    • Faire un bilan objectif de ses forces et faiblesses
    • Définir ou redéfinir son projet
    • Etablir des règles de fonctionnement
    • Mettre en avant les forces et compétences de chacun

     

     

    Ayant Droit VIVEA : 30€ / Autre public : 150€

     

     

    Contact :

    Caroline BERNARD

    03.24.56.58.32

    06.23.38.98.37

    c.bernard@ardennes.chambagri.fr

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-88960Wed, 09 Dec 2020 14:11:39 +0100Réunion d'échanges - mardi 15 décembrehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/reunion-dechanges-mardi-15-decembre/L'élevage des veaux laitiers sous vaches nourrices<![CDATA[

    Une réunion d'échanges est organisée mardi 15 décembre à 14h00 à Poix Terron chez  M. Frédéric DEVILLE - rdv au 10 chemin des Cômes. 

    Des témoignages d'éleveurs laitiers pratiquant depuis plusieurs années, des conseils sur la mise en pratique et des résultats de croissance et de lactation seront présentés.

    Nous aborderont l'élevage des veaux sous nourrices en bâtiment en hiver et au pâturage.

     

    Les inscriptions sont obligatoires et le nombre de personnes est limité.

     

    Contact :

    Lucie Jacquemard
    l.jacquemard@ardennes.chambagri.fr
    03.24.33.89.65

    ]]>
    news-87358Wed, 09 Dec 2020 11:14:00 +0100optimiser sa pulvérisation (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/optimiser-sa-pulverisation-formation-1/<![CDATA[

    La Formation « Optimiser sa Pulvérisation»

     

     

    Optimiser sa pulvérisation, pourquoi ?

     

     

    Actuellement, les enjeux nationaux et européens poussent de plus en plus les exploitants vers la réduction de leur consommation d’intrants et notamment de produits phytosanitaires. Cependant, cet enjeu de réduction des produits phytosanitaires, passe notamment par l’optimisation des apports de produits phytosanitaires qui nécessite une connaissance approfondie des différents leviers d’actions existants.

     

    Dans ce cadre,la Chambre d’Agriculture des Ardennes organise une formation :

                                                                                                                                                                                                              

    le 9 décembre 2020 de 9h à 17h

     

     

    Cette journée sera animée par Jean-Paul DAOUZE, Conseiller spécialisé en  machinisme et pulvérisation à la Chambre d’Agriculture de la Marne.

     

    Ouverte à tous les agriculteurs, cette formation sera un temps d’information, d’échanges et de réflexion qui permettra à chacun d’adapter et d’optimiser ses pratiques de pulvérisation.

         

    Contenu :

     

    • Optimiser l’action des produits phytosanitaires (conditions, adjuvants, volume d’eau, pression, buses…),
    • Identifier les facteurs influençant l’efficacité des applications en fonction du produit et du mode d’action,
    • Connaître les différents rôles et fonctions des adjuvants,
    • Etre capable d’adapter ses techniques d’application et ses volumes de traitements.

     

     

    Le coût de la formation est totalement pris en charge pour les exploitants agricoles.

     

     

    Pour plus d’informations sur le contenu de la formation et vous inscrire, contacter :

    Nicolas BLASZCZYK au 03.24.33.89.64

    Ou par mail : nicolas.blaszczyk@remove-this.ardennes.chambagri.fr

     

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-69573Tue, 08 Dec 2020 09:00:00 +0100Mettre au point sa stratégie de communication (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/mettre-au-point-sa-strategie-de-communication-formation/<![CDATA[

    Pour une entreprise, il est nécessaire de communiquer, s’ouvrir au monde. Communiquer pour se faire connaître, vendre ses produits, développer son image, accroître son activité ou encore, créer et développer ses relations avec ses clients, fournisseurs, ou partenaires. Cependant, cette action nécessite du temps et de l’argent et le premier réflexe du chef d’entreprise est souvent de penser aux moyens et outils de communication à mettre en œuvre, avant même de définir sa stratégie de communication.

    Or, une stratégie bien pensé permet de positionner sa communication au plus juste des besoins et attentes de ses potentiels clients, de véhiculer une image et un message qu’ils comprennent et qui les touchent. Mais aussi de faire les bons choix en termes d’outils et supports de communication afin d’éviter les dépenses superflues.

    Pour cela, la Chambre d’Agriculture des Ardennes propose une formation « Mettre au point sa stratégie de communication ». Rendez-vous le 08 décembre 2020 de 09h à 17h dans les locaux de la Chambre d’Agriculture.

     

    Objectifs de la formation :

    • Permettre de se faire connaître
    • Etre capable de valoriser son activité auprès d’une clientèle ciblée tout en respectant son identité et son budget

     

    Programme détaillé :

    • Découvrir les étapes d’une stratégie de communication réussie
    • Etre capable de définir ses objectifs de communication et identifier ses cibles
    • Se positionner dans son environnement, connaître ses forces et faiblesses et analyser ses moyens humains et financiers.
    • Découvrir les actions de communication possibles et être capable de choisir les plus adaptées.
    • Budgétiser et réaliser un plan de communication
    • Evaluer la pertinence de la stratégie de communication mise en place

     

    Inscription et renseignements auprès de Mathilde ROMAIN

    Tél : 03 .24 .36 .64 51

    Mail : m.romain@remove-this.ardennes.chambagri.fr

     

    Ayant droit Vivea : 35€

    Autre public : 85€

    ]]>
    Formation
    news-87355Fri, 04 Dec 2020 11:13:00 +0100Bâtir son projet de transmission (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/batir-son-projet-de-transmission-formation-3/<![CDATA[

    Vous êtes agriculteur (trice) de plus de 50 ans et vous souhaitez approcher la thématique complexe de la transmission d’une exploitation. 

    Nous vous invitons à vous inscrire à la formation "Bâtir son projet de transmission".

     

    Au programme, des experts vous proposeront de faire le point sur les questions essentielles à se poser.

    Ils vous apporteront des éléments de réponses sur les aspects retraite, humains, juridiques, fiscaux, réglementaires, ainsi que des pistes de réflexion pour vous permettre de les adapter à votre situation.


    Une formation indispensable pour préparer efficacement et sécuriser son projet de transmission d’entreprise !

    « Se former avec d’autres agriculteurs permet de découvrir des situations contrastées et d’entrevoir d’autres pistes »

    Celle-ci se déroulera sur 2,5 jours : les04 décembre 2020, 21 janvier 2021 et 28 janvier  2021(9h30 à 17h30)



    Plus d'informations auprès de Mme CUENOT Amandine, Conseillère transmission au 03.24.56.58.34.

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-88695Fri, 04 Dec 2020 10:31:30 +0100Jeudi 10 décembre - réunion publiquehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/jeudi-10-decembre-reunion-publique/Concertation relative à la révision du plan de prévention du risque inondation de la Vallée de la Meuse-Aval<![CDATA[

    La préfecture des Ardennes organise la première réunion d'information à destination du public présidée par
    Monsieur le Secrétaire Général de la Préfécture

    JEUDI 10 DÉCEMBRE 2020 à 17 h 00

    Cette rencontre se fera sous le format d'une web conférence.
    Pour vous inscrire, cliquez-ici!

     

    Cette réunion s’inscrit dans une démarche d’information des services de l’État
    sur la révision du PPRi de la vallée de la Meuse-aval, de Les Ayvelles à Givet.
    Elle est destinée à présenter la méthode d’élaboration du PPRi et de
    l’étude hydraulique et à répondre aux questions du public.

     

    Les communes concernées sont :
    Aiglemont, Anchamps, Aubrives, Bogny-sur-Meuse, Charleville-Mézières,
    Chooz, Deville, Fépin, Fumay, Givet, Ham-sur-Meuse, Haybes, Hierges,
    Joigny-sur-Meuse, Laifour, Les Ayvelles, Les Mazures, Lumes,
    Montcy-Notre-Dame, Monthermé, Montigny-sur-Meuse, Nouzonville,
    Prix-lès-Mézières, Rancennes, Revin, Rocroi, Saint-Laurent, Villers-Semeuse,
    Vireux-Molhain, Vireux-Wallerand, Warcq

     

    ]]>
    news-88564Wed, 02 Dec 2020 17:17:52 +0100PPA / Influenza aviaire : points de situationhttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/ppa-influenza-aviaire-points-de-situation/Alors que l’ensemble du territoire national est passé en niveau de risque « élevé » pour l'influenza aviaire, les restrictions PPA tendent vers un allégement...<![CDATA[

     

     

    Influenza aviaire : le point sur la situation en France

    Après un premier foyer d'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) détecté en Haute-Corse, un autre foyer d'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP), a été confirmé en France fin novembre 2020 dans les Yvelines.
     

    Julien DENORMANDIE, Ministre de l’agriculture et de l’alimentation, a relevé le niveau de risque de « modéré » à « élevé » sur tout le territoire français et appelle l’ensemble des acteurs concernés, professionnels et  particuliers, détenteurs d’une basse-cour à appliquer strictement les mesures de protection contre l’influenza aviaire, à savoir :

    • claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux ;
    • interdiction de rassemblements d’oiseaux (exemples : concours, foires ou expositions) ;
    • interdiction de faire participer des oiseaux originaires de ces départements à des rassemblements organisés ;
    • interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes ;
    • interdiction de l’utilisation et du transport d'appelants pour la chasse au gibier d’eau.

     

    La vigilance, le respect des mesures de biosécurité et l'enfermement des oiseaux constituent les uniques moyens de se prémunir d'une infection en élevage.

    Pour rappel, l’influenza aviaire n’est pas transmissible à l’Homme par la consommation de viande d’origine aviaire, œufs, foie gras et plus généralement de tous les produits alimentaires.

    Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter le service diversification à la Chambre d’Agriculture : 03 24 56 89 40

     

    Peste Porcine Africaine (PPA) : le point sur la situation dans le Grand Est et en Belgique

    La Peste Porcine Africaine (PPA) est une maladie causée par un virus non transmissible à l’Homme qui touche uniquement les porcs et les sangliers. Cette maladie est apparue récemment dans plusieurs pays d’Asie, d’Europe de l’Est mais aussi en Belgique.

    Après 25 mois de lutte et 7,5 mois sans circulation du virus, la Belgique voit de perspectives positives. Ainsi après avoir effectué un dépôt d’un dossier de recouvrement d'un statut indemne, une réponse positive vient d'être donnée le 20 novembre dernier.
    Enjeu : reprise de l’élevage porcin et facilitation du commerce intra-européen

    Plusieurs étapes auront lieu d'ici 2021 à savoir la simplification du zonage et disparition de la ZI (zone infectée), levée des restrictions forestières, tout en maintenant la pression sur la faune sauvage et d'ici 2022 vers un démantèlement des clôtures.

    Si les perspectives sembles en bonne voie du côté belge et français, la situation outre-rhin démontre que la vigilance reste de rigueur.

     

    ]]>
    news-88548Wed, 02 Dec 2020 16:25:43 +0100 CGA 2021 : les finales auront bien lieu en 2021 !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/cga-2021-les-finales-auront-bien-lieu-en-2021/Les finales des Concours Produits et Vins reportées au printemps 2021 ! Inscriptions elles aussi décalées... En lire plus ! <![CDATA[

    Concours Général Agricole (CGA) :  Finales des Concours Produits et Vins reportées au printemps 2021 !

     

    Face aux conséquences de la pandémie de COVID-19, le CGA a dû se réinventer.

     

    Les finales des Concours des Produits et des Vins se dérouleront dans 4 villes françaises au printemps 2021 et ce dans le cadre de la Semaine de l’agriculture française, initiée par le Salon International de l’Agriculture (plus d’infos ici).

    4 villes ont été sélectionnées pour accueillir les finales de l’ensemble des produits en compétition : Angoulême, Châlons-en-Champagne, Montpellier et Tours.

      


    En maintenant la tenue des finales, le CGA affirme plus que jamais son soutien aux producteurs français qui œuvrent jour après jour à l’excellence de notre patrimoine gastronomique.

    Nous ne manquerons pas de vous informer prochainement des nouvelles modalités d’organisation de ce CGA 2021 « nouveau format » ! Pour rappel, le Salon International de l'Agriculture 2021 est quant à lui annulé...

    ]]>
    news-88426Mon, 30 Nov 2020 10:46:12 +0100Lait bio : Gérer le pâturage tournant dynamique avec 3 robots de traitehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/lait-bio-gerer-le-paturage-tournant-dynamique-avec-3-robots-de-traite/Venez à la rencontre de Cyril PIERSON et son pâturage tournant dynamique le 08 décembre 2020 !<![CDATA[

     

    RDV le mardi 08 décembre 2020 à partir de 14h00

    Nous vous donnons rendez-vous chez Cyril Pierson (EARL DU CARME, 10 rue du Beffu à BEFFU-ET-LE-MORTHOMME) pour une porte ouverte d'exploitattion laitière BIO.

     

    Au programme de cette rencontre :

    •  Présentation de la ferme
    •  Aspects techniques
    •  Organisation du pâturage avec les robots de traite
    •  Filières et débouchés bio

     

    Inscription obligatoire au 03.24.33.71.18
    Attention, nombre de places limité

     

     

    Pour plus d’informations sur ce rendez vous :
    Lucie JAQUEMARD
    03 24 33 89 65
    lucie.jacquemard@ardennes.chambagri.fr

    ]]>
    news-87979Fri, 27 Nov 2020 11:38:00 +0100Développement de la connaissance de soi (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/developpement-de-la-connaissance-de-soi-formation/<![CDATA[

    Développement de la connaissance de soi
    avec Nathalie NICOLLET
    Metteur en scène, professeur de théâtre

     

    le 27 novembre 2020 de  9h à 17h
     CHARLEVILLE-MEZIERES - 33 Cours Briand

     

     

     

    Développer la confiance en soi, sa créativité pour le mettre au service de son activité professionnelle, accroître son épanouissement personnel au sein d’un groupe ou encore prendre du recul face à un quotidien parfois trop pesant tels sont les objectifs de cette formation basée sur les fondamentaux du théâtre.

     

    Au programme sur 1 journée :

    • Apprendre à avoir confiance en soi, à gérer son stress et ses émotions
    • Développer sa créativité, maîtriser le langage de son corps pour développer son charisme
    • Apprendre à s’exprimer seul ou en public
    • Construire son appartenance à un groupe et agir au sein de ce collectif avec une intention positive


    Ayant droit Vivea: 35 €
    Autres publics : 150 €


     

    Contact :
    Mathilde ROMAIN
    03.24.36.64.51
    Mail : mathilde.romain@ardennes.chambagri.fr




     

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-88312Thu, 26 Nov 2020 15:49:34 +0100Communiquer positivement https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/communiquer-positivement/<![CDATA[

    Formation

    "Bien se connaître pour communiquer positivement"

    La communication positive qu'est-ce que c'est ?

    Elle permet de mieux communiquer (écouter, répondre, convaincre, construire) pour aborder de façon positive et bienveillante les divergences, oppositions et conflits en les transformant en relations de coopération, grâce à un dialogue constructif, engageant les parties en présence sur un plan d'action. 

    • Une communication positive permet d’assurer la bonne compréhension, par tous, d’un sujet, un projet, un objectif à atteindre.
    • Elle rend également la circulation de l’information plus fluide et entraine une meilleure cohésion pour atteindre les objectifs fixés.
    • Elle permet à chacun de savoir comment se positionner dans un groupe ou sur un projet, et de mieux comprendre les contraintes des autres et ce dans une ambiance plus souple, conviviale, constructive et donc plus sereine.

     

    L’organisation du travail sur l’exploitation agricole passe par une communication permanente :

    • Entre les associés
    • Entre les membres de la famille
    • Entre l’employeur et ses salariés
    • Entre l’agriculteur et ses partenaires fournisseurs

    Les dysfonctionnements sont souvent liés à des difficultés de communication.

    Aussi, la Chambre d’Agriculture des Ardennes vous propose une formation d’une journée sur ce thème. Rendez-vous le mardi 15 décembre 2019 de 9 h 30 à 17 h 30 à Charleville-Mézières

     

    Renseignements et inscriptions auprès de

    Mathilde ROMAIN,

    Chargée de communication

    Tél : 03.24.36.64.51

     

    ]]>
    news-88307Thu, 26 Nov 2020 15:06:48 +0100Elever des moutons : les savoir-faire https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/elever-des-moutons-les-savoir-faire/Formation le 16 décembre 2020 à destination des particuliers détenteurs de moutons et des petits élevages professionnels. <![CDATA[

    Formation "élever des moutons, les savoir-faire indispensables"

     

    Formation à destination des particuliers détenteurs de moutons

     

    Pour entretenir un grand jardin, un verger ou pour en faire un petit élevage, les moutons séduisent beaucoup. Leur petite taille les rend facilement manipulables, ils mangent de tout, se contentent de petites surfaces de pâturage et peuvent rester tout l’hiver dehors.

    Pour les propriétaires de moutons, Il est parfois difficile de trouver un juste conseil sur l’alimentation, la santé des animaux ou les techniques de manipulations.

    Le mercredi 16 décembre 2020, la Chambre d’Agriculture des Ardennes organise une formation à destination des particuliers détenteurs de moutons et des petits élevages professionnels.

    • La journée aura lieu au lycée agricole de Rethel et durera toute la journée, avec beaucoup de mise en pratique sur les animaux qui seront mis à disposition des participants. L’occasion de découvrir ou (re)découvrir les savoirs faire indispensables pour l’élevage de moutons !

     

    Au cours de cette formation, les stagiaires pourront répondre à certaines de leurs interrogations de type :

    • Quelles sont les démarches administratives pour détenir des moutons ?

    A partir d’un animal, le propriétaire est tenu de demander un numéro de cheptel auprès de l’Etablissement Départemental de l’Elevage. Comme c’est le cas pour les animaux de compagnie, tous les moutons doivent être identifiés à l’aide de boucles auriculaires. Cette identification permet le suivi de la traçabilité lorsque les animaux sont destinés à la boucherie, mais permet également d’agir en cas de propagation de maladies.

    Par ailleurs, la législation interdit tout commerce d’animaux dépourvus d’identification, qu’il soit destiné à l’élevage ou à la boucherie.

    • A quel moment réaliser des interventions et pourquoi ?

    Le parage, les vermifuges, la vérification du pis, de la laine permettent de prévenir des maladies et des parasites qui peuvent fragiliser la santé des moutons.

     

     

    Aline ROULEAU, Conseillère en élevage à la Chambre d’Agriculture et Jean Baptiste VANHAM, Professeur de zootechnie au lycée agricole de Rethel animeront la journée.

    Au programme :

    • Les règles d’identification et sanitaire du troupeau,
    • Les manipulations (attraper, asseoir, coucher, parer) avec des techniques simples et accessibles à tous,
    • Diagnostic de santé de l’animal

     

    Renseignements et inscription (Participation de 50€ la journée) :

    Aline ROULEAU,

    Chambre d’Agriculture des Ardennes

    03.24.33.71.27 – 06.25.01.05.62

    ]]>
    news-88302Thu, 26 Nov 2020 11:48:41 +0100Le guide d'une transmission aboutie !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-guide-dune-transmission-aboutie/Transmettre son entreprise agricole : se préparer à la fin d’une histoire et le début de nouveaux projets !<![CDATA[

     

    Transmettre son entreprise agricole : se préparer à la fin d’une histoire et le début de nouveaux projets !

     

    Quelles que soient les raisons pour lesquelles vous envisagez de cesser votre activité, la transmission de votre entreprise à un nouvel entrepreneur marquera l’aboutissement d’un projet professionnel et d’un investissement personnel. Chaque projet de transmission est unique et vous devrez vous accorder le temps de réflexion nécessaire pour clarifier vos objectifs de transmission et préparer sereinement vos projets futurs.

    La préparation de votre transmission sera un processus long et complexe : anticipation et motivation sont des conditions nécessaires ! Entourez-vous de vos proches !

    Consultez en ligne le guide : "Les clés d'une transmission réussie"

    Edité en novembre 2020 - Gratuit - 13 pages

     

    Les conseillers du Point Information Transmission (PIT) restent à votre disposition pour vous orienter vers les bons partenaires selon vos besoins et pour vous accompagner tout au long de cette période transitoire, souvent récompensée par la satisfaction d’avoir transmis.

     

    Pour plus d'information :


    Amandine CUENOT-CHARLIER
    Conseillère Transmission d'entreprise
    Tél : 03.24.56.58.34
    Mobile : 06.13.57.29.86

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-85349Tue, 24 Nov 2020 11:09:00 +0100Appréhender les troubles physiques et le stress par la réflexologie (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/apprehender-les-troubles-physiques-et-le-stress-par-la-reflexologie-formation/<![CDATA[

    Appréhender les troubles physiques et le stress par la réflexologie

     

    Rendez-vous le 24 novembre de 9h à 17h30 à Charleville-Mézières ou Terron sur Aisne (en fonction des participants)

     

    Se sentir mieux en apprenant des techniques de relâchement psychiques et physiques grâce à la réflexologie ; Repérer les signes annonciateurs pour

    maîtriser le stress et pouvoir traiter certaines douleurs liées aux tâches et gestes du

    quotidien tels sont les ambitions de cette formation animée par Agathe GIRAUDO, réflexologue.

     

    Après une introduction expliquant la réflexologie, ses bienfaits ainsi que les contre-indications, les participants aborderons le stress et les différents troubles musculo-squelettiques liés à l’activité agricole.

    Ensuite, la cartographie des pieds et des mains sera étudiée ainsi que la gestuelle adéquate à chaque manipulation pour que chaque participante puisse s’essayer à la réflexologie palmaire et plantaire.

     

    Inscrivez-vous et participez à la formation « Appréhender les troubles physiques et le stress par la réflexologie», le 24 novembreavec Agathe GIRAUDO

    Renseignements et inscriptions auprès de Mathilde ROMAIN, 03.24.36.64.51 – m.romain@remove-this.ardennes.chambagri.fr

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-88054Wed, 18 Nov 2020 15:16:05 +0100La 5e édition de la Quinzaine de la Transmission est lancée !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-5e-edition-de-la-quinzaine-de-la-transmission-est-lancee/Du 20 novembre au 4 décembre 2020, les Chambres d’agriculture se mobilisent en faveur du renouvellement des générations agricoles et pour favoriser l’installation-transmission. <![CDATA[

     

    Du 20 novembre au 4 décembre 2020, les Chambres d’agriculture se mobiliseront à l’occasion de la 5e édition de la Quinzaine de la Transmission-Reprise dans l’objectif de sensibiliser aux enjeux du renouvellement des générations agricoles et de mettre en avant les actions d’accompagnement des Chambres pour favoriser l’installation-transmission. 

    Pourquoi arrêter une affaire qui marche, quand certains peuvent continuer à la développer ?

    • D'ici 2026, plus de 30 % des chefs d'exploitation atteindront l'âge de la retraite et seront susceptibles de transmettre leur exploitation
    • 1/5 des terres agricoles pourrait changer de main d’ici 5 ans
    • Chaque année, près de 20 000 chefs d’exploitation cessent leur activité et 10 000 à 15 000 candidats s'installent en agriculture

     

     

    Entreprendre, c’est aussi transmettre. Préparez-vous !
    Reprendre, c'est entreprendre. Lancez-vous !

    Le saviez-vous ?

     

    La Chambre d'Agriculture des Ardennes propose une formation Vivea intitulée « Bâtir son projet de transmission ».


    La formation se déroulera sur 2,5 journées à Charleville-Mézières les 04 décembre 2020, 21 et 28 janvier 2021.
    Plusieurs thématiques phares en lien avec la transmission et la retraite seront abordées : la préparation du dossier retraite à la MSA, les modalités de transmission du foncier et du patrimoine, l’identification des atouts de son exploitation et des éléments de blocage…


    Si vous souhaitez vous inscrire à cette formation, merci de contacter Amandine CUENOT, responsable du stage, au 03.24.56.58.34.

     

    ]]>
    news-88036Wed, 18 Nov 2020 08:41:44 +0100Réunion d'échange autour du Kéfirhttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/reunion-dechange-autour-du-kefir/Venez partager votre expérience autour du Kéfir le jeudi 26 novembre 2020<![CDATA[

    Une réunion est organisée jeudi 26 novembre à 14h chez Jérôme HALLET, au 2 Hameau de Geromont 08430 BAALONS.

    Si vous souhaitez échanger sur un kéfir que vous avez préparé, si vous avez des doutes sur l'aspect de votre kéfir, participez à notre réunion d'échange pour en apprendre plus sur le kéfir !
    Vous pouvez même en amener un échantillon ou des photos.

    Ceux qui auraient une souche à partager sont aussi les bienvenus !

     

    En raison du contexte sanitaire, nous allons fonctionner par inscription.

    Si vous souhaitez vous inscrire, envoyez un mail auprès de Adèle RAYNAUD à a.raynaud@remove-this.ardennes.chambagri.fr
    ]]>
    news-86116Tue, 17 Nov 2020 11:18:00 +0100Travailler ensemble : les clés de la réussite (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/travailler-ensemble-les-cles-de-la-reussite-formation-3/<![CDATA[

    La Chambre d’Agriculture vous propose une formation sur :

     

    Travailler ensemble : les clés de la réussite

    17 et 24 novembre 2020

    De 9h30 à 17h30

    À CHARLEVILLE-MEZIERES

     

    Les objectifs de cette formation

    • Sensibiliser à l’importance des relations humaines dans la pérennité des sociétés
    • Définir « ce que je veux réellement construire avec mes associés »

     

    PROGRAMME

    • S’initier aux bases de la communication
    • Connaître ses valeurs et celles de ses associés
    • Définir et organiser son projet d’association
    • Instaurer des règles de fonctionnement

     

    Ayant droit VIVEA : 60 € / Autre public : 250 €

     

    Contacts :

    Caroline BERNARD
    03.24.56.58.32
    06.23.38.98.37
    c.bernard@ardennes.chambagri.fr

     

    Audrey DEMAULJEAN
    03.24.56.8943
    06.23.38.27.27
    audrey.demauljean@ardennes.chambagri.fr

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-87987Mon, 16 Nov 2020 14:51:27 +0100Portes ouvertes annuléeshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/portes-ouvertes-annulees/Nous sommes dans l'obligation d'annuler les portes ouvertes prévues ce mardi 17 novembre à Signy l'Abbaye.<![CDATA[

    Nous réorganiserons cette journée au printemps prochain !

    Pour plus di'nformations, vous pouvez contactez nos conseillers :

    Adèle RAYNAUD
    a.raynaud@ardennes.chambagri.fr
    03.24.36.64.52

    Lucie JACQUEMARD
    l.jacquemard@ardennes.chambagri.fr
    03.24.33.89.65

    ]]>
    news-72515Fri, 13 Nov 2020 14:52:00 +0100Et si j’installais un robot de traite ? (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/et-si-jinstallais-un-robot-de-traite-formation/<![CDATA[

    Le Pôle Élevage (ACE, Ardennes Génétique, Chambre d’Agriculture et GDS) organise une formation sur

     

     

     

     

    Et si j’installais un robot de traite ?

    13 et 19 novembre 2020

                                                     

     

    Les objectifs sont :

    • Connaître les modalités, atouts et contraintes du passage en traite robotisée afin de confirmer un projet.
    • Etre capable d’identifier quel investissement est possible sur son exploitation et les modifications du système.

     

    Programme :

    • Etre capable d’investir dans la bonne installation de traite robotisée
    • Capacité du matériel, Identifier et appréhender les changements, Impact sur le travail.
    • Etre capable de chiffrer son projet d’investissement
    • Evaluer l’impact technique sur le troupeau (coût de concentrés, pâturage, qualité du lait, …), Aménager son bâtiment, Coût et impact financier.
    • Etre capable de confirmer son projet et analyser les pratiques d’éleveurs équipés
    • Visite d’exploitations en traite robotisée :

    témoignages, marques, conduites, objectifs.

     

     

    Contacts et inscription :

    Cécile GOISET

    Conseillère Réseau d’Elevage Lait

    Tél. : 03.24.33.89.69

    Mail : c.goiset@ardennes.chambagri.fr

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-84106Tue, 10 Nov 2020 11:49:00 +0100Mener son troupeau sereinement et seul avec un chien de troupeau (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/mener-son-troupeau-sereinement-et-seul-avec-un-chien-de-troupeau-formation/<![CDATA[

    Depuis plusieurs années, la Chambre d’Agriculture organise des journées de formation pour apprendre à éduquer les chiens pour la conduire de troupeaux. Les éleveur(se)s formé(e)s l’utilisent désormais comme un vrai outil de travail, leur permettant de déplacer des animaux seul(e) et dans le calme.

