Vous êtes ici : Accueil > Techniques et innovations > Cultures > Oser - les stratégies gagnantes

Oser - les stratégies gagnantes

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

 

Le projet OSER, c’est une approche originale et innovante, sur des territoires bien identifiés, dont les finalités sont de faire progresser toutes les exploitations agricoles en performance, résilience et création de valeur. Initiée dans le Barrois, elle se déploie aujourd’hui en Brie et en Craie.

Le projet OSER, déployé dans les secteurs de la Champagne Crayeuse et de la Brie, est en bonne marche et même sur le point d’aboutir !

 

Pour rappel, ce projet avait été mis en œuvre dans ces secteurs afin de recueillir des données sur un panel assez large d’exploitations agricoles spécialisées en grandes cultures, afin d’identifier leurs forces et leur faiblesses dans différents domaines : technicité agronomique, main-d’œuvre, diversification et externalisation des activités, commercialisation…

 

Donner les clés pour faire progresser toutes les exploitations

Pour Nicolas Kunysz, élu en charge du projet à la Chambre d’agriculture de la Marne, « il s’agit bien de déployer une méthode la plus complète possible pour faire évoluer les structures agricoles, c’est-à-dire une méthode qui ne se cantonne pas à une problématique précise mais qui permet de faire le lien entre plusieurs domaines de compétences ».

Et si aujourd’hui les réunions sur de petits secteurs entre agriculteurs permettent à ces derniers de comparer leurs chiffres à l’échelle locale, le but du projet OSER est bien de « tirer les exploitations vers le haut en collectif à l’échelle d’un territoire ».

Par ailleurs, afin de compléter les données quantitatives recueillies, des entretiens plus qualitatifs avec les agriculteurs ont été menés dans le cadre du projet OSER. Ils permettent de creuser plus précisément les pistes des atouts et contraintes de leurs exploitations.

Comme le précise Nicolas Kunysz, « les fermes qui s’en sortent le mieux pourront donc être des sources d’idées stratégiques et techniques innovantes pour celles plus en difficulté. Les exploitations se renforcent ainsi mutuellement ce qui évite d’en perdre certaines sur le chemin du progrès. Cela favorise une agriculture plus diversifiée et résiliente ».

Ces entretiens ont été réalisés par les partenaires du projet dans les départements de la Marne, de l’Aube et des Ardennes. Les agriculteurs ont très souvent répondu présents lorsqu’ils ont été sollicités et nous les en remercions.  Cela a permis d’effectuer un nombre d’audits suffisant pour disposer de résultats significatifs à l’échelle de la Craie et de la Brie.

Par ailleurs, des groupes de travail ont été conduits tout au long du projet OSER, en parallèle des audits. Ces groupes étaient constitués de représentants des différents partenaires du projet, et travaillaient autour de quatre axes majeurs : la filière betterave, la filière luzerne, l’agriculture biologique et la méthanisation. L’objectif ? Faire l’inventaire des connaissances techniques, économiques et stratégiques dans ces domaines, mais aussi proposer des solutions aux problèmes qui y sont liés et auxquels sont confrontés les agriculteurs aujourd’hui.

 

OSER : une démarche pluriannuelle

Mais OSER ne s’arrête pas là ! Un autre objectif de cette démarche est de permettre aux agriculteurs d’évaluer leurs progrès en reconduisant le projet d’une année à l’autre. OSER offrira donc aux exploitants des perspectives d’évolution en comparant leur situation à celle des années précédentes.

 

 

Webinaire