Vous êtes ici : Accueil > Techniques et innovations > Stratégie de développement > Conduire un projet photovoltaïque

Conduire un projet photovoltaïque

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Installer des panneaux photovoltaïques sur un bâtiment agricole

Et si vous deveniez producteur d’énergie renouvelable ?

Le soleil est une source d’énergie inépuisable. Lors de sa production, l’électricité issue des installations photovoltaïques n’émet pas de gaz à effet de serre. Même si la fabrication, le transport, l’installation et le recyclage des panneaux* a un impact sur l’environnement, celui-ci reste limité. En devenant producteur d’énergie solaire, vous affirmez votre implication dans la lutte contre le réchauffement climatique. Votre action pour la planète devient durable et visible sur votre exploitation. 

*les panneaux solaires sont recyclables à 85%

 

Une diversification rentable

 

La situation du photovoltaïque dans les Ardennes

  • 115 exploitations ardennaises ont été équipées de panneaux photovoltaïques sur leurs bâtiments agricoles depuis 2010.
  • Le contrat de rachat de l'électricité est établi pour une durée de 20 ans.
  • L'installation de panneaux photovoltaïques peut se faire via une démarche individuelle ou collective.
  • Sur des bâtiments neufs ou existants, de stockage ou d’élevage.

 

Retrouvez notre vidéo explicative sur la conduite d'un projet photovoltaïque sur toiture

 

Bien préparer son projet d'installation

Pour ne pas rencontrer d'embûches dans la construction de son projet, il faut bien faire attention à :

  • l'assurance :
    Tous les types de bâtiments peuvent être assurés à condition de respecter certaines conditions. À ce titre, il est essentiel de contacter son assurance en amont du projet car cela peut impacter la construction du bâtiment. Par exemple, les onduleurs doivent être installés dans une annexe du bâtiment concerné par l'installation photovoltaïque et cette annexe doit être très aérée et construite avec des matériaux incombustibles.
  • le raccordement :
    Ce branchement sur le réseau public de distribution d'électricité est effectué par Enedis. Le coût du raccordement dépend de la présence ou non du réseau à proximité, de sa capacité à accueillir la puissance du projet ou encore de la longueur du raccordement entre le site de production et le réseau. En revanche, il est possible de réaliser une pré-étude de raccordement sur www.enedis.fr.
    Afin de réduire les coûts fixes liés au raccordement, un groupe de producteurs, situés sur des propriétés géographiquement proches, peut demander le raccordement de plusieurs points de livraison. Dans ce cas, le périmètre de facturation sera déterminé avec une puissance de raccordement du groupe égale à la somme des puissances de raccordement de chacun des producteurs. Le montant de la contribution au titre des extensions sera réparti au prorata de la puissance de raccordement demandée par chaque producteur.
  • la structure juridique :
    CER France préconise de créer une structure spécifique pour le photovoltaïque car cela facilite la transmission de l’activité et peut même être indispensable si le bâtiment concerné n’a pas la même adresse que le siège social de l’exploitation.
    Cependant, vous pouvez intégrer les revenus de l’activité photovoltaïque à votre structure comptable agricole. Cette pratique est en effet tolérée si vos revenus commerciaux ne dépassent pas 50% de vos bénéfices ou 100 000 € par an.
    Chaque situation étant unique, il est important de se renseigner sur ce point en amont du projet avec votre conseiller.
  • le bâtiment d'élevage :
    Lorsque l’on souhaite intégrer des panneaux photovoltaïques sur un bâtiment d’élevage, il est important de respecter certaines conditions pour réussir le projet. Ce qui est primordial, c’est de bien avoir en tête que ce sont les panneaux qui doivent s’adapter au bâtiment d’élevage et non l’inverse ! En bâtiment neuf, la configuration du bâtiment (charpente, hauteurs, pente de toits, orientation...) doit être réfléchie par rapport aux besoins liés à l’élevage (passages tracteurs, ventilation, ambiance). Aussi, on veillera, que ce soit en neuf ou sur de l’existant, à ce que la charpente puisse supporter le poids des panneaux. La présence de panneaux sur le toit ne permet pas de laisser entrer la lumière naturelle à l’intérieur du bâtiment, il faut donc trouver d’autres solutions pour en permettre l’entrée par exemple en longs pans, en accentuant le nombre de translucides sur le pan de toiture sans panneaux.

 

Retrouvez le témoignage de Valentin Tailliart, éléveur ovin à Tagnon

 

Qu'en est-il de l'autoconsommation ?

Faire de l'autoconsommation, cela peut s'avérer très rentable si votre activité agricole nécessite une certaine production d'électricité. Climaxion est la collaboration entre l'ADEME et la Région Grand-Est, c'est cette structure qui peut vous permettre d'obtenir des subventions pour votre projet d'autoconsommation.

Une étude préalable doit être faite soit par l’installateur (avec un coût nul), soit par un bureau d’étude (avec un cout réel). Si vous faites appel à un bureau d’étude, Climaxion peut financer 70% de leur facture, et ce même si à l’issu du rendez-vous, vous n’êtes pas éligible aux subventions.
Suite à l’étude, vous devez vous rapprocher de votre conseiller de la Chambre d’Agriculture. Lorsque nous reviendrons vers vous, vous pourrez monter un dossier de subvention, auquel vous devrez joindre les documents suivants : l’étude, le devis d’installation et un courrier de demande de subvention.
Un exploitant peut soliciter cette aide si son taux d’autoconsommation, c’est à dire le rapport entre l’énergie solaire produite sur son site et la quantité d’énergie qu’il consomme, est supérieur à 70%. Climaxion peut prendre en charge jusqu’à 30% de l’installation. Mais le montant définitif de la subvention ne sera connu qu’une fois le dossier passé en commission. Le dossier est par la suite reçu en commission permanente et les élus de cette commission décideront si oui ou non le dossier bénéciera d’une subvention. En moyenne, pour un dossier complet et validé, le délai de paiement est de deux mois.

On est dans l'attente d'informations complémentaires concernant la poursuite du dispositif pour l'année 2021.

 

CONTACT

 

Besoins d'informations ?
Votre conseiller :

Émilien POCHON
Conseiller Photovoltaïque

Tél : 03.24.56.89.73
Port : 06.22.04.84.88
Mail : e.pochon@remove-this.ardennes.chambagri.fr

 

Chambr'Info

Téléchargez le numéro dédiée au photovoltaïque !

Journée du Photovoltaïque

Web-conférence du 21 janvier 2021