    Les éleveurs travaillent au contact direct avec les animaux avec des manipulations qui peuvent s’avérer complexes voire dangereuses. L’utilisation du chien de troupeau est un moyen permettant de faciliter et sécuriser le travail de l’éleveur tout en réduisant le stress des animaux.

    Comment choisir son chien ?

    Les trois races les plus utilisées pour le travail en élevage sont : le Border Collie, le Beauceron et le Berger des Pyrénées. Certaines lignées de ces races ont été sélectionnées pour leurs aptitudes au troupeau. Une attention particulière doit être apportée quant au choix du chiot, comme s’assurer des capacités de travail des parents au troupeau et évaluer son caractère au sein de la portée (pas trop craintif).

    Pourquoi éduquer son chien ?

    Si le choix du chiot est important, l’éducation l’est tout autant. En effet pour réaliser la contention ou le déplacement d’animaux dans de bonnes conditions, l’écoute du chien est essentielle. Au cours des trois journées que compose la formation, les propriétaires des chiens apprennent à : - donner les bons ordres aux bons moments au chien, - se positionner de façon à faciliter et encourager le travail du chien, - doser la pression exercée par le chien sur le troupeau (faire écarter ou faire revenir le chien au besoin, interdire au chies de mordre les animaux par derrière…). Grâce aux nombreuses mises en pratiques et aux conseils du formateur, les stagiaires apprennent à prendre confiance dans leur rôle de « parent » envers le chien, et de pouvoir ainsi profiter au maximum de ses capacités, pour un travail sans stress, pour l’éleveur et pour le troupeau.

    A quel âge commencer ?

    Il est très important de ne pas confronter le chien trop jeune avec le troupeau. Il est conseillé d’attendre au minimum 9 mois pour démarrer l’éducation au troupeau. Avant cet âge, le travail doit être essentiellement axé sur l’écoute et l’obéissance du chien. Il est déconseillé d’utiliser un très jeune chien pour ramener les vaches en salle de traite. Les premières mises en situation se feront de préférence sur un petit lot de jeunes bêtes, et dans un espace extérieur pour éviter de mettre le chien dans des situations d’échecs avec des animaux qui viendront trop contester son autorité encore fragile.

    Prochaine session de formation prévue :

    10 novembre, 7 décembre 2020 à JANDUN.

     

    Renseignements et inscription :

    Aline ROULEAU
    Chambre d’Agriculture des Ardennes
    03.24.33.71.27
    06.25.01.05.62

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-84110Mon, 09 Nov 2020 12:16:00 +0100Protection des animaux dans le cadre de leur mise à mort "catégorie volaille" (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/protection-des-animaux-dans-le-cadre-de-leur-mise-a-mort-categorie-volaille-formation/<![CDATA[

    NOUVEAUTE

    Le service Entreprise de la Chambre d’Agriculture des Ardennes vous propose,

    Respecter le bien-être animal des volailles à l’abattage

    9 novembre 2020 (1 jour)

    Nous vous proposons une nouvelle formation à destination des éleveurs de volailles et de lapins Ardennais

     

    Objectifs : Mettre en pratique la réglementation liée à l’abattage des volailles et lapins sur son exploitation.

    Au programme :

    • Soigner et manipuler les volailles dans le respect du bien-être animal sur une chaîne d’abattage. Comment reconnaître le mal-être des animaux ? Manipulation et soins : règlementation et préconisations.
    • Réaliser la mise à mort des volailles dans le respect de la réglementation et des préconisations. Savoir immobiliser les animaux, pratiquer l’étourdissement et la saignée selon les règles du bien-être. Avoir une attitude adaptée en cas d’imprévus. Contrôle de l’absence de signe de vie.

     

    Conatct : 
    Enora LOUESDON
    03 24 36 64 46
    enora.louesdon@remove-this.ardennes.chambagri.fr

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-85348Thu, 05 Nov 2020 11:02:00 +0100Apprendre à gérer son stress professionnel et éviter le burn-out (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/apprendre-a-gerer-son-stress-professionnel-et-eviter-le-burn-out-formation/<![CDATA[

    « Apprendre à gérer son stress professionnel et éviter le burn-out »

     

     

    Rendez-vous les 5 et 6 novembre 2020 de 9h à 17h30 à Charleville-Mézières

     

    Quand notre masse de travail est conséquente, quand notre planning ne tient plus dans 24h, quand une date butoir approche, quand nous avons des objectifs à atteindre… nous sommes sous pression !

    Or tout ce stress a des répercussions sur notre bien-être, notre productivité mais aussi notre santé. Il est donc crucial d’apprendre à gérer son stress au travail.

     

    Durant 2 jours, Valérie LOMBARD, sophrologue, identifiera les causes du stress au travail, quelles sont ses conséquences mais aussi comment mieux le gérer dans son quotidien professionnel pour apprendre à vivre une journée de travail sans

    stress (ou presque) !

     

    AU PROGRAMME

    • Appréhender et maîtriser le stress : les symptômes, effets, conséquences ...
    • Maîtriser des techniques de respiration pour se détendre et apprendre à mieux vivre ses émotions au quotidien ;
    • Définir ses objectifs de changement et un nouveau mode d'adaptation

     

    Inscrivez-vous et participez à la formation « Apprendre à gérer son stress professionnel et éviter le burn-out » avec Valérie LOMBARD, sophrologue

     

    Renseignements et inscriptions auprès de Mathilde ROMAIN, 03.24.36.64.51 – m.romain@remove-this.ardennes.chambagri.fr

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-86122Thu, 05 Nov 2020 09:38:00 +0100Construire et améliorer les relations de travail en groupe (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/construire-et-ameliorer-les-relations-de-travail-en-groupe-formation-1/<![CDATA[

    La Chambre d'Agriculture avec la FDCUMA des Ardennes proposent une formation sur :

    "Construire et améliorer des relations de travail en groupe"

     les 5 et 12  novembre 2020

    de 9h30 à 17h30

    dans les anciens locaux de la Chambre d’Agriculture

    Objectifs :

    Poser les bases de fonctionnement de son groupe :

    • sur le plan de la cohésion de groupe,
    • de la communication,
    • et de l'organisation du travail.

     

    Pour en savoir plus

     

    Ces journées de formations ont pour but de vous sensibiliser sur l’importance des relations humaines au sein de votre CUMA, de prévenir les conflits et de vous donner des clés en terme de gestion financière et juridique. 

     

    La FDCUMA des Ardennes attire votre attention sur l'importance de se former, mais aussi d’acquérir de nouvelles connaissances et de stimuler ses capacités personnelles et professionnelle tout au long de son parcours.

     

    100% de nos participants repartent satisfaits et enrichis de ces moments d’échanges.

    Venez partager un moment convivial !

     

    Contact :
    Fatima BECHARD
    Animatrice mécanisation et énergies
    Tél : 03.24.33.71.23

    Mobile : 06.23.38.97.17

     

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-86926Thu, 05 Nov 2020 08:28:00 +0100Collectes PPNU et EPI https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/collectes-ppnu-et-epi/Collectes PPNU et EPI usagés le 5 novembre 2020<![CDATA[

    à

    • Attigny, site de Vivescia
    • Le Chatelet-sur-Retourne, site de la CAJ

     

    Un produit phytosanitaire est considéré comme PPNU dès lors que :

    • Vous ne pouvez plus l’utiliser sur votre exploitation (arrêt de culture, cahier des charges…)
    • Son mauvais état le rend inutilisable
    • Il n’est plus autorisé

     

    Il est interdit de détenir sur son exploitation des produits qui ne sont pas – ou plus – autorisés sur les cultures en place.

    Les PPNU sont considérés comme des déchets dangereux et vous avez obligation d’en faire assurer l’élimination sur des installations habilitées pour ce type de déchets.

     

    Les produits portant le pictogramme d’Adivalor seront repris gratuitement de la collecte du 5 novembre.

    Pour les autres, il vous sera facturé 4€ HT/kg avec un minimum de facturation de 10€ HT (réglable par chèque le jour de l’apport).

     

    En attendant la collecte, les PPNU doivent impérativement être conservés dans leur emballage d’origine. Si ce dernier est dégradé, vous pouvez les suremballer avec un sac plastique translucide.

    Stockez-les à part dans le local phyto, et identifiez-les en inscrivant « PPNU à détruire » sur l’étiquette, ou en utilisant l’autocollant fourni par votre distributeur.

     

    Pour tout complément ou précision, contactez
    Flore MONTEBRAN
    03.24.33.71.28
    flore.montebran@ardennes.chambagri.fr

     

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-86907Wed, 04 Nov 2020 16:18:00 +0100Transformer son fromage à la ferme (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/transformer-son-fromage-a-la-ferme-formation/<![CDATA[

    Transformer son fromage à la ferme
     4 au 6 novembre 2020

     

     

    Objectifs :

    • Apprendre les techniques de transformation des fromages lactiques : frais et tomme
    • Détecter et résoudre les principaux défauts de fabrication

     

    Au programme :

    • Faire le point sur la règlementation en cours + rappels sur la composition du lait
    • Acquérir les méthodes de fabrication pour les fromages
    • Connaître les paramètres d’affinage et les soins aux fromages

     

     

     

    Horaires
    9h30
    17h30

    Durée
    3
    jours

    Lieux
    À définir

    Prix
    Ayant droit VIVEA
    : 60 €
    Autre Public :
    375 €

     

    Contact : 
    Suzanne GROUSELLE
    03 24 56 89 58

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-87314Tue, 03 Nov 2020 15:14:18 +0100Emploi & Agriculture : Encore une date à venir !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/emploi-agriculture-encore-une-date-a-venir/Dernière date pour participer au wébinaire pour trouver des réponses et échanger à distance sur les besoins des exploitants ! RDV le 24 novembre 2020 ! <![CDATA[

     

    En agriculture, le salariat permet-il d’améliorer les conditions de travail ? Quels sont les profils idéaux des candidats recherchés ? Leur formation ? Leur statut : ouvrier, stagiaire, saisonnier ? Quel accompagnement viser pour intégrer un nouveau collaborateur ? Deux journées pour trouver des réponses.

     

    Déjà un rendez-vous de passé !

    Inscrivez-vous pour le deuxième wébinaire du 24 novembre 2020

     

    Trouvez des réponses et échangez à distance pour mieux comprendre les besoins des exploitants pour une meilleure rencontre de l’offre et la demande de l’EMPLOI EN AGRICULTURE

     

    Au programme du 24 novembre :

    De 10h à 11h30 : ATELIERS D’ECHANGES sur la formation des exploitants agricole au management

    • Formation au tutorat par Pascal Turquier,Chambre d’agriculture des Ardennes, France.
    • Témoignage d’un exploitant agricole desArdennes, France.
    • Échanges
    • Conclusions

     

    De 14h à 15h30 : ATELIERS D’ECHANGES sur la formation des demandeurs d’emploi aux métiers de l’agriculture

    • Les métiers de l’Agriculture par EmilieHindlet, Le FOREM, Wallonie.
    • Quelles filières d’insertion ?par Laurence Stoupy, Mission locale de Charleville-Mézières, France.
    • Échanges
    • Conclusions

     

    Inscription obligatoire via le lien suivant : urlz.fr/e97I

     

    ]]>
    news-86090Tue, 03 Nov 2020 10:55:00 +0100Se convertir en grandes cultures biologiques (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/se-convertir-en-grandes-cultures-biologiques-formation/<![CDATA[

    Formation "Se convertir en grandes cultures biologiques"

    les 3 et 4 novembre 2020

     

     

     

     

    Objectif(s) :
    Identifier les éléments essentiels à prendre en compte lorsque l’on souhaite se convertir :

    • les démarches administratives à suivre et le contenu du cahier des charges de l'agriculture biologique
    • réflexion systémique intégrant les techniques culturales bio, la gestion de la main d’oeuvre, la gestion de trésorerie
    • les risques (sanitaires, économiques…), mais aussi les débouchés et filières bio en région.

     

    Pour en savoir plus et inscription

     

    Intervenants :
    Balcerowiak Adrien, technicien en
    grandes culture biologique à la Chambre
    d’Agriculture des Ardennes,


    Moussu Jean Philippe, expert conseil en
    AB au CER France,


    Lengrand Amélie, chargée de mission
    AB à Bio en Grand Est.


    Animateur :
    Lengrand Amélie
    amelie.lengrand@remove-this.biograndest.org

     


    06 18 18 72 55

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-85339Tue, 03 Nov 2020 09:53:00 +0100Comment accueillir, recruter et Manager son salarié ? (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/comment-accueillir-recruter-et-manager-son-salarie-formation/<![CDATA[

    Comment accueillir, recruter et Manager son salarié ?


    Préparer le recrutement, la clé de la réussite !


    Le 3 et 10 novembre 2020, la Chambre d’Agriculture des Ardennes vous propose une formation sur l’accueil, le recrutement et le management de votre salarié sur l’exploitation.
    L’accélération de l’agrandissement des exploitations entraine une évolution de la taille et de la composition des collectifs de travail. On constate une baisse de la main d’oeuvre bénévole, ainsi qu’une augmentation de l’emploi salarié. Ces nouvelles formes d’organisation de travail appellent de nouvelles compétences pour les agriculteurs, sur la gestion des relations humaines.


    Vous vous sentez concerné par cette situation ? Vous allez faire face à un recrutement de main d’oeuvre? Vous avez des problèmes de communication ? Alors, venez participer à cette formation, prendre du recul et échanger avec des collègues sur le sujet !


    A l’issue de la formation, vous serez capable de définir vos besoins pour mener à bien un entretien d’embauche, manager et communiquer de façon positive avec votre salarié. Et ainsi, connaître des outils de gestion des ressources humaines.


    Lors des journées vous devrez :

    • Définir les besoins
    • Déterminer le profil du salarié
    • Accueillir son salarié dans de bonnes conditions
    • Savoir donner des consignes claires et les faire respecter
    • Se doter de moyens de communication efficaces
    • Savoir gérer les conflits
    • Motiver et former son salarié
    • Pérenniser l’embauche

     

    Date : le mardi 3 et 10 novembre 2020


    Lieu : Charleville Mézières, Chambre d’Agriculture


    Inscriptions et informations
    Chambre d’agriculture
    Chloé BARRÉ
    03.24.33.71.11

    ]]>
    045-inst-ardennes
    news-85848Tue, 03 Nov 2020 08:04:00 +0100Transmission : poser les bases d’une stratégie 10 ans avant (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/transmission-poser-les-bases-dune-strategie-10-ans-avant-formation/<![CDATA[

    La Chambre d'Agriculture des Ardennes vous propose le :

    3 novembre 2020 de 9h30 à 17h30

     

    Objectif :

    • Réfléchir dès maintenant à la stratégie de pilotage de son exploitation afin de préparer sa transmission et son arrêt d’activité

     

    Programme :

    • Identifier ses objectifs et ses motivations personnels et professionnels
    • Intégrer l’idée d’une transmission ou d’un remplacement d’associé dans la stratégie de son entreprise 5 à 10 avant la date de cession
    • Définir son projet de transmission et préparer la sécurisation de l’installation à venir : maîtrise du foncier, viabilité de la reprise.
    • Identfier les points forts et faibles de l’exploitation au niveau des aspects humains, foncier, économiques, juridiques, sociaux, fiscaux

     

    Pour en savoir plus

     

    Contact :
    Amandine Cuenot
    Conseillère transmission
    03.24.56.58.34

    a.cuenot@remove-this.ardennes.chambagri.fr

     

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-87154Fri, 30 Oct 2020 11:10:59 +0100Votre Chambre d'Agriculture reste ouverte ! https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/votre-chambre-dagriculture-reste-ouverte/Suite aux annonces gouvernementales pour lutter contre la propagation du COVID 19, la Chambre d'agriculture des Ardennes poursuit ses activités et reste ouverte au public.<![CDATA[
       

      Le 28 octobre 2020, le président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et déplacements des individus sur l’ensemble du territoire en établissant un confinement du 30 octobre au 1er décembre minimum.

       

      Nos locaux restent ouverts :

      Les Chambres d'Agriculture sont des établissements publics qui assurent des missions de service public et à ce titre, restent ouvertes au public.

      Il est donc toujours possible d'accéder aux services du Centre de Formalités des Entreprises (CFE) et de l'Identification des animaux (Ede08-51).

       

      Dans les Ardennes, les conseillers de la Chambre d'Agriculture poursuivent leurs activités et notamment l'accompagnement au quotidien auprès des exploitants agricoles.

      Les rendez-vous individuels, les réunions et les formations collectives peuvent également avoir lieu dans la mesure où le lieu d’accueil permet de garantir la distanciation physique et bien sûr en appliquant l’ensemble des gestes barrières.

      Pour garantir au mieux la sécurité de tous, la prise de rendez-vous est fortement préconisée en amont des visites dans nos locaux.

       

      Horaires d'ouverture au public :

      • Du lundi au jeudi de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h00
      • Le vendredi de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h00.

       

      Un interlocuteur privilégié !

       

      Les exploitants agricoles sont autorisés à poursuivre leurs activités et donc autorisés à se déplacer. De ce fait, cela peut engendre des interrogations sur vos droits et possibilités.

      Vous avez des interrogations ?

      Consultez les questions et réponses actualisées sur la FAQ de la Chambre d'Agriculture des Ardennes.

       

      Vous ne trouvez pas la réponse à votre interrogation ?

      N’hésitez pas à envoyer vos questions à Mathilde ROMAIN à  l’adresse suivante :m.romain@remove-this.ardennes.chambagri.fr ou par téléphone au 03.24.36.64.51

      Votre demande peut concerner d’autres exploitants !

      ]]>
      news-85352Wed, 28 Oct 2020 11:28:00 +0100Soigner ses animaux grâce à l’acupuncture (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/soigner-ses-animaux-grace-a-lacupuncture-formation/<![CDATA[

      La Chambre d’Agriculture des Ardennes organise deux formations pour initier les éleveurs aux médecines naturelles.

       

      Découvrir l’acupuncture pour les bovins (perfectionnement)

       

      Cette formation s'adresse aux agriculteurs ayant déjà suivi une formation d'initiation à l'acupuncture.

       

      La Chambre d’Agriculture organise une formation de 2 jours pour découvrir cette médecine chinoise naturelle, utile en élevage.

      L’acupuncture permet de prévenir et de soigner des maladies courantes, mais aussi les mammites. Elle peut également faciliter le vêlage.

      L’acupuncture est abordable par tout le monde, avec des aiguilles d’acupuncture ou d’injections et même par pression des doigts, mais il est indispensable de se former.

      Venez apprendre ces points d’acupuncture simples et efficaces les 28 et 29 octobre prochains.

      La formation se déroule en ferme avec des exercices d’application.

      Le nombre de places est limité, inscrivez-vous rapidement.


      Lieu : GAEC de Villers, Maisoncelles et Villers

      Tarifs : Ayant droit VIVEA : 30€

      Autres public : 460 €

      (repas à la charge du participant)

       

      Contacts, informations et inscriptions : Lucie JACQUEMARD au 03 24 33 89 65.

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-86904Mon, 26 Oct 2020 15:49:59 +0100Quels sont les bénéfices de la démarche bas-carbone pour mon élevage ?https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/quels-sont-les-benefices-de-la-demarche-bas-carbone-pour-mon-elevage/Découvrez le témoignage d'un éleveur du Morbihan !<![CDATA[

       

      La démarche bas-carbone, de quoi on parle ? Découvrez le lait bas-carbone avec Dominique Balac, un éleveur dans le Morbihan, qui s’est engagé dans la démarche et a réalisé le diagnostic environnemental de son exploitation à l'aide de l'outil CAP'2ER®.


      Réduire les gaz à effet de serre sur mon élevage : oui mais pas que !
      Les objectifs et leviers d’action choisis par Dominique ne sont pas directement liés à l’environnement : « Simplifier le travail, […] moins d’achats d’intrant et être plus performant économiquement. » « Tout ce qu’on a mis en place, on l’a mis avec un objectif économique. »
      En général, de bons résultats techniques et économiques s’accompagnent également de bons résultats environnementaux ! « Les meilleures années, lorsqu’on est à 0,7 kgCO2/litre de lait de rejet, c’est lorsque l’outil est hyper productif […] et d’un point de vue aussi économique. »

      Retrouvez la vidéo témoignage et bien d’autres informations sur le site de l’Idele : en cliquant ICI !

       

      Et concrètement, quels changements sur mon élevage ?
      Dominique a choisi d’axer une partie de ses changements de pratique sur l’alimentation des bovins : « Moins d’achat d’intrants et plus de productivité grâce à plus de pâturage […] et plus de trèfle. On est sur un système qui devient plus indépendant, autonome et autosuffisant à long terme sur la partie fourragère. »
      Améliorer l’empreinte carbone du lait peut également passer par l’amélioration de la productivité de son troupeau : « Il ne faut pas trop d’animaux improductifs sur un élevage pour être bon en termes de rejet par litre de lait ou kg de viande produit. »

      S’engager pour en parler !
      Selon Dominique, il faut « s’emparer du sujet parce que si on ne le fait nous, d’autres vont le faire à notre place. C’est pour ça qu’il est important que l’on ait des données et des chiffres pour que l’on sache ce que rejette une exploitation. […] Il faut que les éleveurs rentrent dans cette démarche pour se faire leur propre analyse et leur propre argumentation sur ce sujet. »

       

      ]]>
      news-84104Mon, 26 Oct 2020 11:22:00 +0100Se former à l’acupuncture pour son élevage - initiation (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/se-former-a-lacupuncture-pour-son-elevage-initiation-formation/<![CDATA[

      Les lundi 26 et mardi 27 Octobre de 9 h 30 à 17 h 30

       

       

      Comment 5 aiguilles d’acupuncture peuvent soigner une mammite ?

       

       

      La Chambre d’Agriculture organise une formation pour apprendre à utiliser l’acupuncture sur ses animaux.  

      Appuyé par le Dr CHERINO, vétérinaire spécialisée, chaque stagiaire saura reconnaître et mettre en place 20 points d’acupuncture aux usages très vastes (mammites, développement de l’immunité, parasitisme, dermatites, etc.).

      Tous ces points d’acupuncture sont guidés par les éléments physiologiques (os, muscles). Chaque éleveur peut ensuite les utiliser sur son élevage sur tous types d’animaux (veau, vache, cheval, porc, ovin).

      Parmi toutes les médecines naturelles, l’acupuncture est intéressante par son absence de délai d’attente et son large spectre d’application.

      L’acupuncture est efficace sur tous les mammifères. Cette formation est ouverte à tous les éleveurs.

      Cette formation vous permet également de mettre en pratique une autre relation homme-animal.

      Contenu :

      Présentation du principe de fonctionnement de l’acupuncture.

      Mise en pratique de l'approche bienveillante.

      Connaître 20 points et gestes d’acupuncture adaptés aux principales maladies (mammites, corps étranger, problèmes de pieds, etc.).

      Mise en application sur les animaux par chaque stagiaire.

      Date

      lundi 26 et mardi 27 Octobre de 9 h 30 à 17 h 30

      Intervenant

      Dr Nayla CHERINO, vétérinaire spécialisée

      Lieu

      GAEC de VILLERS à MAISONCELLE ET VILLERS

      Coût

       85 € pour les chefs d’exploitation, conjoints collaborateurs et aides familiaux -Repas à la charge des stagiaires.

      550 € pour les salariés agricoles – prise en charge possible par OCAPIAT.

      Horaires

      de 9H30 à 17H30

       

      Le nombre de stagiaires est limité.

      Pour plus d'informations et inscriptions, merci de prendre contact avec Lucie JACQUEMARD, Chambre d'Agriculture des Ardennes au 03.24.33.89.65

      Avec la participation financière de VIVEA et du FEADER 

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-85481Fri, 23 Oct 2020 10:57:00 +0200Soirées Transmissionhttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/soirees-transmission/Transmettre une exploitation, ça ne s’improvise pas ! Quelles sont les questions essentielles à se poser quand on transmet ? Quelles démarches sont à entreprendre ? Quelles sont les erreurs à éviter ? <![CDATA[

       

       

       

      Pour répondre à ces questions, la Chambre d’Agriculture et les Jeunes Agriculteurs des Ardennes organisent deux « Soirées Transmission » :

      • Vendredi 23 octobre à FAISSAULT (19h30 en Mairie)
      • Vendredi 30 octobre à LE CHESNE (19h30 en Mairie)

       

      À cette occasion, les participants bénéficieront du partage d’expérience de cédants qui ont accepté de raconter leur parcours : les différentes étapes de leur cession, les obstacles surmontés, les professionnels qui les ont accompagnés… Les cédants répondront également aux questions des participants, avec l’appui d’Amandine CUENOT (Conseillère en Transmission de la Chambre d’Agriculture des Ardennes).

      Attention : Le nombre de places par soirée étant limité, pensez à vous inscrire ! Inscrivez-vous en ligne : https://urlz.fr/dUC0

       

      Plus d’informations auprès
      d’Amandine CUENOT
      03 24 56 58 34

      amandine.cuenot@ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-85350Thu, 22 Oct 2020 11:13:00 +0200Bâtir son projet de transmission (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/batir-son-projet-de-transmission-formation-2/<![CDATA[

      Vous êtes agriculteur (trice) de plus de 50 ans et vous souhaitez approcher la thématique complexe de la transmission d’une exploitation. 

      Nous vous invitons à vous inscrire à la formation "Bâtir son projet de transmission".

       

      Au programme, des experts vous proposeront de faire le point sur les questions essentielles à se poser.

      Ils vous apporteront des éléments de réponses sur les aspects retraite, humains, juridiques, fiscaux, réglementaires, ainsi que des pistes de réflexion pour vous permettre de les adapter à votre situation.


      Une formation indispensable pour préparer efficacement et sécuriser son projet de transmission d’entreprise !

      « Se former avec d’autres agriculteurs permet de découvrir des situations contrastées et d’entrevoir d’autres pistes »

      Celle-ci se déroulera sur 2,5 jours : les 04 décembre 2020, 21 et 28 janvier 2021



      Plus d'informations auprès de Mme CUENOT Amandine, Conseillère transmission au 03.24.56.58.34.

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-86584Tue, 20 Oct 2020 09:10:41 +0200Recruter et manager son salarié (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/recruter-et-manager-son-salarie-formation/<![CDATA[

      Recruter et manager un salarié

      03 et 10 novembre 2020

                                                       

       

      Les objectifs sont :

      • Être capable de définir ses besoins pour mener à bien un entretien d'embauche
      • Manager et communiquer de façon positive avec son salarié
      • Connaître des outils de gestion des ressources humaines.

       

      Programme :

      • Définir les besoins
      • Déterminer le profil du salarié.
      • Accueillir son salarié dans de bonnes conditions
      • Savoir donner des consignes claires et les faire respecter.
      • Se doter de moyens de communication efficaces
      • Savoir gérer les conflits
      • Motiver et former son salarié
      • Pérenniser l'embauche

       

       

      Contact et inscription :

      Chloé BARRÉ

      Conseillère Emploi

      Tél. : 03.24.33.71.11

      Mail : c.barre@ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      news-84869Thu, 15 Oct 2020 11:03:00 +0200DUER : concevoir son Document Unique d'Évaluation des Risques (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/duer-concevoir-son-document-unique-devaluation-des-risques-formation/<![CDATA[

      Depuis 2002, la tenue du document unique d’évaluation des risques est obligatoire pour les agriculteurs employeurs de main d’œuvre et accueillant des stagiaires, des apprentis, des aides familiaux ou même des bénévoles... Vous souhaitez vous mettre en règle vis à vis de la réglementation, améliorer la prévention des risques sur votre exploitation et être accompagné dans la rédaction ou la mise à jour du document unique d’évaluation des risques ?

      La Chambre d’Agriculture vous propose une formation sur 2 jours
      les 15 et 22 octobre 2020 de 9h30 à 17h30 à Charleville-Mézières

      et les 10 et 17 décembre2020

       

      Au programme :

      • Connaitre la réglementation en matière de sécurité et de santé des travailleurs
      • Comprendre les enjeux et la responsabilité engagée
      • Mettre en œuvre l’évaluation des risques sur son exploitation
      • Découvrir un logiciel de réalisation de son DUER (Systera)

      Vous repartirez avec votre document personnel réalisé ou à finaliser.

       

      Tarifs :

      Ayant droit VIVEA : 120€
      Autre public : 240€

       

      Intervenants :

      PERRIN Éric, Conseiller en prévention des risques professionnels à la MSA Marne Ardennes Meuse

      GOURDET Dorothée, Assistante RH et gestionnaire de paie à la FDSEA 08

       

      Contact :
      Chloé BARRE
      Conseillère Emploi
      03.24.33.71.11
      c.barre@ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-84123Tue, 06 Oct 2020 15:15:00 +0200Maîtriser l’hygiène en atelier de transformation (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/maitriser-lhygiene-en-atelier-de-transformation-formation-1/<![CDATA[

      Le service Entreprise de la Chambre d’Agriculture des Ardennes vous propose une formation :

      Maîtriser l’hygiène en atelier de transformation

      12 et 13 novembre 2020  sur CHARLEVILLE-MEZIERES

       

      Objectifs : Connaître les points clés à maitriser en hygiène alimentaire pour élaborer son plan de maîtrise sanitaire

      Au programme :

      • Connaitre l’origine des bactéries et la réglementation générale
      • Acquérir des méthodes de travail pour réaliser un plan de nettoyage qui respecte les normes sanitaires
      • Etablir les documents d'enregistrements obligatoires

       

      Suzanne GROUSELLE
      03 24 56 89 58

      suzanne.grouselle@remove-this.ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-84122Tue, 06 Oct 2020 15:09:00 +0200Calculer ses coûts de production et de commercialisation en circuits de proximité (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/calculer-ses-couts-de-production-et-de-commercialisation-en-circuits-de-proximite-formation/<![CDATA[

      Le service Entreprise de la Chambre d’Agriculture des Ardennes vous propose une formation :

      Calculer ses coûts de production et de commercialisation en circuits de proximité  

      12 et 19 Octobre 2020 sur CHARLEVILLE-MEZIERES

       

      Objectifs : Savoir calculer les coûts de revient en fonction du marché et de la clientèle ciblée pour fixer des prix de vente rémunérateurs.

      Au programme :

      • Elaborer un schéma des différents postes composants le seuil de rentabilité
      • Calculer le seuil de rentabilité et connaître les composantes d’un coût de revient
      • Estimer les coûts logistiques

       

      Prix : Ayant droit VIVEA : GRATUIT  Autre Public : 420 €

       

       

      Enora LOUESDON
      03 24 36 64 46

      enora.louesdon@remove-this.ardennes.chambagri.fr

       

       

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-85341Tue, 29 Sep 2020 10:00:45 +0200Collectes de déchets de l’automne 2020https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/collectes-de-dechets-de-lautomne-2020/<![CDATA[

      La nouvelle campagne de collectes de déchets agricoles a débuté !

       

      Rappel : les sacs de semences peuvent aussi être collectés, et recyclés !

       

      Les consignes restent les mêmes que les années précédentes, vous pouvez les retrouver sur :

       

      Important : la collecte des Produits Phytosanitaires Non Utilisables aura lieu le 5 novembre 2020.

       

       

      Dates des collectes

       

       

      Pour tout complément ou précision,
      contactez Flore MONTEBRAN
      03.24.33.71.28
      flore.montebran@remove-this.ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-84109Fri, 25 Sep 2020 12:09:00 +0200Construire son projet de diversification agricole (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/construire-son-projet-de-diversification-agricole-formation/<![CDATA[

      Le service Entreprise de la Chambre d’Agriculture des Ardennes vous propose

      La formation Construire son projet de diversification agricole

      les 25, 30 septembre et 1er Octobre 2020 (3 jours) :

       

      Objectifs : Connaitre les étapes d’un projet et repérer les principaux indicateurs en gestion économique et financière

      Au programme :

      • Définir une démarche de gestion de projet
      • Faire le point sur sa situation
      • Réaliser une rapide étude économique et de marché
      • Mettre au point sa stratégie de commercialisation
      • Savoir gérer son temps

       

      Prix : Ayant droit VIVEA : 90 €  Autre Public : 450 €

       

      Contact : 
      Suzanne GROUSELLE
      03 24 56 89 58

      suzanne.grouselle@remove-this.ardennes.chambagri.fr

       

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-80279Fri, 25 Sep 2020 09:00:00 +0200Formations diversification (FORMATIONS)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/formations-diversification-formations/<![CDATA[

      Le service Entreprise de la Chambre d’Agriculture des Ardennes vous propose, pour la fin d’année, des sessions de formations pour vos projets de diversification agricole.

      Retrouvez-les ci-dessous ! N’hésitez pas à nous faire part de vos autres besoins par mail : enora.louesdon@remove-this.ardennes.chambagri.fr

       

      25, 30 septembre et 1er Octobre 2020 (3 jours) : Construire son projet de diversification agricole

       

      Objectifs : Connaitre les étapes d’un projet et repérer les principaux indicateurs en gestion économique et financière

      Au programme :

      • Définir une démarche de gestion de projet
      • Faire le point sur sa situation
      • Réaliser une rapide étude économique et de marché
      • Mettre au point sa stratégie de commercialisation
      • Savoir gérer son temps

       

      Responsable de stage : Suzanne GROUSELLE, 03 24 56 89 58 – suzanne.grouselle@remove-this.ardennes.chambagri.fr

      Lieu : Charleville-Mézières

      Prix : Ayant droit VIVEA : 90 €  Autre Public : 450 €

       


       

      NOUVEAUTE/ Octobre 2020 (1 jour) : Respecter le bien-être animal des volailles à l’abattage

      Nous vous proposons une nouvelle formation à destination des éleveurs de volailles et de lapins Ardennais

       

      Objectifs : Mettre en pratique la réglementation liée à l’abattage des volailles et lapins sur son exploitation.

      Au programme :

      • Soigner et manipuler les volailles dans le respect du bien-être animal sur une chaîne d’abattage. Comment reconnaître le mal-être des animaux ? Manipulation et soins : règlementation et préconisations.
      • Réaliser la mise à mort des volailles dans le respect de la réglementation et des préconisations. Savoir immobiliser les animaux, pratiquer l’étourdissement et la saignée selon les règles du bien-être. Avoir une attitude adaptée en cas d’imprévus. Contrôle de l’absence de signe de vie.

       

      Responsable de stage : Enora LOUESDON, 03 24 36 64 46 - enora.louesdon@remove-this.ardennes.chambagri.fr


       

      Octobre 2020 (2 jours) : Calculer ses coûts de production et de commercialisation en circuits de proximité

       

      Objectifs : Savoir calculer les coûts de revient en fonction du marché et de la clientèle ciblée pour fixer des prix de vente rémunérateurs.

      Au programme :

      • Elaborer un schéma des différents postes composants le seuil de rentabilité
      • Calculer le seuil de rentabilité et connaître les composantes d’un coût de revient
      • Estimer les coûts logistiques

       

      Intervenante et responsable de stage : Enora LOUESDON, 03 24 36 64 46 - enora.louesdon@remove-this.ardennes.chambagri.fr

       

      Lieu : Charleville-Mézières

      Prix : Ayant droit VIVEA : GRATUIT  Autre Public : 420 €


       

      Octobre et novembre 2020 (2 jours) : Maîtriser l’hygiène en atelier de transformation

       

      Objectifs : Connaître les points clés à maitriser en hygiène alimentaire pour élaborer son plan de maîtrise sanitaire

      Au programme :

      • Connaitre l’origine des bactéries et la réglementation générale
      • Acquérir des méthodes de travail pour réaliser un plan de nettoyage qui respecte les normes sanitaires
      • Etablir les documents d'enregistrements obligatoires

       

      Responsable de stage : Suzanne GROUSELLE, 03 24 56 89 58 – suzanne.grouselle@remove-this.ardennes.chambagri.fr

       


      Décembre 2020 : Maitriser la vente de ses caissettes de viande bovine

       

      Objectifs : Connaître son produit pour mieux le vendre

      Au programme :

      • Le contexte réglementaire, respect de la chaîne du froid et exigences réglementaires
      • Maîtriser l’anatomie de l’animal et la conformation des carcasses
      • Connaître l’orientation des différents morceaux et réussir à concevoir sa caissette
      • Approche de la rentabilité de l’activité

       

      Responsable de stage : Enora LOUESDON, 03 24 36 64 46 - enora.louesdon@remove-this.ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-84535Wed, 23 Sep 2020 11:31:00 +0200Préparer la mise en lutte des brebis (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/preparer-la-mise-en-lutte-des-brebis-formation/<![CDATA[

      Mercredi 23 Septembre 2020

      Chez GAEC GILLET à THIN LE MOUTIER

       

       

      Durée : 10h - 12h avec mise en pratique

      Tarif : 25 €

       

      Programme de l’atelier :

      • Cycle sexuel et saisonnalité
      • Evaluer l’Etat corporel des brebis, et ses impacts sur les résultats de Reproduction
      • Alimentation et rations pour la lutte
      • Soins de préparation à la mise en lutte
      • Conduite des agnelles

       

      Inscription recommandée jusque la veille au soir au 06.25.01.05.62

       

      Aline ROULEAU
      Conseillère en élevage ovin
      03 24 33 71 27 / 06 25 01 05 62
      a.rouleau@ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-84233Tue, 22 Sep 2020 08:21:00 +0200Bien tailler ses arbres en agroforesterie pour répondre à ses objectifs ! (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/bien-tailler-ses-arbres-en-agroforesterie-pour-repondre-a-ses-objectifs-formation/<![CDATA[

      La formation vous accompagne dans vos projets !

      Depuis plusieurs années, l’Agroforesterie se développe de plus en plus à l’échelle nationale et plus particulièrement dans l’Est de la France. Dans les Ardennes, cette nouvelle approche de système a poussé un certain nombre d’agriculteurs à se lancer dans ce type de projet.

      Si la mise en place est un premier pas, la véritable réussite de ces projets passe par l’entretien et le suivi des arbres. En effet dans ce type de milieu, la taille de formation et l’élagage régulier sont deux interventions indispensables pour assurer la rectitude du tronc et l’absence de nœuds et ainsi obtenir une production de bois d’œuvre de qualité.

      Etant donné que ces opérations représentent un véritable enjeu et qu’elle nécessite une certaine maîtrise, il semble indispensable de former les agriculteurs déjà en Agroforesterie et les agriculteurs intéressés par ce type de production, pour éviter qu’elles ne soient confondues, mal appliquées, voir négligées sur le terrain.

      Vous avez ou voulez implanter un projet en Agroforesterie ?

      Vous souhaitez vous former aux techniques de taille ?

      Nous vous proposons de venir participer à la prochaine session de la formation

      « Comment bien tailler ses arbres en Agroforesterie ? »
      qui aura lieu le Mardi 22 septembre 2020

       

      Cette formation vous permettra de comprendre les principes d’une taille respectueuse de la croissance de l’arbre, grâce à un certain nombre d’éléments de méthodes et de techniques. Les notions acquises seront ensuite misent en pratique en situation réelle, lors d’ateliers assistés par un des intervenants.

       

      N’hésitez pas à vous inscrire dès maintenant !

       

      Contact :
      Chambre d’Agriculture des Ardennes
      A
      drien BALCEROWIAK
      T
      él : 03.24.33.71.19

      adrien.balcerowiak@remove-this.ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-84860Mon, 21 Sep 2020 10:43:11 +0200[Sécheresse] Dérogation pour cas de force majeur sur la non levée des dérobées SIEhttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/secheresse-derogation-pour-cas-de-force-majeur-sur-la-non-levee-des-derobees-sie/Le Ministère de l'Agriculture accorde des dérogations à la levée des semis de cultures dérobées.<![CDATA[

      [Sécheresse] Dérogation pour cas de force majeur sur la non levée des dérobées SIE

       

      Compte-tenu de la sécheresse qui persiste, le Ministère de l'Agriculture vient de permettre aux DDT d'accorder des dérogations à la levée des semis de cultures dérobées lorsque les éléments disponibles démontrent la réalité d'un cas de force majeure.

      Pour le département des Ardennes, les différentes données rassemblées (pluviométrie, indice d’humidité des sols) indiquent que l'ensemble du département est concerné par une sécheresse extrêmement sévère et persistante : les exploitants peuvent solliciter la reconnaissance d'un cas de force majeure en cas d'absence de levée ou de levée hétérogène des cultures dérobées SIE. Ainsi, le caractère SIE de la parcelle concernée sera conservé.
      Les exploitants concernés doivent déposer une demande de reconnaissance auprès de la DDT (sur papier libre ou sur un modèle établi par la DDT, joint pour information).

      Rappel : l'absence de semis n'est pas autorisée. Les exploitants qui n'ont pas semé leurs dérobées doivent transmettre à la DDT une modification de leur déclaration PAC pour en retirer les cultures dérobées SIE. Elles ne seront alors plus prises en compte dans le calcul du taux de SIE.

       

      Remplir le formulaire

       

      Contact :
      Alexandre VERMEULEN
      0324.33.71.16
      06.12.99.38.11

      a.vermeulen@ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-84536Sun, 20 Sep 2020 11:36:00 +0200[Sécheresse] Dérogations exceptionnelles pour les CIPAN 2020 :https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/secheresse-derogations-exceptionnelles-pour-les-cipan-2020/Réduction de la durée minimale d’implantation ou dérogation à l'implantation de CIPAN (Cultures Intermédiaires Pièges À Nitrates) En savoir plus sur les dérogations exceptionnelles ardennaises.<![CDATA[

       

       

       

      [Sécheresse] Dérogations exceptionnelles pour les CIPAN 2020 :

      Article extrait de la Direction départementale des territoires : Accédez à la page complète

       

      Le programme d’actions national (PAN) impose une couverture des sols pendant les inter-cultures longues (périodes comprises entre la récolte en été ou à l’automne d’une culture principale, et le semis d’une culture au printemps). Elle peut être assurée soit par une culture en dérobée, soit par l’implantation d’une culture spécifique dite culture intermédiaire piège à nitrates (CIPAN).

      Le programme d’actions régional (PAR) précise cette obligation en imposant d’une part le maintien de la couverture pendant une durée minimale de 2 mois et d’autre part, une date de destruction postérieure au 15 octobre.

      Suite aux conditions météorologiques défavorables du mois de juillet et de début août, la profession agricole rencontre des difficultés d’implantation des couverts destinés à remplir l’obligation réglementaire de ne pas laisser les terres nues à l’automne, période où les pluies entraînent les nitrates résiduels vers les nappes et les cours d’eau. En effet, le sol restant très sec, les CIPAN ne pourraient ni être semées, ni lever dans des conditions favorables à leur efficacité.

      Le conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (CODERST) a été consulté et émis un avis favorable pour fixer un cadre pour une mise en œuvre des adaptations temporaires aux règles de gestion des intercultures longues en zones vulnérables à la pollution par les nitrates d’origine agricole. Deux niveaux d’adaptation aux règles de gestion des intercultures longues ont été proposés :

       Niveau 1 « réduction de la durée minimale d’implantation »,
       Niveau 2 « dérogation à l’implantation ».

      Arrêté n°2020-558 du 7 septembre 2020 fixant le cadre de la mise en œuvre des adaptations temporaires aux règles de gestion des intercultures longues en zones vulnérables à la pollution par les nitrates d’origine agricole.

       

      Mise en place du niveau 1 « réduction de la durée minimale d’implantation »

      Aussi, Monsieur le Préfet des Ardennes a décidé, par arrêté n° 2020-559 du 7 septembre 2020, de mettre en place le niveau 1 « réduction de la durée minimale d’implantation » , et ainsi réduire la durée minimale de couverture à 1 mois, ce qui compte tenu de la date de destruction autorisée à partir du 15 octobre permet de semer les CIPAN avant le 15 septembre.

      Arrêté n°2020-559 (format pdf - 176.5 ko - 09/09/2020) du 7 septembre 2020 portant dérogation temporaire aux programmes d’action national et régional en vue de la protection des eaux contre la pollution par les nitrates d’origine agricole.

      Les exploitants agricoles mettant en œuvre cette dérogation doivent transmettre à la direction départementale des territoires (DDT) une déclaration de mise en œuvre de la dérogation en utilisant le formulaire ci-dessous :

      Formulaire à retourner AVANT le 20 septembre 2020.

       

      Mise en place du niveau 2 « dérogation à l’implantation »

      Dans le département des Ardennes, le déficit pluviométrique du mois d’août 2020 s’établit à plus de 64 % par rapport aux normales, l’indice de sécheresse des sols est qualifié d’extrêmement sec par Meteo-France, que l’écart à la normale de l’humidité des sols au 9 septembre est de l’ordre de moins 70 % par rapport à la normale.

      Compte tenu de la situation et des prévisions météorologiques à quinze jours qui ne laissent pas présager de précipitation significative, l’implantation, la levée et le développement suffisant d’une culture intermédiaire piège à nitrates, Monsieur le Préfet des Ardennes a décidé, par arrêté n° 2020-578 du 11 septembre 2020, de mettre en place le niveau 2 « dérogation à l’implantation ».

      Arrêté n°2020-578 du 11 septembre 2020 portant dérogation temporaire aux programmes d’action national et régional en vue de la protection des eaux contre la pollution par les nitrates d’origine agricole – Dérogation à l’implantation de CIPAN

      Les exploitants agricoles mettant en œuvre cette dérogation doivent transmettre à la direction départementale des territoires (DDT) une déclaration de mise en œuvre de la dérogation en utilisant le formulaire ci-dessous :

      Formulaire  de non implantation de CIPAN à retourner AVANT le 1 octobre 2020.

       

      Contact :
      Alexandre VERMEULEN
      0324.33.71.16
      06.12.99.38.11

      a.vermeulen@remove-this.ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-84831Fri, 18 Sep 2020 15:59:42 +0200[Sécheresse] Dérogations pour achats de fourrages conventionnelshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/secheresse-derogations-pour-achats-de-fourrages-conventionnels/Agriculteurs bio : Déposez une demande de dérogation pour achat de fourrages et de paille conventionnels auprès de l'INAO !<![CDATA[

      ÉLEVAGE BIO : Dérogations pour achats de fourrages conventionnels

      Il est désormais possible pour les agriculteurs bio de déposer une demande de dérogation pour achat de fourrages et de paille conventionnels auprès de l'INAO.

      La priorité est donnée aux fourrages à base d'herbe, aux fourrages C2 et distribués aux animaux non productifs.

      La demande peut se faire en ligne en cliquant ICIou par courrier avec le formulaire disponible sur le site de l'INAO.

       

      Les conditions d’octroi d’une demande de dérogation perte de fourrages liée à des conditions climatiques exceptionnelles sont :

      • une situation justifiée de calamité agricole (carte ISOP du déficit fourrager) ;
         
      • l’absence de disponibilité de fourrage en AB (au-delà d’un périmètre d’environ 100 kilomètres) ;
        un bilan fourrager nettement déficitaire (stocks très faibles).

      Sur ces bases, une demande de dérogation (approvisionnements en fourrage non bio) peut être transmise à l'INAO et sera étudiée au cas par cas.


      Pour rappel, le réseau des GAB met à disposition des producteurs bio une bourse d’échange en ligne, sur leur site internet www.biograndgest.org. Quelques offres de fourrages bio y sont référencées.

       

      Vos conseillers se tiennent à votre disposition pour vous accompagner dans ces démarches.

       

      N'hésitez pas à les contacter :

      Lucie JACQUEMARD
      l.jacquemard@ardennes.chambagri.fr
      03.24.33.89.65


      Adèle RAYNAUD
      a.raynaud@ardennes.chambagri.fr
      03.24.36.64.52

      ]]>
      news-84103Thu, 17 Sep 2020 11:18:00 +0200Travailler ensemble : les clés de la réussite (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/travailler-ensemble-les-cles-de-la-reussite-formation-2/<![CDATA[

      La Chambre d’Agriculture vous propose une formation sur :

       

      Travailler ensemble : les clés de la réussite

      17 et 22 septembre 2020

      De 9h30 à 17h30

      À CHARLEVILLE-MEZIERES

       

      Les objectifs de cette formation

      • Sensibiliser à l’importance des relations humaines dans la pérennité des sociétés
      • Définir « ce que je veux réellement construire avec mes associés »

       

      PROGRAMME

      • S’initier aux bases de la communication
      • Connaître ses valeurs et celles de ses associés
      • Définir et organiser son projet d’association
      • Instaurer des règles de fonctionnement

       

      Ayant droit VIVEA : 60 € / Autre public : 250 €

       

      Contacts :

      Caroline BERNARD
      03.24.56.58.32
      06.23.38.98.37
      c.bernard@ardennes.chambagri.fr

       

      Audrey DEMAULJEAN
      03.24.56.8943
      06.23.38.27.27
      audrey.demauljean@ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-84009Tue, 15 Sep 2020 15:13:00 +0200Valoriser votre image personnelle (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/valoriser-votre-image-personnelle-formation/<![CDATA[

      Formation « Faire de son image personnelle, une alliée pour sa réussite professionnelle »

       

      Rendez-vous le 15 septembre 2020 de 9h à 17h à Charleville-Mézières

       

       

      Cette formation de développement personnel permet d’assimiler les clés pour valoriser votre image personnelle et à vous affirmer, aussi bien dans le cadre professionnel que personnel. Vous pouvez faire de votre image une alliée pour votre fonction et vos responsabilités à condition qu’elle soit cohérente avec votre environnement professionnel. Ce programme court de formation, animée par une experte en image,  va vous aider à repérer et valoriser vos atouts pour gagner en confiance, à révéler votre personnalité à travers votre apparence et ainsi développer une communication professionnelle gagnante.

      Ce travail sur soi aura bien sûr des répercussions valorisantes sur les autres : vous véhiculerez de l’assurance, vous inspirerez confiance, vous renforcerez votre crédibilité et vous ferez bonne impression.

       

      Au programme :

      • Sensibiliser les participants à l’importance de leur image dans le cadre de leur activité professionnelle ;
      • Apprendre à valoriser son image, adapter sa tenue et ses attitudes pour avoir un meilleur contrôle sur sa carrière et sur ses projets.

       

      Inscrivez-vous et participez à la formation « Faire de son image personnelle, une alliée pour sa réussite professionnelle » avec Christelle MAYETTE, coach en image

       

      Renseignements et inscriptions auprès de Mathilde ROMAIN, 03.24.36.64.51 – m.romain@remove-this.ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      news-84585Tue, 15 Sep 2020 08:46:28 +0200Concours Général Agricole 2021https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/concours-general-agricole-2021/Les inscriptions pour les produits sont ouvertes !<![CDATA[

      Vous souhaitez vous inscrire pour présenter vos produits au prochain Concours Général Agricole ?

      On vous explique la marche à suivre !

       

      Pour participer au CGA "PRODUITS", les producteurs doivent s’inscrire directement en ligne sur le site Internet du Concours Général Agricole :  Cliquez-ici !

       


      Les inscriptions par produit :

      CONCOURSClôture des inscriptions sur Internet
      Volailles, Produits laitiers, Produits issus de palmipèdes gras18 octobre 2020
      Armagnac27 octobre 2020
      Apéritifs (dont ratafia), Bières, Charcuteries, Confitures, Jus de fruits, Miels et Hydromels15 novembre 2020
      Cidres et poirés, Eaux de vie (dont Fine et Marc), Epices et Chocolat, Huile de noix, Huîtres, Produits de l’aquaculture, Mistelles (vins de Liqueurs et pommeaux), Rhums et punchs, Viandes13 décembre 2020
      Produits oléicoles et Eaux de vie d'Alsace 5 janvier 2021

       


      Les frais d’inscriptions sont spécifiques à chaque concours et se composent de frais de dossier et de frais par échantillon. Le règlement, les modalités d’inscriptions, les tarifs… sont disponibles sur le site Internet du Concours Général Agricole. Attention, chaque année, le Concours Général Agricole met à jour son règlement. Pensez à bien consulter la nouvelle version avant votre participation.

      Les finales se dérouleront lors du Salon International de l’Agriculture : du samedi 27 février au mardi 2 mars 2021 (21 janvier pour les viandes et charcuterie chaudes).

       

       

      Attention : Les inscriptions pour les "Vins" au Concours Général Agricole des Vins 2021 ne débuteront que le 2 novembre 2020.

      ]]>
      news-80291Mon, 14 Sep 2020 14:36:00 +0200Robot de traite : effet de mode ou véritable solution travail ? (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/robot-de-traite-effet-de-mode-ou-veritable-solution-travail-formation/<![CDATA[

      Alors que le nombre d’exploitations laitières diminue, l’investissement dans un ou plusieurs robot(s) de traite est croissant. Il est souvent en lien avec la volonté des éleveurs pour plus de temps social, familial … permis grâce à plus de souplesse dans le temps de travail.

      Dans les Ardennes, on compte en 2018, 60 exploitations équipées de Robot(s) de traite représentant 84 stalles.

      Le robot de traite : confort de travail ?

      L’atelier laitier est souvent assimilé à l’usure professionnelle (contrainte physique et horaire) : TMS (Trouble Musculo-Squelettique des épaules et coudes) liés à la traite et contrainte de l’astreinte de traite (2 traites par jour, 365j par an).

      La machine assurant uniquement la traite, l’éleveur doit établir des protocoles afin d’assurer la surveillance et l’observation des animaux. L’intervention sur le troupeau est plus souple dans les horaires mais le Robot n’entraine pas que des changements sur l’organisation du travail. Il nécessite une réflexion plus globale qui accompagne les évolutions des compétences de l’éleveur : interpréter les données collectées par le robot afin d’optimiser les performances du troupeau.

      Le Robot de traite : un outil au service de l’éleveur ?

      Le Robot permet d’adapter les horaires de travail grâce à la suppression de l’astreinte de traite. Néanmoins, l’enquête (« Travail et Numérique : Comment faire des robots de traite un vecteur de la qualité de vie au travail des éleveurs ? » de l’ARACT Grand Est et la MSA) montre que le gain de temps obtenu par l’installation du robot de traite est systématiquement réinvestit dans les différents ateliers (voir en créant un nouvel atelier) au risque d’en augmenter la charge de travail.

      Le robot génère une masse d’informations numériques à exploiter pour le suivi global du troupeau et individuel en cas de problème. Visibles sur l’ordinateur de l’exploitation, l’ensemble de ces données numériques sont aussi accessibles sur le smartphone 24h/24.

      L’éleveur peut ainsi observer les paramètres de chaque vache (quantité de lait, nombre de passage, quantité de concentré ingéré au robot, acidose, mammite …) et adapter sa conduite.

      Le robot de traite : une autre manière de concevoir son métier d’éleveur laitier ?

      Le rapport avec le troupeau est changé, la traite n’est plus le moment privilégié de surveillance et de contact avec les animaux. Les données du robot ne peuvent pas remplacer votre observation et votre intervention. Il faut s’imposer des moments de surveillance et prévoir les interventions dans le bâtiment sans perturber le déplacement naturel des vaches et ainsi faciliter l’accès au robot.

      L’avenir des élevages laitiers passe par une réflexion autour du travail et le Robot de traite est une des clefs en faveur de la souplesse horaire.

      Afin de bien intégrer tous ces paramètres et le changement que cet outil procure il est peut être utile d’avoir des éléments complémentaires pour vous accompagner dans votre décision.

       

      A partir de septembre 2020, le Pole Elevage Ardennes vous accompagne et vous propose 2 formations VIVEA :

      • « Et si j’installais un robot de traite », l’organisation du bâtiment, la technique d’élevage ou encore l’impact économique seront abordés avec visites d’exploitations pour l’apport de témoignages et d’échanges entre exploitants.
      • « Concilier traite robotisée et pâturage pour renforcer son autonomie alimentaire », la formation sera axée autour des clés pour développer le pâturage en traite robotisée avec une visite d’exploitations pour l’apport de témoignages et d’échanges entre exploitants.

      Alors n’hésitez pas à contacter vos conseillères afin d’obtenir plus de renseignements : Cécile GOISET (conseillère en élevage laitier à la chambre d’agriculture des Ardennes) au 03.24.33.89.69 ou Cécile WIOT (Conseillère d’élevage lait pour ACE) au 06.85.97.83.05

       

      Cécile GOISET
      Conseillère réseau d’élevage lait
      Chambre d’agriculture des Ardennes
      03.24.33.89.69

      c.goiset@ardennes.chamabgri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-84320Tue, 08 Sep 2020 17:46:02 +0200ENQUÊTE Emploi et Agriculturehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/enquete-emploi-et-agriculture/A tous les agriculteurs, à vos claviers et partagez votre avis, vos vécus sur l'embauche de salariés !<![CDATA[

      Partagez votre expérience et votre avis !

      Le salariat permet-il d’améliorer vos conditions de travail ?

      Quelles ont été vos expériences dans ce domaine ?

      D’autres solutions sont-elles plus favorables ?

       

      Pourquoi une enquête ?

      Les projets Interreg FWVL CowForme et Agreen-Job s’associent pour mettre en ligne une enquête commune auprès des agriculteurs et des éleveurs de bovins sur les territoires respectifs des deux projets, soit la province de Flandre Occidentale, la Wallonie, le département des Ardennes et la région des Hauts de France.

      Cette enquête a pour ambition d’identifier les besoins des agriculteurs dans leur recherche de main d’œuvre et plus précisément vis-à-vis des profils recherchés (formations, aptitudes) mais également du type d’accompagnement nécessaire à leurs démarches. Elle vise aussi à mettre en évidence l’attractivité des métiers de l’agriculture.
       
      Les projets Interreg CowForme et Agreen-Job voient dans les nombreux métiers de l’agriculture (élevage cultures, …) ainsi que dans les activités de diversification (telles que le tourisme ou les circuits courts), un terreau fertile à l’emploi. L’objectif de ces deux projets est de proposer des recommandations concrètes et ciblées en matière d’emploi et de formation des demandeurs d’emploi et des agriculteurs.

       

      >> JE DONNE MON AVIS <<

       

      AVEC LE SOUTIEN
      DU FONDS EUROPÉEN
      DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL

       


       
       

      ]]>
      news-84279Tue, 08 Sep 2020 14:16:05 +0200Nouveau dispositif d'aide à l'emploi !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/nouveau-dispositif-daide-a-lemploi/Jusqu’à 4 000 € d’aide aux entreprises pour recruter un jeune de moins de 26 ans ! Découvrez l'aide à l'embauche des jeunes.<![CDATA[
      Le plan #1jeune1solution  pour soutenir l’emploi des jeunes

      Prime à l’embauche, apprentissage, service civique, formation à des métiers d’avenir, parcours d’insertion… le plan #1jeune1solution, c’est une série de mesures pour accompagner massivement et efficacement les jeunes pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire de la COVID-19 et la crise économique qui en découle.

      L’aide à l’embauche mise en place dans le cadre de ce plan, vise à favoriser l’embauche des jeunes de moins de 26 ans par l’instauration d’une compensation forfaitaire de cotisations sociales.

       

      Pour tous les employeurs

      Toutes les entreprises et toutes les associations peuvent demander cette aide.

      Les conditions ?

      → Une embauche entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021
      → Un jeune de moins de 26 ans en CDI, en CDI intérimaire ou en CDD de 3 mois minimum
      → Une rémunération jusqu’à deux fois le montant horaire du SMIC
      → L’aide vise les embauches nouvelles : le renouvellement d’un contrat débuté avant le 1er août 2020 n’ouvre pas droit à l’aide
      → Si l’employeur rompt le contrat avant une période de 3 mois, il ne reçoit pas l’aide
      → Aucun licenciement économique sur le poste concerné depuis le 1er janvier 2020

      Jusqu’à 4 000 €

      Une aide jusqu’à 4 000 € par salarié. Ce montant est proratisé en fonction du temps de travail et de la durée du contrat.

      Son versement s’étale sur un an, par tranches trimestrielles. L’aide n’est pas cumulable avec une autre aide de l’État liée à l’insertion, l’accès ou le retour à l’emploi au titre du salarié concerné.
      Elle n’est pas due pour les périodes pendant lesquelles le salarié est placé en activité partielle.

       

      Une démarche simple et dématérialisée

      Les demandes d’aide sont à adresser à l’Agence de services et de paiement (ASP) via une plateforme de téléservice ouverte à compter du 1er octobre 2020.
      L’employeur dispose de 4 mois à compter de la date d’embauche du salarié pour faire sa demande.

      Bon à savoir : → Chaque trimestre l’employeur devra fournir une attestation de présence du salarié.

       

      Concrètement ?

      L’aide s’applique aux embauches entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021.

      Elle sera versée par l’Agence de services et de paiement pour le compte de l’État. L’employeur percevra l’aide sur un rythme trimestriel pendant une durée maximale d’un an.

      Exemple : Le gérant d’une PME recrute à temps plein, en septembre 2020, un jeune de 21 ans rémunéré 1 800 € bruts par mois. Il pourra bénéficier d’une aide de 4 000 € bruts qui compensera le montant de ses cotisations pour une année complète.

       

       

      Plus d'informations ?

      Contactez le service Emploi de la Chambre d'Agriculture des Ardennes,

      Chloé BARRE

      03.24.33.71.11 ou à c.barre@remove-this.ardennes.chambagri.fr

       

      Plus d'informations également sur : travail-emploi.gouv.fr/aide-embauche-jeunes

      ]]>
      news-84054Thu, 03 Sep 2020 14:04:57 +0200[COVID-19] Dispositif d'allègements des cotisations MSA 2020https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/covid-19-dispositif-dallegements-des-cotisations-msa-2020/Des difficultés financières liées au Covid-19 ? Des mesures exceptionnelles sont disponibles pour soulager votre trésorerie ! Attention jusqu'au 15 septembre ! <![CDATA[

      Suite à la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19 et afin de faire face aux difficultés que vous avez pu rencontrer, la MSA met en place des allégements de cotisations.

      Vous pouvez, sous conditions, opter à titre dérogatoire pour le calcul de vos cotisations et contributions sur la base d'une assiette de nouvel installé pour 2020, ou pour une réduction forfaitaire de vos cotisations et contributions sociales 2020.

      Consultez ici la notice et liste des productions concernées ainsi que le formulaire.

      Ces deux mesures ne sont pas cumulables entre elles et votre choix est irrévocable.

      Pour bénéficier de l'une de ces mesures, vous devez impérativement retourner le formulaire auprès de votre caisse de MSA au plus tard le 15 septembre 2020.

      Cela ne vous exonère pas de votre obligation de déclarer vos revenus professionnels 2019.

       

      Vous souhaitez plus d'informations ?

      Enora LOUESDON

      Conseillère Diversification et Circuits Courts

      03.24.36.64.46

       

      ]]>
      news-83429Thu, 13 Aug 2020 14:36:30 +0200Sècheresse - du nouveau pour les cultures dérobées https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/secheresse-du-nouveau-pour-les-cultures-derobees/Des nouvelles mesures ont été mises en place par le Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation.<![CDATA[

      Les exploitants, qui en font en la demande, pourront décaler le début de la période de présence des cultures dérobées au 1er Septembre 2020.
      Dans ce cas, l'obligation de présence des cultures dérobées se terminera au 27 Octobre 2020.
      Ces cultures pourront donc être comptabilisées comme surface d'intérêt écologique.

      Afin de bénéficier de ces dérogations, il faut en faire la demande auprès de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM).
      La date butoir pour le dépôt des dérogations, initialement fixée au 20 Août, est également reportée au 1er Septembre 2020.

      La demande peut se faire via un formulaire de demande de report que vous pourrez télécharger ICI
      .
      Cela peut aussi se faire par un courrier manuscrit, au sein duquel vous mentionnez votre identité ainsi que le numéro SIREN et SIRET de votre exploitation.
      Ce courrier est à envoyer avant le 1er Septembre, le cachet de la poste faisant foi.
       

      Si vous avez des questions, n'hésitez pas à contacter :

      Alexandre VERMEULEN
      03 24 33 71 16
      a.vermeulen@remove-this.ardennes.chambagri.fr

      Benoît VAN LUCHENE
      07 78 32 20 47
      b.van-luchene@remove-this.ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      news-83428Thu, 13 Aug 2020 14:28:18 +0200Pollution de l'Aisne : comment abreuver le bétail ?https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/pollution-de-laisne-comment-abreuver-le-betail/D'après les informations dont nous disposons, nous vous conseillons de ne pas abreuver votre bétail avec de l'eau de l'Aisne.<![CDATA[

      Information mise à jour le 13/08/2020

      La pollution de l'Aisne, survenue dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 août, a de nombreux impacts pour les exploitants des communes impactées.
      D'après nos informations, la qualité de l'eau est conforme.

      Mais, du fait de la forte mortalité piscicole, il y a encore de nombreux poissons morts sur les abords et dans la rivière.
      Il n'est pas raisonnable de laisser les animaux en contact avec cette putréfaction.

      À ce titre, nous vous conseillons de ne pas abreuver votre bétail avec de l'eau de l'Aisne.
      Cela nécessite que vous trouviez des solutions de substitution.
      Notre conseiller Chambre d'Agriculture, Antoine LETINOIS (Technicien GDA de l'Argonne), est à votre disposition pour vous aider à remédier à ces problèmes, à faire remonter vos besoins et commencer à estimer les impacts sur votre exploitation.

       

      Antoine LETINOIS
      06 23 38 07 33
      a.letinois@remove-this.ardennes.chambagri.fr
       

      N'hésitez pas à le contacter par téléphone afin de pouvoir le rencontrer et échanger avec lui sur votre situation.
      Il fait actuellement le tour des exploitations situées sur les communes impactées.

       

      N'hésitez pas à transmettre cette information aux éleveurs que vous connaissez et qui possèdent des parcelles sur le secteur de Mouron, Brécy, Olizy, Savigny-sur-Aisne, Falaise, Bagot, Vouziers et Challerange, notamment ceux dont le siège social ne se situe pas sur ces communes.

      ]]>
      news-83385Wed, 12 Aug 2020 09:03:07 +0200Tech & Bio Élevagehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/tech-bio-elevage/Participez à notre voyage d'étude pour vous rendre sur le Salon !<![CDATA[

      Le salon Tech & Bio Élevage se déroule les 9 & 10 septembre 2020 à Villers-Pater (70).

       

      Le Rendez-vous Tech&Bio Elevage est un événement unique dédié aux techniques d’élevage bio et alternatives. Il réunit en un même lieu agriculteurs, experts, techniciens et entreprises du secteur bio, et devrait accueillir environ 3000 visiteurs venus de tout le quart Nord-Est de la France. Toutes les productions animales seront représentées !

       

      Au programme :

      • Des conférences : Filière et débouchés en bovin viande et bovin lait bio, Engraissement des bovins en bio, Nouvelle réglementation, Gestion de la santé en AB ...
      • Des démonstrations : Pose de clôtures, Dérobées fourragères, Toastage de protéagi-neux, Manipulation et contention des bovins, Chien de troupeau ...
      • Des ateliers techniques et visites de la Ferme
      • Plus de 80 exposants : matériel, bâtiments, coopératives, instituts de recherche...

       

      Ce que nous vous proposons :

      Mercredi 9 Septembre

      8:00   Départ de Charleville

      13:30 Arrivée à Villers-Pater

      Visite libre

      17:30     Fin de la journée sur le salon

      Repas en commun

      Nuité à l'hôtel à proximité

       

      Jeudi 10 Septembre

      9:00    Départ pour Villers-Pater

      Visite libre

      Repas libre

      17:30 Départ pour Charleville-Mézières

      23:00 Arrivée à Charleville

       


      Étape possible à Rethel et Reims pour les personnes qui le souhaitent.
      Les repas et la nuitée à l'hôtel restent à la charge de chacun.

       

      L'inscription est obligatoire et doit être faite avant le 24 août 2020 auprès de :

       

      Adèle RAYNAUD

      a.raynaud@remove-this.ardennes.chambagri.fr

      07 52 63 75 87

       

       

      ]]>
      news-82936Thu, 06 Aug 2020 14:36:16 +0200Plan de relance : mesures nationaleshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/plan-de-relance-mesures-nationales/Mise en paiement des dossiers : les délais de réalisation sont prolongés de 6 mois<![CDATA[

      Le Conseil d'Administration de FranceAgriMer a voté une modification des délais de réalisation sur l’achat des matériels prévus en subvention en raison des retards de livraison liés à l’approvisionnement. Cette modification concerne :

      • L’aide aux investissements pour l’acquisition de certains matériels permettant de réduire significativement la dérive et/ou la dose de pulvérisation de produits phytosanitaires 2020
      • L’aide prévue pour les investissements dans les exploitations dans le cadre du plan protéines végétales 2021
      • L’aide au renouvellement des équipements pour la transition agroécologique 2021
      • L’aide au renouvellement des équipements pour changements climatiques 2021

       

      Ce délai passe ainsi de 12 à 18 mois sans nécessiter de demande de prolongation de la part de l’exploitant ou de la CUMA demandeur d’aides pour l’achat d’agroéquipements et de sur-semis. Pour rappel, ce délai d'exécution est toujours calculé à partir de l'accusé de réception de la demande.

      Des délais supplémentaires restent envisageables et seront étudiés au printemps par FranceAgrimer.

      Concernant une potentielle enveloppe prévue sur la campagne 2022 pour l’équipement de matériels, nous n’avons pas encore d’informations mais nous saurons vous communiquer dès que possible si une enveloppe est débloquée afin de vous aider dans le montage de votre dossier de demande d’aides.


      Pour ne pas rater cette opportunité, contactez nos conseillères :

      Victoria AUBLET

      v.aublet@remove-this.ardennes.chambagri.fr
      03.24.56.89.69 / 06.03.19.79.93


      Pour les CUMA,

      Charlène GOLLI

      fdcuma08@remove-this.ardennes.chambagri.fr
      03.24.33.71.04 / 06.23.38.97.17

      ]]>
      news-82794Tue, 04 Aug 2020 15:41:52 +0200Repérage agricole territorialhttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/reperage-agricole-territorial/La Chambre d'Agriculture lance une action de Repérage Agricole sur la thématique des activités de diversification.<![CDATA[

      Un repérage a pour but de rencontrer les agriculteurs de plus de 55 ans sur l'ensemble d'un territoire.
      Notre objectif est double :

      •  répondre aux préoccupations des futurs cédants sur la transmission de leur exploitation
      • et permettre le maintien des activités de diversification sur notre territoire.

       

      Si vous avez reçu une invitation mail ou un courrier, vous êtes invités à compléter le questionnaire.

      Si vous souhaitez remplir directement par internet, cliquez-ici!

       

      Merci de votre participation !

      ]]>
      news-82552Thu, 30 Jul 2020 11:08:13 +0200Appel à témoins ! https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/appel-a-temoins/Recherche témoignages pour partages d'expériences concernant la transmission d'exploitations !<![CDATA[

      APPEL À TÉMOINS !

      Parce que l'installation des jeunes et le renouvellement des générations agricoles passe par la transmission d'exploitations, nous recherchons des agriculteurs retraités pour partager leur expérience !

      Des soirées dédiées à la transmission seront consacrées en fin d'année.

      Objectifs : échanges sur les parcours, les démarches à suivre, des conseils...

      Vous connaissez le témoin idéal ? N'hésitez pas à nous contacter !

       

      Amandine CUENOT

      Conseillère transmission

      03.24.56.58.34

       

      ]]>
      news-82127Thu, 23 Jul 2020 08:06:38 +0200Feux de récolte – redoublons de vigilancehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/feux-de-recolte-redoublons-de-vigilance/<![CDATA[

      La Chambre d'Agriculture vous rappelle quelques bonnes pratiques à mettre en place pendant l'été.

      L'été est de plus en plus synonyme de fortes chaleurs. Ces dernières peuvent engendrer des dangers, des nuisances ou des incompréhensions de la part de votre voisinage, qui peuvent avoir des répercussions sur votre activité.

      C'est pourquoi, la Chambre d'agriculture des Ardennes vous rappelle quelques bonnes pratiques  :

       

      Plus d'informations sur les mesures de lutte contre ces feux sur le site de la Préfecture

       

       

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-82042Tue, 21 Jul 2020 15:39:05 +0200Promouvoir l’agritourisme sur notre territoirehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/promouvoir-lagritourisme-sur-notre-territoire/<![CDATA[

      Vous souhaitez promouvoir l’agritourisme au sein de votre territoire ? Soutenir les exploitations agricoles et développer le tourisme rural ? Les Chambres d’Agriculture déploient une campagne inédite pour promouvoir les vacances à la ferme cet été.

      Suite à la période de confinement et d’épidémie de Covid19, nombre de français rêvent de vacances, de sécurité et de liberté. A l’approche des congés d’été, les séjours en France et à la campagne sont plus que jamais d’actualité. Afin de capter ce public qui hésite à se rendre à l’étranger et qui préfère profiter de la richesse des territoires français, Bienvenue à la ferme, marque des Chambres d’Agriculture, lance une grande campagne de communication dédiée à l’agritourisme. Un objectif : relancer l’intérêt pour les vacances à la ferme.

      Les derniers mois, vécus difficilement par beaucoup de nos concitoyens, ont cependant été l’occasion d’une mise en lumière sur le monde rural et le travail essentiel des agriculteurs français. Cela n’a fait que confirmer certaines tendances de société déjà émergentes avant l’épidémie. Les dernières statistiques ont ainsi permis de constater que certains agriculteurs ont pu tirer leur épingle du jeu, notamment grâce à l’augmentation de la demande en produits locaux (proximité, traçabilité, qualité et « sécurité » d’approvisionnement ont rassuré le consommateur dans ses achats). La préférence française aura été largement mise à l’honneur, redonnant une réelle fierté à consommer local tout en soutenant son territoire.

       

      En savoir plus

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-81890Fri, 17 Jul 2020 11:25:17 +0200Votre avis nous intéresse ! https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/votre-avis-nous-interesse-4/L’impact environnemental de votre élevage, ça vous parle ? Participez à notre enquête !<![CDATA[

      La biodiversité et l’environnement font parties des préoccupations sociétales. La filière agricole s’engage à diminuer son empreinte carbone et incite les élevages à modifier leurs pratiques afin de répondre à cet enjeu.

      La Chambre d’Agriculture des Ardennes, à travers le Pôle Elevage Ardennes, se mobilise pour vous accompagner dans cette démarche.

      L’environnement n’est pas une thématique récente. Avec le réchauffement climatique,  elle est abordée sous l’angle de l’empreinte carbone.

      C’est pour nous, l’occasion de co-construire un diagnostic, un conseil et/ou un accompagnement. Nous nous interrogeons sur votre sensibilité face à cette problématique environnementale et sur vos besoins pour mieux communiquer autour de vos pratiques.

      Ainsi, afin de mieux connaître vos attentes, nous vous invitons à renseigner l’enquête.

       

      -->   JE PARTICIPE    <--

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-81870Fri, 17 Jul 2020 09:51:56 +0200Nous recrutons !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/nous-recrutons/Consultez notre offre d'emploi !<![CDATA[

      Nous sommes actuellement à la recherche d'un "Animateur Photovoltaïque"  !

      Vous êtes branché énergies renouvelables ?
      Participez au développement du photovoltaïque sur les bâtiments agricoles dans notre département.

      Vous pouvez consulter l'offre complète ici.


      Attention, vous avez jusqu'au 31 juillet pour postuler à l'adresse suivante :
      cda.08@remove-this.ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      news-81772Thu, 16 Jul 2020 09:29:01 +0200 Harmony Grand Est : des données élevage mutualiséeshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/harmony-grand-est-des-donnees-elevage-mutualisees/<![CDATA[

      Sécuriser et simplifier les échanges de données entre les acteurs du monde agricole du Grand Est.

       

       

       

       

      La problématique

      Sécuriser et simplifier les échanges de données entre les acteurs du monde agricole du Grand Est. Valoriser les données, actuellement dispersées, au profit des éleveurs du Grand Est.

      Le projet

      L'agriculture, et plus particulièrement l'élevage, produit de plus en plus de données à travers toute une série d'outils et de capteurs mis en place par les éleveurs et gérés par les organismes et sociétés qui les accompagnent. La valorisation des données numériques produites et existantes est de nature à faciliter la vie de l'éleveur en lui amenant des informations traitées et pertinentes au bon moment, selon les niveaux de risque techniques et/ou environnementaux. Cela sera possible lorsque l'ensemble des données de l'élevage aujourd'hui disponibles, collectées et produites par différents acteurs seront connectées entre elles.

      Le projet propose la mise en place d'une plateforme d'échange de données, sur laquelle l'agriculteur garde le pouvoir sur leur gestion, mais aussi un cadre juridique et de gouvernance sécurisant pour lui restituer toute la plus-value liée au traitement de ses données, plus-value possible grâce à un croisement inédit d’informations.

       

      Pour en savoir plus

      ]]>
      news-80602Mon, 29 Jun 2020 09:16:00 +0200Déconfinement : le protocole de reprise évolue ! https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/deconfinement-le-protocole-de-reprise-evolue/A compter de ce lundi 29 juin 2020, la Chambre d’Agriculture des Ardennes réouvre désormais au public !<![CDATA[

      Conformément aux mesures gouvernementales, la Chambre d’Agriculture des Ardennes a mis en place un protocole de reprise afin d’assurer la santé et la sécurité de ses salariés, de ses élus, de ses partenaires, et des exploitants agricoles.

      Dans un premier temps, la stratégie de « déconfinement » reposait sur la reprise des rendez-vous terrain et des réunions avec un maximum de 10 personnes. A compter de ce lundi 29 juin 2020, la Chambre d’Agriculture des Ardennes réouvre désormais au public !

      Pour garantir la sécurité de tous, la Chambre d’Agriculture des Ardennes a rédigé des procédures de bio-sécurité qui seront scrupuleusement respectées par l'ensemble des conseillers. De plus, les gestes barrières et les mesures de protection individuelle seront appliqués, à savoir :

      • Le port du masque obligatoire dans les couloirs et lors de rendez-vous en proximité
      • Le respect des distances de plus d’1m les uns des autres
      • Le salut sans serrer la main ni embrasser son interlocuteur
      • Le lavage des mains avec le savon ou le gel hydro alcoolique mis à disposition.

      En cette période stratégique pour nos agriculteurs, l’activité terrain de nos conseillers à repris dans les exploitations agricoles et nous engageons la responsabilité de chacun au respect le plus strict des mesures de sécurité sanitaire. Nos agents sont sensibilisés à ces protocoles de sécurité et se déplaceront avec des équipements de protection individuelle.

      Une question, Contactez-nous au 03.24.56.89.40

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-80656Fri, 26 Jun 2020 11:00:00 +0200Les idées reçues sur l'Identification EdE 08-51https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-idees-recues-sur-lidentification-ede-08-51/<![CDATA[

       

      1- Je me suis trompé en bouclant mes veaux, j’ai le droit de couper la boucle pour les reboucler ?

      Il est interdit de déboucler un animal. Il faut nous retourner les passeports pour modifier les informations correspondants aux boucles posées (concordance boucle/passeport).

       

      2- Lorsque j’achète des animaux ils doivent être bouclés ?

      Que ce soit pour les bovins, les ovins ou les caprins, les animaux doivent être identifiés avec 2 repères officiels.

       

      Service Identification
      EdE 08-51
      Tél : 03.24.33.71.12
      Mail :
      ede.08@remove-this.ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-80649Fri, 26 Jun 2020 10:57:00 +0200Transmission des exploitations : chasser les idées reçueshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/transmission-des-exploitations-chasser-les-idees-recues-1/<![CDATA[

      3- Lors d’un décès, l’assurance-vie n’est pas rapportée à la succession !

       

      L’assurance-vie est un placement à la fiscalité avantageuse, du vivant du souscripteur comme après son décès pour la transmission. Les sommes transmises ne sont pas rapportées à la succession et le bénéficiaire (qu’il soit de la famille ou un tiers) bénéficie d’abattements sur les droits de transmission. Il est courant de posséder trois à six contrats d’assurances-vie, ouverts à des dates différentes.

       

      4- Pour fixer le montant de reprise de mon exploitation, je dois prendre en compte le projet de mon repreneur !

      Nombre de transmissions n’aboutissent pas car la négociation est « faussée » (surcapitalisation des exploitations, faible montant des retraites incitant les cédants à maximiser le montant de reprise, pression du voisinage, …). Un futur cédant aura tendance à estimer son exploitation en fonction de la valeur patrimoniale et de ses besoins futurs de compléments de retraite. Alors qu’un repreneur mettra en avant sa capacité de financement (apport, prêts bancaire) et la rentabilité de son projet. La définition d’un prix de reprise juste entre cédant et repreneur est devenue un enjeu essentiel dans la transmission des exploitations pour des installations.

       

      Amandine CUENOT
      Conseillère Transmission
      Tél : 03.24.56.89.40
      Mail : a.cuenot@remove-this.ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-80717Tue, 23 Jun 2020 14:44:21 +0200Quelle est votre consommation de viande bovine ?https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/quelle-est-votre-consommation-de-viande-bovine/<![CDATA[

      Nous avons besoin de vous !

      En tant que consommateur ardennais, votre avis compte énormément pour nous.

       

      Nous vous proposons de participer à un petit questionnaire sur vos habitudes de consommation de viande bovine !

       

      Cela ne vous prendra que 3 minutes, montre en main !

       

      Pour participer, cliquez sur ce lien !

      ]]>
      news-80282Tue, 23 Jun 2020 13:56:00 +0200Faire de son image personnelle, une alliée pour sa réussite professionnelle (FORMATION) https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/faire-de-son-image-personnelle-une-alliee-pour-sa-reussite-professionnelle-formation-3/Pour convaincre les mots seuls ne suffisent pas, ils doivent être accompagnés d’une image appropriée et cohérente. <![CDATA[

      Pour convaincre les mots seuls ne suffisent pas, ils doivent être accompagnés d’une image appropriée et cohérente. Face à un prospect, client ou fournisseur chaque détail compte : la poignée de main, le sourire, le regard, la gestuelle, la tenue vestimentaire, la coiffure, la voix etc… ! Ce serait une erreur de penser que l’on peut tout miser sur l’image de ses produits, car l’image de l’entreprise passe également par l’image et la communication de ses salariés. De plus, l’estime de soi est indispensable dans le bien-être de chaque individu. Se sentir bien personnellement agit incontestablement sur le bien-être professionnel. C’est un facteur déterminant pour prendre en main sa réussite professionnelle, avoir un meilleur contrôle sur sa carrière et sur ses projets.

       

      La Chambre d'Agriculture des Ardennes propose une formation pour :

      • Sensibiliser les participants à l’importance de leur image dans le cadre de leur activité professionnelle ;
      • Apprendre à valoriser son image, adapter sa tenue et ses attitudes pour avoir un meilleur contrôle sur sa carrière et sur ses projets.

       

      Rendez-vous le 23 juin 2020 à Charleville-Mézières

      pour une journée de formation animée par Christelle MAYETTE, experte en image.

       

      Les consignes sanitaires seront appliquées (distanciation, gestes barrières et équipements de protection individuelle) pour assurer la sécurité de tous durant cette journée.

       

      Au programme :

      • Être capable de définir sa personnalité
      • Maîtriser son image dans le cadre professionnel
      • Acquérir les connaissances la colorimétrie
      • Etre capable d’identifier les différents codes vestimentaires et leurs impacts

       

      Tarifs :

      Pour un stagiaire VIVEA : 35€

      Autre public : 200 €

       

      Renseignements et inscriptions :

      Mathilde ROMAIN, Chargée de communication et animatrice du Parcours Bien dans sa peau, Bien dans ses bottes

      Tél : 03.24.36.64.51 ou par mail : m.romain@ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-80287Tue, 16 Jun 2020 14:09:48 +0200Transmission des exploitations : chasser les idées reçueshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/transmission-des-exploitations-chasser-les-idees-recues/Nouveauté sur la Transmission<![CDATA[

       

       

       

       

       

            OU     

       

       

      1- La transmission, c’est un sujet dont on doit se préoccuper après 60 ans !

      Il vaut mieux y penser et s’y préparer plusieurs années avant la cession ! Plus le processus est anticipé, plus l’entreprise est préparée à la transmission pour optimiser sa valorisation. Céder est un processus de long terme qui ne se résume pas à transmettre son capital, mais permet aussi de réfléchir à ses projets.

       

       

       

      2- Les sociétés agricoles peuvent favoriser la transmission !

      Les parts sociales peuvent être plus facilement à céder que l’exploitation elle-même sans la morceler. Elles permettent d’alléger le poids de la reprise, d’organiser une transmission progressive et de répartir les pouvoirs de direction et de gestion. Les donations et les partages sont facilités tout en maintenant la pérennité de l’entreprise. Il faudra tout de même à veiller à ce que les surfaces exploitées par la société et mis à disposition de l’associé sortant soit bien transmises au nouvel associé intégrant la société.

       

      Amandine CUENOT
      Conseillère Transmission
      Tél : 03.24.56.89.40
      Mail :
      a.cuenot@ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-80274Tue, 16 Jun 2020 11:56:57 +0200Allô la Chambre ?https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/allo-la-chambre/Le Président de la Chambre régionale d'agriculture et les experts répondent à vos questions : RDV lundi 22 juin sur YouTube<![CDATA[

       

       

       

       

       

       

      Faisant suite à la crise sanitaire de ces derniers mois et à la crise économique qui se profile, les agriculteurs vivent des moments difficiles et s’inquiètent de l’avenir.

      Nos experts et le président de la CRAGE, Maximin Charpentier, répondent à leurs questions en direct sur l'Avenir et les enjeux de l’agriculture du Grand Est le 22 juin 2020 à 19h00.

       

      Quel soutien aux exploitations agricoles et les filières alimentaires du Grand Est pendant la crise sanitaire et économique et quelles réflexions tirer pour l'agriculture régionale ?

      Comment dépasser la crise et se projeter dans l'avenir en Grand Est ?


      Résilience des systèmes, résistance et points de fragilité des filières, changements de comportements des consommateurs, mais aussi dégâts irréversibles sur certaines entreprises agricoles et interrogations sur l’avenir : à l’heure de la dernière phase du déconfinement de nos concitoyens et du verdict pour l’économie française, Maximin Charpentier, président de la Chambre Régionale d’agriculture Grand Est, Pascal Turquier, pilote régional du dispositif d'accompagnement des agriculteurs fragilisés (CA Ardennes) et Didier Petit, responsable du pôle Hommes et Entreprises CA Aube et Haute-Marne des politiques agricoles et des territoires, répondent aux agriculteurs du Grand Est sur TV Agri.

      Rendez-vous en ligne lundi 22 juin à partir de 19 heures.

      Cette émission sera diffusée en ligne et en direct sur la Chaîne YouTube PowerBoost.

      Les agriculteurs peuvent poser leurs questions avant et pendant l’émission qui durera 30 minutes :

      • Par téléphone au 07 51 53 17 27
      • Par mail : allolachambre@tvagri.com
      • Sur Twitter : #allolachambre
      ]]>
      news-79785Fri, 05 Jun 2020 10:34:39 +0200Agritourisme / accueil à la ferme : Quelle est votre offre touristique de l'été ?https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/agritourisme-accueil-a-la-ferme-quelle-est-votre-offre-touristique-de-lete/Le réseau des Chambres d’Agriculture du Grand Est se mobilise pour recenser l’offre des activités agritouristiques du Grand Est.<![CDATA[

       

       

      La saison estivale 2020 va être particulière : des publics différents, probablement plus de proximité, un changement d'habitudes, de nouveaux protocoles d'accueil...

      Il est important que l'agritourisme soit une valeur forte de l'attractivité dans le Grand Est, et plus particulièrement dans les Ardennes.

      Pour y parvenir, le réseau des Chambres d’Agriculture du Grand Est se mobilise pour recenser l’offre afin de créer, entre autre, une carte interactive des activités agritouristiques du Grand Est.

      La première étape consiste à capitaliser l’information puis ensuite de la communiquer : directement auprès du public, mais aussi à l’ensemble des partenaires impliqués dans le secteur touristique.

      Pour cela, les agriculteurs réalisant de l'agritourisme dans les Ardennes sont invités à remplir le formulaire suivant : 

      Cliquez ici pour remplir le formulaire

      Dans ce contexte de crise sanitaire, il est important de proposer une offre adaptée en privilégiant des prestations par petits groupes ou par famille aussi et surtout dans le respect des mesures sanitaires.

      Merci pour votre contribution !

      Plus d’informations : Enora LOUESDON, Conseillère diversification - 03 24 36 64 46

      ]]>
      news-79726Thu, 04 Jun 2020 12:19:46 +0200Agricultrices : des formations pour vous https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/agricultrices-des-formations-pour-vous/Bien dans sa peau, Bien dans ses bottes, le tout NOUVEAU parcours de FORMATIONS à découvrir !<![CDATA[

       

       

      Après 3 éditions du parcours « Bien dans sa peau, bien dans ses bottes », grâce auquel plus de 80 agricultrices ardennaises ont eu l’opportunité de lâcher prise quelques heures en participant à des ateliers animés par des professionnels locaux, la Chambre d’Agriculture des Ardennes souhaite aller plus loin dans l’apprentissage de certaines pratiques...

       

      C’est pourquoi, certains ateliers à succès des précédents parcours sont désormais proposés en tant que formations afin de passer de la simple étape de découverte ou d’initiation à un scénario plus exhaustif.

      Cette évolution donne suite aux demandes des participantes souhaitant approfondir des techniques permettant d’améliorer leur confiance en elles, leurs capacités à évoluer, à créer.

      Ces formations respectent l’ambition du projet qui vise à se sentir mieux dans sa peau... et dans ses bottes !

      Les formations à découvrir :

      •  Faire de son image personnelle, une alliée pour sa réussite professionnelle avec Christelle MAYETTE, coach en image – 1 jour
      • Apprendre à gérer son stress professionnel et éviter le burn-out avec Valérie LOMBARD, sophrologue – 2 jours
      • Appréhender les troubles physiques et le stress par la réflexologie avec Agathe GIRAUDO, réflexologue – 1 jour
      • Développement de la connaissance de soi avec Nathalie NICOLLET, professeur de théâtre et metteur en scène – 1 jour
      • Bien se connaître pour communiquer positivement avec Pascal TURQUIER, conseiller à la Chambre d’Agriculture des Ardennes – 1 jour

      Bon à savoir :

      - Les dates ne sont pas encore fixées afin de trouver le meilleur créneau en fonction des éventuelles participantes.

      - Les formations, en fonction de la demande, pourront s'effectuer soit sur la journée complète ou par 1/2 journées.

      - Nombre de particpantes limité mais reconduction possible en fonction de la demande.

      - Des sessions mixtes pourront être également proposées ! Messieurs, n'hésitez donc pas à nous faire part de votre intérêt pour la ou les formations de votre choix !

      Intéressées ? Faites-nous le savoir !

      La nouvelle plaquette est disponible, CONSULTEZ-LA et les préinscriptions sont d’ores-et-déjà OUVERTES !

       

      Alors n’hésitez pas à contacter Mathilde ROMAIN pour vous préinscrire au 03.24.36.64.51 ou à m.romain@remove-this.ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      news-76141Mon, 01 Jun 2020 16:00:00 +0200Calamités sécheresse 2019 : report des dates de dépôthttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/calamites-secheresse-2019-report-des-dates-de-depot/<![CDATA[

      Compte tenu de la situation sanitaire et afin d'accompagner les exploitants agricoles des Ardennes, la DDT des Ardennes a annoncé ce jour que les dates de dépôt des demandes d'indemnisation au titre de la calamité sécheresse  2019 sont repoussées :

      • la date limite pour télédéclarer, initialement prévue au 20 avril est reportée au 1er juin ;
      • la date limite pour déposer un dossier papier, initialement prévue au 09 avril est reportée au 15 mai.

       

      Ces échéances pourront être revues si la situation l'impose, vous en serez informé de la même façon.

      Vos équipes de la Chambre d'Agriculture des Ardennes restent à votre disposition pour tous renseignements complémentaires au 03.24.56.89.40

      ]]>
      news-79304Wed, 27 May 2020 09:04:51 +0200ZNT Riverains : Participez à la consultation publique ! https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/znt-riverains-participez-a-la-consultation-publique-1/La nouvelle charte d'engagements portant sur l’utilisation de produits phytopharmaceutiques en agriculture est soumise à consultation. Donnez votre avis !<![CDATA[

      Les différents acteurs agricoles des Ardennes ont travaillé de concert pour établir une charte qui formalise les engagements des agriculteurs du département à respecter des mesures de protection des riverains lors de l’utilisation de produits phytopharmaceutiques en agriculture, en réponse au nouveau contexte légal et réglementaire, en se limitant aux mesures prévues par le décret n°2019-1500 du 27 décembre 2019.

      La présente charte vise à favoriser le dialogue entre les habitants, les élus locaux et les agriculteurs et à répondre aux enjeux de santé publique liés à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques en agriculture, particulièrement à proximité des lieux habités

       

      Cette charte est soumise à consultation publique ce jour, vendredi 22 mai 2020 à 8h, jusqu'au lundi 22 juin 2020, 12h, via le lien suivant.

       

      À propos de cette charte...

      Le décret n° 2019-1500 en date du 27 décembre 2019 prévoit trois types de distance par rapport aux limites de propriété des zones d’habitation :

      • 20 mètres pour les produits présentant une certaine dangerosité (les CMR, produits cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques),
      • 10 mètres pour l’arboriculture, viticulture, arbres et arbustes, forêt, les petits fruits et cultures ornementales de plus de 50 cm de hauteur et le houblon,
      • 5 mètres pour les autres cultures.

       

      La charte d'engagement prévoit de réduire ces distances comme suit et sous réserve d’utilisation de matériel anti-dérive présentant des niveaux de réduction de dérive supérieurs à 66 % :

      • 20 mètres pour les produits présentant une certaine dangerosité
      • 5 mètres pour l’arboriculture, viticulture, arbres et arbustes, forêt, les petits fruits et cultures ornementales de plus de 50 cm de hauteur et le houblon
      • 3 mètres pour les autres cultures
      ]]>
      news-78999Fri, 22 May 2020 14:47:00 +0200Chambre d'Agriculture des Ardenneshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/chambre-dagriculture-des-ardennes-1/<![CDATA[

      Tous les services de la Chambre d'Agriculture des Ardennes (dont EdE08-51 et le C.F.E.) seront exceptionnellement fermés le vendredi 22 mai 2020 (Ainsi que le GDS).

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-78943Mon, 11 May 2020 17:00:54 +0200Déconfinement : reprise des activitéshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/deconfinement-reprise-des-activites/A compter de ce lundi 11 mai, la Chambre d’Agriculture des Ardennes entame la phase de déconfinement progressif... <![CDATA[

       

       

       

       

       

      Conformément aux mesures gouvernementales, la Chambre d’Agriculture des Ardennes met en place un protocole de reprise afin d’assurer la santé et la sécurité de ses salariés, de ses élus, de ses partenaires, et des exploitants agricoles.

      La stratégie de déconfinement progressif repose sur la reprise des rendez-vous terrain et des réunions avec un maximum de 10 personnes, tout en priorisant et en organisant le télétravail limitant ainsi la présence des salariés sur place.

      L'accueil du public ne pourra s'effectuer que sur rendez-vous  et se déroulera dans le bâtiment situé à proximité au 3 rue Jacquemart Templeux.

      L'accès aux visiteurs, du bâtiment principal situé au 1 rue Jacquemart Templeux, est quant à lui proscrit pour le moment.

       

      Pour garantir la sécurité de tous, la Chambre d’Agriculture des Ardennes a rédigé desprocédures de bio-sécurité qui seront scrupuleusement respectées par l'ensemble des conseillers. De plus, les gestes barrières et les mesures de protection individuelle seront appliqués, à savoir :
              - Le port du masque obligatoire dans les couloirs et lors de rendez-vous en proximité
              - Le respect des distances de plus d’1m les uns des autres
              - Le salut sans serrer la main ni embrasser son interlocuteur
              - Le lavage des mains avec le savon ou le gel hydro alcoolique mis à disposition.

       

      En cette période stratégique pour nos agriculteurs, l’activité terrain de nos conseillers va pouvoir reprendre dans les exploitations agricoles et nous engageons la responsabilité de chacun au respect le plus strict des mesures de sécurité sanitaire. Nos agents sont sensibilisés à ces protocoles de sécurité et se déplaceront avec des équipements de protection individuelle.

      ]]>
      news-78951Mon, 11 May 2020 15:04:00 +0200COVID 19 : le fonds de solidarité reconduit !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/covid-19-le-fonds-de-solidarite-reconduit/Les entreprises impactées par la crise du coronavirus peuvent bénéficier d’aides exceptionnelles, mises en place par l’Etat et les collectivités locales comme le fonds de solidarité allant jusqu’à 1 500 €. Cette aide est reconduite pour les mois d’avril et mai. <![CDATA[

      Le fonds de solidarité mis en place par l’Etat avec les régions vise à soutenir les très petites entreprises touchées par les conséquences économiques de la crise sanitaire et du confinement. Il est composé de deux mesures.

      Le 1er volet du fonds de solidarité est une aide défiscalisée, plafonnée à 1 500 € par entreprise, avec transparence pour les GAEC.

       

      Qui peut bénéficier de l’aide jusqu’à 1 500 euros ?

      les agriculteurs et entreprises agricoles ayant moins de 10 salariés, un chiffre d'affaires annuel inférieur à 1 million d'euros et un bénéfice annuel imposable inférieur à 60 000 euros sur le dernier exercice clos. L’activité de l’entreprise doit avoir débutée avant le 1er février 2020 et l’entreprise ne devait pas être en liquidation judiciaire au 1er mars 2020.

      Quelles sont les conditions à remplir pour pouvoir en bénéficier ?

      Pour l'aide versée au titre du mois d'avril : soit l'entreprise a fait l'objet d'une fermeture administrative dans le cadre des mesures de confinement, soit l'entreprise a perdu au moins 50% de chiffre d'affaires en avril 2020 par rapport à avril 2019.

      Pour les entreprises crées après le 1er mars 2019, la perte de chiffre d’affaires est comparée au chiffre d'affaires mensuel moyen de 2019.

      Comment bénéficier de l'aide ?

      Les entreprises éligibles peuvent demander l’aide au titre du mois d’avril jusqu’au 31 mai en faisant leur demande sur leur espace particulier du site impots.gouv.fr.

      Il faut renseigner les éléments suivants : SIREN, SIRET, RIB, chiffre d’affaires, montant de l’aide demandée, déclaration sur l’honneur attestant que l’entreprise n'a pas de dette fiscale ou sociale impayée au 31 décembre 2019, à l’exception de celles bénéficiant d’un plan de règlement.

      Pour les associés en GAEC, la demande d’aide au titre du mois de mars est encore possible jusqu'au 15 mai.

       

      Jeudi 4 mai, Bruno Le Maire, le Ministre de l'Economie, a annoncé que le Fonds de solidarité serait maintenu pour tous les bénéficiaires jusqu'à la fin du mois de mai.

       

      Le deuxième volet du fonds de solidarité est un complément d’aide dont le montant est versé par la région, entre 2 000 et 5 000 €. Il est réservé aux entreprises rencontrant de grandes difficultés, leur actif disponible ne leur permettant pas de régler leurs dettes à 30 jours ni leurs charges fixes.

       

      Pour être éligible, les entreprises doivent :

      • être éligibles à l ‘aide du 1er volet et
      • avoir au moins 1 salarié, ou un conjoint-collaborateur déclaré et
      • s’être vues refuser un prêt de trésorerie par leur banque. 

       

      Depuis le 15 avril, les demandes se font en ligne sur le site internet de la région Grand Est. L’entreprise doit joindre à sa demande une description succincte de sa situation, ainsi que le nom de la banque ayant refusé un prêt de trésorerie d’un montant raisonnable, le montant du prêt demandé et son contact dans la banque.

      Cette aide complémentaire ne peut être perçue qu’une seule fois.

       

      Si vous êtes dans l’obligation de rester à domicile parce que vous êtes atteint du Covid-19 ou pour garde d’enfant :

      Une allocation de remplacement peut vous être versée. Elle permet la prise en charge du coût du remplacement sur votre exploitation agricole dans un plafond de 112 € par jour. Elle sera versée par la caisse de la MSA, sur justificatifs, au service de remplacement si vous avez fait appel à leur service, ou à vous si vous avez procédé à une embauche directe.

      Cette mesure sera maintenue pendant toute la période de l’état d’urgence sanitaire.

       

      Ces aides directes s’ajoutent à l’ensemble des autres mesures de soutien mises en œuvre pour les entreprises (report de charges, prêt de trésorerie garantie par l’Etat, report d’impôts, chômage partiel des salariés).

       

      Pour plus d’informations, contactez la cellule d’appui dédiée au 03.24.33.89.65 ou par mail à appui-covid19@remove-this.ardennes.chambagri.fr

       

      Consultez également notre Foire Aux Questions

       

      Lucie JACQUEMARD – Chambre d’Agriculture des Ardennes

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-78485Mon, 27 Apr 2020 11:27:05 +0200Equipements de protection : Commandez dès maintenant !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/equipements-de-protection-commandez-des-maintenant/La Chambre Économique des Ardennes propose, aux entreprises, des équipements de protection individuelle fabriqués ou achetés dans les Ardennes.<![CDATA[

       

       

       

       

      La Chambre d'Agriculture des Ardennes vous propose, dans le cadre d'une commande groupée réalisée par la Chambre Économique des Ardennes, des équipements de protection qui vous seront facturés à prix coûtant. Il s'agît de matériels achetés auprès d'entreprises locales ardennaises et marnaises.

       

      Matériels disponibles actuellement

      Pour consulter les fiches techniques, cliquez sur chaque produit :

       

      Merci de transmettre vos commandes à Aurélie SATTEZI - aurelie.sattezi@remove-this.ardennes.chambagri.fr - 06.89.58.34.11 - une priorité sera donnée aux exploitants ou groupes d'exploitants en contact direct avec les consommateurs.

      Les commandes seront à retirées sur rendez-vous sur Charleville-Mézières.

      La facturation sera assurée par Ardennes Conseil Elevage - les règlements par chèque sont acceptés et à privilégier lors du retrait de la commande.

      Nous serons approvisionnés au fil de l'eau et notre objectif sera de fournir et satisfaire le plus grand nombre. Nous devrons prochainement disposer également de masques jetables et/ou blouses que nous mettrons à votre disposition.

      N'hésitez pas également à nous faire part de vos besoins en équipement de protection par retour de mail.

      ]]>
      news-78425Fri, 24 Apr 2020 10:38:44 +0200Centres équestres : du nouveau ! https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/centres-equestres-du-nouveau/Deux nouvelles mesures en faveur des centres équestres !<![CDATA[

       

       

       

       

       

      Deux nouvelles mesures ont été prises concernant les centres équestres :

      Déplacements autorisés pour les propriétaires de chevaux de se rendre dans les centres équestres

      Dans un Communiqué de presse du 23 avril, Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, annonce la possibilité pour les propriétaires de chevaux de se rendre dans les centres équestres pour contribuer à nourrir et à soigner leur animal à partir du 24 Avril 2020.

      Le ministre annonce ainsi la possibilité, pour les propriétaires de chevaux de se déplacer dans leurs prés ou dans les centres équestres pour aller nourrir, soigner ou assurer l’activité physique indispensable à leurs animaux.

      Ces déplacements sont autorisés si les centres équestres ne peuvent pas assurer eux-mêmes la totalité des soins. Pour cela, les propriétaires doivent remplir l’attestation de déplacement en cochant le motif familial impérieux.

      Le ministre rappelle, pour autant, que les centres équestres ne peuvent pas accueillir du public, conformément au décret du 23 mars 2020 ; et qu’ils doivent impérativement mettre en place des plannings d’accueils et toutes les mesures sanitaires et de distanciation sociale adaptées à la configuration des lieux pour leurs employés et les propriétaires présents.

       

      --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

      La Préfecture des Ardennes rappelle que seuls les propriétaires ou leurs collaborateurs peuvent se rendre dans les établissements pour assurer les opérations nécessaires de maintenance ou de soin aux animaux dans le cadre exclusif de l’enceinte de l’établissement (qu’il s’agisse d’un centre équestre, site de nature ou encore base de loisir).

      --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

      Accompagnement financier des centres équestres

      Dans un communiqué de presse du 21 avril 2020, Gérald DARMANIN, Didier GUILLAUME et Roxana MARACINEANU annoncent un accompagnement financier spécifique et urgent des centres équestres recevant du public et des poneys clubs.

      Dans le budget rectificatif voté en première lecture par l’Assemblée nationale vendredi 17 avril, un accompagnement financier pour l’alimentation et les soins prodigués aux animaux avait été porté par Gérald DARMANIN, et adopté pour les parcs zoologiques, cirques et refuges.

      Gérald DARMANIN, ministre de l’Action et des Comptes publics, Didier GUILLAUME, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation et Roxana MARACINEANU, ministre des Sports annoncent que cette disposition bénéficiera également aux centres équestres recevant du public et aux poneys clubs qui connaissent des difficultés financières en raison du confinement et de la suspension des activités de sport et de loisirs, selon des modalités qui seront définies dans les prochains jours.

       

       

       

       

      ]]>
      news-78408Thu, 23 Apr 2020 18:05:55 +0200Votre avis nous intéresse ! https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/votre-avis-nous-interesse-3/Participez à un enquête de pratiques pour l'agriculture numérique en grandes cultures<![CDATA[

       

       

       

       

      L’Agriculture numérique en grandes cultures : Enquête sur vos pratiques !


      Dans le cadre d’un projet Européen, les Chambres d’Agriculture du Grand-Est cherchent à connaître le niveau de diffusion des techniques et d’équipements des exploitations agricoles dans le domaine de l’agriculture de précision.

      Cette étude porte du simple guidage des véhicules dans les parcelles jusqu'à la modulation intraparcellaire.

      Si vous le souhaitez apporter votre contribution, vous pouvez répondre à l’enquête en suivant le lien suivant :  j'accède au formulaire ici

      Ce questionnaire ne prendra que quelques instants.

       

      Merci pour votre contribution !

       

      Pour tous renseignements complémentaires, n'hésitez pas à contacter Benoît VAN LUCHENE,

      Chef de service du Pôle agronomie au 07 78 32 20 47 ou par mail : b.van-luchene@remove-this.ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      news-76996Wed, 22 Apr 2020 15:37:00 +0200De nouvelles fiches sanitaires !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/de-nouvelles-fiches-sanitaires/Un kit de fiches préventives contre le Covid19 pour les activités agricoles<![CDATA[

       

      Fiches du Ministère du Travail

      Retrouvez ici les fiches conseils édités par le Ministère du Travail pour aider les salariés et les employeurs dans la mise en œuvre des mesures de protection contre le COVID-19 sur les lieux de travail.

      Le ministère du Travail, avec l’aide d’experts, a rédigé des fiches conseils destinées aux employeurs et aux salariés, pour se protéger des risques de contamination au COVID-19.

      Vous pouvez retrouver l'ensemble des fiches destinées à l'activité agricole : Fiches conseils métiers et guides pour les salariés et les employeurs

       

      Fiches de la MSA

      Pour aller plus loin, la MSA propose également des fiches de consignes sécurité par filière :

       

      Vente directe : de nouvelles fiches par la Préfecture des Ardennes !

      En date du 21 avril 2020, le Préfet des Ardennes a diffusé de nouvelles fiches de consignes spécifiques pour la vente alimentaire. Ces consignes visent à éviter au maximum les contacts proches entre clients et avec les employés (marquage au sol des distances à respecter, gestion des flux de clients...). 

       

       

       

       

      ]]>
      news-78338Wed, 22 Apr 2020 14:01:50 +0200Offres et demandes de pâturageshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/offres-et-demandes-de-paturages/Les structures équestres sont très impactées par les mesures de confinement car elles sont privées de leurs cavaliers. Un outil de mise en relation offres et demandes de pâturage pour les structures équestres est disponible ! <![CDATA[

       

       

       

       

       

       

      En cette période de confinement, la mise des chevaux en pâture est indispensable pour assurer le bien-être des chevaux et la pérennité de l'activité des structures équestres.
      Rares sont celles qui disposent de grandes surfaces, c’est pourquoi plusieurs d’entre elles recherchent des pâtures, le temps de la durée du confinement, voire plus longtemps.

      La mise des chevaux et poneys en pâture limite le temps de travail (alimentation, litières, sorties) et permet d’assurer leur bien-être (physique et mental).

      De votre côté, vous avez peut-être des prairies disponibles, du fourrage à vendre…?

       

      Pour une opération « gagnant-gagnant », la Chambre d'agriculture du Grand Est propose de communiquer vos offres. Elles seront diffusées sur un groupe facebook fermé et réservé aux professionnels (https://www.facebook.com/groups/219223185844160/).

      Comment ?

      Vous pouvez adhérer directement au groupe facebook ou nous envoyer un mail à emilie.riviere@remove-this.grandest.chambagri.fr avec les informations suivantes :

      • la surface de la prairie
      • sa localisation
      • vos coordonnées (nom, téléphone et mail)
      • si vous vendez du fourrage, la quantité, si il y a possibilité de livraison

       

      ]]>
      news-78087Thu, 16 Apr 2020 09:10:55 +0200ZNT riverains : des distances réduites avec le dépôt de la charte d'engagements !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/znt-riverains-des-distances-reduites-avec-le-depot-de-la-charte-dengagements/Les agriculteurs peuvent bénéficier dès à présent des mesures de réduction de distance sans avoir à craindre une éventuelle plainte d’un riverain.<![CDATA[

       

       


      Les mesures introduites par la loi EGAlim et précisées dans le Code Rural et l’arrêté du 27 décembre 2019 viennent compléter le socle réglementaire français pour l’utilisation de produits phytopharmaceutiques en agriculture, dont l’objectif était déjà de répondre aux enjeux majeurs de santé publique et de préservation de l’environnement.

      Les types de distance

      Le décret du 27 décembre 2019 relatif aux mesures de protection des personnes lors de l’utilisation de produits phytopharmaceutiques à proximité des zones d’habitation prévoit le respect de trois types de distance par rapport aux limites de propriété des zones d’habitation. Les trois distances évoquées sont les suivantes :

      • 20 m pour les produits présentant une certaine dangerosité (comme les CMR, produits cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques),
      • 10 m pour l’arboriculture, viticulture, arbres et arbustes, forêt, les petits fruits et cultures ornementales de plus de 50 cm de hauteur et le houblon,
      • 5 m pour les autres cultures.

      Ces distances s’appliquent à compter du 1er janvier 2020 mais ne sont applicables qu’à partir du 1 er juillet 2020 pour les parcelles déjà emblavées à la date de la publication des textes.

      L'intérêt d'une charte d'engagement départementale

      Ces distances peuvent être réduites (de 10m à 5m et de 5m à 3m) dès lors que des mesures de protection des personnes ont été prises dans le cadre d’une charte d’engagements à l’échelle départementale.


      Cependant, la distance de 20m applicable aux produits les plus dangereux n’est pas réductible et s’applique dans toutes les situations (cultures implantées avant ou après le 1 er janvier 2020) -- voir liste des produits

      Les OPA ont donc travaillé sur l’élaboration d’une charte d’engagements; cette charte permet de réduire la distance jusqu’à 5m pour l’arboriculture et 3m pour les autres cultures sous réserve d’utilisation de matériel anti-dérive présentant des niveaux de réduction de dérive supérieurs à 66 %.

      Ce projet de charte devait être soumis à concertation publique afin de recueillir les remarques du public pendant une période d’un mois.

      Cependant, au vu du contexte de crise lié au Covid 19, le gouvernement a suspendu toutes les concertations publiques.


      Aussi, le Président de la Chambre d'agriculture des Ardennes a saisi le préfet en lui adressant le projet de charte élaboré par la Profession agricole et en s’engageant à soumettre le projet à concertation publique dès que cela sera possible. Dans cette attente, il a été demandé au préfet l’autorisation de réduire les distances dès à présent.

      La demande a fait l’objet d’un récépissé des services de l’Etat.

       

      Les agriculteurs peuvent, ainsi, bénéficier dès à présent des mesures de réduction de distance sans avoir à craindre une éventuelle plainte d’un riverain.

       

      ]]>
      2020Ardennes
      news-78060Wed, 15 Apr 2020 12:23:17 +0200« Géo'Local», repérez vos professionnels ouverts près de chez vous !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/geolocal-reperez-vos-professionnels-ouverts-pres-de-chez-vous/Une cartographie pour trouver un professionnel ouvert près de chez vous !<![CDATA[

       

       

       

       

       

       

      Soucieuse de soutenir au mieux les acteurs du territoire dans cette période de crise sanitaire, la Chambre Economique des Ardennes, union des Chambres d’Agriculture, de Commerce et d’Industrie, de Métiers et de l’Artisanat, déploie des actions pour favoriser la mise en relation des entreprises ardennaises et des consommateurs.


      Une cartographie pour trouver un professionnel ouvert près de chez vous !


      « Géo'Local », est une plateforme en ligne qui recense et cartographie l’ensemble des commerçants, artisans et producteurs, poursuivant leur activité durant la période de confinement.

      Commerces alimentaires, producteurs, dépannage, tabac/presse, banque et encore bien d’autres secteurs d’activités y sont référencés.

      En un clic, les consommateurs accèdent à une carte interactive répertoriant les coordonnées des entreprises ouvertes à proximité de chez eux et les différents services proposés.

      Près de 300 établissements des Ardennes y figurent et parmi elles, des exploitations agricoles qui proposent la vente directe de leurs produits.


      Comment ça marche ?

      Vous recherchez un commerce ou un professionnel ouvert ?

      • Rendez-vous sur le www.jesuisouvert.fr/08 et accédez à la cartographie de l’ensemble des entreprises an activité
      • Sélectionnez votre secteur, la catégorie que vous recherchez (commerce alimentaire, producteur, dépannage, tabac/presse…), les options de service (livraison) et les résultats apparaissent aussitôt sur une carte de géolocalisation.
      • Vous n’avez plus qu’à sélectionner les entreprises pour prendre connaissance des informations référencées. Rapide et efficace !

      Vous êtes commerçants, artisans ou producteurs ?

      Vous pouvez vous ajouter à la carte directement sur le site.

      ]]>
      news-77856Thu, 09 Apr 2020 12:16:00 +0200Secteur horticole : du nouveau ! https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/secteur-horticole-du-nouveau/Dans un courrier du 08 avril, le Préfet des Ardennes informe des derniers arbitrages concernant les activités relevant de l'horticulture.<![CDATA[

       

       

       

       

      Un certain nombre d’activités relevant de l’horticulture sont autorisées

      D’un point de vue général, les produits alimentaires (légumes, fruits, plantes aromatiques) relèvent des produits de première nécessité dont la commercialisation reste autorisée.

      Par extension, les plants potagers à visée alimentaire, constituent de « l’alimentation différée » et à ce titre peuvent également être vendus comme produits de première nécessité aux particuliers.

       

      Différentes modalités d’exercice doivent être précisées en fonction de la nature des produits commercialisés

      En pratique, trois possibilités doivent être distinguées, renvoyant pour chacune d’elles à des consignes sanitaires particulières à respecter :

      • S’agissant des jardineries non pourvues d’un rayon d’alimentation et s’agissant de la vente de fruits et légumes et/ou de  plants et semis potagers, que ce soit au niveau des serres de production ou d’une exploitation agricole,l’activité commerciale n’est autorisée que sous la forme de la vente à emporter, et dans le respect des consignes sanitaires. La vente des produits non alimentaires n’est pas autorisée dans ce cadre de la vente à emporter. Par dérogation, la vente à destination des exploitants agricoles est autorisée sans restriction au titre de l’exercice de l’activité professionnelle. En outre, cette vente de produits alimentaires, peut également continuer à s’exercer dans le cadre des marchés faisant l’objet d’une dérogation pour continuer à fonctionner (à ce stade 13 marchés dans les Ardennes)

       

      Ces prescriptions sont susceptibles d’évoluer en fonction de l’état sanitaire.

      ]]>
      news-74099Thu, 09 Apr 2020 09:39:00 +0200Faire de son image personnelle, une alliée pour sa réussite professionnelle (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/faire-de-son-image-personnelle-une-alliee-pour-sa-reussite-professionnelle-formation-1/<![CDATA[

      Pour convaincre les mots seuls ne suffisent pas, ils doivent être accompagnés d’une image appropriée et cohérente. Face à un prospect, client ou fournisseur chaque détail compte : la poignée de main, le sourire, le regard, la gestuelle, la tenue vestimentaire, la coiffure, la voix etc… ! Ce serait une erreur de penser que l’on peut tout miser sur l’image de ses produits, car l’image de l’entreprise passe également par l’image et la communication de ses salariés. De plus, l’estime de soi est indispensable dans le bien-être de chaque individu. Se sentir bien personnellement agit incontestablement sur le bien-être professionnel. C’est un facteur déterminant pour prendre en main sa réussite professionnelle, avoir un meilleur contrôle sur sa carrière et sur ses projets.

      La Chambre d'Agriculture des Ardennes propose une formation pour :

      • Sensibiliser les participants à l’importance de leur image dans le cadre de leur activité professionnelle ;
      • Apprendre à valoriser son image, adapter sa tenue et ses attitudes pour avoir un meilleur contrôle sur sa carrière et sur ses projets.

       

      Rendez-vous le 09 avril 2020 à Charleville-Mézières

      pour une journée de formation animée par Christelle MAYETTE, experte en image

       

      Au programme :

      - Être capable de définir sa personnalité

      - Maîtriser son image dans le cadre professionnel

      - Acquérir les connaissances la colorimétrie

      - Etre capable d’identifier les différents codes vestimentaires et leurs impacts

       

      Tarifs :

      Pour un stagiaire VIVEA : 35€

      Autre public : 200 €

       

      Renseignements et inscriptions :

      Mathilde ROMAIN, Chargée de communication et animatrice du Parcours Bien dans sa peau, Bien dans ses bottes

      Tél : 03.24.36.64.51 ou par mail : m.romain@ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-77412Tue, 07 Apr 2020 16:55:57 +0200Filière ovine : Mobilisons-nous et consommons local plus que jamais !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/filiere-ovine-mobilisons-nous-et-consommons-local-plus-que-jamais/La période d’avril à mai est une période cruciale pour le marché de la viande ovine. Or la pandémie du Coronavirus et les mesures de confinement impactent considérablement l’achat de viande d’agneau français. Mobilisons-nous !<![CDATA[

      La période d’avril à mai est une période cruciale pour le marché de la viande ovine. En effet, la consommation d’agneau atteint, en règle générale, son apogée à l’approche des diverses fêtes religieuses et donc des rassemblements familiaux. Or la pandémie du Coronavirus et les mesures de confinement, impactent considérablement l’achat de viande d’agneau français.

      Une production saisonnière

      La spécificité de cette viande est que l’abattage ne peut être repoussé. Le pic saisonnier des sorties d’agneaux de bergerie (agneaux nés en fin d’année) conjugué à une faible consommation entraîne vers une saturation du marché. Le constat est sans appel, le confinement a mis le pays dans un mouvement de repli et la consommation prévue sera limitée pendant les semaines à venir.
      C’est ainsi toute une filière qui est mise à mal, filière importante qui contribue à faire vivre des hommes et des femmes mais aussi des territoires.

      Une filière qui se mobilise

      Depuis plus d’un an, les éleveurs français et plus spécifiquement ceux de la Région Grand Est et de nos Ardennes, préparent cette période et la production d’agneaux de boucherie est au rendez-vous ! Les professionnels de la filière s’organisent et se mobilisent pour assurer une présence forte et adaptée de la viande d’agneau française dans les rayons et sur les étals.
      A l’instar de l’interprofession INTERBEV, des campagnes de communication sont d’ores-et-déjà en cours pour promouvoir l’agneau de nos Ardennes afin qu’il reste le produit phare des tables de nos concitoyens.

      C’est pourquoi, il est indispensable que les consommateurs soient eux-aussi au rendez-vous ! Il faut plus que jamais consommer local et ce, même si les rassemblements familiaux sont mis à mal.

      La Préfecture des Ardennes et la Chambre d’Agriculture des Ardennes soutiennent, dans ce sens, la campagne d’affichage portée par les Jeunes Agriculteurs qui incitent au « Consommons local ! »


      Chiffres clés production ovine dans les Ardennes :
      •    37 000 agneaux élevés dans le département
      •    500 exploitations ovines dans les Ardennes dont 150 exploitations professionnelles
      •    Parmi elles, 40 exploitations en agneaux de bergerie dans les Ardennes

       

      Eleveurs concernés ?

      La Chambre d'Agriculture peut vous proposer des solutions de distribution, n'hésitez pas à nous contacter !

       

       

      ]]>
      news-77346Tue, 07 Apr 2020 10:41:40 +0200Des dégâts causés par le gel ?https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/des-degats-causes-par-le-gel/Arboriculteurs, maraîchers : consultez les consignes pour remonter vos dommages liés au gel.<![CDATA[

       

       

       

      Arboriculteurs, maraîchers :

      Si vous êtes confrontés à des dégâts causés par le gel sur vos productions : il convient de prendre des photos montrant les dégâts (photos horodatées et géolocalisées)car les déplacements sur le terrain ne sont pas possibles.

       

      En cas de dégâts importants, n’hésitez pas à nous remonter vos dommages et à contacter la DDT.
       

      Contact :

      Aurélie SATTEZI

      Chambre d'Agriculture des Ardennes

      Tél : 06.89.58.34.11

      a.sattezi@ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      news-77228Fri, 03 Apr 2020 18:20:36 +0200 PAC : fin des déclarations au 15 juin 2020https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/pac-fin-des-declarations-au-15-juin-2020-1/Vos conseillers s'organisent pour vous accompagner au mieux dans votre démarche de déclaration. Renseignez-vous !<![CDATA[

       

      Depuis le 1er avril, le site TéléPAC est accessible pour commencer les démarches de déclaration.

      Le Ministère de l'Agriculture a fait connaître sa position sur le report de la date butoir : " La France a souhaité reporter la date limite de dépôt des demandes du 15 mai au 15 juin, sans pénalités"-lire le communiqué de presse du Ministère de l'Agriculture

      Attention les aides animales (ABA) et (ABL) ne sont pas reportées vous devez les télédéclarés avant le 15 mai 2020.


      Ne tardez tout de même pas à faire votre déclaration, prenez contact rapidement avec votre conseiller !


      Votre Chambre d'agriculture s'organise et reste mobilisée pour vous permettre de réaliser au mieux vos déclarations PAC 2020. Dans cette optique l'ensemble de nos clients "prestation PAC" seront contactés dans les prochains jours pour faire un point de situation avec chacun d'entre eux. Cet échange sera aussi l'occasion de programmer un rendez-vous à distance, seule option qui s'offre à nous dans le contexte sanitaire actuel.

       

      Pour plus d'informations, contactez Alexandre VERMEULEN (03.24.33.71.16 ou par mail à a.vermeulen@remove-this.ardennes.chambagri.fr)

      ]]>
      news-77226Fri, 03 Apr 2020 17:49:05 +0200Une plateforme pour faciliter le recrutement de saisonniershttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/une-plateforme-pour-faciliter-le-recrutement-de-saisonniers/Vous êtes disponible pour donner un coup de main pour des travaux agricoles ? Vous avez besoin de main d'oeuvre ? Une plateforme disponible !<![CDATA[

      Face à la crise du Covid-19, Vous êtes disponible pour donner un coup de main pour des travaux agricoles ? Vous avez besoin de main d'oeuvre ? La plateforme "WiziFarm Mission" propulse l’initiative “desbraspourtonassiette.wizi.farm” afin de répondre à l’enjeu de pénurie de bras en Agriculture.

      Les mesures sanitaires concernant le Covid-19 sont bien légitimes. Mais la fermeture des frontières, les contraintes familiales, les enjeux de protection des uns et des autres vont impacter les travaux agricoles saisonniers de notre pays. Et derrière ces activités, il y a nos assiettes. Les fruits, les légumes, la viande, les vignes… toutes les productions agricoles et viticoles sont concernées.

      La plateforme "desbraspourtonassiette.wizi.farm" a pour objectif de mettre en relation gratuitement les employeurs qui ont besoin de main d’oeuvre pour des travaux agricoles et viticoles et les travailleurs disponibles pour les tâches demandées.

      Vous êtes disponible pour donner un coup de main ? Inscrivez-vous sur #desbraspourtonassiette

      > Consultez la plateforme
       

      ]]>
      news-77216Fri, 03 Apr 2020 16:24:10 +0200Mes courses en ardennes : devenez adhérent ! https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/mes-courses-en-ardennes-devenez-adherent/Le Conseil départemental se mobilise aux côtés de l’économie locale en lançant la plateforme mescoursesenardennes.fr. Gratuite et intuitive, elle est destinée aux producteurs, commerçants, artisans ardennais pour leur permettre de continuer de vendre leurs produits aux consommateurs, en toute sécurité.<![CDATA[

       

       

      Le Conseil départemental se mobilise aux côtés de l’économie locale en lançant la plateforme mescoursesenardennes.fr. Gratuite et intuitive, elle est destinée aux producteurs, commerçants, artisans ardennais pour leur permettre de continuer de vendre leurs produits aux consommateurs, en toute sécurité.

      Dans le contexte de confinement actuel, le Conseil départemental se mobilise. Il lance avec le soutien de la Chambre Economique (Chambre de Commerce et d’Industrie, Chambre de Métiers et de l’Artisanat, Chambre d’Agriculture), la plateforme mescoursesenardennes.fr. Cette place de marché numérique est destinée à faciliter les échanges entre consommateurs d’un côté, et producteurs, commerçants, artisans de l’autre. 

      Pour qui ?

      Réservée exclusivement aux entreprises ardennaises, la plateforme Mes courses en Ardennes permet de référencer et de vendre les produits directement aux consommateurs.

      Pourquoi ?

      Pendant cette période de crise sanitaire, la plateforme va vous permettre de vendre vos produits, en limitant les contacts physiques. C’est pourquoi, seuls les produits de première nécessité (alimentaire...)- selon la liste éditée par le Gouvernement - seront mis en ligne. Bien entendu, cette pateforme sera amenée à évoluer lorsque le contexte le permettra. 

      Quelles conditions ?

      L’adhésion à la plateforme est gratuite. Aucune commission ne sera prélevée par le Conseil départemental sur vos ventes réalisées en ligne. 1% sera prélevé liées aux commissions bancaires. 
      >>> Les modalités de retrait des achats sont à fixer entre le commerçant et le client tout en respectant les règles sanitaires en vigueur.

      Comment ça fonctionne ? 

      Le Département assure la mise en place de la plateforme et son fonctionnement pour une durée d’un an. Le Conseil départemental et les Chambres consulaires sont à disposition de tous les acteurs intéressés pour les accompagner dans l’appropriation de l’outil. Le commerçant n’a plus qu’à se munir de la liste des produits prêts à la vente, avec des photographies et leurs prix, et le tour est joué. Simple comme bonjour, mais à distance. 

      Un interlocuteur privilégié à votre écoute 

      Afin de faciliter les échanges, des interlocuteurs seront à vos côtés pour permettre l'enregistrement de vos produits et ainsi créer votre boutique virtuelle sur "mescoursesenardennes".

      Une question, des précisions ? 

      ]]>
      news-77208Fri, 03 Apr 2020 15:48:44 +0200 Trouvez un producteur près de chez vous !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/trouvez-un-producteur-pres-de-chez-vous-1/En cette période tourmentée, de nombreux producteurs locaux proposent, dans leur point de vente directe, des produits frais et de saison dans le respect des nouvelles mesures sanitaires. Alors consommons local...!<![CDATA[

       

       

       

      Alors que la crise sanitaire liée au Covid-19 s’intensifie sur l’ensemble du territoire, les producteurs locaux s’organisent pour fournir aux consommateurs des produits frais et de qualité : fruits et légumes, viandes, produits laitiers, oeufs, miel...

      Des points de vente directe existent dans les Ardennes : vente à la ferme, magasins de producteurs, distributeurs automatiques, drives fermiers...

      Ils sont ouverts et accessibles même en cette période de limitation des déplacements (achats de première nécessité). Et privilégier cet approvisionnement local, c’est être citoyen. C’est permettre aux producteurs de nourrir les consommateurs tout en maintenant au mieux leur activité dans les conditions actuelles.
       
      Afin que vous trouviez facilement un producteur à côté de chez vous, la Chambre d'agriculture des Ardennes a mis en place une carte, alimentée en continu, permettant de géolocaliser les points de vente directe dans la Marne.

      Producteur : Vous ne figurez pas sur la cartographie ?

      Durant cette période compliquée et afin de vous accompagner au mieux dans la commercialisation de vos produits, la Chambre d'Agriculture des Ardennes vous propose de recenser vos besoins ce qui nous permettra de trouver ensemble des solutions. 

      Pour cela, nous avons impérativement la nécessité de connaître vos besoins en cliquant sur le lien suivant

      Il vous faut 5 minutes environ pour renseigner les éléments ci-après et selon vos réponses nos équipes vous contacterons par téléphone. Nous avons déjà mis en place plusieurs actions :

      • une cartographie localisant les points de vente et les produits à vendre pour vous rendre lisible auprès des consommateurs,
      • une équipe pour accompagner ceux d'entre vous pour qui le chiffre d’affaire a fortement chuté,
      • à l'initiative du conseil départemental, la mise ne place d'une plateforme numérique pour ceux ayant besoin d'une autre voie de commercialisation.

      Où trouver les points de vente directe ?

      Il est conseillé aux consommateurs de contacter les producteurs par mail ou téléphone avant de se déplacer sur les différents points de vente, afin notamment de prendre connaissance de leurs horaires d’ouverture, de la possibilité de livraison et des mesures d’hygiène et de sécurité mises en place.

       

      ]]>
      news-76896Tue, 31 Mar 2020 16:07:25 +0200Une cellule de crise pour vous soutenir ! https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/une-cellule-de-crise-pour-vous-soutenir/Covid 19 : votre activité et votre chiffre d’affaires sont en très forte baisse ... des aides existent ! Sollicitez notre cellule de crise !<![CDATA[

       

      Le contexte sanitaire bouleverse le fonctionnement de votre entreprise. Vos activités s’en trouvent réduite, votre chiffre d’affaires diminue du fait de la période du confinement, des solutions existent, contactez-nous !


      La Chambre d’Agriculture des Ardennes met à votre disposition une cellule de crise et vous informe des dispositifs d’aides existants !

      Des questions ? des difficultés ?

      Contactez-nous par mail à :

      appui-covid19@remove-this.ardennes.chambagri.fr

      ou par téléphone au :

      03 24 33 89 65

       

      Le saviez-vous ? Vous pouvez mobiliser les aides en vigueur et trouver des solutions :

      • Reporter le paiement de mes impôts et cotisations sociales
      • Bénéficier d’un report de mes annuités de remboursement auprès de ma banque
      • Étaler mes échéanciers de remboursements d’aides auprès de la Région
      • Garantir un crédit bancaire, un découvert bancaire
      • Financer la trésorerie de mon entreprise
      • Bénéficier d’une aide financière exceptionnelle d’urgence de 1 500 €
      • Mettre en œuvre le chômage partiel sur mon entreprise
      • Demandes des reports de factures (loyers, gaz, électricité …)

      Contactez-nous pour en savoir plus sur ces aides !

       

      Dans cet environnement de travail et relationnel inédit pour tous, nos équipes et nos collaborateurs restent mobilisés. Vous pouvez continuer à joindre les conseillers par tous les canaux habituels à savoir, téléphone, sms, mails. N’hésitez pas également à consulter notre FAQ sur laquelle sont relayées toutes les actualités et informations utiles.

       

      Pour en savoir plus

       

      Contact :

      Tél. : 03 24 33 89 65

      Mail : appui-covid19@remove-this.ardennes.chambagri.fr

       

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-76792Mon, 30 Mar 2020 13:48:14 +0200Marché de l'agneauhttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/marche-de-lagneau/<![CDATA[

      Le Coronavirus va impacter fortement la demande d’agneaux pour Pâques : confinement des familles, peu de report d’achat vers la viande ovine, difficulté pour maintenir le fonctionnement des outils d’abattage à plein régime. Des solutions existent pour lisser la commercialisation des agneaux et limiter l’impact sur votre élevage.

       

      Marché de l’agneau et Covid19 : c’est l’affaire de tous !

      La période de Pâques est un moment clé du marché de la viande ovine avec de grosses sorties d’agneaux et donne le tempo pour l’année en cours. La pandémie de covid-19 est l’élément non prévisible et non maîtrisable de ce début d’année. Le confinement a mis le pays dans un mouvement de repli et la consommation prévue sera limitée. Le problème est mondial et il est absolument impossible de prévoir à plus de quelques jours l’évolution du marché. Le pic saisonnier des sorties d’agneaux conjugué à une faible consommation nous entraînent vers une saturation du marché. L’objectif est d’atténuer l’ampleur de la chute afin de permettre un retour plus rapide en fin de confinement.

       

      Face à cette situation, les éleveurs doivent donc réagir rapidement.

      Il est donc important de préparer l’après Pâques en réduisant l’offre et en maîtrisant le report en ferme de 2 à 3 semaines sans détériorer la qualité des carcasses (gras).

      Plusieurs solutions peuvent s’envisager pour réduire l’afflux d’agneaux les semaines suivant Pâques, étaler les sorties et réduire l’offre :

      • La possibilité de conserver plus d’agnelles de renouvellement afin de rajeunir le troupeau et profiter de l'occasion pour éliminer les brebis improductives et conserver plus d'agnelles (objectif 20 % de renouvellement en moyenne).
      • Faire un état des lieux des places à l’auge disponibles permettant la pratique du rationnement. Les nourrisseurs circulaires se prêtent aussi au rationnement (voir encadré).

       

      Comment rationner avec des nourrisseurs circulaires ?

      Deux solutions restent possibles pour faire consommer aux agneaux les quantités de concentré souhaitées. La première consiste à distribuer (ou à faire descendre lorsqu’il s’agit d’une vis) chaque jour le concentré dans le nourrisseur, soit par exemple 50 kg pour 50 mâles rationnés. La seconde méthode consiste à ne laisser l’accès au nourrisseur que 3 heures consécutives dans la journée. Le niveau de rationnement ainsi obtenu est généralement de l’ordre de 70 % par rapport à une alimentation à volonté, soit environ 900 g par agneau.

      Des écarts importants ont cependant été mesurés selon les types génétiques et une adaptation de la durée d’accès au nourrisseur peut être nécessaire.

       

      Pour en savoir plus

       

      Contact :
      Aline ROULEAU
      Tél. : 03.24.33.71.27
      Port. : 06.25.01.05.62
      Mail. :
      a.rouleau@remove-this.ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-76583Thu, 26 Mar 2020 15:52:14 +0100Boucles : Pensez à anticiper vos commandes ! https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/boucles-pensez-a-anticiper-vos-commandes/L'Ede08/51 vous invite à anticiper vos commandes de boucles de rebouclage ! <![CDATA[

      La sortie en pâture va commencer.


      Pensez à commander vos boucles de rebouclage ! En raison des conditions actuelles (COVID-19), nous ne pouvons plus vous garantir une livraison en 72h. A partir du 30 mars,  la Poste adapte ses tournées et travaille 3 jours par semaine.

      Privilégiez la commande par téléphone ou par mail pour un enregistrement plus rapide de votre commande.


      Nous sommes à votre disposition au 03-24-33-71-12

       

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-74835Thu, 26 Mar 2020 10:00:00 +0100Convertir mon élevage au BIO (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/convertir-mon-elevage-au-bio-formation/<![CDATA[

       

      La Chambre d’Agriculture des Ardennes en partenariat avec Agrobio Ardennes vous propose une formation sur la conversion de votre élevage à l’agriculture biologique.

      Public : éleveurs bovins  des Ardennes

      Objectifs :

      -Connaitre le cahier des charges de l’agriculture biologique en polyculture élevage

      -Connaître les démarches de la conversion à l’AB et les filières bio dans le secteur

      -Mesurer les impacts technico-économiques du passage au bio sur son élevage

       

      Au programme :

      • Présentation du cahier des charges bio
      • Les différentes étapes de la conversion bio et les aides actuelles
      • Les débouchés et filières bio sur le secteur
      • Les impacts technico-économiques sur ma ferme
      • Visite d’une exploitation en élevage bio
      • Travail de réflexion sur les impacts de la conversion sur sa propre exploitation

      Méthodes pédagogiques :

      • Apports théoriques
      • Visite d’une exploitation d’élevage bio
      • Exercice individuel ou en sous-groupe
      • Echanges entre éleveurs

       

      Tarif 

      Ayant droit VIVEA : 70 €              

      Autre public : 210 €

       

      Contact

      Chambre d’agriculture

      Sophie FALICON

      03 24 33 71 18

      sophie.falicon@remove-this.ardennes.chambagri.fr                             

      ]]>
      2020
      news-72520Wed, 25 Mar 2020 14:56:00 +0100Concevoir son Document Unique d’Evaluation des Risques DUER (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/concevoir-son-document-unique-devaluation-des-risques-duer-formation-1/<![CDATA[

      La Chambre d’Agriculture vous propose une formation sur 2 jours

       

      DUER : Concevoir son document unique d'évaluation des risques

      Depuis 2002, la tenue du document unique d’évaluation des risques est obligatoire pour les agriculteurs employeurs de main d’œuvre et accueillant des stagiaires, des apprentis, des aides familiaux ou même des bénévoles... Vous souhaitez vous mettre en règle vis à vis de la réglementation, améliorer la prévention des risques sur votre exploitation et être accompagné dans la rédaction ou la mise à jour du document unique d’évaluation des risques ?

       

      les 25 et 30 mars 2020

      de 9h30 à 17h30.

      Au programme

      • Connaitre la réglementation en matière de sécurité et de santé des travailleurs
      • Comprendre les enjeux et la responsabilité engagée
      • Identifier et classer les risques, puis proposer des actions de prévention
      • Élaborer votre document unique avec le logiciel Systera

      Vous repartirez avec votre document personnel réalisé ou à finaliser.

      Tarifs

      Ayant droit VIVEA : 120€                             Autre public : 240€

       

      Intervenants

      PERRIN Eric, Conseiller en prévention des risques professionnels à la MSA Marne Ardennes Meuse

      GOURDET Dorothée, Assistante RH et gestionnaire de paie à la FDSEA 08

       

       

      Contact

      Moussa GRICHE

      Tél. : 03.24.33.71.15

      Mail. : m.griche@ardennes.chambagri.fr

       

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-76383Tue, 24 Mar 2020 18:31:19 +0100Report des Collectes Adivalorhttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/report-des-collectes-adivalor/Les distributeurs sont contraints de reporter les collectes planifiées en avril 2020.<![CDATA[

       

       

      Compte tenu de la crise sanitaire actuelle, les distributeurs sont contraints de reporter les collectes planifiées en avril 2020.

      Nous vous tiendrons informé, dès que possible, du maintien ou non des collectes prévues en mai et juin.

      En attendant les prochaines opérations de collecte, vous allez devoir stocker vos déchets. Nous vous conseillons vivement de préparer vos déchets au fur et à mesure, en respectant les consignes de préparation ci-dessous, afin de faciliter la reprise des déchets au moment des futures collectes.

       

      Pour tout complément ou précision, contactez Flore MONTEBRAN

       

      ]]>
      news-75840Thu, 19 Mar 2020 14:48:25 +0100Courrier du Présidenthttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/courrier-du-president/Consultez le courrier transmis à l'ensemble des exploitants ardennais le 19 mars 2020<![CDATA[

       

       

       

       

       

       

       

      Chers collègues,


      Comme vous avez tous pu en prendre connaissance, nous voilà confrontés à une double « guerre » à la fois sanitaire et économique.


      L’objet de ce courrier est de répondre à vos premières interrogations et de vous donner le maximum d’informations.


      Face au confinement annoncé par le gouvernement, la production agricole tient une place stratégique, c’est pourquoi :

      • nous pouvons sortir nos fumiers et lisiers, lâcher nos animaux, travailler nos sols et semer nos cultures de printemps tout comme réaliser, sur nos cultures, toute intervention nécessaire dans le respect des règlementations habituelles.
      • c’est parce que la production agricole est stratégique que les fabricants et distributeurs d’aliments du bétail, de semences, d’engrais, de produits phytosanitaires, ..., mais également les concessionnaires de matériel agricole peuvent rester ouverts.

      Bien sûr, il est indispensable de n’avoir aucun contact physique avec des personnes autorisées à intervenir sur votre exploitation (vétérinaires par exemple). Il faut garder les distances de sécurité et limiter les échanges au strict nécessaire et appliquer les règles sanitaires en vigueur.


      Pour votre quotidien :

      • étant connus des forces de sécurité, si vous êtes sur vos engins agricoles, rien ne devrait vous être demandé. Pour vos déplacements en voiture, il faudra remplir l’attestation de déplacement dérogatoire.
      • le transport d'animaux, de fruits et légumes, de tout autre produit alimentaire peut se poursuivre. La continuité de l’approvisionnement en denrées alimentaires de la population est un enjeu prioritaire.
      • si vous avez un salarié, il peut venir travailler et effectuer les trajets de chez lui jusqu’à votre exploitation. Vous devez lui remettre un justificatif de déplacement professionnel.
      • la délivrance de passeports et de boucles pour vos animaux se poursuit par voie postale.

       

      Concernant les difficultés économiques que cela va engendrer, il est possible de demander un report des cotisations sociales tout comme des impôts sur les revenus agricoles.

       

      Concernant la Chambre d’Agriculture des Ardennes, nos équipes sont toutes sur le pont pour vous accompagner dans vos différents projets (PCAE, ICPE, ...) comme dans votre quotidien et vos différents projets (demandes aides calamités aujourd’hui et bientôt les aides PAC, messages techniques, observatoire de l'herbe) ..., mais elles ne pourront travailler avec vous qu’à distance, ce qui rend plus difficiles nos différentes interventions, vous le comprendrez bien.
      Nous répondrons à tous vos courriers, vos mails et appels téléphoniques et vous orienterons au mieux.

      Relevons ensemble le défi de réaliser nos travaux de printemps au mieux. Le soleil est enfin arrivé ! Et de tout mettre en oeuvre pour ne pas propager le virus COVID19.

      Soyons solidaires tout en respectant strictement les règles sanitaires !...
      Le Président,
      Benoît DAVE
      ]]>
      news-75554Mon, 16 Mar 2020 16:21:47 +0100Activités de votre Chambre https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/activites-de-votre-chambre/Consultez les services disponibles de votre Chambre d’Agriculture durant les restrictions du Covid-19<![CDATA[

      Dans le cadre des mesures destinées à limiter l'épidémie de Covid 19, l'accueil de la Chambre d'agriculture des Ardennes ne sera plus accessible au public, cependant les dépots de dossiers seront pris en compte à ce jour.

      Toutes les réunions et formations sont désormais suspendues.

      Nos équipes ont cependant mis en place des mesures afin de continuer au mieux, dans ces conditions, la continuité de nos services.

      Accès au Centre de Formalités des Entreprises et aux missions de service public

      Vous pouvez toujours solliciter nos services via la procédure informatique dématérialisée (informatique).

      Conseils aux exploitants

      Vous pouvez  joindre nos conseillers, soit par mail, soit par téléphone aux horaires d'ouverture de la Chambre d'agriculture :
      De 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h00.

      Identification des animaux

      L'obtention de boucles est toujours possible ce jour. Nous n'avons malheureusement pas d'informations au-delà.

      Nous vous tiendrons bien sûr informés des évolutions possibles.

       

      Foire Aux Questions

      Une FAQ est disponible en ligne pour tenter de répondre à vos interrogations. Accéder à la FAQ

      N'hésitez pas à nous poser vos questions et alimenter cette page !

      ]]>
      news-74300Fri, 13 Mar 2020 10:00:00 +0100Les métiers de la Forêt et du Boishttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-metiers-de-la-foret-et-du-bois/Venez découvrir les multiples métiers de la Forêt et du Bois le 13 mars 2020 à Saint Laurent ! <![CDATA[

       

      La forêt et la filière Bois RECRUTENT !

      Alors venez découvrir les métiers existants !

      Une journée de présentation des métiers, formations et opportunités professionnelles de la Filière Bois est organisé le vendredi 13 mars.
      Elle s’adresse à toutes les personnes en recherche d’emploi, en formation ou en période de réorientation professionnelle.

      Au programme de cette journée : des démonstrations de matériels, des sculptures sur bois, simulation de conduite d'engins, mur d'offres d'emploi et témoignages.

      Deux tables rondes sont organisées sur la journée :

      • 11h - Quelle organisation pour la forêt de demain ?
      • 15h - La filière Forêt et Bois, des emplois d'avenir !

       

      Rendez-vous au Lycée Agricole de Saint-Laurent, le vendredi 13 mars de 10h à 16h30

      Pour venir
      Ligne de bus TAC n° 17, arrêt Lycée agricole

       

      Plus d'informations :

      Pascal TURQUIER

      03.24.33.06.01

      ]]>
      Formation - EmploiEmploi
      news-72513Tue, 10 Mar 2020 14:48:00 +0100Internet pour débutant : Surfer et maîtriser Internet sur PC (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/internet-pour-debutant-surfer-et-maitriser-internet-sur-pc-formation/<![CDATA[

      Dans le cadre de l’accompagnement des agriculteurs dans leur stratégie de communication et dans leur initiation aux réseaux sociaux, la Chambre d'Agriculture des Ardennes a reçu de nombreuses demandes concernant la prise en main d’Internet, de la gestion des mails ou encore des outils pratiques disponibles. A l’heure de la dématérialisation, le web et les courriers électroniques sont devenus indispensables dans le quotidien personnel et professionnel toutefois, il est parfois nécessaire de revenir sur les fondamentaux.

       

      La chambre d’Agriculture des Ardennes vous propose une formation sur :

       

      Internet pour débutant : Surfer et maîtriser Internet sur PC

      Le 10 mars 2020

      De 9h00 – 17h00 à CHARLEVILLE-MEZIERES

      Objectifs :

      • Etre plus à l’aise dans le maniement d’Internet et surfer efficacement
      • Maîtriser l'envoi et la réception des e-mails
      • Découvrir des outils pratiques en ligne

       

      Programme détaillé :

       

      • Naviguer sur Internet et comprendre les différentes fonctionnalités de base
      • Démystifier le vocabulaire
      • Effectuer des recherches simples, des recherches avancées   
      • Etre capable d’envoyer des e-mails, des fichiers joints
      • Recevoir des e-mails, des fichiers joints et les enregistrer à un endroit précis,
      • Organiser sa boîte de façon fonctionnelle
      • Gérer son carnet d'adresses
      • Compresser des PDF
      • Gérer les mots de passe, les sécuriser, les protéger grâce à un logiciel dédié
      • Découverte d’outils pratiques en ligne (réducteur d’url, traducteur, créateur d’itinéraire, logiciel d’envoi de fichiers, google drive…)

       

      Prix :

      Ayant Droit : 37 €

      Autres publics : 195 €

       

      Contact :

      ROMAIN Mathilde

      Chargée de communication

      Tél. : 03.24.36.64.51

      Mail. : mathilde.romain@ardennes.chambagri.fr

       

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-66349Fri, 06 Mar 2020 08:00:00 +0100Les 4 saisons de la création #1https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-4-saisons-de-la-creation-1-1/Rendez-vous le 06 mars pour la première édition des 4 Saisons de la Création<![CDATA[

       

       

       

       

       

      SAISON 1

       

      Le 06 mars 2020

      De 13 h 30 à 17 h

      à la CCI des Ardennes

       

       

      Demandeur d’emploi ou salarié :

      Et si une nouvelle vie vous attendait  dans l’entrepreneuriat !

      Les "4 Saisons de la Création" s’adressent à tous les porteurs de projet (salariés, demandeurs d’emploi ou étudiants) qui souhaitent obtenir des informations concrètes et directes pour construire, évaluer, démarrer et développer son projet quel qu’en soit le domaine d’activité (artisanat, commerce, profession libérale, prestations de services, agriculture).

       

      Les 4 saisons de la création :

      •     4 temps forts dans l’année,
      •     Un lieu unique pour rencontrer les financeurs privés et publics de la création/reprise d’entreprise dont Pôle Emploi,
      •     Une mise en situation réelle pour présenter son projet d’entreprise devant un comité d’experts (sur RDV).

       

      Programme 2020 :

      •     6 mars - CCI Ardennes,
      •     26 juin - lieu à définir,
      •     25 septembre - Pôle Emploi - Val de Vence,
      •     20 novembre - lieu à définir.

       

      Horaires : de 13h30 à 17h00

       

      Contact et informations :  

      Audrey DEMAULJEAN

      Conseillère Installation - Chambre d'Agriculture des Ardennes

      Mail. : audrey.demauljean@ardennes.chambagri.fr
       

       

      logo_CA_Ardennes_RVB.jpg                    

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-75063Thu, 05 Mar 2020 09:22:35 +0100Festival de la bière artisanale #3https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/festival-de-la-biere-artisanale-3/Rendez-vous les 6, 7 et 8 mars à SAULT-LES-RETHEL <![CDATA[

      La bière artisanale à l'honneur !
       

      3ème édition du Festival de la bière artisanale dans les Ardennes !

      Au programme :

      - Dégustation de bières artisanales et de caractères.
      - Demonstration de brassage
      - Conférences
      - Groupes musicaux locaux

      Le tout au profit des oeuvres caritatives du Rotary de Rethel

       

      Entrée 5€ avec une dégustation gratuite

      Rendez-vous les 6, 7 et 8 mars prochains pour le 3ème Festival de la Bière artisanale à SAULT-LES-RETHEL !

       

      Invité d'honneur : La Brasserie artisanale Martinique

      ]]>
      news-72369Wed, 04 Mar 2020 14:48:00 +0100EXPOSITION VENTE DE REPRODUCTEURS CHAROLAIShttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/exposition-vente-de-reproducteurs-charolais-2/<![CDATA[

      EXPOSITION VENTE DE REPRODUCTEURS CHAROLAIS

       

      La Fédération Charolaise organise pour la 3ème année consécutive une vente à l’espace Jean Bertin de Saulieu (21)

      le MERCREDI 4 MARS 2020 de 10h à 17h.

       

      Vente de reproducteurs charolais avec garanties sanitaires, de race pure et de performances.

       

      De nombreux bons et chèques cadeaux seront offerts par nos partenaires aux acheteurs le jour de la vente.

       

      Restauration et buvette sur place organisé par les JA de SAULIEU-LIERNAIS

       

      Pour avoir la liste des éleveurs participants ou plus d’informations,

       

      n’hésitez pas à nous contacter au secrétariat de la Chambre d’Agriculture de Créancey
      téléphone au 03 80 90 68 80,
      mail à
      lydie.perrin@remove-this.cote-dor.chambagri.fr
      ou retrouvez nous sur notre page Facebook/Fédération Charolaise de Côte d’Or.

      ]]>
      news-73939Tue, 03 Mar 2020 09:39:00 +0100Bâtir son projet de transmission (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/batir-son-projet-de-transmission-formation-1/<![CDATA[

      Vous êtes agriculteur (trice) de plus de 50 ans et vous souhaitez approcher la thématique complexe de la transmission d’une exploitation. 

       

      Nous vous invitons à vous inscrire à la formation

       

      Bâtir son projet de transmission

       

      Au programme, des experts vous proposeront de faire le point sur les questions essentielles à se poser.

       

      Ils vous apporteront des éléments de réponses sur les aspects retraite, humains, juridiques, fiscaux, réglementaires, ainsi que des pistes de réflexion pour vous permettre de les adapter à votre situation.

       


      Une formation indispensable pour préparer efficacement et sécuriser son projet de transmission d’entreprise !

      « Se former avec d’autres agriculteurs permet de découvrir des situations contrastées et d’entrevoir d’autres pistes »

      Celle-ci se déroulera sur 2.5 jours

       Rendez-vous les 3, 12 et 26 mars 2020
       


      Informations auprès de :

      Mme CUENOT Amandine, Conseillère transmission au 03.24.56.58.34.

       

      Les places étant limitées à 10-12 personnes, ne tardez pas à vous inscrire.

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-71436Wed, 26 Feb 2020 11:42:00 +0100Initiation à l’acupuncture en élevage (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/initiation-a-lacupuncture-en-elevage-formation/<![CDATA[

      Formation « Initiation à l’acupuncture en élevage»

       

      Comment 5 aiguilles d’acupuncture peuvent soigner une mammite ?

       

      La Chambre d’Agriculture vous propose une formation de 2 jours pour découvrir les multiples utilisations de l’acupuncture en élevage.

      Appuyé par le Dr CHERINO, vétérinaire spécialisée, chaque stagiaire saura reconnaître et mettre en place 20 points d’acupuncture aux usages très vastes (mammites, développement de l’immunité, parasitisme, dermatites, etc.).

      Tous ces points d’acupuncture sont guidés par les éléments physiologiques (os, muscles). Chaque éleveur peut ensuite les utiliser sur son élevage sur tous types d’animaux (veau, vache, cheval, porc, ovin).

      Parmi toutes les médecines naturelles, l’acupuncture est intéressante par son absence de délai d’attente et son large spectre d’application.

       

      L’acupuncture est efficace sur tous les mammifères. Cette formation est ainsi ouverte à tous les éleveurs.

      Cette formation vous permet également de mettre en pratique une autre relation homme-animal.

       

       

      Contenu :

      • Présentation du principe de fonctionnement de l’acupuncture.
      • Mise en pratique de l'approche bienveillante.
      • Connaître 20 points et gestes d’acupuncture adaptés aux principales maladies (mammites, corps étranger, problèmes de pieds, etc.).
      • Mise en application sur les animaux par chaque stagiaire.

       

      Date

      Mercredi 26 & jeudi 27 février 2020

      Intervenant

      Dr Nayla CHERINO, vétérinaire spécialisée

      Lieu

      En ferme, lieu à définir en fonction des participants

      Coût

      30 € pour les chefs d’exploitation, conjoints collaborateurs et aides familiaux -Repas à la charge des stagiaires.

      395 € pour les salariés agricoles – prise en charge possible par le FAFSEA.

      Horaires

      de 9H30 à 17H30

       

      Le nombre de stagiaires est limité.

      Pour plus d'informations et inscriptions, merci de prendre contact avec
      Lucie JACQUEMARD
      Chambre d'Agriculture des Ardennes
      Tél. : 03.24.33.89.65

       

      Avec la participation financière de VIVEA et du FEADER  

       

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-72622Sat, 22 Feb 2020 14:23:00 +0100Salon International de l'Agriculture - SIAhttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/salon-international-de-lagriculture-sia/<![CDATA[

      Le Salon International de l'Agriculture (SIA) aura lieu du

      22 février au 1 mars 2020

      Paris Expo - Porte de Versailles

      9h à 19h - Tous les jours

       

       

      Plus d'information

       

      Plan du Salon

      ]]>
      news-72231Tue, 11 Feb 2020 11:31:00 +0100Organiser son travail et son temps sur son exploitation (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/organiser-son-travail-et-son-temps-sur-son-exploitation-formation/<![CDATA[

      Pour faire face aux évolutions de la charge de travail sur votre exploitation de manière sereine et réfléchie, la Chambre d’Agriculture vous propose une formation sur le thème « Organiser son travail et son temps ».

       

       

      Cette formation aura lieu le

      11 février 2020 de 9h30 à 17h30

      à CHARLEVILLE-MEZIERES

       

      L’objectif est de vous offrir une journée pour réfléchir et structurer l’organisation de votre temps et donc de votre travail. A l’issue de la formation, vous aurez identifié les points à améliorer ainsi que des pistes de solutions adaptées à votre exploitation et vous aurez établi un plan d’action, en fonction de vos objectifs.

       

      Au programme 

      • Clarifier son rapport au travail
      • Faire un diagnostic de la situation actuelle et préciser celle souhaitée
      • Définir ses objectifs et dégager les priorités
      • Appréhender les démarches et outils de gestion du temps
      • Analyser ses points forts et faibles
      • Définir un plan d’action

       

      Tarifs

      Ayant droit VIVEA : 35 €
      Autre public : 150 €

       

      Contact
      Claire FRANÇOIS
      Conseillère Emploi
      Tél. : 03.24.33.71.11

      Mail : c.francois@ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-72995Tue, 11 Feb 2020 09:53:00 +0100REPORT des prochaines formations https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/report-des-prochaines-formations/ANNULATION et REPORT des prochaines sessions de formations !<![CDATA[

       

       

       

       

       

       

      En raison de la pandémie du Covid-19, nous sommes contraints de devoir annuler et reporter toutes les sessions de formations à venir, à savoir :

       

                   03, 12 et 26 mars 2020 - Amandine CUENOT

                  25 et 30 mars 2020 - Moussa GRICHE

                   26 et 31 mars 2020 - Lucie JACQUEMARD

                  09 avril 2020 - Mathilde ROMAIN

       

      Toutefois, n'hésitez pas à nous faire part de votre intérêt pour l'une d'entre-elles et nous vous recontacteronS pour vous avertir des prochaines dates !

      Merci de votre compréhension.

       

       

       

      Intéressé(e) par l'une d'entre elles ?

      Vous souhaitez plus d'information ?

      Vous inscrire ?

      Contactez les responsables de stage au 03.24.56.89.40 ou écrivez au service formation : service.formation@remove-this.ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      news-72626Mon, 10 Feb 2020 15:12:00 +0100Chien de troupeau : perfectionnement (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/chien-de-troupeau-perfectionnement-formation/<![CDATA[

      La Chambre d’Agriculture des Ardennes organise une

      Formation chien de troupeau : perfectionnement

      Les 10 février, 3 et 31 mars 2020

      Au Lycée agricole de Rethel

      Les éleveurs travaillent au contact direct avec les animaux avec des manipulations qui peuvent s’avérer complexes voire dangereuses dans certains cas. L’utilisation du chien de troupeau pour la contention et de déplacement des animaux est un moyen permettant de faciliter et sécuriser le travail de l’éleveur tout en réduisant le stress des animaux. Que ce soit pour les changer de parc, trier un lot d’animaux ou les monter en bétaillère, le chien de troupeau travaille rapidement, toujours à l’écoute de son maître et en respectant le périmètre de confort des animaux.

      Intervenant à la formation : Bruno BANON, éleveur et formateur agrée par l’Institut de l’Elevage

      Contact :

      Aline ROULEAU

      Conseillère en élevage ovin

      Tél : 03.24.33.71.27
      Mobile : 06.25.01.05.62

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-56609Mon, 10 Feb 2020 11:37:00 +0100Sécuriser sa commercialisation en céréales (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/securiser-sa-commercialisation-en-cereales-formation/<![CDATA[

      La Chambre d’Agriculture des Ardennes organise une formation sur :

       

       

      Sécuriser sa commercialisation en céréales

       

       

      les 10 et 12 février 2020

      de 9h à 17h

      à la Chambre d’Agriculture des Ardennes

       

      Son objectif :

      • Maîtriser le risque de prix (volatilité) grâce aux outils MAT (Marché A Terme) bien assimilés
      • Utiliser efficacement les outils MAT tels que couverture, options (call, put) pour sécuriser et optimiser ses prix

       

      Au programme :

      • Risque de prix et raisons d’être, le vocabulaire des MAT
      • Les Mécanismes Couvertures et Options (Call, Put) pas à pas
      • Sécuriser, optimiser avec un compte MAT, avec les offres de ses acheteurs
      • S’entraîner à choisir et utiliser les mécanismes MAT

       

      Tarif :

      Ayant droit VIVEA : 0 €

      Autre public : 300 €

      (repas non compris)

       

      Contact :
      Baptiste LEPOINTE
      Tél. : 03.24.56.89.41
      Port. : 06.03.43.15.86
      Mail. : baptiste.lepointe@ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-71251Fri, 31 Jan 2020 10:20:00 +0100Rejoignez-nous ! https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/rejoignez-nous/2 NOUVELLES offres d'emploi à pourvoir dès maintenant ! Postulez et rejoignez-nous !<![CDATA[

       

       

       

       

       

       

       

      Le secteur de l'agriculture vous intéresse ?

      Vous aimez le contact avec les exploitants agricoles ? 

      La Chambre d’Agriculture des Ardennes recrute...

       

      2 OFFRES EN CDD A POURVOIR DE SUITE !

       

       

      -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

      Intéressé ?Vous souhaitez postuler ?

      Faites part de votre CV détaillé et lettre de motivation manuscrite à :

       

      Monsieur le Président de la Chambre d’Agriculture des Ardennes

      1, Rue Jacquemart Templeux

      CS70733

      08013 CHARLEVILLE-MEZIERES CEDEX

      cda.08@remove-this.ardennes.chambagri.fr

       

       

       

       

       

      ]]>
      Emploi
      news-72854Sun, 26 Jan 2020 10:55:00 +0100Possibilité de poursuivre vos MAEC en 2020https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/possibilite-de-poursuivre-vos-maec-en-2020/<![CDATA[

      Beaucoup d’engagements de cette programmation 2014-2020 prennent fin au 14 mai de cette année, la prochaine programmation PAC initialement prévue en 2021, n’est pas attendue avant 2022. Pendant cette période de transition, vous aurez la possibilité de poursuivre vos engagements.

      En tant qu’opérateur pour les mesures systèmes, la Chambre d’Agriculture des Ardennes a besoin d’estimer la part des agriculteurs prêt à poursuivre leur engagement, et selon quelles modalités.

       

      Merci de bien vouloir répondre à cette enquête,

      avant le 26 janvier 2020

       

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-72229Thu, 23 Jan 2020 11:27:00 +0100Développer et entretenir la confiance avec son salarié (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/developper-et-entretenir-la-confiance-avec-son-salarie-formation/<![CDATA[

      Vous êtes nombreux à vouloir pérenniser les embauches sur vos exploitations, à vouloir déléguer sereinement, à mieux communiquer votre satisfaction et vos insatisfactions à vos salariés. Etre employeur n’est pas inné, cela s’apprend. Pour vous accompagner dans cette démarche, la Chambre d’Agriculture propose aux agriculteurs déjà employeurs ou futurs employeurs de main d’œuvre une formation sur le thème « Développer et entretenir la confiance avec son salarié ».

      Cette formation aura lieu le

      23 janvier 2020 de 9h30 à 17h30

      à CHARLEVILLE-MEZIERES

      Au programme

      • Savoir déléguer
      • Instaurer des règles de fonctionnement et les faire appliquer
      • Se doter de moyens de communication efficaces
      • Reconnaitre les compétences de son salarié, le motiver et le former
      • Maitriser les outils administratifs : fiche de poste, entretien annuel, plan de formation, rappel à l’ordre et avertissement

       

      Tarifs

      Ayant droit VIVEA : 35 €
      Autre public : 150 €

       

      Contact :
      Claire FRANÇOIS
      Conseillère Emploi
      Tél. : 03.24.33.71.11
      Mail. : c.francois@ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-72163Wed, 22 Jan 2020 10:46:00 +0100Améliorer la qualité de ses récoltes biologiques (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/ameliorer-la-qualite-de-ses-recoltes-biologiques-formation/<![CDATA[

      Dans ce cadre, la Chambre d’Agriculture des Ardennes organise une formation :

      Le 22 janvier 2020 de 9h30 à 17h30

      au LYCEE AGRICOLE DE RETHEL  

       

       Contenu :

      • Questionnement sur les équipements matériels et l’organisation sur des cas concrets,
      • Définition de la notion de pertes au battage et de pertes liées aux problèmes de qualitétechnologiques et sanitaires des grains ;
      • Maîtrise des évolutions technologiques des matériels et comparaison des atouts & contraintes des diverses machines ;
      • Adaptation des réglages à chaque récolte et en fonction des contextes de chaque chantier
      • Gestion des rejets de battage & propreté des lots

       

      Pour en savoir plus

       

      Contact :

      Adrien BALCEROWIAK

      Chambre d’Agriculture des Ardennes

      Tél : 03.24.33.71.19

      Mail. : adrien.balcerowiak@remove-this.ardennes.chambagri.fr

       

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-72205Tue, 21 Jan 2020 09:45:00 +0100Fonctionnement et vie du solhttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/fonctionnement-et-vie-du-sol/"Un sol vivant, pour un élevage performant" Journée d'information le 21 janvier !<![CDATA[

       

       

       

       

       

      Le Pôle Elevage Ardennes organise une journée d'informations techniques dédiée au fonctionnement et à la vie du sol.

      L'intérêt ?

      " Un sol vivant pour un élevage performant ! "


      Mr Gilles CROCQ, agronome et spécialiste fourrages chez SEENOVIA (Entreprise de conseil en élevage en Pays de Loire et Charente Maritime), évoquera avec vous les interactions des pratiques avec la vie et la structure du sol, à savoir :

      •  Mécanisation et techniques culturales
      •  Impacts de la fertilisation minérale et organique : fumier, lisier, digestats
      • Intérêts des rotations intégrant des espèces fourragères en polyculture élevage
      • Choix et rôles des associations d’espèces fourragères et des cipans / intercultures

       

      Il répondra ensuite à toutes vos questions et vos interrogations !

       

      Rendez-vous le Mardi 21 janvier 2020 de 9h45 à 16h30

      à l'amphithéâtre CFA-BTP des Ardennes (134, grabde rue - 08430 Poix Terron)

       

      Le + : Une analyse fourrage sera offerte si vous apprtez un échantillon le jour de la réunion.

       

      A noter : Le coût par personne pour cette journée technique est de 35€TTC (repas compris). J'accède au bulletin de participation

       

      ]]>
      Actions chambres
      news-73409Wed, 15 Jan 2020 15:17:00 +0100PCAE 2020 : des aides aux investissements !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/pcae-2020-des-aides-aux-investissements/<![CDATA[

      Les aides du Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations agricoles (PCAE) 2019 sont désormais connues et concernent :

      • Les bâtiments d’élevage (création, modernisation)
      • La reconquête de la qualité de l’eau (RQE)
      • La diversification

       

      Une seule période de dépôt des dossiers de demande d’aide est ouverte en 2020, elle a débutée le 15 janvier et se clôture le 29 avril (jusqu’au 28 mai pour les dossiers portés par des JA).

       

      A noter : les dossiers incomplets ne seront pas examinés !

       

      Pour en savoir plus :

      PCAE Élevage

      PCAE RQE (Reconqête de la qualité de l'Eau)

      PCAE Diversification

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-72273Tue, 07 Jan 2020 16:48:00 +0100Voter pour votre délégué MSA, c’est utile !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/voter-pour-votre-delegue-msa-cest-utile-10/Du 20 au 31 janvier 2020 auront lieu les élections de plus de 15 000 délégués MSA pour 5 ans. A vos votes... par courrier ou via Internet !<![CDATA[

       

       

       

      Du 20 au 31 janvier 2020, plus de 2,5 millions de ressortissants du régime agricole sont appelés à élire pour 5 ans plus de 15 000 délégués MSA. Découvrez ou redécouvrez le rôle du délégué et l’importance de voter !

       

      Salarié de l’agriculture, exploitant, employeur de main-d’œuvre, actif ou retraité, le délégué est le premier relais entre les adhérents et la MSA. Il est l’incarnation de son modèle mutualiste, fondé sur les principes de solidarité, de responsabilité et de démocratie sociale.

       

      Votre délégué agit concrètement pour votre territoire et ses habitants

      Accès aux soins, soutien à l’emploi, sécurité au travail, prévention de l’isolement, lutte contre les addictions… Plus de 3 000 projets locaux sont réalisés en moyenne chaque année grâce à l’action des délégués MSA.

       

      Votre délégué vous accompagne quand vous en avez besoin

      Épuisement professionnel, difficultés financières, problèmes familiaux... En cas de coup dur, votre délégué est à votre écoute. Il vous informe des dispositifs d’aide et vous oriente vers les bons interlocuteurs.

       

      Votre délégué fait entendre votre voix dans les instances de la MSA

      Parce qu’il vous ressemble, le délégué connait vos besoins et les problèmes que vous pouvez rencontrer. Il en est le porte-parole auprès de la MSA, notamment à l’assemblée générale de votre MSA.

       

      Qui peut voter ?

      Si vous appartenez à l’un des 3 collèges électoraux (exploitants, salariés de l’agriculture ou employeurs de main-d’œuvre), que vous avez au moins 16 ans et que vous habitez en France métropolitaine, vous pouvez voter pour votre délégué MSA. Il faut également être à jour du paiement de vos cotisations sociales et jouir de vos droits civiques.

       

      Comment voter ?

      Du 20 au 31 janvier 2020, vous pourrez voter :

      • par internet, en vous rendant sur le site jevoteenligne.fr/msa2020, avec l’identifiant de vote et le code confidentiel transmis par courrier mi-janvier,
      • ou par courrier en retournant, sans l’affranchir, votre bulletin de vote reçu mi-janvier dans l’enveloppe retour T.

       

      En ligne ou par courrier, votre vote est anonyme et secret !

       

      Pour tout savoir sur les élections des délégués MSA, rendez-vous sur le site electionsmsa2020.fr.

       

       

       

      ]]>
      2020
      news-71785Wed, 25 Dec 2019 14:49:00 +0100Fermeture de fin d'annéehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/fermeture-de-fin-dannee-3/<![CDATA[

      La Chambre d'Agriculture des Ardennes sera exceptionnellement fermée du jeudi 26 décembre au vendredi 03 janvier inclus.

      Le service Identification (Ede08-51) et le GDS seront, quant à eux, ouverts durant cette période aux horaires suivants :

      •  Lundi et jeudi : de 8h à 12h et de 13h30 à 17h00
      • Mardi et Vendredi : de 8h à 12h et de 13h30 à 16h00

       

      À noter : la Chambre d'Agriculture sera fermée à partir de 16h le mardi 24 décembre !

       

      JOYEUSES FÊTES DE FIN D'ANNÉE À TOUS !

      ]]>
      news-19919Tue, 24 Dec 2019 09:31:00 +0100Fermeture exceptionnelle de votre Chambre d'Agriculturehttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/fermeture-exceptionnelle-de-votre-chambre-dagriculture/<![CDATA[

      La Chambre d'Agriculture des Ardennes sera exceptionnellement fermée du jeudi 26 décembre au vendredi 03 janvier inclus.

      Le service Identification (Ede08-51) et le GDS seront, quant à eux, ouverts durant cette période aux horaires habituels.

      Rappel des horaires d'ouverture : lundi et jeudi : de 08h00 à 12h00 et 13h30 à 17h00 et mardi et vendredi de 08h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h00.

      Tél. : 03.24.33.71.12

       

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-67172Fri, 20 Dec 2019 11:02:00 +0100Évaluer la santé de son exploitation agricole (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/evaluer-la-sante-de-son-exploitation-agricole-formation/<![CDATA[

      Dans un contexte morose, entre crise économique, conjoncture défavorable et aléas climatiques, beaucoup d’agriculteurs s’interrogent sur leur avenir, sur la pérennité de leur exploitation ainsi que sur la solidité de leur entreprise.

      Après la crise du lait en 2015 et des céréales en 2016, la notion de résilience des exploitations agricoles a fait l’objet d’échanges, discussions et débats.

      La Chambre d’Agriculture des Ardennes vous propose de participer à une journée de formation pour réfléchir ensemble et évaluer la résilience de votre exploitation le

      20 décembre 2019 de 9h30 à 17h30 à Charleville-Mézières.

       

      Au programme :

      • Définir la résilience
      • Maitriser les cinq volets de la résilience
      • Connaitre et calculer sur son exploitation les repères technico économiques de la santé des exploitations
      • Définir les objectifs de son entreprise
      • Identifier les axes de résilience de son exploitation et optimiser sa stratégie pour être plus fort face aux aléas
      • Echanger entre participants et avec des conseillers spécialisés

       

      Tarif :

      • Ayant droit VIVEA : 30 € hors frais de repas
      • Autre public : 180 € hors frais de repas

       

       

      Renseignements et inscriptions
      Moussa GRICHE
      Conseiller d’entreprise
      03.24.33.71.15.

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-69132Thu, 19 Dec 2019 16:14:00 +0100Bien se connaître pour communiquer positivement (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/bien-se-connaitre-pour-communiquer-positivement-formation/<![CDATA[

      L’organisation du travail sur l’exploitation agricole passe par une communication permanente :

      • Entre les associés
      • Entre les membres de la famille
      • Entre l’employeur et ses salariés
      • Entre l’agriculteur et ses partenaires fournisseurs

       

      Les dysfonctionnements sont souvent liés à des difficultés de communication.

       

      Aussi, la Chambre d’Agriculture des Ardennes vous propose une formation d’une journée sur ce thème le :

      Jeudi 19 Décembre 2019 de 9 h 30 à 17 h 30

      A Charleville-Mézières

       

      Le coût de la formation est de 30 € pour les ressortissants VIVEA, hors frais de repas.

       

      Pour plus d’informations, contactez :

      Pascal TURQUIER

      03.24.33.06.01

      pascal.turquier@ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-71199Wed, 18 Dec 2019 14:33:00 +0100Avoir de la main d'oeuvre salariée, une solution à étudier !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/avoir-de-la-main-doeuvre-salariee-une-solution-a-etudier/<![CDATA[

      Vous avez une surcharge de travail présente ou à venir sur votre exploitation ? Vous aspirez à plus de temps disponible pour des activités personnelles ? Un parent ou un associé va partir à la retraite ? Vous souhaitez développer une nouvelle activité ?

      Restez maître de votre temps, n’attendez pas d’être débordé pour y réfléchir,  venez trouver des réponses à la réunion d’information organisée par la Chambre d’Agriculture le :

      Mercredi 18 décembre de 14h00 à 16h00
      Salle Bellevue
      51 rue de Condé à VOUZIERS

      Des conseillers Emploi de la Chambre d’Agriculture des Ardennes et de la FDSEA des Ardennes vous apporteront les éléments nécessaires pour réfl­échir, prendre une décision, et préparer une embauche sur votre exploitation.

       

       

      Contact :
      Claire FRANCOIS
      Tel : 03.24.33.71.11
      Email : c.francois@ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-71193Wed, 18 Dec 2019 11:17:00 +0100OFFRE DE STAGE - Ingénieur ou Master 2 Environnementhttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/offre-de-stage-ingenieur-ou-master-2-environnement/Février ou Mars 2020<![CDATA[

      Dans les Crêtes pré-ardennaises, région de polyculture-élevage, le bassin versant des ruisseaux du Longwé et de Lametz se caractérise par son relief accidenté. L'espace agricole y a été modifié ces dernières décennies en raison, notamment, de la diminution du nombre d'exploitants, de l'agrandissement des parcelles et de l'augmentation de la sole en maïs. Dans ce contexte, des connexions écologiques ont été supprimées et l'écosystème agricole s'est simplifié ce qui s’est caractérisée par une raréfaction de la faune de plaine (modification de ses habitats) mais également par des phénomènes d’érosion et de ruissellement lors d’épisodes pluvieux intenses touchant  directement les populations locales.

      Sollicitées par les municipalités de Lametz et Semuy, la Chambre d'Agriculture des Ardennes, l’Union Départementale des Associations Syndicales Autorisées et les Fédérations régionales et départementales des chasseurs du Grand Est et des Ardennes associent leurs compétences dans le cadre du projet biEAUdiv’Ardennes pour proposer des solutions de génie écologique aux collectivités rurales qui souffrent de ruissellements excessifs consécutifs à la dégradation biologique des bassins versants et en même temps construire une approche méthologique éprouvée qu'ils pourront dupliquer à d'autres territoires.


      Descriptif

      Participer aux études de diagnostics du territoire (situations agricoles, hydrographiques, écologiques et sociologiques), mettre en forme des propositions techniques choisies par les partenaires et rapporter la méthodologie suivie.

      Proposer une analyse critique de l’état des lieux, des solutions et de la méthode mise en oeuvre. A l’issue de ce travail, proposer une approche méthodologique « type » que les partenaires pourraient déployer sur d’autres territoires présentant les mêmes problématiques et flécher l'itinéraire pour identifier des partenaires et des financeurs mobilisables.


      Tâches et missions

      Participation à la réalisation de cartographies agricoles, hydrographiques, foncières ou écologiques.

      Participer à des inventaires biologiques.

      Contribuer à des enquêtes auprès des populations pour identifier les zones de ruissellements.

      Suivre les ateliers techniques de réflexion dédiés aux élus locaux et aux agriculteurs.

      Aider à porter à la connaissance des acteurs locaux des retours d'expériences sur des initiatives valorisables dans le cadre du projet.


      Organisation

      Encadrement opérationnel assuré par le service technique de la FDC 08. Soutien fourni par l’UDASA et la Chambre d’Agriculture des Ardennes

      Début du stage : février ou mars 2020

      Date limite de dépôt des candidatures : 18 décembre 2019

      Profil du stagiaire : Bon sens relationnel et connaissances des problématiques agro-environnementales. Le stagiaire maîtrisera les SIG. Permis de conduire et véhicule.

      Lieu et déplacement : Le stagiaire sera basé au siège de la FDC 08 et se déplacera dans le département. Un véhicule pourra être mis à sa disposition pour les missions relatives au stage. A défaut, les déplacements réalisés avec son véhicule personnel seront indemnisés. Indemnité légale de stage.

       

      Télécharger l'offre de stage

       

      Contact :

      Fédération Départementale des Chasseurs des Ardennes (FDC 08)
      49 rue du Muguet - 08090 SAINT-LAURENT
      Frédéric BAUDET
      03 24 59 85 20 ou 06 30 42 55 10
      baudetf.fdc08@wanadoo.fr

       

      ]]>
      news-69127Tue, 17 Dec 2019 16:01:00 +0100Comment faire face à l’élevage bashing (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/comment-faire-face-a-lelevage-bashing-formation/<![CDATA[

      Le monde de l’élevage est la cible de critiques et d’attaques de la part de détracteurs particulièrement virulents. Cette situation impacte le moral et le travail des éleveurs.

       

      Pour faire face à cette situation et mettre en place un plan d’action, la Chambre d’Agriculture des Ardennes vous propose une formation sur ce thème le :

       

      Mardi 17 Décembre 2019 de 9 h 30 à 17 h 30

      A Charleville-Mézières

       

      Madame Alizée COUTEAU, ingénieure à l’Institut de l’Elevage à Paris, qui interviendra pendant cette formation, a travaillé sur ce thème et a réalisé une étude approfondie sur le sujet.

       

      Le coût de la formation est de 30 € pour les ressortissants VIVEA, hors frais de repas.

       

      Pour plus d’informations, contactez :

      Pascal TURQUIER

      03.24.33.06.01

      pascal.turquier@ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-70634Tue, 17 Dec 2019 14:06:00 +0100L’azote : en perdre moins pour gagner plus (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/lazote-en-perdre-moins-pour-gagner-plus-formation/<![CDATA[

      La Chambre d’Agriculture vous propose une formation sur :

      L’azote : en perdre moins pour gagner plus

      17 décembre 2019

       

       

       

      OBJECTIFS

       

      Apporter aux agriculteurs les éléments pour :

      • Mieux gérer leur fertilisation sur le plan technico-économique dans le respect de l’environnement.
      • Connaitre et optimiser l’utilisation des effluents d’élevage

       

      PROGRAMME

      • Etre capable d’évaluer la valeur fertilisante des effluents d’élevage produits sur sa ferme
      • Etre capable de calculer les besoins en engrais d’une parcelle en fonction de la culture et de l’objectif de rendement, afin d’éviter les excès de fertilisants et d’éviter les fuites vers les milieux naturels
      • Etre capable d’ajuster sa fertilisation en cours de campagne
      • Etre capable de situer ses propres pratiques de fertilisation vis-à-vis de la pression de l’azote

       

      Tarifs

      Ayant droit VIVEA : 30 € / Autre public : 120 €

       

      Contact :

      Alexandre VERMEULEN

      Tél. : 03.24.33.71.16

      Mail. : a.vermeulen@ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-70182Thu, 12 Dec 2019 15:59:00 +0100Concevoir son Document Unique d’Evaluation des Risques DUER (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/concevoir-son-document-unique-devaluation-des-risques-duer-formation/<![CDATA[

      La Chambre d’Agriculture vous propose une formation sur :

       

      Concevoir son Document Unique d’Evaluation des Risques DUER

      12 et 19 décembre 2019

       

      Pré-Requis : Ce document est obligatoire pour toute exploitation recevant des travailleurs (apprentis, entraide, stagiaires, aides familiaux, aides bénévoles...) afin d'assurer la sécurité et la protection de la santé des travailleurs.

       

      OBJECTIFS

      • Etre capable de réaliser son Document Unique d’Évaluation des Risques (DUER) sur son exploitation
      • Trouver des solutions concrètes de prévention

       

       

      PROGRAMME

      • Connaître la réglementation en matière de sécurité et de santé des travailleurs
      • Comprendre les enjeux et la responsabilité engagée
      • Mettre en œuvre l’évaluation des risques sur son exploitation
      • Découvrir un logiciel de réalisation de son DUER (Systera)

       

      Tarifs

      Ayant droit VIVEA : 120 € / Autre public : 240 €

       

      A noter : Ce document est obligatoire pour toute exploitation recevant des travailleurs (apprentis, entraide, stagiaires, aides familiaux, aides bénévoles...) afin d'assurer la sécurité et la protection de la santé des travailleurs

      Le + : Vous repartez avec votre document personnel réalisé ou à finaliser

       

      Contact :

      Moussa GRICHE

      Conseiller

      03 24 33 71 15

      m.griche@ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-70191Wed, 11 Dec 2019 16:07:00 +0100Maîtriser l'hygiène en atelier de transformation (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/maitriser-lhygiene-en-atelier-de-transformation-formation/<![CDATA[

      La Chambre d’Agriculture vous propose une formation sur :

      Maîtriser l'hygiène en atelier de transformation

      11 et 17 décembre 2019

       

      Pour un travail plus personnalisé, vous apporterez le plan de votre laboratoire de transformation et/ou vos documents d’enregistrement

       

      OBJECTIF

      • Connaître les points clés à maîtriser en matière d’hygiène alimentaire pour élaborer son plan de maîtrise sanitaire

       

       

       

      PROGRAMME

      • Connaître l’origine des bactéries et la réglementation générale
      • Acquérir des méthodes de travail pour réaliser un plan  de nettoyage qui respecte les normes sanitaires
      • Établir les documents  d’enregistrements obligatoires
      • Visite d’un atelier de transformation

       

      Tarifs

      Ayant droit VIVEA : 130 € dont 90 € de frais pédagogiques / Autre public : 438 €

       

      Contact :

      GROUSELLE Suzanne

      Conseillère Chambre d’Agriculture des Ardennes

      Tél. : 03.24.56.89.58

      Mail. : s.grouselle@remove-this.ardennes.chambagri.fr

       

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-70183Tue, 10 Dec 2019 16:03:00 +0100Appréhender la nouvelle réglementation en atelier de transformation (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/apprehender-la-nouvelle-reglementation-en-atelier-de-transformation-formation/<![CDATA[

      La Chambre d’Agriculture vous propose une formation sur :

      Appréhender la nouvelle réglementation en atelier de transformation

      10 décembre 2019

       

      Agriculteurs ou futurs agriculteurs ayant un atelier de transformation

       

      OBJECTIF

      • Maîtriser les évolutions réglementaires pour les laboratoires fermiers

       

       

      PROGRAMME

      • Rappels sur les bonnes pratiques d’hygiène
      • Point réglementaire sur les auto-contrôles
      • Point sur la flexibilité pour les ateliers de transformation fermiers
      • Gestion des enregistrements obligatoires

       

      Tarifs

      Ayant droit : 50 € dont 35 € de frais pédagogiques / Autre public : 200 €

       

      Contact :

      GROUSELLE Suzanne

      Conseillère Chambre d’Agriculture des Ardennes

      Tél. : 03.24.56.89.58

      Mail. : s.grouselle@remove-this.ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-70180Mon, 09 Dec 2019 15:56:00 +0100Maîtriser la vente de ses caissettes de viande bovine (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/maitriser-la-vente-de-ses-caissettes-de-viande-bovine-formation/<![CDATA[

      La Chambre d’Agriculture vous propose une formation sur :

       

      Maîtriser la vente de ses caissettes de viande bovine

      9 décembre 2019 et

      4 février 2020 (1/2 journée)

       

      Producteurs fermiers pratiquant la vente en circuits de proximité

       

      OBJECTIF

      • Connaître son produit pour mieux le vendre

      PROGRAMME

      • Le contexte réglementaire (déclaration d'activité de manipulation de denrées animales, présentation d'un PMS)
      • Respect de la chaine du froid et exigences réglementaires
      • Maîtriser l’anatomie de l’animal et la conformation des carcasses
      • Quels produits pour quels consommateurs ? Connaître l’orientation des différents morceaux
      • Réussir à concevoir sa caissette
      • Approche de la rentabilité de l’activité

       

      Tarifs

      Ayant droit VIVEA : 90 € / Autre public : 200 €

       

      Contact :

      LOUESDON Enora

      Conseillère Chambre d’Agriculture des Ardennes

      Tél. : 03.24.36.64.46

      Mail. : e.louesdon@remove-this.ardennes.chambagri.fr

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-70855Fri, 06 Dec 2019 09:30:00 +0100Rencontres Alternatives Phyto https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/rencontres-alternatives-phyto/Du labour, mais pas trop : quand flexibilité et autonomie riment avec économies ! Le 06 décembre à Raillicourt<![CDATA[

       

       

      Le GAEC des Crell est une ferme en polyculture élevage qui a su réduire ses intrants efficacement grâce à une stratégie originale. Une rotation longue a été adoptée, avec des cultures valorisées par le troupeau allaitant et plusieurs autres leviers combinés pour maîtriser la pression adventice avec peu de produits phyto.

      La ferme ouvre ses portes dans le cadre des Rencontres Alternatives Phyto, organisées par les Réseaux DEPHY dans toute la France. Ces journées sont ouvertes à tous, entrée libre et gratuite.

      Cette demi-journée sera l’occasion de découvrir le système mis en place au GAEC des Crell, et de discuter des différentes pratiques, de leur efficacité, de leur facilité de mise en œuvre…

      Les résultats technico-économiques de l’exploitation seront présentés, ainsi que la réduction des IFT obtenue grâce au système choisi.

       

      Rendez-vous le 6 décembre 2019, à partir de 9h30

      Au GAEC des Crell,

      Route de Touligny,

      08430 RAILLICOURT

       

      Contact :

      Vincent MAURICE,

      vincent.maurice@ardennes.chambagri.fr - Tel: 06 23 38 78 45

      ]]>
      ArdennesProductions végétales
      news-54180Thu, 05 Dec 2019 11:08:00 +0100Don du Sanghttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/don-du-sang/<![CDATA[

      La Chambre d'Agriculture des Ardennes organise, au sein de ses anciens locaux du Petit Bois, une collecte de sang le

      Jeudi 5 décembre prochain

      de 10h à 14h

      prévoir au maximum 1h par personne

       

      Afin de mieux organiser cette collecte, nous vous remercions de bien vouloir vous inscrire si vous souhaitez participer.

       

      Inscription

       

      Contact
      Isabelle ITAN
      Tél. : 03.24.36.64.41

      ]]>
      news-71353Thu, 05 Dec 2019 11:03:57 +0100L'agriculture recrute !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/lagriculture-recrute-3/Vous cherchez un emploi dans un secteur qui vous botte ? Rendez-vous le 20 décembre 2019 à Clavy-Warby !<![CDATA[

      La Chambre d'Agriculture des Ardennes y organise, en partenariat avec les structures de prescription de l'emploi, une visite d'exploitation agricole.

      L'objectif ? Vous faire découvrir les métiers de l'agriculture et les dispositifs d'intégration professionnelle dans ce secteur !

      Au programme : présentations, vidéos, témoignage d'un agriculteur et visite d'une exploitation agricole, pour vous permettre de définir votre projet professionnel.

       

      INSCRIPTION OBLIGATOIRE -> https://urlz.fr/bcpo

      Vous recevrez l'adresse précise et les horaires une fois inscrit.

       

      Télécharger l'affiche de l'événement

       

      Renseignements : Claire FRANCOIS au 03 24 33 71 11 ou c.francois@ardennes.chambagri?.fr

      ]]>
      news-70901Mon, 02 Dec 2019 14:26:00 +0100La conversion bio en allaitanthttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-conversion-bio-en-allaitant/<![CDATA[

      Porte ouverte à la Ferme de l’Espérance

       

      La ferme de l’Espérance élève des Blondes d’Aquitaine et des Aubrac en ration 100% herbe afin de commercialiser sa viande en vente directe. Actuellement en conversion, l’agriculteur ouvre ses portes pour vous parler de ce choix.

      La Chambre d’Agriculture des Ardennes vous invite à découvrir cette ferme :

      Lundi 2 décembre à 14h

      à Lumes (RDV à la ferme, prendre le chemin face au 10 rue de Nouvion)

       

      Au programme :

      • Impacts techniques de la conversion bio : les nouvelles pratiques sur la ferme. Point sur l’évolution de la règlementation.
      • Résultats économiques en conversion
      • Filières bio : présentation des filières lait et viande bovine en Champagne Ardenne.
      • Visite de la ferme

       

       

      Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter :

      Claire SALLIBARTAN,
      Conseillère AB
      Tél. : 03 24 33 89 64

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-68542Fri, 29 Nov 2019 19:00:00 +0100Inédit : Le premier Farm'dating ardennais !https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/inedit-le-premier-farmdating-ardennais/Une soirée conviviale et originale dédiée à la transmission et l'installation. A vos agendas : vendredi 29 novembre dès 19h !<![CDATA[

       

      Vous envisagez la cession de votre exploitation et vous êtes à la recherche d’un repreneur ? Ou vous recherchez simplement un associé ?

       

       

       

      Inscrivez-vous pour participer au tout premier FARM’DATING ardennais organisé par les Jeunes Agriculteurs et la Chambre d’Agriculture !

       




      Le principe du FARM’DATING ?
      Le FARM’DATING est un rendez-vous inédit qui a pour but de mettre en relation futurs cédants et repreneurs.

      Durant des rencontres de 7 minutes, les cédants, ou exploitants à la recherche d’un associé, présentent leur exploitation à un candidat à l’installation qui expose à son tour, son projet d’installation.
      Cette formule, courte et efficace, permet de faire connaissance et de fixer, ou non, au terme de l’échange, un rendez-vous sur l’exploitation.
      Un concept qui a déjà fait ses preuves dans d’autres régions de France.


      Un rendez-vous pratique et convivial !
      A l’issue de ces premières rencontres, les discussions pourront se poursuivre le temps d’un apéritif dinatoire OFFERT aux participants avant de prendre place devant le spectacle de Raphaël Callandreau intitulé L'Éxpérience inédite, conférence musicale farfelue, rythmée, drôle, mélodieuse mais surtout... inédite !

      -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


      Rendez-vous le Vendredi 29 novembre 2019
      Chez Géraldine et Stéphane BRODEUR, SCEA Les Rosiers, 11 rue principale à HOUDILCOURT :

      19h00 :
      Accueil des participants
      19h15 :
      Toutes les 7 minutes, temps d’échanges entre cédants et porteurs de projets
      20h30 :
      Apéritif dinatoire
      21h15 :
      Vivez l’Éxpérience inédite avec Raphaël CALLANDREAU, spectacle proposé par l’association Servir les Arts en Pays Rethélois

       

      -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

       

      Inscriptions nécessaires !
      Compte tenu du nombre de places limitées, l’inscription gratuite est obligatoire pour les cédants souhaitant participer et recommandée pour les candidats. Pour ce faire, vous pouvez contacter Amandine CUENOT au 03.24.56.89.40, par mail à l’adresse suivante : amandine.cuenot@remove-this.ardennes.chambagri.fr ou via le formulaire en ligne.


      Bon à savoir 

      En amont de cette soirée, un conseiller pourra vous accompagner dans la réalisation d’une fiche explicative de votre exploitation et vous guider dans le déroulé du rendez-vous.

       

      ]]>
      Installation, transmission
      news-70215Tue, 26 Nov 2019 10:06:00 +0100Gestion et analyse des charges de mécanisation " Mécagest " (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/gestion-et-analyse-des-charges-de-mecanisation-mecagest-formation/<![CDATA[

      La Chambre d'Agriculture avec le FDCUMA des Ardennes proposent une formation sur :

      Gestion et analyse des charges de mécanisation  « mécagest »

      les 26 novembre et 10 décembre 2019

      de 9h30 à 17h30

      dans les anciens locaux de la Chambre d’Agriculture

      Objectifs :

      • Analyser toutes les charges de mécanisation et les coûts par « famille » de matériels (traction, transports...)
      • Intégrer les apports des tiers (ETA, CUMA, entraide...) dans le calcul des coûts de mécanisation
      • Prévoir l’impact de nouveaux investissements (simulations sur plusieurs années)
      • Analyser sa situation grâce à des ratios pertinents et envisager de nouvelles stratégies pour optimiser son parc

       

      Pour en savoir plus

       

      La FDCUMA des Ardennes attire votre attention sur l'importance de se former, mais aussi d’acquérir de nouvelles connaissances et de stimuler ses capacités personnelles et professionnelle tout au long de son parcours.

       

      100% de nos participants repartent satisfaits et enrichis de ces moments d’échanges.

      Venez partager un moment convivial !

       

      Contact :
      Fatima BECHARD
      Animatrice mécanisation et énergies
      Tél : 03.24.33.71.23

      Mobile : 06.23.38.97.17

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-70003Fri, 22 Nov 2019 15:56:00 +0100Forum de l'Installation et des Opportunitéshttps://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/forum-de-linstallation-et-des-opportunites-1/Une cinquantaine de stands avec des professionnels prêts à vous accompagner, vous conseiller et vous proposer de nouvelles opportunités !<![CDATA[

      La Chambre d'Agriculture des Ardennes et les Jeunes Agriculteurs des Ardennes organisent le 2e Forum de l'Installation et des Opportunités le 22 novembre 2019 à la Salle Polyvalente du Lac de Bairon.

       

      Une soixantaine d'exposants présents pour vous accompagner, vous conseiller

      Sur place, des conseillers de la Chambre d'Agriculture des Ardennes et des animateurs des Jeunes Agriculteurs des Ardennes sont là pour vous orienter vers les professionnels les plus à même de vous apporter les conseils et l'expertise dont vous avez besoin.

       

      5 pôles pour vous permettre de cibler rapidement les entreprises susceptibles de répondre à vos besoins

      Animal : bovins viande, ovins, poules pondeuses, lait...

      Cultures : céréales, maraichage...

      Énergie : méthanisation, photovoltaïque...

      Diversification et circuits de proximité : Bienvenue à la ferme, livraison de produits à domicile...

      Accompagnement de projet : banques, assurances...

       

      Plus d'une centaine d'opportunités

      Installation, diversification, nutrition animale, méthanisation, agriculture biologique, solutions de financement...

       

      -> Télécharger le livret d'accueil du Forum avec la liste des entreprises présentes <-

       

      Mais aussi plusieurs témoignages et partages d'expérience !

      Programme :

      11h : Pacte Ardennes, présentation des axes de développement pour les filières agricoles ardennaises (Ophélie CHARBAU, CERFrance)

      13h45 : Échanges parcellaires, le champ des possibles (Julien BAUDESSON, agriculteur concerné par le projet de Juzancourt)

      14h20 : L'accès à un nouveau produit, la drêche de blé (Hervé FESTUOT, Directeur du Pôle Élevage Ardennes & Bruno FAUCHERON, Éleveur à Cheveuges)

      15h : Quels leviers pour réduire ses phytos ? (Grégoire SOUDANT, Agriculteur à Saint-Juvin)

      15h40 : L'emploi partagé, pour qui ? pour quoi ? comment ? (Pauline de TASSIGNY, CUMA de Brévilly)

       

      Un projet d'installation ou de développement de votre entreprise ? C'est le moment de vous lancer : rendez-vous au 2e Forum de l'Installation et des Opportunités !

       

      ]]>
      news-70160Thu, 21 Nov 2019 11:47:00 +0100Optimiser sa pulvérisation (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/optimiser-sa-pulverisation-formation/<![CDATA[

      La Chambre d’Agriculture vous propose une formation sur :

       

      Optimiser sa pulvérisation

      21 NOVEMBRE 2019

      De 9 h 30—17 h 30

       

      OBJECTIFS

      • Améliorer sa technicité et identifier les  facteurs de réussite des traitements
      • Utiliser les équipements adaptés pour une meilleure efficacité vis-à-vis de la cible visée et de l’environnement

       

       

      PROGRAMME

      • Connaître les bonnes conditions climatiques nécessaires pour l’optimisation des traitements :
      • la qualité de l’eau : critères et incidences sur l’efficacité des produits
      • les adjuvants : caractéristiques des différents produits, règles de décisions
      • le réglage du pulvérisateur : volumes d’eau, pression, choix des buses, technique de pulvérisation, pression, dérives etc…
      • l’équipement de sécurité

       

      Tarifs

      Ayant droit VIVEA : 35 € / Autre public : 100 €

       

       

      Contact :

      BALCEROWIAK Adrien

      03.24.33.71.19

      06.23.38.26.30

      a.balcerowiack@ardennes.chambagri.fr

       

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-70090Thu, 21 Nov 2019 09:44:00 +0100Produire du lait BIO : pourquoi pas vous ? (PORTES OUVERTES)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/produire-du-lait-bio-pourquoi-pas-vous-portes-ouvertes/<![CDATA[

      Porte ouverte au GAEC de la FERME de l’ENCLOS

       

      Le GAEC de la FERME de l’ENCLOSexploite une ferme de 170 ha, dont 125 ha d’herbe et 3 ha de betteraves fourragères. Les 3 associés y élèvent 70 vaches laitières et 10 vaches allaitantes en bio depuis 19 ans.

      La Chambre d’Agriculture des Ardennes vous invite à découvrir cette ferme :

      Jeudi 21 novembre 2019 à 13h45

      à RIMOGNE (RDV à la ferme ; 842 rue du gard)

       

      Au programme :

      • Impacts techniques de la conversion bio : les nouvelles pratiques sur la ferme. Point sur l’évolution de la règlementation.
      • Résultats économiques du bio
      • Filières bio : présentation des filières lait et viande bovine en Champagne Ardenne.
      • Visite de la ferme

       

       

      Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter :

      Lucie JACQUEMARD,
      Conseillère AB
      Tél. : 03 24 33 89 65

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-70213Thu, 21 Nov 2019 09:38:00 +0100Construire et améliorer les relations de travail en groupe (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/construire-et-ameliorer-les-relations-de-travail-en-groupe-formation/<![CDATA[

      La Chambre d'Agriculture avec la FDCUMA des Ardennes proposent une formation sur :

      "Construire et améliorer des relations de travail en groupe"

       les 21 et 28 Novembre 2019

      de 9h30 à 17h30

      dans les anciens locaux de la Chambre d’Agriculture

      Objectifs :

      Poser les bases de fonctionnement de son groupe :

      • sur le plan de la cohésion de groupe,
      • de la communication,
      • et de l'organisation du travail.

       

      Pour en savoir plus

       

      Ces journées de formations ont pour but de vous sensibiliser sur l’importance des relations humaines au sein de votre CUMA, de prévenir les conflits et de vous donner des clés en terme de gestion financière et juridique. 

       

      La FDCUMA des Ardennes attire votre attention sur l'importance de se former, mais aussi d’acquérir de nouvelles connaissances et de stimuler ses capacités personnelles et professionnelle tout au long de son parcours.

       

      100% de nos participants repartent satisfaits et enrichis de ces moments d’échanges.

      Venez partager un moment convivial !

       

      Contact :
      Fatima BECHARD
      Animatrice mécanisation et énergies
      Tél : 03.24.33.71.23

      Mobile : 06.23.38.97.17

       

      ]]>
      045-inst-ardennes
      news-70175Tue, 19 Nov 2019 16:34:00 +0100Travailler ensemble : les clés de la réussite (FORMATION)https://ardennes.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/travailler-ensemble-les-cles-de-la-reussite-formation/<![CDATA[

      La Chambre d’Agriculture vous propose une formation sur :

       

      Travailler ensemble : les clés de la réussite

      19 et 26 novembre 2019